Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
France24, il y a 1 mois

Guerre au Yémen : la France confirme une livraison d’armes imminente à l’Arabie saoudite
La ministre française de la Défense Florence Parly a confirmé, mercredi, un chargement imminent d’armes à bord d’un cargo saoudien. Cette livraison intervient en pleine polémique sur l’utilisation d’armes françaises au Yémen.

L’arrivée du cargo saoudien Bahri Yanbu au port du Havre, mercredi 8 mai, relance les critiques au sujet de l’utilisation d’armes françaises dans la guerre au Yémen. La ministre des Armées Florence Parly a confirmé dans la matinée sur BFM TV qu’il y aura "chargement d’armes en fonction et en application d’un contrat commercial qui a été passé il y a plusieurs années", sans préciser le contenu de la cargaison. "Je ne suis pas en charge de la surveillance des cargaisons, c’est une autre administration qui est en charge de ça", a-t-elle ajouté.
Selon Disclose, nouveau média français en ligne, le cargo Bahri Yanbu devait charger mercredi "en fin d’après-midi" huit canons Caesar, fabriqués par Nexter, à destination du port saoudien de Djeddah. Une annonce qui a fait bondir l'ONG Action sécurité éthique républicaines (ASER). Cette organisation non gouvernementale française spécialisée sur les questions de transfert d’armes dénonce une "violation flagrante de l’article 6 du Traité sur le commerce des armes (TCA) des Nations unies".
Recours contre les livraisons devant la justice administrative

Le chargement d’armes sur le Bahri Yanbu intervient moins de deux jours après le dépôt d’une procédure d’urgence, devant le tribunal administratif de Paris, pour que cessent les ventes d'armes françaises à destination de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. Ce recours contre le gouvernement pour "excès de pouvoir" est motivé par une note de la Direction des renseignements militaires (DRM), révélée mi-avril par Disclose, faisant état de l’utilisation d’armes françaises contre les rebelles houthis au Yémen, notamment dans des zones où des crimes de guerre ont été commis.

"Le tribunal administratif doit se prononcer entre 72 heures et un mois après notre demande, affirme à France 24 Benoît Muracciole, le président d’Aser. Techniquement, si le cargo est encore dans les eaux territoriales françaises, cette livraison pourrait être suspendue par la justice", précise-t-il.

L’article 6 du TCA interdit les transferts d’armes à partir du moment où les États membres ont "connaissance" de leur utilisation pour viser des populations civiles. Plusieurs grands pays producteurs d’armes comme la Russie ou la Chine n’ont pas signé ce traité. Quant aux États-Unis, premier fournisseur d’armes à l’Arabie saoudite, ils ont annoncé en avril par la voix de leur président Donald Trump qu’ils ne ratifieraient pas le TCA.

Les responsabilités légales du gouvernement français

La France a quant à elle signé et ratifié ce traité. Selon Benoît Muracciole, la stratégie du gouvernement est de continuer à livrer des armes tout en plaidant l’ignorance quant à leur utilisation éventuelle lors de crimes de guerre.

"Cette question de la connaissance des crimes de guerre est essentielle. En réalité la France est au courant depuis les rapports de l’ONU sur les crimes de guerre au Yémen. Nous sommes en train de réfléchir à la question des responsabilités pénales", explique le président d’Aser.

Du côté des autorités françaises, le gouvernement affirme que l’arsenal français sur place est "pour l’essentiel" en position défensive, hors de la ligne de front.

"À ma connaissance, nous n’avons pas de preuves selon lesquelles des victimes au Yémen sont le résultat d’utilisation d’armes françaises", a ainsi répété Florence Parly, mercredi, quelques heures avant l’entrée du Bahri Yanbu dans le port du Havre.

La France est le cinquième fournisseur d'armes à l'Arabie Saoudite, derrière les États-Unis, le Royaume-Uni, l'Italie et l'Allemagne. Entre 2016 et 2017, les armes françaises vendues aux Saoudiens ne représentaient que 2,2 % du volume total d'armes américaines livrées aux forces saoudiennes, selon l'indicateur TIV mis au point par l'Institut international de recherche pour la paix de Stockholm (Sipri).

Voir Source
Lire aussi

Au Mexique, le déploiement de la Garde nationale à la frontière sud inquiète.

Le déploiement de 6 000 hommes à la frontière sud du Mexique pour réduire le nombre de migrants la traversant doit s'achever mardi. Cependant, l'arrivée de cette toute nouvelle Garde nationale dans le sud du pays préoccupe experts et ONG.
L'ancien président égyptien Mohamed Morsi meurt après six ans en prison.

Le Parti de la liberté et de la justice de l’ancien président, le bras politique des Frères musulmans, a dénoncé un « assassinat »
Inde : la chaleur extrême tue au moins 49 personnes dans le nord du pays.

Les autorités de l'Etat de Bihar, dans le nord de l'Inde ont annoncé la mort d'au moins 49 personnes en 24 heures à cause des températures qui avoisinent depuis plusieurs jours les 45 degrés Celsius.
Ebola: Urgence mondiale ou pas? L’Organisation mondiale de la santé décide vendredi

Une épidémie fait rage depuis des mois en République démocratique du Congo, mais le virus a pour la première fois dépassé des frontières
Shinzo Abe en Iran pour apaiser les tensions entre Washington et Téhéran.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe s'est rendu mercredi à Téhéran pour une visite inédite d’un peu plus de 24 heures, notamment afin de faire baisser les tensions entre la République islamique et les États-Unis.
Bombardements israéliens en Syrie, près du Golan.

Depuis le début du conflit en Syrie, l’Etat hébreu a mené plusieurs raids contre des positions militaires du pouvoir de Bachar Al-Assad et ses alliés, l’Iran et le Hezbollah.
Près d'une centaine de morts dans l'attaque d'un village dogon dans le centre du Mali

Le ministère malien de la Défense a confirmé à France 24 qu'un nouveau massacre au Mali, perpétré dans la commune de Sangha, dans un village dogon, avait fait au moins 95 morts et 19 disparus.
Hongkong se mobilise en masse pour défendre ses libertés face à Pékin.

Plus d’un million de personnes ont défilé dimanche pour protester contre le projet de loi qui permettrait les extraditions vers la Chine continentale.
Allemagne: deux djihadistes jugés pour la préparation d’une attaque biologique.

Un couple d’islamistes radicaux comparait à partir de vendredi 7 juin, à Düsseldorf. L’attentat qu’ils préparaient aurait pu causer la mort de dizaines de victimes.
Tiananmen : la Chine accuse d"arrogance" le secrétaire d'État américain.

le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a rendu hommage "aux héros du peuple chinois qui se sont courageusement levés il y a 30 ans place Tiananmen pour exiger leurs droits".



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Case Logic - High Zoom Camera Case - Étui
Étui pour appareil photo numérique - nylon - noir

Largeur: 19.1 cm
Profondeur: 12.7 cm
Hauteur: 12.7 cm
Poids: 283 g
Matériau: Nylon
Couleur: Noir

Leguide Voyage


Jnan Palace
Situé en plein coeur de Fès, cet hôtel vous propose le meilleur d'un établissement 5 étoiles luxueux dans la capitale spirituelle du royaume. Le Jnan Palace se situe dans une propriété privée de 2,8 ha respectant la véritable architecture marocaine traditionnelle.