Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Maroc.ma, il y a 15 jours

Abderrahmane Youssoufi au Musée Mohammed VI d'Art Moderne et Contemporain, une visite "symbolique" et un "geste fort" en faveur de la culture
L'ancien Premier ministre, Abderrahmane Youssoufi, a rendu, lundi, une visite "symbolique" au Musée Mohammed VI d'Art Moderne et Contemporain, qui constitue aussi un "geste fort" pour appeler à inculquer aux Marocains, dès leur jeune âge, l'amour des arts et de la culture.

Il s'agit d'une visite à forte valeur ajoutée qui vient mettre en avant la centralité de la culture dans la vie, encourage le Marocain à se rendre dans ces hauts lieux de l'art et de la beauté, et rappele que les musées sont là pour tous les Marocains, tous âges et tendances confondus.

Cette visite reflète l'éducation en culture et en arts que M. Youssoufi a reçue, et constitue un "enseignement pour le citoyen marocain, et un message aux responsables de l'éducation en général que l'amour des arts doit être inculqué aux Marocains dès leur jeune âge", a déclaré à la MAP M'Barek Bouderka, ancien membre de l'Instance équité et réconciliation (IER), et compagnon de route de M. Youssoufi.

Les musées sont chargés de préserver l'héritage du pays et de permettre une ouverture sur les autres civilisations et cultures, "d'où la nécessité d'enseigner, dans les écoles, à nos enfants l'amour des arts qui raffinent les mœurs et illuminent les esprits", a souligné M. Bouderka.

Il a mis l'accent sur le rôle "essentiel" du musée dans la préservation de toutes les écoles marocaines d'art plastique, ajoutant que ces institutions d'art donnent l'occasion de rendre hommage aux grands artistes-peintres marocains, et de s'ouvrir sur les civilisations de l'Autre.

Le développement "ne peut aboutir sans donner l'importance qui sied aux arts et à la culture", a précisé M. Bouderka, en plaidant, à cet égard, pour une "stratégie nationale de la culture" afin d'intégrer cette composante dans les futurs programmes de développement.

De son côté, le président de la Fondation nationale des musées, Mehdi Qotbi, s'est félicité du fait que durant les 20 derniers années, "le Maroc, sous l'impulsion de SM le Roi, a créé des institutions qui ont permis d'encadrer au mieux divers composantes de l'identité du Royaume".

Parmi ces institutions, "la Fondation Nationale des Musées, à la tête de laquelle notre Roi a nommé un homme de l'art, marocain du monde, a permis aujourd'hui de valoriser notre patrimoine culturel à travers les grands musées qu'elle a ressuscité, à travers l'exceptionnel Musée Mohammed VI, à travers la prospection faite aux niveaux national et international pour la valorisation et la confirmation de la richesse de notre patrimoine culturel, et aussi à travers toute la place qu'elle donne aux artistes marocains", a noté M. Qotbi.

Le président de la Fondation nationale des musées à salué en M.Youssoufi "un homme de culture, un homme politique éminemment respecté" et "un homme de convictions, qui a beaucoup donné à ce pays".

La visite de l'ancien Premier ministre au musée Mohammed VI est "symbolique et représente un geste fort pour dire que les musées appartiennent à tous les Marocains", a-t-il souligné.

Après avoir rappelé que "SM le Roi a ordonné que la ville de Rabat soit dotée d'une biennale qui commencera le 24 septembre, et donnera une place importante au pays", M.Qotbi a relevé que le musée accueillera, dans ce cadre, l'exposition qui s'était tenue à l'Institut du Monde arabe: "Trésors de l'Islam en Afrique : De Tombouctou à Zanzibar".

Pour sa part, la présidente du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), Amina Bouayach, a mis en exergue la "symbolique" de la visite de M. Youssoufi, estimant que la culture n'est pas uniquement la jouissance d'une musique ou d'une pièce de théâtre, mais un état d'esprit et le reflet d'une vie.

