Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
France24, il y a 7 jours

Près d'une centaine de morts dans l'attaque d'un village dogon dans le centre du Mali
Le ministère malien de la Défense a confirmé à France 24 qu'un nouveau massacre au Mali, perpétré dans la commune de Sangha, dans un village dogon, avait fait au moins 95 morts et 19 disparus.

Un nouveau massacre a été perpétré au Mali, cette fois dans un village dogon de la commune de Sangha.

Joint au téléphone par France 24, le maire de Sangha, qui est sur place a déclaré que 95 corps calcinés ont été retrouvés pour le moment, un bilan qui, selon lui pourrait augmenter. Il a également fait état d’une vingtaine de disparus. De son côté, le ministère malien de la Défense a confirmé la découverte de 95 corps et annoncé que 19 personnes étaient portées disparues.
Un autre bilan, communiqué plus tard par le ministre de la Communication, évoque un bilan de 35 morts sur la base des corps qui auraient été identifiés par le gouverneur de Mopti. Mais le bilan plus élevé de 95 morts a été confirmé par le poste de sécurité de Diankabou, qui a réalisé une mission sur les lieux avec le maire de Sangha, et par la Mission de l'ONU au Mali (Minusma).

Les assaillants ont mis le feu au village, et abattu tous ceux qui essayaient de sortir des habitations, a précisé le maire de Sangha. "Le village est en grande partie détruit", a-t-il déclaré.

Des zones sous la coupe de groupes jihadistes

"Selon les civils, ce sont des hommes armés qui sont venus tirer, piller et brûler. C'est un village de 300 habitants. C'est vraiment la désolation", a déclaré, sous couvert d'anonymat, un élu de la commune de Koundou, où se situe le village.
Le nord du Mali était tombé en mars 2012 sous la coupe de groupes jihadistes, en grande partie dispersés par une intervention militaire lancée en janvier 2013 à l'initiative de la France [Serval], qui se poursuit. Mais des zones entières échappent au contrôle des forces maliennes, françaises et de l'ONU, malgré la signature en 2015 d'un accord de paix censé isoler définitivement les jihadistes, dont l'application accumule les retards.

91 violations des droits de l'homme

Depuis 2015, ces violences se sont propagées du nord au centre du pays, voire parfois au sud. Elles se concentrent surtout dans le centre, se mêlant très souvent à des conflits intercommunautaires. Ces violences ont culminé le 23 mars avec le massacre à Ogossagou, près de la frontière burkinabè, de quelque 160 villageois peuls par des membres présumés de groupes de chasseurs dogons.
"Il pourrait s’agir d’une riposte à l’attaque d'Ogossagou", estime le journaliste Baba Ahmed
Depuis janvier 2018, la division des droits de l'homme et de la protection de la Minusma a documenté 91 violations des droits de l'homme, commises par des chasseurs traditionnels contre des membres civils de la population peule, dans les régions de Mopti et de Ségou. Ces violences ont fait au moins 488 morts et 110 blessés, indiquait le 16 mai la Minusma, lors d'un point de presse.

Lire Source
Lire aussi

Inde : la chaleur extrême tue au moins 49 personnes dans le nord du pays.

Les autorités de l'Etat de Bihar, dans le nord de l'Inde ont annoncé la mort d'au moins 49 personnes en 24 heures à cause des températures qui avoisinent depuis plusieurs jours les 45 degrés Celsius.
Ebola: Urgence mondiale ou pas? L’Organisation mondiale de la santé décide vendredi

Une épidémie fait rage depuis des mois en République démocratique du Congo, mais le virus a pour la première fois dépassé des frontières
Shinzo Abe en Iran pour apaiser les tensions entre Washington et Téhéran.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe s'est rendu mercredi à Téhéran pour une visite inédite d’un peu plus de 24 heures, notamment afin de faire baisser les tensions entre la République islamique et les États-Unis.
Bombardements israéliens en Syrie, près du Golan.

Depuis le début du conflit en Syrie, l’Etat hébreu a mené plusieurs raids contre des positions militaires du pouvoir de Bachar Al-Assad et ses alliés, l’Iran et le Hezbollah.
Près d'une centaine de morts dans l'attaque d'un village dogon dans le centre du Mali

Le ministère malien de la Défense a confirmé à France 24 qu'un nouveau massacre au Mali, perpétré dans la commune de Sangha, dans un village dogon, avait fait au moins 95 morts et 19 disparus.
Hongkong se mobilise en masse pour défendre ses libertés face à Pékin.

Plus d’un million de personnes ont défilé dimanche pour protester contre le projet de loi qui permettrait les extraditions vers la Chine continentale.
Allemagne: deux djihadistes jugés pour la préparation d’une attaque biologique.

Un couple d’islamistes radicaux comparait à partir de vendredi 7 juin, à Düsseldorf. L’attentat qu’ils préparaient aurait pu causer la mort de dizaines de victimes.
Tiananmen : la Chine accuse d"arrogance" le secrétaire d'État américain.

le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a rendu hommage "aux héros du peuple chinois qui se sont courageusement levés il y a 30 ans place Tiananmen pour exiger leurs droits".
À Khartoum, l'armée tente de briser le mouvement de contestation.

Les militaires qui dirigent le Soudan tentaient, lundi, de "disperser par la force le sit-in" de manifestants devant le siège de l'armée à Khartoum. Une intervention qui a fait au moins cinq morts, selon le Comité central des médecins soudanais.
Le Soudan ordonne la fermeture du bureau d’Al-Jazira, la contestation se poursuit.

Des milliers de Soudanais ont à nouveau manifesté jeudi soir devant le siège de l’armée à Khartoum, pour réclamer une transition du pouvoir vers un gouvernement civil.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Canon - IP 1900
Résolution Jusqu'à 4 800¹ x 1 200 ppp
Vitesse d'impression photo 10 x 15 cm sans marge : environ 55 secondes (standard)
Vitesse d'impression en noir ESAT : environ 5,5 ipm
Vitesse d'impression en couleurs ESAT : environ 4,1 ipm

Leguide Voyage


Riad Kenza
Vous cherchez une chambre ou un Riad complet rien que pour vous à Fès? C'est possible!
Nous vous invitons à découvrir ce magnifique Riad situé dans la médina de Fès dans le quartier de R'Cif. Le charme oriental, le calme et la convivialité y règnent.