Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
L'Economiste, il y a 2 mois

Filière des dattes: La production décolle en attendant la valorisation.
Le contrat-programme prévoit des plantations modernes hors palmeraies sur 17.000 ha. Fin 2018, environ 28.400 ha de terres agricoles ont été mobilisés.

La filière des dattes accroche. Le programme de plantation de 3 millions de palmiers sera atteint avant terme, voire dépassé. Le constat a été relevé lors de la toute récente visite du ministre de l’Agriculture dans la région de Drâa-Tafilalet qui en concentre plus de 80% des superficies.

Pour le moment, 2,7 millions d’arbres ont été plantés. Fin 2019 la barre des 3 millions d’arbres sera franchie, soit plus que l’objectif du contrat-programme. Mais l’effet sur le volume produit est attendu dans les 4 à 5 années prochaines puisqu’il faut 7 ans pour qu’un palmier dattier entre en pleine production.

La convention cible la réhabilitation des palmeraies existantes sur une superficie globale de 48.000 ha et la création de nouvelles plantations modernes sur 17.000 ha. Pour atteindre une production de 160.000 tonnes de dattes en 2020 et 185.000 en 2030 contre 90.000 tonnes actuellement.

La dynamique devait être accompagnée par une production de 300.000 plants in vitro par an, en impliquant des laboratoires privés sous supervision de l’Institut national de recherche agronomique (Inra). Reste à savoir si l’étalement de la campagne des dattes aussi bien en précocité qu’en tardivité a été pris en compte. Dans l’objectif d’atténuer sinon de mettre fin à la concentration de la production sur les mois d’octobre-novembre. Les services du ministère de l’Agriculture ne renseignent pas sur cet aspect.

Or, cette situation fait du Maroc un importateur net: 30.000 tonnes, rien que pour satisfaire les besoins du Ramadan et 90.000 tonnes sur une année entière. Le décalage avec le mois de jeûne par rapport à l’arrivée de la récolte locale des dattes ne devrait s’estomper que dans quatre années.

Par contre, l’effort de valorisation et du développement du froid sera intensifié. Environ 110.000 tonnes de dattes seront traitées dès l’année prochaine: 70.000 tonnes de dattes fraîches conditionnées, 20.000 tonnes transformées en produits dérivés et autant en aliment de bétail.
Parallèlement, il est prévu d’exporter 5.000 tonnes de dattes de qualité supérieure, notamment les variétés Majhoul et Najda et de doubler le volume, une décennie après.
Pour réaliser les objectifs inscrits dans le contrat-programme, l’investissement a été arrêté à 7,6 milliards de DH dont 4,9 milliards sous forme de soutien de l’Etat. La subvention ayant été servie sous forme de distribution des plants et de réalisation des plantations ainsi que l’équipement en systèmes d’irrigation. Ceci, sans compter la cession du foncier aux investisseurs opérant en dehors des palmeraies.

Parmi les principales réalisations, il y a lieu de citer par ailleurs la distribution de plus de 2,7 millions de plants. Chiffre qui devrait passer à 3 millions fin 2019. Ce qui correspond au niveau des plantations. Le renforcement de la recherche via l’installation de nouveaux laboratoires publics et du secteur privé ainsi que l’équipement de 15.560 ha en micro-irrigation. S’ajoutent aussi la construction et l’équipement de 48 unités de valorisation et l’extension de la capacité installée et la mise à disposition de 28.400 ha de terres agricoles au profit des investisseurs.

En ce qui concerne l’amélioration de la valeur marchande des produits, il a été instauré des normes de qualité de 9 variétés de dattes dont 8 ont bénéficié de signe distinctif d'Indication géographique protégée (IGP). Selon le ministère de l’Agriculture, «la valeur ajoutée de la filière des dattes a plus que doublée» entre 2015 et 2018 par rapport à la période de référence 2003-2007. Le nombre de journées de travail a également doublé avec à la clé un bond du rendement de 40% de la main-d’œuvre. Il en est de même de la production dont le niveau a été multiplié par 2. Du coup, le revenu moyen des agriculteurs s’est nettement amélioré: 33%.

Le palmier dattier occupe une superficie d’environ 60.000 ha, avec plus de 6 millions de palmiers (avec une densité moyenne de 100 arbres à l’hectare). Il se situe principalement dans les régions de Drâa-Tafilalet (81%), Souss-Massa (13%), l’Oriental (3%) et Guelmim Oued Noun (2%).

L’activité phoenicicole contribue de 20 à 60% dans la formation du revenu agricole pour plus de 1,4 million d’habitants et assure, en plus de la datte, divers matériaux destinés à l’artisanat, à la construction ou à la production d’énergie.

En Savoir Plus
Lire aussi

Atonie de la croissance : faut-il se priver des instruments de régulation ?

