Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Le Monde, il y a 8 jours

« Le régime algérien ne veut pas voir la transition lui échapper »
Selon la chercheuse Amel Boubekeur, le renoncement d’Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat présidentiel ne mettra pas fin au mouvement de protestation.

e président algérien Abdelaziz Bouteflika, cible d’un mouvement de contestation inédit en vingt ans de pouvoir, a renoncé, lundi 11 mars dans la soirée, à briguer un cinquième mandat et reporté sine die la présidentielle du 18 avril, tout en restant au pouvoir et en prolongeant de fait son actuel mandat.

Amel Boubekeur est chercheuse en sociologie à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), auteure d’études sur l’islamisme algérien, elle a aussi travaillé sur les musulmans de France, signant notamment Le Voile de la mariée : jeunes musulmanes, voile et projet matrimonial en France (L’Harmattan, 2004).

Comment interpréter l’annonce du retrait de la candidature du chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika à l’élection présidentielle initialement prévue le 18 avril ? Est-ce une victoire de la rue ou une manœuvre dilatoire du régime ?
Amel Boubekeur : Il ne s’agit pas d’une grande surprise. Ce scénario était très attendu et même craint, dès le début, par les manifestants hostiles à son cinquième mandat. Il y avait eu des mises en garde sur une énième tentative d’un coup d’Etat transitionnel comme cela s’était déjà produit. Ce n’est pas une configuration nouvelle en Algérie. Il y avait la conscience très présente du risque d’une instrumentalisation des demandes de changement pour faire durer le régime.
Mais paradoxalement, cette annonce de M. Bouteflika renforce le sentiment chez les Algériens et les manifestants qu’il s’agit d’une victoire, qu’une telle concession n’aurait pas été imaginable avant les manifestations. Le régime faisait comme si le peuple n’existait pas.le lundi soir, les Algériens éprouvent une satisfaction, car ils perçoivent une inflexion du régime au regard de son attitude d’il y a un mois. Le pouvoir a, finalement, été obligé de reconnaître l’existence de cette demande de participation politique indépendante. Mais cela va déterminer les manifestants à continuer leur mouvement pour entrer dans une vraie négociation. C’est maintenant que ça commence.



En Savoir Plus
Lire aussi

Fusillade d'Utrecht: la piste terroriste privilégiée sans exclure un différend familial

La police néerlandaise a arrêté le lundi, en fin d'après-midi, un homme turc soupçonné d'avoir tué trois personnes et d'en avoir blessé 5 autres à la suite d'une fusillade à Utrecht aux Pays-Bas.
Mali : au moins 21 soldats tués lors de l'attaque d'un camp militaire par des présumés jihadistes

Une attaque menée contre un camp de l'armée par des jihadistes présumés au centre du Mali a fait au moins 21 morts parmi les militaires. L'opposition exhorte le président Ibrahim Boubacar Keïta à "prendre les mesures d'urgence qui s'imposent".
Attaques en Nouvelle-Zélande: Des fusillades dans deux mosquées de Christchurch font au moins 40 morts

Selon le Premier ministre australien, le tireur de Christchurch est un « terroriste extrémiste de droite et violent »
Au Venezuela, « la vie est devenue un enfer »

Panne d’électricité gigantesque, pénurie d’eau, absence de médicaments, hyperinflation, les Vénézuéliens sont à bout. Reportage depuis Cucuta, en Colombie, à la frontière du Venezuela.
Syrie : la dernière poche djihadiste bombardée, 3.000 redditions.

Les bombardements de la dernière poche de djihadistes de l'EI dans l'est de la Syrie ont repris mardi soir après la reddition de membres de l'organisation. Quelque 3.000 personnes ont été évacuées de cette zone.
« Le régime algérien ne veut pas voir la transition lui échapper »

Selon la chercheuse Amel Boubekeur, le renoncement d’Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat présidentiel ne mettra pas fin au mouvement de protestation.
Crash en Ethiopie : jour de deuil à Addis et Nairobi, l'enquête se poursuit.

Du crash d'un avion d'Ethiopan Airlines, alors que les enquêteurs poursuivent leur travail sur le terrain, l'Ethiopie a instauré un jour de deuil national.
Mexique: 25 migrants tués dans un accident de la route

Ces migrants d’Amérique centrale « voyageaient » dans un camion en direction des Etats-Unis
Les pays nordiques opposés au retour des djihadistes.

Un peu plus d’une centaine de combattants originaires de Suède, de Norvège, du Danemark ou de la Finlande seraient toujours à l’étranger. Aucun gouvernement n’a l’intention de leur venir en aide.
Algérie: les manifestations se poursuivent en dépit des promesses de Bouteflika.

Plusieurs milliers d'étudiants défilent à nouveau mardi matin dans la capitale et dans plusieurs villes d'Algérie contre la 5e candidature du président Abdelaziz Bouteflika, sourds aux promesses du chef de l'Etat de réformer et de ne pas aller au bout de son mandat.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - PARURE NAISE - BAMBOO
1 PARURE NAISE
Parure composée de housse de couette + drap housse + taie (s) d'oreiller
- Parure NAISE small 505 Dh
- Parure NAISE medium 675 Dh
- Parure NAISE large 750 Dh

2 PARURE BAMBOO
Parure complète BAMBOO composée de couette + drap plat + drap housse + taie(s) d’oreiller couleur : vert anis
Réf.: BAMB/SVR Parure complète small 540 Dh
Réf.: BAMB/MVR Parure complète medium 690 Dh
Réf.: BAMB/LVR Parure complète large 820 Dh
Réf.: BAMB/RVR Rideau BAMBOO 150x250 cm 145 Dh

Leguide Voyage


Riad Monceau
Véritable petit bijou de l’architecture hispano-mauresque, daté du XVIIIe, mais entièrement reconditionné en 2002, le « Monceau » associe le charme d’un riad authentique et le confort d’une demeure de conception récente, le calme d’un véritable havre de paix et la proximité immédiate des principaux sites touristiques et des commerces.