Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
l'Economiste, il y a 2 mois

Marché de gros: La recette communale sécurisée, pas le risque sanitaire.
La plateforme dédiée aux mandataires était dans un état de délabrement avancé. La toiture assurait peu de protection contre la pluie et l’éclairage était également défaillant .

Peau neuve pour le marché de gros de Casablanca. «Réfection des infrastructures, renforcement de sécurité et du contrôle de flux des marchandises et informatisation des services de taxation», se félicite Jaafar Essabbane, directeur de la plus grande plateforme marocaine des fruits et légumes.
L’opération, menée depuis fin 2017, aura coûté 36 millions de DH, dont 30 millions supportés par la commune de Casablanca. Le reste par le Fonds des travaux. C’est une première, puisque aucun dirham n’y a été investi depuis la mise en service du plus grand marché du pays en 1986. A tel point que l’infrastructure s’était trop dégradée et l’insécurité y régnait en maître absolu.

Défaut d’éclairage, infrastructures vétustes, difficulté de circulation et surtout de gros risques d’agression pour les usagers qui manipulent de grosses sommes d’argent. «Certains clients ne s’y rendaient qu’après la levée du jour, de crainte d’être agressés», confie un commerçant. Alors que l’activité était très animée dès 3 heures 30 du matin jusqu’à 14 heures.

A l’exception du vendredi, jour de fermeture. Le facteur qui a déclenché l’opération de mise à niveau est la forte baisse de la recette communale qui est passée de 142 millions de DH en 2010 à 115 millions en 2014. «En 2018, elle a été rétablie à son niveau initial et affiche un trend haussier sur les premiers mois de l’année en cours», analyse Essabbane.
Excepté cet aspect, les problèmes posés par la gestion du marché restent entiers. Ils concernent principalement les volets économique et sanitaire. Sans occulter l’accès aux agriculteurs au marché et la réduction de la pléthore des intermédiaires avec une cascade des marges bénéficiaires qui en résultent et le renchérissement des prix au grand dam du producteur et du consommateur.
Pour le moment, aucune unité de valorisation n’y a été installée. Les flux des fruits et légumes arrivent en vrac et repartent dans le même état. A l’exception des marchandises qui ont subi une transformation en dehors du marché. C’est le cas de produits importés ou refoulés à l’export.

Or, une transformation est génératrice de valeur ajoutée, de création d’emplois et de recettes pour les caisses de l’Etat. Car une ouvraison même primaire (emballage et conditionnement) induit automatiquement l’application de la TVA. Dans le cas des fruits et légumes, c’est le taux de 10% qui est en vigueur. Mais encore faut-il instaurer l’obligation de la facturation.

«Ici plusieurs milliards de DH sont brassés annuellement, en espèces mais pas la bribe d’une trace comptable», reconnaît le directeur du marché. Au demeurant, les sorties de marchandises ne sont pas contrôlées ni comptabilisées pour être au fait de l’approvisionnement du marché au détail ou encore évaluer les volumes stockés pour dissuader la spéculation.

De plus, le marché de gros de Casablanca est devenu une enceinte réservée aux marchands et intermédiaires. Cela fait longtemps que les agriculteurs y ont été évincés. Aujourd’hui même, les gros parmi les agriculteurs ne peuvent s’y hasarder de crainte de laisser des plumes face aux lobbies qui ont la mainmise sur les transactions.

Voir Source
Lire aussi

Atonie de la croissance : faut-il se priver des instruments de régulation ?

L’INFLATION EST À 0,1% À FIN JUIN ET NE DEVRAIT PAS DÉPASSER 0,6% POUR L’ANNÉE 2019. LE TAUX DÉBITEUR MOYEN RESSORT À 4,89% AU PREMIER TRIMESTRE. LE PIB, LUI, A PROGRESSÉ DE 2,8% AU PREMIER TRIMESTRE ET DEVRAIT S’ÉTABLIR À 2,6% AU DEUXIÈME, À 2,4% AU TROISIÈME ET À 2,7% POUR L’ENSEMBLE DE L’EXERCICE.
Appui au Plan Maroc Vert par l’Agence française de développement : L’ADA procède à l’évaluation finale des projets

Les projets lancés à ce jour dans le cadre de la première composante s’élèvent à 60 projets portant à terme sur un investissement de près de 501 millions de dirhams.
Formation professionnelle: Nouveau mode opératoire.

Les projets sélectionnés dans le cadre du Fonds Charaka, mis en place dans le cadre du Compact II du MCA, ambitionnent d’améliorer la compatibilité des formations avec les besoins du marché, notamment via une plus grande implication du secteur privé dans la gouvernance du système.
Stroc Industries : le plan de sauvegarde activé.

LE PLAN DE SAUVETAGE DOIT ÊTRE EXÉCUTÉ SUR UNE PÉRIODE DE 5 ANS. LA SITUATION FINANCIÈRE DE L’INDUSTRIEL JUGÉE «REMÉDIABLE». LES BANQUES INCITÉES À FAIRE PREUVE DE PLUS DE SOUPLESSE EN APPRÉCIANT LES DEMANDES DE FINANCEMENT AU CAS PAR CAS.
Sonasid prévoit une baisse de son résultat net de 30 MDH au S1-2019.

La société nationale de sidérurgie, Sonasid, a annoncé, jeudi, que son résultat net à fin juin 2019 devrait enregistrer une baisse de 30 millions de dirhams (MDH) en comparaison avec le premier semestre 2018.
Lancement au Ghana de l’«OCP School Lab».

OCP Africa, filiale du Groupe OCP, leader mondial sur le marché du phosphate et de ses dérivés, vient de lancer au Ghana l’«OCP School Lab», une école itinérante de formation aux bonnes pratiques agricoles.
Air Arabia Maroc lance de nouveaux services VIP.

Air Arabia Maroc, leader du transport aérien à bas coût dans la région, franchit une nouvelle étape dans son engagement en faveur d’un voyage confortable, fiable et pratique. Dès le 31 juillet, la compagnie proposera à ses passagers une offre exceptionnelle de services avec des options VIP de l’enregistrement à l’embarquement. Vous serez désormais prioritaire tout au long de votre parcours à l'aéroport, et plus encore !
Le mouvement Maan sort l’artillerie lourde contre le HCP.

IL A ÉMIS DES CRITIQUES ACERBES À L’ENCONTRE DES MOYENS DE RELANCE FORMULÉS PAR L’ORGANISME DE STATISTIQUE.
Pêche : Retour de la flotte espagnole.

CE SONT 138 NAVIRES DE PÊCHE EUROPÉEN QUI SONT EN TRAIN DE SE REDÉPLOYER DANS LES EAUX MAROCAINES DE L’ATLANTIQUE.
Consommation : Hausse de 0,2% de l’IPC en juin.

L’INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION (IPC) A ENREGISTRÉ, AU COURS DU MOIS DE JUIN 2019, UNE LÉGÈRE HAUSSE DE 0,2% PAR RAPPORT AU MOIS PRÉCÉDENT, INDIQUE LE HAUT-COMMISSARIAT AU PLAN (HCP).



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


NVIDIA - 9500 GT
Marque : NVIDIA GeForce Card
Chip graphique: 9500 GT
Quantité de mémoire: 1 GB
Type de mémoire: DDR2
Interface: PCI Express x16
Sorties vidéo: VGA+DVI-I

Leguide Voyage


Helisud
Premier à Marrakech à assurer les caprices ou les urgences de chacun, Hélisud propose des déplacements en toute sécurité à la carte selon vos envies et vos besoins.