Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Maroc.ma, il y a 2 mois

L’Espagne et le Maroc, un “excellent exemple” d’une relation forte et fructueuse entre deux pays amis
L’Espagne et le Maroc constituent un “excellent exemple” de la manière dont le voisinage, avec ses particularités géographiques et historiques, peut se transformer en une relation forte et fructueuse entre deux pays amis, qui ont réussi à établir un sentiment de confiance mutuelle, a affirmé le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez.

“L’Espagne et le Maroc sont, aujourd’hui plus que jamais, deux pays unis par des liens multiples, non seulement dans le présent, mais dans le cadre d’une relation stratégique tournée vers l’avenir”, a précisé M. Sanchez dans une tribune publiée mardi par le journal espagnol El Pais, sous le titre “L’Espagne et le Maroc: une relation stratégique”.

Le secrétaire général du parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) a, à cet égard, souligné que le Maroc constitue aujourd’hui l’un des partenaires les plus importants de l’Espagne, notant que “les relations étroites qui unissent les deux pays sont fondées sur un ensemble d’intérêts communs, auxquels le gouvernement sortant avait accordé une attention particulière au cours de l’année écoulée”.

“L’Espagne considère le Maroc comme un pays ami et un partenaire stratégique de premier ordre, avec lequel nous partageons le progrès, la prospérité et la sécurité, et nous œuvrons à consolider la stabilité en Méditerranée occidentale. Nous soutiendrons le Maroc dans ses relations avec l’Union européenne, tout en encourageant la dynamique des échanges économiques, sociaux et culturels entre nos deux pays dans tous les domaines”, a insisté M. Sanchez.

Après avoir rappelé les deux visites qu’il avait effectuées au Maroc en novembre et décembre derniers, le chef de l’exécutif espagnol a mis en avant la visite de SM le Roi Felipe VI d’Espagne au Maroc, qui a été couronnée par la signature de plusieurs accords de coopération bilatérale dans plusieurs domaines, et permis de renforcer les relations fortes et profondes liant les deux pays à tous les niveaux.

“Notre coopération en matière de migration et de lutte contre le terrorisme est un exemple concret dans l’espace européen, qui est fondé sur la confiance et le respect mutuels et la communication permanente”, a indiqué M. Sanchez, faisant savoir que cet excellent niveau de coopération est essentiel pour garantir la sécurité et contribuer à lutter contre toutes les menaces aux niveaux régional et international.

Il a, dans ce sens, souligné que le Maroc est un leader international en matière de migration, notant l’impératif de reconnaître “les efforts déployés par les autorités marocaines pour relever l’un des défis les plus préoccupants au monde, à savoir le phénomène de la migration irrégulière”.

“Grâce aux efforts du Maroc dans ce domaine, le nombre de migrants clandestins a diminué de 33% au premier semestre de 2019, et ce pour la première fois depuis 2013”, s’est-il félicité, relevant que “les bons résultats d’une action commune basée sur le principe de la responsabilité partagée, ainsi que la conviction que l’immigration irrégulière constitue un défi mondial qui nécessite des réponses collectives coordonnées, ont permis de renforcer notre engagement à continuer de coopérer avec le Maroc pour lutter contre les réseaux d’immigration clandestine, de traite des êtres humains et de criminalité organisée, et à développer de nouveaux canaux pour une migration régulière et sécurisée”.

“L’Espagne a œuvré à élargir cette vision dans la sphère institutionnelle européenne. Ainsi, le gouvernement espagnol a préconisé l’adoption d’un nouveau cadre de coopération politique et financière à long terme entre l’Union européenne et le Maroc”, a précisé M. Sanchez, ajoutant que son pays est “déterminé à adopter un nouveau cadre de relations devant permettre de refléter au mieux le rôle clé joué par le Royaume dans les multiples questions prioritaires pour l’UE”.

Et de mettre en exergue la participation active de l’Espagne à la négociation de l’Accord agricole et de l’Accord de pêche durable entre l’UE et le Maroc, rappelant que les efforts déployés par son pays ont permis de débloquer quelque 140 millions d’euros par l’UE pour aider le Royaume à gérer les flux migratoires, et contribué à l’établissement de la déclaration commune du Conseil d’association Maroc-UE, qui témoigne de la volonté de donner une nouvelle dynamique aux relations bilatérales, afin d’instaurer un “partenariat euro-marocain de prospérité partagée”.

M. Sanchez a, dans ce cadre, appelé à continuer à travailler dans un cadre d’avantages mutuels, à même de permettre au Maroc de maintenir ses bonnes relations avec l’Union européenne.

Il a souligné dans le même contexte que les relations économiques et commerciales entre l’Espagne et le Maroc se sont développées de manière continue, ce qui a permis à l’Espagne de devenir le premier partenaire commercial du Maroc.

“L’essence de nos relations repose sur les liens humains et culturels forts qui unissent les deux pays, ainsi que sur le rapprochement des deux peuples, les échanges culturels, l’esprit d’amitié et le respect mutuel”, a-t-il fait savoir, saluant la dynamique des relations politiques et économiques entre l’Espagne et le Maroc.

“Aujourd’hui, les Marocains sont la première communauté d’étrangers résidant en Espagne, estimée à près d’un million de personnes”, a noté M. Sanchez, précisant que “cela nécessite un effort considérable, en vue de renforcer les espaces de communication et de rapprochement entre nos cultures et nos communautés”.

