Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
l'Economiste, il y a 12 jours

Où sont passés les 30 milliards de DH remboursés aux entreprises?
Le gouvernement a versé aux entreprises plus de 30 milliards de DH de crédit de TVA via un mécanisme d’affacturage auprès du système bancaire.

A cela s’ajoute l’amélioration des délais de paiement de quelques grands donneurs d’ordre dans le secteur public.

Mais la majorité des opérateurs économiques interrogés par L’Économiste affirment ne pas en ressentir l’impact. Ils avaient attendu avec impatience cette manne inespérée pour se faire payer et peut-être recevoir de nouvelles commandes. Mais de l’avis de plusieurs opérateurs, cet argent n’a eu qu’un effet placebo. Chacun a sa propre explication, mais la plupart des personnes contactées par L’Economiste préfèrent garder l’anonymat.

«L’Etat a tellement mis de pression fiscale sur les entreprises que les hommes d’affaires n’ont plus envie d’investir. Ceux qui ont le courage de le faire sont confrontés aux problèmes des CRI dont la réforme n’est pas encore effective. De plus, pour lancer un projet, c’est le parcours du combattan. Les guichets électroniques ne sont toujours pas fonctionnels, parce que les personnes qui en sont responsables n’ont pas changé de logiciel», explique un chef d’entreprise membre de la Fédération du BTP.

Sur la question des dettes qui n’ont pas baissé malgré l’injection de milliards dans l’économie, l’homme d’affaires confie que «les opérateurs s’acquittent en priorité des dettes fiscales et bancaires, avant de penser à payer les fournisseurs».

Le chef du gouvernement appelle à la patience

Dans certains cas, l’on se demande si les impayés ne relèvent pas plutôt de l’indiscipline, qui n’est pas sans rappeler le paiement des impôts toujours à la dernière minute. Mais difficile de badiner avec les créances fiscales, car les retardataires risquent gros.

«Ce sont surtout les grandes entreprises qui ont profité du remboursement de TVA, sauf qu’au lieu de régler leurs fournisseurs, elles ont préféré garder l’argent bien qu’elles n’aient pas de problème de trésorerie. Par conséquent, nous ne ressentons aucune amélioration des délais de paiement. Et les impayés se répercutent sur tout l’écosystème. D’ailleurs, les derniers indicateurs de Bank Al-Maghrib ne se sont pas améliorés», précise un dirigeant d’une entreprise de messagerie.

Pour l’opérateur, l’argent de la TVA est utilisé à d’autres fins. «Certains opérateurs gardent les fonds soit pour se constituer un stock de foncier à des fins spéculatives, soit pour financer de nouveaux projets, mais pour eux, le remboursement des dettes n’est pas une priorité».

Le paiement des dettes est fonction de la nature du produit ou du service et des rapports de forces entre les parties prenantes. Dans certaines cas, les approvisionnements sont suspendus en cas de non-paiement. Dans d’autres, les opérateurs préfèrent courir le risque d’impayé plutôt que de ne pas vendre, d’autant que la demande solvable est rare.

«Pour certaines entreprises qui s’étaient endettées vis-à-vis des banques à cause de l’allongement des délais de paiement, le remboursement de la TVA a juste permis de soulager la trésorerie. Dans certains secteurs comme l’aviculture, c’est la demande qui conditionne la relance, et l’état général de l’économie globale», précise Karim Noureddine, consultant en nutrition animale et ex-président de l’Association des fabricants d’aliments composés (AFAC).

Lors de la dernière séance à la Chambre des conseillers, le chef du gouvernement a affirmé qu’il faut attendre quelque temps encore avant de ressentir l’impact du remboursement de TVA.

Les agents économiques restent globalement sceptiques. «La majorité des PME ont un sérieux problème de fonds de roulement. Par conséquent, toute entreprise qui bénéficie d’un remboursement du crédit de TVA l’utilise d’abord pour améliorer son fonds de roulement, payer les salaires en retard, les arriérés de cotisations sociales, d’impôts… Elle va commencer par ces dettes qui lui génèrent des majorations», signale Yassine Rhanmouni, président d’Entourage, filiale du groupe Menara.

L’allongement des délais de paiement est une maladie insidieuse qui attaque tout le système nerveux des entreprises. Pour faire face à leurs dépenses régulières, elles sont obligées d’en appeler aux banques. Celles qui ont déjà des crédits demandent des rallonges. La facture est souvent lourde. Et les établissements de crédit sont intraitables en matière de garanties via des titres fonciers.

