Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
France24, il y a 16 jours

L'Iran arraisonne un pétrolier "irakien" dans le Golfe persique
Le pétrolier saisi mercredi par l'Iran dans le Golfe persique est irakien, a rapporté dimanche l'agence de presse officielle IRNA. Selon les autorités iraniennes, ce troisième bateau étranger arraisonné en moins d'un mois faisait de la "contrebande".

Le corps des Gardiens de la révolution iranienne a saisi un nouveau "navire étranger" dans le Golfe persique, a rapporté dimanche 4 août la télévision publique iranienne.

Il s'agirait d'un tanker irakien qui transportait du pétrole de contrebande à destination d'États arabes, selon l'agence de presse officielle IRNA. Dans un communiqué, le ministère irakien du Pétrole a indiqué plus tard n'avoir aucun lien avec le pétrolier saisi, précisant que le ministère n'exportait "pas de diesel sur le marché international".
Les sept marins à bord ont été placés en détention, avait annoncé plus tôt la télévision publique iranienne en citant un commandant des Gardiens de la révolution. Le pétrolier, qui a été saisi mercredi, transportait 700 000 litres de carburant.

Le navire-citerne a été transféré vers le port de Bouchehr et "sa cargaison de carburant de contrebande remise au autorités" en coordination avec la justice iranienne, selon les Gardiens de la révolution.

"Pression maximale" sur l'Iran

Le 14 juillet, l'Iran avait déjà saisi dans le détroit d'Ormuz un pétrolier britannique accusé d'infractions au droit maritime. Cette intervention faisait suite à l'arraisonnement par les forces britanniques d'un tanker iranien près de Gibraltar. D'après Londres, l'équipage du navire est accusé de violation des sanctions imposées à la Syrie, en tentant de livrer du pétrole au régime de Damas. Le Royaume-Uni a ensuite ordonné à la Royal Navy d'escorter les navires civils battant pavillon britannique dans le détroit d'Ormuz situé dans la région du Golfe.
Ennemi juré de l'Iran, les États-Unis ont eux bien du mal à mettre sur pied une coalition internationale dans le Golfe pour protéger les navires marchands. L'idée était que chaque pays y escorte militairement ses navires avec le soutien de l'armée américaine qui assurerait la surveillance aérienne et le commandement des opérations.

Les Européens ont décliné l'offre, ne voulant pas s'associer à la politique de "pression maximale" sur l'Iran du président américain Donald Trump, car ils cherchent à préserver l'accord limitant le programme nucléaire iranien conclu en 2015 avec Téhéran.

La nouvelle saisie risque d'exacerber davantage les tensions qui n'ont cessé de monter depuis le retrait américain en mai 2018 de cet accord nucléaire, suivi du rétablissement des sanctions américaines contre l'Iran, qui font perdre à ce pays la quasi-totalité de ses acheteurs de pétrole.

Les tensions dans le Golfe persique se sont intensifiées avec des attaques et des sabotages en mai et juin derniers contre des pétroliers, imputés par Washington à Téhéran, qui dément toute implication.
Dimanche, le général iranien Ahmad Reza a affirmé que les risques qu'un conflit n'éclate dans le Golfe avaient diminué, tout en soulignant que cette région était "comme une poudrière et l'explosion du premier pétard peut mener à un énorme désastre".

En Savoir Plus
Lire aussi

Daesh: «Jihadi Jack» déchu de sa nationalité britannique, déception du Canada.

ack Letts, qui avait la double nationalité britanno-canadienne, relève de « la responsabilité du gouvernement canadien »
Afghanistan: Un attentat à la voiture piégée fait 80 blessés à Kaboul.

Un véhicule rempli d’explosifs a explosé à l’entrée d’un commissariat de Kaboul
En Sibérie, l’explosion d’un dépôt de munitions fait un disparu, douze blessés et des milliers d’évacués

D’après les autorités locales, 9 500 habitants ont été évacués dans un rayon de 15 kilomètres autour de la catastrophe. L’état d’urgence a été décrété.
L'Iran arraisonne un pétrolier "irakien" dans le Golfe persique

Le pétrolier saisi mercredi par l'Iran dans le Golfe persique est irakien, a rapporté dimanche l'agence de presse officielle IRNA. Selon les autorités iraniennes, ce troisième bateau étranger arraisonné en moins d'un mois faisait de la "contrebande".
La Corée du Nord effectue son troisième test de missiles de la semaine

Donald Trump a réagi, estimant que cela n'était «pas un problème» car il s'agit d'un test de missiles de courte portée
Présidentielle en Tunisie : Youssef Chahed candidat.

Le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, devrait présenter sa candidature à la présidentielle anticipée, prévue le 15 septembre, a annoncé mercredi son parti "Tahya Tounès".
Entre Kandahar et herat, explosion meurtrière d'un autocar.

Un bus circulant, mercredi, entre Kandahar et Herat, en Afghanistan, a sauté sur une bombe placée au bord de la route. Plus de 30 personnes, "essentiellement des femmes et des enfants" ont été tuées. Un acte que les autorités attribuent aux Taliban.
Hong Kong: Un nouveau week-end de heurts entre manifestants anti-gouvernementaux et forces de l'ordre

Des dizaines de milliers de personnes ont bravé l'interdiction de manifester des autorités pour arpenter les rues de la mégalopole
La présidence de Béji Caïd Essebsi, symbole de l’ambivalence de la révolution tunisienne

Le premier président élu de la Tunisie démocratique, Béji Caïd Essebsi, s’est éteint, jeudi, à l'âge de 92 ans. Ce vétéran de la politique, qui est arrivé au pouvoir à la faveur de la révolution "du jasmin", a aussi bien servi Bourguiba que Ben Ali.
L’armée israélienne détruit des bâtiments dans une zone contrôlée par l’Autorité palestinienne

Les démolitions engagées lundi à Jérusalem-Est suscitent l’inquiétude de la communauté internationale qui y voit « un précédent dangereux ».



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Toshiba - NB205 N3101B/BN
Intel Atom N280 1.6 ghz, Mémoire 1Go, DD160 Go,Webcam intégrée, Windows Xp

Leguide Voyage


Riad Fès
En offrant des vues panoramiques sur la Médina et sur les Monts de l’Atlas, Riad Fès est l’endroit idéal pour les séjours d’affaires et de détente. Son pavillon Andalous doté d’un lounge et d’un bassin alhambresque apporte à la fois fraîcheur et atmosphère vibrante au riad le plus stylé de Fès.