Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Le Monde, il y a 1 mois

Liverpool-Tottenham, finale d’un cru hors norme
Les deux clubs anglais ont renversé des situations plus que compromises pour se retrouver en finale. A l’image d’une saison marquée par des matchs d’anthologie et des folles remontées.

« Thank you football ». Parfois, des mots simples suffisent. Ce sont les premiers qui sont sortis de la bouche de Mauricio Pochettino, l’entraîneur de Tottenham, après la qualification historique et héroïque de son équipe pour la finale de la Ligue des champions, mercredi 8 mai, face à l’Ajax Amsterdam. Les Spurs se sont imposés (3-2) au terme d’un match épique, alors qu’ils étaient menés de deux buts à la mi-temps, et après avoir perdu le match aller (0-1). Les émotions nées la veille de la folle « redmontada » de Liverpool face au FC Barcelone (victoire 4-0, après une défaite 0-3 à l’aller) étaient à peine retombées que le cœur des amateurs de football s’est remis à battre très fort.

Les deux clubs anglais se retrouveront en finale de la Ligue des champions le 1er juin à Madrid, apothéose d’un cru 2018-2019 dont la phase finale restera comme l’une des meilleures de l’histoire de cette compétition. Marquée par des matchs d’anthologie, de folles remontées, et une épopée inachevée, celle de l’Ajax Amsterdam.
Je ne peux pas me souvenir d’un match comme ça »
Les Néerlandais ont été les premiers à faire sentir aux amateurs de football que cette saison serait particulière. Le 5 mars, ils éliminent en huitièmes de finale le Real Madrid, triple tenant du titre, grâce à un éclatant succès 4 à 1 à Bernabeu. Les jeunes et brillants Lanciers se révèlent aux yeux du monde.
Le lendemain, le PSG se fait sortir par une équipe B de Manchester United sur un penalty concédé à la dernière seconde, en dépit d’un probant succès acquis au match aller sur la pelouse d’Old Trafford (2-0). Ce traumatisme ravive les douloureux souvenirs de la « remontada » face au FC Barcelone en 2017.

Toujours en huitièmes de finale, la Juventus Turin rattrape un retard de deux buts face à l’Atlético Madrid de Diego Simeone, pourtant particulièrement compliqué à déstabiliser, grâce à un triplé fracassant de Cristiano Ronaldo. Le 17 avril, le public assiste à un quart de finale retour de légende entre Manchester City et Tottenham. Quatre buts sont marqués durant les onze premières minutes de jeu. Le dernier de la rencontre, celui du 4-3 offrant la qualification à Manchester City, au bout du temps additionnel, est finalement refusé après intervention de la VAR, l’assistance vidéo à l’arbitrage.

N’en jetez plus ? Il reste les demi-finales. Liverpool battu à l’aller 3 à 0 par le FC Barcelone, et qui se présente sans son maître à jouer Mohamed Salah et son attaquant Firmino, renverse le club catalan. Le You’ll Never Walk Alone repris par les Reds face à leur kop à l’issue du match donne des frissons aux plus froids. « On joue pour ces moments, c’est quelque chose d’incroyable, de très émouvant, a déclaré Jurgen Klopp après la rencontre. Ça fait dix-neuf ans que je suis entraîneur et je ne peux pas me souvenir d’un match comme ça. »

La banalisation de la « remontada »
Les fans de ballon rond non plus. Si les retournements de situation ont jalonné l’histoire du foot, ils se sont intensifiés ces deux dernières années, avec notamment celle de la Roma face au Barça en 2018, et celle des Catalans face au PSG en 2017, jusqu’à se « banaliser » cette saison.

Comment l’expliquer, sachant que l’irrationalité est aussi propre à ce sport ? Pour José Mourinho, l’entraîneur aux deux Ligues des champions, le rôle du coach est évidemment central. Le succès de Jurgen Klopp ne s’expliquerait pas, selon lui, par la « tactique » ou la « philosophie », mais par le « cœur », « l’âme » et la « fantastique empathie qu’il a créée avec ce groupe de joueurs ». Méthode Coué et force mentale sont indispensables.

