Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
le Figaro, il y a 5 mois

Apple et Google vent debout contre un projet britannique d’accéder aux messages chiffrés
47 entreprises, groupes de société civile et experts en sécurité numérique ont signé une lettre ouverte pointant les menaces que représente le projet de l’agence de renseignement électronique britannique de permettre aux autorités d’accéder aux communications chiffrées de bout en bout.

Apple, Google, Microsoft et Facebook via WhatsApp. Ces quatre géants de la technologie se sont associés à plusieurs groupes de société civile, experts en sécurité numérique et entreprises pour condamner la proposition du GCHQ. L’agence de renseignement britannique a pour projet de permettre un accès aux messages chiffrés, qui sont par définition illisibles pour toute personne n’étant pas l’auteur ou le destinataire. Dans une lettre ouverte publiée jeudi, les 47 signataires dénoncent la «menace sérieuse» qu’un tel projet constituerait pour la sécurité numérique et les droits fondamentaux de l’Homme. Elle a été signée par l’Electronic Frontier Foundation (association de protection des libertés sur Internet) et Human Rights Watch (défense des droits de l’homme). Parmi les signataires, figurent également des experts universitaires de Carnegie Mellon, Stanford et Oberlin.

Cette lettre fait suite à la publication des informations concernant l’initiative du GCHQ en novembre dernier. Deux responsables de l’agence de renseignement ont proposé un moyen permettant aux forces de l’ordre d’avoir accès aux communications chiffrées de bout en bout. Ian Levy, directeur technique du National Cyber Security Centre (qui fait partie du GCHQ), et Crispin Robinson, responsable de la cryptanalyse au sein de l’agence, mettaient en avant un processus tentant de forcer le chiffrement. Ils estiment qu’il serait «relativement facile pour un prestataire de service d’ajouter secrètement un participant des forces de l’ordre à une discussion de groupe ou un appel». Concrètement, la proposition suggère une technique nécessitant que les services de messagerie chiffrée comme WhatsApp, dirigent un message également vers un tiers, au moment où il est envoyé à son destinataire principal.
La sécurité et la confiance des utilisateurs
Selon les signataires de la lettre ouverte, il serait obligatoire d’apporter deux modifications aux systèmes pour parvenir à ce processus. Ils ajoutent que celles-ci compromettraient sérieusement la sécurité et la confiance des utilisateurs. Le premier changement concerne les fournisseurs de services. Il faudrait que ces derniers insèrent discrètement une nouvelle clé publique dans une conversation en réponse à une demande du gouvernement. «Cela transformerait une conversation bidirectionnelle en une discussion de groupe où le gouvernement serait le participant supplémentaire ou ajouterait un de ses participants secrets à une discussion de groupe existante», écrivent les signataires de la lettre. Pour la deuxième modification, il s’agirait de s’assurer que l’institution soit discrètement ajoutée à la conversation. Les applications de messagerie, fournisseurs de services et systèmes d’exploitation seraient ainsi obligés de modifier leurs logiciels. Ils devraient soit changer les systèmes de chiffrement utilisés, soit tromper les utilisateurs en supprimant les notifications apparaissant régulièrement lorsqu’un nouveau communicant rejoint une discussion.

Réagissant à cette lettre, l’un des auteurs de la proposition, Ian Levy, a précisé que cette proposition était hypothétique et n’était conçue que comme un point de départ pour la discussion. «Nous continuerons à dialoguer avec les parties intéressées et espérons avoir une discussion ouverte pour trouver les meilleures solutions possibles», a-t-il expliqué.

Lire Source
Lire aussi

Vivo Maroc lance un nouveau produit et confirme ses visées sur l'Afrique.

Avec une présence dans les grands marchés mondiaux de la téléphonie et une place privilégiée dans le top 5 Mondial des entreprises qui œuvrent dans les domaines des smartphones et de la télécommunication, Vivo lance le V17 Pro, un produit dernier cri, à travers lequel elle renforce sa présence sur le marché marocain.
Les métamorphoses de la montre connectée.

Entraîneur sportif, assistant médical ou accessoire de luxe: la montre intelligente se diversifie pour mieux s'adapter à nos modes de vie.
Netflix perdrait plus d’1,5 milliard de dollars par an de revenus avec les partages de comptes.

La plateforme assure pourtant ne pas vouloir mettre en place un système drastique luttant contre le partage de comptes.
L'Oppo Reno 2 sera bientôt commercialisé au Maroc

Oppo vient d'annoncer la disponibilité imminente de sa toute nouvelle série Reno 2 sur le marché marocain à partir du 23 Novembre 2019.
Xerox veut racheter le géant de l'informatique HP.

Le groupe américain de l'impression Xerox envisage d'acheter le fabricant américain d'ordinateurs et d'imprimantes Hewlett-Packard (HP) dans le cadre d'une fusion entre les deux entreprises, rapporte mercredi le Wall Street Journal.
Pourquoi les États-Unis ouvrent une enquête sur l’application chinoise TikTok.

Le comité pour l’investissement étranger aux États-Unis se penche sur le rachat de Musical.ly en 2017. TikTok est soupçonné d’être une menace pour la sécurité et les intérêts du pays.
Apple vend moins d’iPhone et plus de services.

Le groupe a dégagé un chiffre d’affaires de 260 milliards d’euros au cours de son année fiscale 2019.
Instagram : Les filtres modifiant l’aspect du visage bientôt supprimés de l’application

Le phénomène de «dysmorphie Snapchat» inquiète les responsables du réseau social
Facebook consacre un milliard de dollars au logement social.

Facebook va consacrer un milliard de dollars pendant la décennie à venir à construire des logements sociaux, principalement en Californie, où se trouve son siège, a annoncé le géant des réseaux sociaux.
Quinze applications Android infectées par un dangereux virus.

Une fois les applications installées, celles-ci peuvent disparaître de l’écran ce qui les rend beaucoup plus difficiles à désinstaller



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


- Set d'accessoires pour petite fille

Leguide Voyage


Riad Saada
Riad Saada n'est pas une maison d'hôtes. C'est une maison de vacances, avec une philosophie bien affirmée que vous pourrez ressentir lors de votre séjour.