La visite de l'ancien Premier ministre s'est déroulée en présence du directeur du musée Mohammed VI, Abdelaziz Idrissi, qui a présenté des explications à M. Youssoufi et à ses accompagnateurs.

Voir Source
Lire aussi

La 1ère édition du Festival international Rabat-Comedy voit grand.

Le Centre Marocain pour les Initiatives de Développement (CMID) organise la 1ère édition du Festival International du film Rabat-Comedy qui est « le premier festival de cinéma en Afrique et dans le monde arabe exclusivement dédié au cinéma de comédie»
La première Afro-américaine lauréate d’un Nobel de littérature est décédée.

La romancière américaine et prix Nobel de littérature Toni Morrison est décédée lundi à New York à l’âge de 88 ans des suites d'une pneumonie, a annoncé mardi sa maison d’édition, Alfred A. Knopf.
Abderrahmane Youssoufi au Musée Mohammed VI d'Art Moderne et Contemporain, une visite "symbolique" et un "geste fort" en faveur de la culture

L'ancien Premier ministre, Abderrahmane Youssoufi, a rendu, lundi, une visite "symbolique" au Musée Mohammed VI d'Art Moderne et Contemporain, qui constitue aussi un "geste fort" pour appeler à inculquer aux Marocains, dès leur jeune âge, l'amour des arts et de la culture.
«Les Couleurs de l’âme» de Abdellah Yacoubi à El Jadida.

L’artiste-peintre Abdellah Yacoubi expose ses œuvres à El Jadida jusqu’à la mi-août dans le cadre d’une exposition estivale organisée à El Jadida sur le thème «Les Couleurs de l’âme».
Cléopâtre, la plus belle ânesse du Maroc.

Le 12ème Festival des ânes, organisé la semaine dernière à la Kasbah Beni Ammar Zerhoun, a été couronné par le choix de «Cléopâtre» en tant que plus belle ânesse du Maroc.
Rhany Kabbadj en clip à Cuba et au Festival Alegria.

L’évocation de La Havane par l’artiste ne semble pas fortuite. C’est un pays qui a fort marqué la carrière du chanteur qui le cite à plusieurs occasions. Il en a même parlé dans son stand-up musical «Bl’vitamine».
Aide à la production cinématographique : 20 projets retenus.

La Commission d'Aide à la Production des œuvres cinématographiques a dévoilé la liste des projets de films qui bénéficieront des avances sur recettes à l'issue de sa 2e session au titre de l’année 2019, qui s'est déroulée du 22 au 27 juillet.
«Lâychouryates », une pièce qui donne le pouvoir aux femmes.

La pièce de théâtre «Lâychouryates», programmée aujourd'hui à Casablanca, aborde d’une façon ludique des sujets sensibles qui touchent de près la société marocaine. Dans une usine de tapis, cinq femmes se réunissent pour célébrer Achoura en entonnant les chants traditionnels marocains. Elles rêvent d’une gent féminine libérée de l’autorité des hommes. Et si le rêve devenait réalité ?
Essaouira : la 2è édition du Festival 'Génération Gnaoua des Jeunes' tient ses promesses

Au grand bonheur des festivaliers nationaux et étrangers, la deuxième édition du Festival 'Génération Gnaoua des Jeunes', un événement artistique et culturel tourné vers la préservation de cet art ancestral et sa transmission aux générations montantes, a pris fin samedi soir à Essaouira, après trois jours de concerts musicaux des plus exaltants.
Ce film devient le plus gros succès de l'histoire du cinéma.

"Avengers: Endgame" a décroché dimanche le titre du film qui a drainé les plus importantes recettes de l'histoire du cinéma aux créatures fantastiques d'"Avatar".



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


- Instrument musical pour bébé

Leguide Voyage


Riad Yacout
Une invitation au rêve, pénétrez au cœur de la Médina de Meknès et découvrez le Riad Yacout : un parfum, une âme, un souvenir déjà incomparable.