Il y a bien un modèle qui se dégage dans les équipes qui arrivent à inverser la tendance. Il repose sur plusieurs critères, exposés notamment sur le site d’Eurosport par Christophe Kuchly, coauteur de l’ouvrage Comment regarder un match de foot ? Les clés du jeu décryptées (Solar, 2016, 512 pages). Presser haut sur le terrain, oser se réinventer, avoir des joueurs au service des idées et des vrais coups de coaching.

« Si les causes psychologiques, si importantes mais impossibles à quantifier, font évidemment partie de l’équation (…), tôt ou tard, les all in offensifs, même avec une bonne part de bluff, finissent par payer. » Le but précoce est ainsi un dénominateur commun de ces rencontres.

Les espoirs d’une finale entre Liverpool et l’Ajax – revival des années 1970 que la majorité des amateurs de football attendait – se sont donc envolés. Pour retrouver un duel que personne n’attendait, entre clubs anglais, après cinq ans de domination espagnole.

Ce choc 100 % Premier League sera le second de l’histoire après celui remporté par Manchester United contre Chelsea en 2008. En plein Brexit, comme pour singulariser encore plus cette édition 2018-2019 de la Ligue des champions dont les demi-finales ont atteint leur climax de dramaturgie.

Ironie de l’histoire, ces deux matchs retour se sont déroulés en même temps que les discussions autour du projet de réforme de la Ligue des champions. Une ligue en circuit fermé déroulant le tapis rouge aux clubs les plus puissants du continent européen. Un séisme au sein du football européen. La compétition ne s’est pourtant jamais si bien portée.

En Savoir Plus
Lire aussi

Coupe du monde féminine 2019 : le Brésil en huitièmes, mais sans briller.

La capitaine de la Seleçao, Marta, est devenue la meilleure buteuse de l’histoire de la compétition. Les Brésiliennes pourraient croiser le chemin des Bleues au prochain tour.
Mondial-2019 : les Bleues peu inspirées face au Nigeria, mais victorieuses.

Pour leur dernier match de poule et avec une équipe remodelée, les Françaises ont eu du mal à venir à bout du Nigeria à Rennes (0-1). Grâce à ce succès en demi-teinte, elles terminent cependant premières du groupe A.
Meeting International Mohammed VI : Deux meilleurs chronos de l'année réalisés.

La 12è édition du Meeting International Mohammed VI d'athlétisme, 6è étape de la Ligue des diamants, tenue dimanche au Complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat, a été marquée par les meilleures performances de l'année au 3000m haies hommes et au 1500m dames.
NBA : Toronto sacré champion pour la première fois de son histoire.

Les Toronto Raptors ont mis fin à la série de victoires des Warriors de Golden State au bout du match 6 des finales NBA, 114-110.
Hockey sur glace : première Coupe Stanley pour Saint-Louis.

Les hockeyeurs sur glace de Saint-Louis, dans le Missouri, ont remporté la première Coupe Stanley de leur histoire, en battant Boston quatre victoires à trois.
Forbes: Messi en tête des 100 sportifs les mieux payés en 2019.

L’icône du football mondial, l’Argentin Lionel Messi caracole en tête des 100 sportifs les mieux payés de la planète en 2019 devant le Portugais Cristiano Ronaldo et le Brésilien Neymar, selon le magazine américain Forbes.
FINALES NBA : GOLDEN STATE PERD (ENCORE) DURANT MAIS RESTE EN VIE.

Malgré la nouvelle blessure de Kevin Durant, les Warriors l’emportent à Toronto et prolongent le suspense.
L’Américaine Richardson frappe fort sur 100 m.

