Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
l'Economiste, il y a 26 jours

Marché de gros: La recette communale sécurisée, pas le risque sanitaire.
La plateforme dédiée aux mandataires était dans un état de délabrement avancé. La toiture assurait peu de protection contre la pluie et l’éclairage était également défaillant .

Peau neuve pour le marché de gros de Casablanca. «Réfection des infrastructures, renforcement de sécurité et du contrôle de flux des marchandises et informatisation des services de taxation», se félicite Jaafar Essabbane, directeur de la plus grande plateforme marocaine des fruits et légumes.
L’opération, menée depuis fin 2017, aura coûté 36 millions de DH, dont 30 millions supportés par la commune de Casablanca. Le reste par le Fonds des travaux. C’est une première, puisque aucun dirham n’y a été investi depuis la mise en service du plus grand marché du pays en 1986. A tel point que l’infrastructure s’était trop dégradée et l’insécurité y régnait en maître absolu.

Défaut d’éclairage, infrastructures vétustes, difficulté de circulation et surtout de gros risques d’agression pour les usagers qui manipulent de grosses sommes d’argent. «Certains clients ne s’y rendaient qu’après la levée du jour, de crainte d’être agressés», confie un commerçant. Alors que l’activité était très animée dès 3 heures 30 du matin jusqu’à 14 heures.

A l’exception du vendredi, jour de fermeture. Le facteur qui a déclenché l’opération de mise à niveau est la forte baisse de la recette communale qui est passée de 142 millions de DH en 2010 à 115 millions en 2014. «En 2018, elle a été rétablie à son niveau initial et affiche un trend haussier sur les premiers mois de l’année en cours», analyse Essabbane.
Excepté cet aspect, les problèmes posés par la gestion du marché restent entiers. Ils concernent principalement les volets économique et sanitaire. Sans occulter l’accès aux agriculteurs au marché et la réduction de la pléthore des intermédiaires avec une cascade des marges bénéficiaires qui en résultent et le renchérissement des prix au grand dam du producteur et du consommateur.
Pour le moment, aucune unité de valorisation n’y a été installée. Les flux des fruits et légumes arrivent en vrac et repartent dans le même état. A l’exception des marchandises qui ont subi une transformation en dehors du marché. C’est le cas de produits importés ou refoulés à l’export.

Or, une transformation est génératrice de valeur ajoutée, de création d’emplois et de recettes pour les caisses de l’Etat. Car une ouvraison même primaire (emballage et conditionnement) induit automatiquement l’application de la TVA. Dans le cas des fruits et légumes, c’est le taux de 10% qui est en vigueur. Mais encore faut-il instaurer l’obligation de la facturation.

«Ici plusieurs milliards de DH sont brassés annuellement, en espèces mais pas la bribe d’une trace comptable», reconnaît le directeur du marché. Au demeurant, les sorties de marchandises ne sont pas contrôlées ni comptabilisées pour être au fait de l’approvisionnement du marché au détail ou encore évaluer les volumes stockés pour dissuader la spéculation.

De plus, le marché de gros de Casablanca est devenu une enceinte réservée aux marchands et intermédiaires. Cela fait longtemps que les agriculteurs y ont été évincés. Aujourd’hui même, les gros parmi les agriculteurs ne peuvent s’y hasarder de crainte de laisser des plumes face aux lobbies qui ont la mainmise sur les transactions.

Voir Source
Lire aussi

Bonne performance du textile marocain en Europe : Les exportations reprennent de plus belle

Le textile marocain regagne des parts du marché européen. Les exportations marocaines d’habillement ont grimpé de près de 5% au premier semestre 2019.
La filière des fruits rouges monte en puissance.

LA PRODUCTION DE FRUITS ROUGES A ÉVOLUÉ DE 6,11% DURANT LA CAMPAGNE 2018-2019 QUI S’ACHÈVERA EN JUIN PROCHAIN. RECONNUE EN AVRIL EN MARGE DU SIAM, L’INTER-PROFESSION VEUT METTRE EN PLACE UN CONTRAT-PROGRAMME 2019-2023. UNE ASSIETTE FONCIÈRE ADDITIONNELLE DE 1297 HECTARES A ÉTÉ PLANTÉE.
Économie circulaire: l'OCP consolide sa vision.

Le groupe de l'Office chérifien des phosphates (OCP) développe un programme d'«économie circulaire» inclusif et à portée éminemment sociale, a affirmé mardi à Montréal, Hanane Mourchid, directrice en charge de l'économie circulaire au sein du groupe.
Locaux commerciaux : le secteur se restructure.

APRÈS L’EUPHORIE QUI A DURÉ JUSQU’EN 2010, LE MARCHÉ A SUBI UNE CORRECTION ASSEZ SÉVÈRE. L’OFFRE PORTE SUR LA VENTE ALORS QUE LA DEMANDE CHERCHE LA LOCATION. LES PRIX ONT BAISSÉ DE 20 À 30% PAR RAPPORT À LA MOYENNE DES QUATRE DERNIÈRES ANNÉES.
Filière des dattes: La production décolle en attendant la valorisation.

Le contrat-programme prévoit des plantations modernes hors palmeraies sur 17.000 ha. Fin 2018, environ 28.400 ha de terres agricoles ont été mobilisés.
WISH Africa Expo-Londres 2019 : Le Maroc à l’honneur.

«WISH Africa», une plate-forme media et marketing qui met en avant les potentialités de l’Afrique, a organisé l’exposition «WISH Africa» les 8 et 9 juin à Londres en braquant les projecteurs sur quatre pays du continent avec à leur tête le Royaume du Maroc.
Saudi Airlines lance une ligne directe Jeddah Marrakech

Un avion Boeing (B787-9) Dreamliner à son bord 274 passagers a atterri hier à l'aéroport Marrakech-Menara annonçant l'ouverture officielle de cette ligne.Les vols sont programmés trois fois par semaine, tous les mardi,jeudi et samedi.
Statut de Bank Al-Maghrib: Le projet victime de manœuvres politiciennes.

Qui l’aurait cru il y a encore quelques semaines: le projet de loi relatif au statut de Bank Al-Maghrib bloqué au niveau de la deuxième lecture à la Chambre des représentants.....
Ramadan : les secteurs qui en profitent et ceux qui trinquent.

LES HÔTELIERS SE MUENT EN RESTAURATEURS POUR COMPENSER LE RECUL DES RÉSERVATIONS. LE COMMERCE MODERNE DE BOUCHE S’EN SORT BIEN, MAIS PARTAGE LE GÂTEAU AVEC L’INFORMEL QUI PROLIFÈRE DURANT CE MOIS.
Pomme de terre: 2 millions de tonnes et l’import explose!

La conservation hors froid prédomine toujours. A l’instar de l’oignon, les pommes de terre sont couvertes de leurs propres plantes et aspergées de pesticides. C’est dire le danger sanitaire pour le consommateur.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


HP - Deskjet F4213
Type: multifonctions (Photocopieuse / imprimante / scanner)
Format: A4 (~ 210x297)
Impression: jet d’encre, couleur, noir et blanc
Copieur: Oui
Copie de résolution (dpi): 600x600
Scanner: à plat
Numérisations avec une résolution de (dpi): 1200x1200
Bac d’alimentation: 80 feuilles
Bac de sortie: 50 feuilles
Interfaces: USB haut débit.

Leguide Voyage


Megarama
Installé sur la Corniche, ce complexe cinématographique propose en permance une sélection d'une quinzaine des dernières sorties internationales dont de nombreux films à destination des enfants.