“L’Espagne et le Maroc ont établi de solides relations d’amitié et de coopération et nous devons continuer à renforcer ces liens, à travers la réalisation de projets communs devant favoriser le progrès et la prospérité des deux pays, et renforcer la stabilité dans la région de la Méditerranée occidentale”, a-t-il préconisé.

“Le Maroc est un pays ami et un partenaire pour le présent et l’avenir”, a dit M. Sanchez, estimant que “le voisinage entre les deux pays constitue, aujourd’hui plus que jamais, une opportunité et un défi à relever pour développer une relation juste et dynamique qui répond au mieux aux aspirations légitimes des deux peuples”.

En Savoir Plus
Lire aussi

Tancé par le ministère des Affaires étrangères après sa sortie sur l'Algérie, Mezouar démissionne

Le président de la CGEM Salaheddine Mezouar a annoncé sa démission aux membres du patronat, après ses propos sur l'Algérie le 12 octobre lors de la World Policy Conference qui ont été vivement critiqués par le “gouvernement de Sa Majesté”.
Contrôle sanitaire des aliments : Ces failles qui menacent la santé des Marocains.

Moyens à revaloriser, loi mal appliquée, gouvernance dispersée… Les failles dans la chaîne de contrôle sanitaire marocaine persistent. Les dessous d’un système peu reluisant.
Lutte contre le cancer : l’effet du Plan national de prévention et de contrôle.

Le Maroc enregistre,chaque année 40 000 nouveaux cas de cancer,le cancer de sein arrive en tête avec 30 000 cas par ans.Et ce sont 3 400 nouveaux cas de cancer du col utérin qui sont également enregistrés.Les marocains ont 14,67% de risque de contracter un cancer avant l'âge de 75 ans.Création de centres régionaux d'oncologie disponibilité des médicaments.
Une délégation américaine “très impressionnée” par les progrès réalisés par le Maroc.

Une délégation de députés américains, conduite par Mme Karen Bass, s’est dite “très impressionnée” par les progrès considérables réalisés par le Maroc au cours des dernières années.
L'Arabie Saoudite renouvelle son appui à l’initiative marocaine d’autonomie.

L’Arabie Saoudite a réaffirmé, lundi devant la 4ème Commission des Nations-Unies, sa "position de principe" soutenant l’initiative marocaine d’autonomie comme solution de compromis à la question du Sahara marocain, tout en rejetant "toute atteinte aux intérêts supérieurs du Royaume du Maroc et à sa souveraineté et son intégrité territoriale".
Clôture à Tanger de la 3ème édition des Journées Portes Ouvertes de la DGSN.

La 3ème édition des Journées portes ouvertes (JPO) de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), tenues du 2 au 6 octobre à Tanger sous le thème “Servir le citoyen: Honneur et responsabilité”, a été clôturée dimanche soir par une grande soirée riche en célébrations.
Une commission présidée par El Othmani pour accompagner la réforme de l’enseignement

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi, a adopté le projet de décret relatif à la composition, l'organisation et les modalités de fonctionnement de la commission nationale du suivi et de l'accompagnement de la réforme du système de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique.
L’inquiétant diagnostic de la Cour des comptes sur les hôpitaux.

Manque criant de personnel, carence en équipements, mauvais usage de médicaments... Dans son dernier rapport annuel, la Cour des comptes a relevé plusieurs dysfonctionnements au sein des hôpitaux publics du Royaume, de Tanger à Casablanca, en passant par Boujdour ou Sidi Slimane.
Lancement de la caravane de la rentrée universitaire 2019-2020 de l’Université Mohammed V

L'Université Mohammed V a lancé, mardi à Rabat, la caravane de la rentrée universitaire 2019-2020, une initiative organisée du 17 au 30 septembre au profit des nouveaux étudiants marocains et étrangers inscrits dans les établissements relevant de l'UM5.
M. Bourita:Les relations maroco-sénégalaises se démarquent par une “communauté de destin” qui cristallise la réussite d’un modèle de coopération sud-sud.

Les relations entre le Maroc et le Sénégal se démarquent par une “communauté de destin” qui cristallise la réussite d’un modèle de coopération Sud-Sud, a affirmé, lundi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, M. Nasser Bourita.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - BUREAUX MAX
1 BUREAUX MAX
Réf.: MX180GC/LW à 2.550 Dh
MAX Bureau compact 180 cm gauche
Piètement métalique
Disp.: En bureau droit (Réf.: MX180DC/RW)
Réf.: MX160GC/LW à 2.390 Dh
MAX Bureau compact 160 cm gauche
Piètement métalique
Disp.: En bureau droit (Réf.: MX160DC/RW)
Réf.: MX4000C/W à 995 Dh
MAX Caisson 4 tiroirs

2 RANGEMENT MAX
Réf.: MX203C/W à 1.150 Dh
MAX Caisson mobile 2 tiroirs
Réf.: MX206BC/W à 1.490 Dh
MAX Meuble bas 2 portes
Réf.: MX208HC/W à 2.490 Dh
MAX Meuble haut 2 portes
Réf.: MX209VC/W à 2.790 Dh
MAX Meuble haut 2 portes + 2 portes vitrées

Leguide Voyage


Riad Myra
Construit au début du siècle dernier et restauré par les meilleurs artisans de Fès, Riad Myra est une des plus prestigieuses maisons d'hôtes de la ville.
Son architecture arabo-andalouse, sa décoration raffinée et son ambiance feutrée rappellent les demeures bourgeoises d'antan.