Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Le Matin, il y a 4 mois

Prix Charjah pour la création arabe : Trois marocains distingués
Trois marocains lauréats de la 22e édition du prix Charjah pour la création arabe, ont reçus leurs distinctions, mercredi au Caire.

Il s'agit de Adil El Annaz, lauréat du premier prix dans la catégorie «critique» pour son étude portant sur «la représentation interprétative de l'histoire dans le roman arabe», alors que son compatriote Mohamed Mokhtari s'est vu décerner le deuxième prix pour son roman «Comme un chant brisé».

Moustapha Saidi a remporté, quant à lui, le deuxième prix dans la catégorie «Littérature pour enfants» pour sa pièce de théâtre «La petite peintre et le perroquet».

La liste des lauréats de la 22e édition du prix Charjah pour la création arabe comprend 19 vainqueurs dans six catégories, à savoir la poésie, la nouvelle, le roman, le théâtre, la littérature pour enfants et la critique.

Dans la catégorie poésie, le prix a été décroché par la Tunisienne Mouna Rezki, alors que le Syrien Nouras Ibrahim s'est adjugé le premier prix dans le concours du roman.

L'Egyptien Ali Hassan a été sacré dans la catégorie «théâtre», alors que sa compatriote Sali Abou Al Ola a été primée du premier prix de la littérature pour enfants.

Dans la catégorie nouvelle, l'Irakien Chaker Al Ghazi s'est adjugé la première place. Dans une déclaration à la MAP, Adil El Annaz s'est dit «heureux de remporter ce prestigieux prix», indiquant que cette performance va l'encourager à consentir davantage d'efforts pour plus de distinctions.

«Il s'agit également d'un hommage à l'ensemble des jeunes écrivains et créateurs marocains, qui ne cessent de produire des oeuvres et études distinguées sur la scène culturelle arabe», a ajouté Adil El Annaz, enseignant de langue arabe.

La cérémonie de remise des prix dans les différentes catégories s'est déroulée en présence d'une pléiade d'intellectuels et d'écrivains arabes.

Lire Source
Lire aussi

Festival Tifawin : Les arts du rural en fête.

Ce festival se veut une occasion annuelle pour célébrer l’identité et la culture amazighes et jeter la lumière sur les potentiels dont regorge la région.
La 1ère édition du Festival international Rabat-Comedy voit grand.

Le Centre Marocain pour les Initiatives de Développement (CMID) organise la 1ère édition du Festival International du film Rabat-Comedy qui est « le premier festival de cinéma en Afrique et dans le monde arabe exclusivement dédié au cinéma de comédie»
La première Afro-américaine lauréate d’un Nobel de littérature est décédée.

La romancière américaine et prix Nobel de littérature Toni Morrison est décédée lundi à New York à l’âge de 88 ans des suites d'une pneumonie, a annoncé mardi sa maison d’édition, Alfred A. Knopf.
Abderrahmane Youssoufi au Musée Mohammed VI d'Art Moderne et Contemporain, une visite "symbolique" et un "geste fort" en faveur de la culture

L'ancien Premier ministre, Abderrahmane Youssoufi, a rendu, lundi, une visite "symbolique" au Musée Mohammed VI d'Art Moderne et Contemporain, qui constitue aussi un "geste fort" pour appeler à inculquer aux Marocains, dès leur jeune âge, l'amour des arts et de la culture.
«Les Couleurs de l’âme» de Abdellah Yacoubi à El Jadida.

L’artiste-peintre Abdellah Yacoubi expose ses œuvres à El Jadida jusqu’à la mi-août dans le cadre d’une exposition estivale organisée à El Jadida sur le thème «Les Couleurs de l’âme».
Cléopâtre, la plus belle ânesse du Maroc.

Le 12ème Festival des ânes, organisé la semaine dernière à la Kasbah Beni Ammar Zerhoun, a été couronné par le choix de «Cléopâtre» en tant que plus belle ânesse du Maroc.
Rhany Kabbadj en clip à Cuba et au Festival Alegria.

L’évocation de La Havane par l’artiste ne semble pas fortuite. C’est un pays qui a fort marqué la carrière du chanteur qui le cite à plusieurs occasions. Il en a même parlé dans son stand-up musical «Bl’vitamine».
Aide à la production cinématographique : 20 projets retenus.

La Commission d'Aide à la Production des œuvres cinématographiques a dévoilé la liste des projets de films qui bénéficieront des avances sur recettes à l'issue de sa 2e session au titre de l’année 2019, qui s'est déroulée du 22 au 27 juillet.
«Lâychouryates », une pièce qui donne le pouvoir aux femmes.

La pièce de théâtre «Lâychouryates», programmée aujourd'hui à Casablanca, aborde d’une façon ludique des sujets sensibles qui touchent de près la société marocaine. Dans une usine de tapis, cinq femmes se réunissent pour célébrer Achoura en entonnant les chants traditionnels marocains. Elles rêvent d’une gent féminine libérée de l’autorité des hommes. Et si le rêve devenait réalité ?
Essaouira : la 2è édition du Festival 'Génération Gnaoua des Jeunes' tient ses promesses

Au grand bonheur des festivaliers nationaux et étrangers, la deuxième édition du Festival 'Génération Gnaoua des Jeunes', un événement artistique et culturel tourné vers la préservation de cet art ancestral et sa transmission aux générations montantes, a pris fin samedi soir à Essaouira, après trois jours de concerts musicaux des plus exaltants.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


SONY - 40"
40"
Résolution : 1920x1080
Contraste : 16.000:1
2HDMI

Leguide Voyage


Riad Lola Halima
Riad à Meknes suffisamment éloignée de l’agitation urbaine pour offrir un lieu de calme épargné par la circulation automobile. Toutefois la situation du Riad permet l’accès rapide à la Médina, à sa visite et à ses musées (Dar Jamai , Musée de Meknès) ainsi qu’à la Medersa Bou Inania. A quelques minutes de marche se trouve le Mausolée de Moulay Ismaïl (seul édifice religieux accessible aux non musulmans).