L'Américaine Sha'Carri Richardson a signé à 19 ans la meilleure performance mondiale de l'année sur 100 m avec un chrono de 10 sec 75/100e (vent : +1,6 m/s) lors des Championnats universitaires américains d'athlétisme, samedi à Austin (Texas).
Arbitrage de la CAN 2019 : quatre marocains sur la liste.

La Confédération africaine de football a dévoilé, jeudi, la liste des arbitres retenus pour officier les matches de la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN), prévue du 21 juin au 19 juillet prochain.
Come-back: Sa Majesté Andy Murray de retour sur les courts (en double) au tournoi du Queen’s

L’Ecossais avait dans l’optique de mettre fin à sa carrière après sa dernière opération



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


hp - 3050
Poids Poids des produits : 3,6 kg
Poids du carton/paquet : 5,22 kg
Système d'exploitation requis Windows 7, Windows Vista, Microsoft Windows XP (SP2) ou supérieur (32 bits uniquement) ; Mac OS X v10.5 ou v10.6
Type d'imprimante tout-en-un HP Deskjet 3050
Technologie de connectivité 1 USB 2.0 ; 1 WiFi 802.11b/g
Résolution (N&B - Couleur) - Résolution optique pour la numérisation : Jusqu'à 1200 ppp - Résolution de la copie (texte noir) : Jusqu'à 600 ppp optimisés (à partir de 300 ppp en entrée) - Résolution de la copie (texte et images couleur) : Jusqu'à 600 ppp optimisés (à partir de 300 ppp en entrée)
Taux d utilisation mensuel Jusqu'à 1000 pages
Format papier A4 (210 x 297 mm) ; A5 (148 x 210 mm) ; A6 (105 x 148 mm) ; B5 (176 x 250 mm) ; Enveloppe DL
Alimentation Tension d'entrée : 100 à 240 V CA (+/- 10 %), 50/60 Hz (+/- 3 Hz)
Configuration requise Windows 7 : processeur 1 GHz 32 bits (x86) ou 64 bits (x64), 1 Go (32 bits) ou 2 Go (64 bits) de RAM, 600 Mo d'espace disque, lecteur de CD-ROM/DVD ou connexion Internet, port USB, Internet Explorer ; Windows Vista : processeur 800 MHz 32 bits (x86) ou 64 bits (x64), 512 Mo de RAM, 700 Mo d'espace disque, lecteur de CD-ROM/DVD ou connexion Internet, port USB, Internet Explorer ; Microsoft Windows XP (SP2)* ou supérieur (32 bits uniquement) : tout processeur Intel Pentium II, Celeron ou compatible, 233 MHz ou supérieur, 128 Mo de RAM, 250 Mo d'espace disque, lecteur de CD-ROM/DVD ou connexion Internet, port USB, Internet Explorer 6 ou version ultérieure. *Prise en charge 32 bits uniquement
Vitesse d'impression - Vitesse d'impression noire (brouillon, A4) : Jusqu'à 20 ppm - Vitesse d'impression couleur (brouillon, A4) : Jusqu'à 16 ppm - Vitesse d'impression noire (ISO, comparable au laser) : Jusqu'à 5,5 ppm - Vitesse d'impression couleur (ISO, comparable au laser) : Jusqu'à 4 ppm
Dimensions (LxPxH) 427 x 406 x 249 mm (bacs ouverts)
Consommation en fonctionnement 9 watts (impression), 2,3 watts (attente), 1,2 watts (veille), 0,3 watt (manuel, à l'arrêt)
Technologie d'impression Impression jet d'encre thermique HP
Température de fonctionnement 5 à 40 °C

Leguide Voyage


Dar Sultan
Perché du haut de ses 300 ans, le Dar Sultan, crénelé de toutes ses terrasses domine la kasbah et la mer.Cette ravissante maison d'Hôtes, dar traditionnel ou maison de Charme, est dans le plus pur style franco-marocain.