Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Europe1, il y a 9 jours

Crash en Ethiopie : jour de deuil à Addis et Nairobi, l'enquête se poursuit.
Du crash d'un avion d'Ethiopan Airlines, alors que les enquêteurs poursuivent leur travail sur le terrain, l'Ethiopie a instauré un jour de deuil national.

L'enquête se poursuivait Aujourd'hui pour déterminer pourquoi le Boeing 787 flambant neuf d'Ethiopian Airlines s'est écrasé dimanche au sud d'Addis Abeba, faisant 157 morts, une tragédie marquée en Ethiopie par un jour de deuil national.

Le Kenya et l'ONU en deuil. Le Kenya était, lui, doublement endeuillé : avec 32 ressortissants à bord, c'est le pays le plus touché par la tragédie, et Nairobi est par ailleurs le hub régional des Nations unies, qui ont été durement affectées par la catastrophe. Le Programme des Nations unies pour l'Environnement (PNUE), qui a son siège dans la capitale kényane, ouvre lundi matin sa conférence annuelle qui réunit des centaines de délégués venus du monde entier. Nul doute que la tragédie sera dans toutes les têtes. Selon le directeur général de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), Antonio Vitorino, dix-neuf employés de l'ONU ont péri dans le crash.

A la recherche des boîtes noires. Dès dimanche après-midi, des enquêteurs de l'Agence éthiopienne de l'aviation civile ont été à pied d'oeuvre sur les lieux du crash pour récolter le maximum de débris et d'indices et trouver les boîtes noires de l'appareil, ce qui n'a pas encore été fait, selon une source au sein de la compagnie. Ces enquêteurs devraient être prochainement rejoints par une équipe technique de Boeing.

Le PDG d'Ethiopian Airlines, Tewolde GebreMariam, a confirmé que l'enquête serait menée conjointement par des enquêteurs éthiopiens et américains. L'organisme américain chargé de la sécurité dans les transports (NTSB) a annoncé l'envoi d'une équipe d'inspecteurs chargés d'apporter leur aide dans l'enquête.

Un avion en feu. Le vol ET 302 avait décollé dimanche à 8h38 (8h38 en France) d'Addis Abeba et il a disparu des radars six minutes plus tard. L'appareil, un Boeing 737-800 MAX livré courant 2018 à la compagnie, était piloté par Yared Getachew (8.000 heures de vol à son actif) et avait fait l'objet d'une maintenance le 4 février. En s'écrasant, l'avion a creusé un impressionnant cratère, labourant la terre sur des dizaines de mètres de longueur. L'avion s'est désintégré à l'impact : on ne distinguait plus la forme de l'appareil mais seulement des morceaux de carlingue éparpillés.

Selon un témoin, Tegegn Dechasa, "l'avion était déjà en feu lorsqu'il s'est écrasé au sol", "l'avion était déjà en flammes à l'arrière juste avant le crash". "L'avion semblait vouloir tenter d'atterrir dans un champ à proximité mais il s'est écrasé avant de l'atteindre", a expliqué un autre témoin, Sisay Gemechu, un fermier.

Des victimes françaises. Les victimes du crash étaient de 35 nationalités différentes. Le gouvernement français a fait état pour sa part de la mort de neuf Français et le parquet de Paris a ouvert une enquête. Les messages de condoléances aux victimes ont afflué toute la journée dimanche, du Premier ministre éthiopien au président kényan, de l'Union africaine au secrétaire général de l'ONU, en passant par le Premier ministre canadien et le président français Emmanuel Macron qui sera en visite officielle en Ethiopie mardi et mercredi puis au Kenya mercredi et jeudi.

Voir Source
Lire aussi

Fusillade d'Utrecht: la piste terroriste privilégiée sans exclure un différend familial

La police néerlandaise a arrêté le lundi, en fin d'après-midi, un homme turc soupçonné d'avoir tué trois personnes et d'en avoir blessé 5 autres à la suite d'une fusillade à Utrecht aux Pays-Bas.
Mali : au moins 21 soldats tués lors de l'attaque d'un camp militaire par des présumés jihadistes

Une attaque menée contre un camp de l'armée par des jihadistes présumés au centre du Mali a fait au moins 21 morts parmi les militaires. L'opposition exhorte le président Ibrahim Boubacar Keïta à "prendre les mesures d'urgence qui s'imposent".
Attaques en Nouvelle-Zélande: Des fusillades dans deux mosquées de Christchurch font au moins 40 morts

Selon le Premier ministre australien, le tireur de Christchurch est un « terroriste extrémiste de droite et violent »
Au Venezuela, « la vie est devenue un enfer »

Panne d’électricité gigantesque, pénurie d’eau, absence de médicaments, hyperinflation, les Vénézuéliens sont à bout. Reportage depuis Cucuta, en Colombie, à la frontière du Venezuela.
Syrie : la dernière poche djihadiste bombardée, 3.000 redditions.

Les bombardements de la dernière poche de djihadistes de l'EI dans l'est de la Syrie ont repris mardi soir après la reddition de membres de l'organisation. Quelque 3.000 personnes ont été évacuées de cette zone.
« Le régime algérien ne veut pas voir la transition lui échapper »

Selon la chercheuse Amel Boubekeur, le renoncement d’Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat présidentiel ne mettra pas fin au mouvement de protestation.
Crash en Ethiopie : jour de deuil à Addis et Nairobi, l'enquête se poursuit.

Du crash d'un avion d'Ethiopan Airlines, alors que les enquêteurs poursuivent leur travail sur le terrain, l'Ethiopie a instauré un jour de deuil national.
Mexique: 25 migrants tués dans un accident de la route

Ces migrants d’Amérique centrale « voyageaient » dans un camion en direction des Etats-Unis
Les pays nordiques opposés au retour des djihadistes.

Un peu plus d’une centaine de combattants originaires de Suède, de Norvège, du Danemark ou de la Finlande seraient toujours à l’étranger. Aucun gouvernement n’a l’intention de leur venir en aide.
Algérie: les manifestations se poursuivent en dépit des promesses de Bouteflika.

Plusieurs milliers d'étudiants défilent à nouveau mardi matin dans la capitale et dans plusieurs villes d'Algérie contre la 5e candidature du président Abdelaziz Bouteflika, sourds aux promesses du chef de l'Etat de réformer et de ne pas aller au bout de son mandat.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - Salle à manger HARMONY
1 Réf.: HARM/TBL 4.590 Dh
Table carrée HARMONY
150x150 cm Couleur wengé
2 Réf.: HARM/CH 995 Dh
Chaise HARMONY assise et dossier
tissu courtisane taupe Couleur wengé
3 Réf.: SUS5029 3.990 Dh
Table ronde, avec plateau central
pivotant qui vous permettra de
faire tourner vos plats.
Couleur : Wengé
Diamètre : 150 cm.

Leguide Voyage


Le Riad Monceau
Maison d'hôtes de prestige, le "Monceau" est aussi une table réputée qui s'efforce de réhabiliter et défendre une gastronomie marocaine de tradition, telle qu'elle se pratique encore dans les grandes familles du Royaume.