Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
France24, il y a 4 mois

L'Iran arraisonne un pétrolier "irakien" dans le Golfe persique
Le pétrolier saisi mercredi par l'Iran dans le Golfe persique est irakien, a rapporté dimanche l'agence de presse officielle IRNA. Selon les autorités iraniennes, ce troisième bateau étranger arraisonné en moins d'un mois faisait de la "contrebande".

Le corps des Gardiens de la révolution iranienne a saisi un nouveau "navire étranger" dans le Golfe persique, a rapporté dimanche 4 août la télévision publique iranienne.

Il s'agirait d'un tanker irakien qui transportait du pétrole de contrebande à destination d'États arabes, selon l'agence de presse officielle IRNA. Dans un communiqué, le ministère irakien du Pétrole a indiqué plus tard n'avoir aucun lien avec le pétrolier saisi, précisant que le ministère n'exportait "pas de diesel sur le marché international".
Les sept marins à bord ont été placés en détention, avait annoncé plus tôt la télévision publique iranienne en citant un commandant des Gardiens de la révolution. Le pétrolier, qui a été saisi mercredi, transportait 700 000 litres de carburant.

Le navire-citerne a été transféré vers le port de Bouchehr et "sa cargaison de carburant de contrebande remise au autorités" en coordination avec la justice iranienne, selon les Gardiens de la révolution.

"Pression maximale" sur l'Iran

Le 14 juillet, l'Iran avait déjà saisi dans le détroit d'Ormuz un pétrolier britannique accusé d'infractions au droit maritime. Cette intervention faisait suite à l'arraisonnement par les forces britanniques d'un tanker iranien près de Gibraltar. D'après Londres, l'équipage du navire est accusé de violation des sanctions imposées à la Syrie, en tentant de livrer du pétrole au régime de Damas. Le Royaume-Uni a ensuite ordonné à la Royal Navy d'escorter les navires civils battant pavillon britannique dans le détroit d'Ormuz situé dans la région du Golfe.
Ennemi juré de l'Iran, les États-Unis ont eux bien du mal à mettre sur pied une coalition internationale dans le Golfe pour protéger les navires marchands. L'idée était que chaque pays y escorte militairement ses navires avec le soutien de l'armée américaine qui assurerait la surveillance aérienne et le commandement des opérations.

Les Européens ont décliné l'offre, ne voulant pas s'associer à la politique de "pression maximale" sur l'Iran du président américain Donald Trump, car ils cherchent à préserver l'accord limitant le programme nucléaire iranien conclu en 2015 avec Téhéran.

La nouvelle saisie risque d'exacerber davantage les tensions qui n'ont cessé de monter depuis le retrait américain en mai 2018 de cet accord nucléaire, suivi du rétablissement des sanctions américaines contre l'Iran, qui font perdre à ce pays la quasi-totalité de ses acheteurs de pétrole.

Les tensions dans le Golfe persique se sont intensifiées avec des attaques et des sabotages en mai et juin derniers contre des pétroliers, imputés par Washington à Téhéran, qui dément toute implication.
Dimanche, le général iranien Ahmad Reza a affirmé que les risques qu'un conflit n'éclate dans le Golfe avaient diminué, tout en soulignant que cette région était "comme une poudrière et l'explosion du premier pétard peut mener à un énorme désastre".

En Savoir Plus
Lire aussi

Somalie : plusieurs morts dans l’attaque d’un hôtel à Mogadiscio.

Trois civils et deux membres des forces de sécurité sont morts, hier, lors d’une attaque contre l’hôtel SYL, dans le centre de la capitale.
Michelle Obama au Vietnam pour promouvoir l’éducation des filles.

L’ancienne première dame des États-Unis, Michelle Obama, se trouve depuis lundi dans le delta du Mékong au Vietnam dans le cadre d’une opération visant à promouvoir l’éducation des filles.
Onze présumés jihadistes français renvoyés en France par la Turquie.

Onze présumés jihadistes français qui étaient détenus en Turquie ont été renvoyés lundi vers leur pays, a annoncé le ministère turc de l’Intérieur.
Manifestations en Iran : Rohani appelle à la libération des "innocents".

Le président iranien Hassan Rohani a plaidé, mercredi, pour la libération des "innocents", arrêtés en lien avec le mouvement de contestation ayant touché l'Iran en novembre. Quelque 7 000 personnes ont été arrêtées selon un député, un chiffre démenti par l'autorité judiciaire.
A Londres, Trump et Macron affichent leurs divergences sur l’OTAN et la Syrie.

Les présidents américains et français se sont rencontrés, hier, à la veille de la cérémonie marquant les soixante-dix ans de l’Alliance atlantique.
Les Philippines frappées par un typhon, des dizaines de milliers de personnes évacuées.

Un typhon accompagné de fortes pluies a frappé mardi les Philippines, contraignant les autorités à évacuer quelque 200 000 personnes par crainte de glissements de terrain et d'inondations. Le trafic aérien a été préventivement suspendu et les bâtiments gouvernementaux et établissements scolaires ont été fermés.
Le Sénégal se divise autour des élèves enchaînés des écoles coraniques.

Un maître d’école coranique peut-il impunément maintenir ses élèves enchaînés? Le Sénégal se déchire sur une retentissante affaire confrontant traditions et droits de l’enfant, emprise des confréries religieuses et autorité de l’Etat.
Dans le sud de l'Irak, Nassariya et Najaf à feu et à sang.

Au lendemain de l'incendie du consulat iranien à Najaf, des dizaines de manifestants ont été tués à Nassiriya, dans le sud du pays. Pour contrer l'escalade du mouvement de contestation, le pouvoir a envoyé des responsables militaires pour gérer les forces de l'ordre dans chaque province.
Pékin menace Washington de "représailles" après la signature par Trump de la loi sur Hong Kong

Washington a promulgué la semaine dernière une loi soutenant les manifestations pro-démocratie qui agitent depuis des mois l’ancienne colonie britannique, désormais sous tutelle chinoise.
MILITAIRES TUÉS AU MALI : LES BOÎTES NOIRES DES DEUX HÉLICOPTÈRES ONT ÉTÉ RÉCUPÉRÉES

Treize militaires français de l'opération Barkhane ont trouvé la mort lundi soir au Mali dans la collision de deux hélicoptères engagés dans une mission de combat contre des jihadistes, dans un contexte sécuritaire alarmant au Sahel. Les boîtes noires des deux hélicoptères ont été récupérées, selon le colonel Frédéric Barbry, porte-parole de l'état major des armées.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - Lampes GINA
1 Réf.: PY06PAFL 250 Dh
Lampe de chevet
papier & Fir
2 Réf.: PYE62LB 199 Dh
Lampe de chevet GINA Poisson
Dim.: 14x35 cm
3 Réf.: PYE62N 199 Dh
Lampe de chevet GINA
Dim.: 14x35,5 cm
4 Réf.: PYE62P 475 Dh
Lampe sur pied GINA
Dim.: 19x139 cm
5 Réf.: PY239 220 Dh
Lampe MAGIC
divers motifs

Leguide Voyage


Le Relais de Paris
Doté d'une vue imprenable sur le port de Tanger et d'une ambiance conviviale, le Relais de Paris figure parmi les adresses ou l'on aime s'attarder. Dans ce Restaurant- Lounge Français typique, difficile de résister au menu du chef avec sa salade du Sud-ouest au foie gras ou son faux-filet sauce "made in Relais"