«Quand une entreprise dépasse sa facilité de caisse, elle a droit à un taux bonifié. Il correspond au taux négocié majoré de 2%. Aujourd’hui, je paie 9% d’intérêt sur la facilité de caisse. Soit 330 DH par jour parce que nous avons dépassé notre facilité de caisse», déclare Rhanmouni. Pour lui, «cette situation est attribuée à la mauvaise foi des donneurs d’ordre et aux banques qui en ont profité».

En Savoir Plus
Lire aussi

Le «Grand débat» sur l’emploi s’accélère

Promouvoir l’emploi et lutter contre le chômage, un programme bien chargé pour le gouvernement...
Award for the Digital Financial Inclusion : Le Crédit Agricole du Maroc décroche le sésame

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) vient d’être primé en tant que meilleure institution bancaire en matière d’inclusion financière numérique dans le monde arabe. Une distinction octroyée par l’Union des banques arabes (UBA) et l’Organisation arabe des technologies de l’information et de la communication (AITCO) qui ont récemment lancé le 1er Prix de l’Excellence des banques digitales arabes 2018.
Le Maroc produira deux fois moins de céréales que l'an dernier. Faut-il s'inquiéter?

Le niveau de pluviométrie de la saison 2018-2019 a été en deçà des espérances. Selon les professionnels du secteur, cela aura un impact négatif sur les récoltes de cette année, ainsi que sur le prix du bétail... tout en contribuant paradoxalement à l'allègement des dépenses de l’État.
Umnia Bank boucle son premier exercice complet sur de bonnes bases.

LA BANQUE PARTICIPATIVE A RÉALISÉ UN PNB DE 17,2 MDH. LES DÉPÔTS TOTALISENT 680 MDH POUR UN ENCOURS DE CRÉDIT DE 947 MILLIONS. ELLE A OUVERT 12 AGENCES SUPPLÉMENTAIRES, SOIT UN RÉSEAU DE 23 AGENCES.
Agrumes: Qu'est-ce qui ne marche pas?

C’est à l’ensemble des intervenants d’imaginer des alternatives aux problématiques de la surproduction, contraintes climatiques et problématiques de l’export et de la commercialisation.
Sanitaire : Les Gros Industriels Échappent Au Marasme.

LA CAPACITÉ DE PRODUCTION INSTALLÉE EST D’ENVIRON 5 MILLIONS DE PIÈCES N LES INDUSTRIELS LOCAUX, PLUS ORIENTÉS SUR L’ENTRÉE DE GAMME, ONT BEAUCOUP SOUFFERT DU RECUL DE LA PRODUCTION DE LOGEMENTS SOCIAUX. LES IMPORTATIONS TURQUES, NOTAMMENT, DEVIENNENT EMBARRASSANTES POUR LES GRANDS OPÉRATEURS.
Accord d'Agadir : un mémorandum d'entente signé à Amman.

L'Unité technique de l'Accord d'Agadir (ATU) et l'Union arabe des responsables de douanes ont signé, dimanche à Amman, un mémorandum d'entente visant l'échange des expériences dans les domaines d'intérêt commun afin de tirer pleinement profit des avantages offerts par l'Accord d'Agadir.
Où sont passés les 30 milliards de DH remboursés aux entreprises?

Le gouvernement a versé aux entreprises plus de 30 milliards de DH de crédit de TVA via un mécanisme d’affacturage auprès du système bancaire.
Al Omrane: 5,13 milliards de DH investis en 2018.

Pour 2019, Al Omrane compte mobiliser un investissement de 5,5 milliards de DH. Il prévoit de mettre en chantier 28 000 logements et d’en achever autant (y compris en partenariat avec le secteur privé).
L’Espagne reste le premier partenaire commercial du Maroc.

L’Espagne s’est maintenue en 2018 comme le premier partenaire commercial du Maroc, aussi bien en termes d’exportations que d’importations, et ce pour la septième année consécutive.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


TOSHIBA - Satellite L305
Intel / 2.2 GHz
Mémoire 2 GO - Disque dur 250 GO
Webcam intégrée
Windows Vista


Leguide Voyage


Zen Garden
Situé non loin du champs de course, le restaurant lounge Zen Garden a su allier tendance et convivialité. Cette villa avec terrasses aux couleurs ocres vous accueillera dans un cadre cosy et branché. Son design est moderne et élégant.
La capacité d'accueil de Zen Garden peut atteindre les 120 couverts.