L’INFLATION EST À 0,1% À FIN JUIN ET NE DEVRAIT PAS DÉPASSER 0,6% POUR L’ANNÉE 2019. LE TAUX DÉBITEUR MOYEN RESSORT À 4,89% AU PREMIER TRIMESTRE. LE PIB, LUI, A PROGRESSÉ DE 2,8% AU PREMIER TRIMESTRE ET DEVRAIT S’ÉTABLIR À 2,6% AU DEUXIÈME, À 2,4% AU TROISIÈME ET À 2,7% POUR L’ENSEMBLE DE L’EXERCICE.
Appui au Plan Maroc Vert par l’Agence française de développement : L’ADA procède à l’évaluation finale des projets

Les projets lancés à ce jour dans le cadre de la première composante s’élèvent à 60 projets portant à terme sur un investissement de près de 501 millions de dirhams.
Formation professionnelle: Nouveau mode opératoire.

Les projets sélectionnés dans le cadre du Fonds Charaka, mis en place dans le cadre du Compact II du MCA, ambitionnent d’améliorer la compatibilité des formations avec les besoins du marché, notamment via une plus grande implication du secteur privé dans la gouvernance du système.
Stroc Industries : le plan de sauvegarde activé.

LE PLAN DE SAUVETAGE DOIT ÊTRE EXÉCUTÉ SUR UNE PÉRIODE DE 5 ANS. LA SITUATION FINANCIÈRE DE L’INDUSTRIEL JUGÉE «REMÉDIABLE». LES BANQUES INCITÉES À FAIRE PREUVE DE PLUS DE SOUPLESSE EN APPRÉCIANT LES DEMANDES DE FINANCEMENT AU CAS PAR CAS.
Sonasid prévoit une baisse de son résultat net de 30 MDH au S1-2019.

La société nationale de sidérurgie, Sonasid, a annoncé, jeudi, que son résultat net à fin juin 2019 devrait enregistrer une baisse de 30 millions de dirhams (MDH) en comparaison avec le premier semestre 2018.
Lancement au Ghana de l’«OCP School Lab».

OCP Africa, filiale du Groupe OCP, leader mondial sur le marché du phosphate et de ses dérivés, vient de lancer au Ghana l’«OCP School Lab», une école itinérante de formation aux bonnes pratiques agricoles.
Air Arabia Maroc lance de nouveaux services VIP.

Air Arabia Maroc, leader du transport aérien à bas coût dans la région, franchit une nouvelle étape dans son engagement en faveur d’un voyage confortable, fiable et pratique. Dès le 31 juillet, la compagnie proposera à ses passagers une offre exceptionnelle de services avec des options VIP de l’enregistrement à l’embarquement. Vous serez désormais prioritaire tout au long de votre parcours à l'aéroport, et plus encore !
Le mouvement Maan sort l’artillerie lourde contre le HCP.

IL A ÉMIS DES CRITIQUES ACERBES À L’ENCONTRE DES MOYENS DE RELANCE FORMULÉS PAR L’ORGANISME DE STATISTIQUE.
Pêche : Retour de la flotte espagnole.

CE SONT 138 NAVIRES DE PÊCHE EUROPÉEN QUI SONT EN TRAIN DE SE REDÉPLOYER DANS LES EAUX MAROCAINES DE L’ATLANTIQUE.
Consommation : Hausse de 0,2% de l’IPC en juin.

L’INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION (IPC) A ENREGISTRÉ, AU COURS DU MOIS DE JUIN 2019, UNE LÉGÈRE HAUSSE DE 0,2% PAR RAPPORT AU MOIS PRÉCÉDENT, INDIQUE LE HAUT-COMMISSARIAT AU PLAN (HCP).



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


HP - Deskjet F2180
Imprimez/copiez jusqu'à 17 ppm en noir, 11 ppm en couleurs, copie directe, couleurs 4 encres jusqu'à 4 800 ppp optimisés ou 6 encres en option, des photos 10 x 15 cm sans marge (avec des marges perforées) ou jusqu'au format A4 avec marges, numérisation avec une résolution atteignant 1200 x 1200 ppp, bac de papier de 100 feuilles, touche directe d'annulation de l'impression à l'écran, HP Smart Web Printing, Logiciel HP Photosmart Essential.

Leguide Voyage


Riad Meknès
"Le Riad Meknes " est une partie du Palais du Roi Moulay Ismail, qui a régné sur le royaume du Maroc au 17ème siècle, et a choisi la ville de Mekhnès comme capitale. La maison d'hôtes, Le Riad Meknes, est composée de : Un grand salon climatisé ouvert sur une vue splendide du jardin. Un salon marocain traditionnel richement décoré. La terrasse ou vous pouvez prendre votre déjeuner en admirant la splendide vue du jardin et ses remparts . 6 suites qui représentent différents styles de l'architecture et de la décoration marocaine.