Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
l'Economiste, il y a 4 mois

Expo: Dominique Zinkpè face à ses démons.
Après plusieurs résidences à Jardin Rouge, Dominique Zinkpè entreprend ainsi de nous révéler toute la poésie de son œuvre à travers un retour à une pratique qui lui est chère; essentiel, intimiste, le dessin

Sculpture, assemblage, installation, dessin, peinture, vidéo… l’œuvre de Dominique Zinkpè est complexe tout autant qu’elle est singulière. L’artiste, natif de Cotonou au Bénin, s’inspire de la culture animiste de son pays, pour nous emmener vers des sentiers tortueux où les personnages, à mi-chemin entre être humain et animal, évoquent des jeux de pouvoir, de mascarade ou de sexe. Un univers faisant sans doute allusion à notre comédie humaine.
«Une forêt obscure» qui n’est pas sans rappeler la «Divine comédie» d’Alighieri, que l’artiste n’hésite pas à transposer en «Divine mascarade», comme l’intitulé de son exposition en cours, jusqu’au 21 avril, à la résidence artistique Jardin Rouge, de la Fondation Montresso, à Marrakech. L’artiste y dévoile une série de dessins dans lesquels se mêlent personnages espiègles, et fantastique et thérianthropique.

Doigts acérés, corps suppliciés, chairs lancinées, c’est dans un certain chaos organisé que Dominique Zinkpè, comme pour rendre compte de ce qu’il y a de plus bestial en l’homme, affleure la caricature. Un travail intimiste, audacieux, qui interpelle souvent, montre du doigt parfois, dénonce aussi.

Après plusieurs résidences à Jardin Rouge, Dominique Zinkpè entreprend ainsi de nous révéler toute la poésie de son œuvre à travers un retour à une pratique qui lui est chère; essentiel, intimiste, le dessin est en effet à l’origine de toute sa création. De l’esquisse aux formats monumentaux, Dominique Zinkpè entend ainsi glorifier la pureté d’un médium qui évoque avant tout pour lui l’enfantement d’une œuvre.

Quant à ses sculptures, plus connues du grand public, elles sont tantôt issues de la toile de jute enroulée et tantôt naissent de petites figurines en bois amalgamées, inspirées des Ibedji, symbole des jumeaux des croyances du sud du Bénin, qui sont autant d’explorations surprenantes. L’artiste est familier de la résidence Jardin Rouge, puisqu’en février 2018, il avait emmené avec lui 4 artistes béninois dans le cadre de la première édition du programme IN-DISCIPLINE qu’il avait parrainé.

Né en 1969, Dominique Zinkpè, fait ses premières armes en participant à de nombreux ateliers et résidences en Afrique et en Europe. Très vite, il se fait remarquer avec le Prix Jeune Talent Africain qu’il reçoit lors de Grapholie à Abidjan.

Présent lors des grands rendez-vous de la scène artistique internationale, la Biennale de Dakar lui attribue le Prix Uemoa en 2002. Son oeuvre a fait l’objet de plusieurs publications à travers le monde. Depuis 1989, il a été invité à participer à une trentaine d’expositions individuelles et à une cinquantaine d’expositions collectives à travers le monde.

Lire Source
Lire aussi

Festival Tifawin : Les arts du rural en fête.

Ce festival se veut une occasion annuelle pour célébrer l’identité et la culture amazighes et jeter la lumière sur les potentiels dont regorge la région.
La 1ère édition du Festival international Rabat-Comedy voit grand.

Le Centre Marocain pour les Initiatives de Développement (CMID) organise la 1ère édition du Festival International du film Rabat-Comedy qui est « le premier festival de cinéma en Afrique et dans le monde arabe exclusivement dédié au cinéma de comédie»
La première Afro-américaine lauréate d’un Nobel de littérature est décédée.

La romancière américaine et prix Nobel de littérature Toni Morrison est décédée lundi à New York à l’âge de 88 ans des suites d'une pneumonie, a annoncé mardi sa maison d’édition, Alfred A. Knopf.
Abderrahmane Youssoufi au Musée Mohammed VI d'Art Moderne et Contemporain, une visite "symbolique" et un "geste fort" en faveur de la culture

L'ancien Premier ministre, Abderrahmane Youssoufi, a rendu, lundi, une visite "symbolique" au Musée Mohammed VI d'Art Moderne et Contemporain, qui constitue aussi un "geste fort" pour appeler à inculquer aux Marocains, dès leur jeune âge, l'amour des arts et de la culture.
«Les Couleurs de l’âme» de Abdellah Yacoubi à El Jadida.

L’artiste-peintre Abdellah Yacoubi expose ses œuvres à El Jadida jusqu’à la mi-août dans le cadre d’une exposition estivale organisée à El Jadida sur le thème «Les Couleurs de l’âme».
Cléopâtre, la plus belle ânesse du Maroc.

Le 12ème Festival des ânes, organisé la semaine dernière à la Kasbah Beni Ammar Zerhoun, a été couronné par le choix de «Cléopâtre» en tant que plus belle ânesse du Maroc.
Rhany Kabbadj en clip à Cuba et au Festival Alegria.

L’évocation de La Havane par l’artiste ne semble pas fortuite. C’est un pays qui a fort marqué la carrière du chanteur qui le cite à plusieurs occasions. Il en a même parlé dans son stand-up musical «Bl’vitamine».
Aide à la production cinématographique : 20 projets retenus.

La Commission d'Aide à la Production des œuvres cinématographiques a dévoilé la liste des projets de films qui bénéficieront des avances sur recettes à l'issue de sa 2e session au titre de l’année 2019, qui s'est déroulée du 22 au 27 juillet.
«Lâychouryates », une pièce qui donne le pouvoir aux femmes.

La pièce de théâtre «Lâychouryates», programmée aujourd'hui à Casablanca, aborde d’une façon ludique des sujets sensibles qui touchent de près la société marocaine. Dans une usine de tapis, cinq femmes se réunissent pour célébrer Achoura en entonnant les chants traditionnels marocains. Elles rêvent d’une gent féminine libérée de l’autorité des hommes. Et si le rêve devenait réalité ?
Essaouira : la 2è édition du Festival 'Génération Gnaoua des Jeunes' tient ses promesses

Au grand bonheur des festivaliers nationaux et étrangers, la deuxième édition du Festival 'Génération Gnaoua des Jeunes', un événement artistique et culturel tourné vers la préservation de cet art ancestral et sa transmission aux générations montantes, a pris fin samedi soir à Essaouira, après trois jours de concerts musicaux des plus exaltants.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Panasonic - SDR-H80-R
Zoom optique 70x
Ecran 2.7’’ LCD
60 Go

Leguide Voyage


Le Mirage
Un Mirage en bordure de Rivage... L`Océan, la douceur de l´air que vient vivifier le chergui, un vent venu de l´Est, la pointe du Cap Spartel et les mythiques Grottes d´Hercule chantées par Homère…