Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Le Monde, il y a 16 jours

Au Burkina Faso, les Peuls victimes d’une stigmatisation meurtrière.
En janvier, des dizaines de villageois ont été massacrés près de Yirgou lors de violences intercommunautaires exacerbées par la montée de la menace terroriste.

Sur son visage, le choc se lit encore. Souvenirs gravés d’un massacre auquel il a survécu. C’était le 1er janvier à Foubé, un hameau du nord du Burkina Faso. « Ils ont rassemblé tous les hommes sous un hangar, nous ont couchés à terre et nous ont tiré dessus l’un après l’autre. Mon père, mon grand frère, mon oncle. Six personnes », raconte Moussa Dicko (les noms ont été changés). L’éleveur peul de 39 ans a encore les yeux emplis d’effroi lorsqu’il raconte ces heures terribles où deux hommes armés, des koglweogo, selon lui – des membres d’un groupe d’autodéfense local –, ont fait irruption, brûlant les cases et s’en prenant aux habitants. « Je suis resté allongé, poursuit-il. Puis je me suis levé et j’ai couru. J’ai échappé à leurs tirs en me cachant dans la brousse. »
Pour rejoindre Barsalogho, le chef-lieu du département, à plus de 80 kilomètres de là, il a marché trois jours durant, avec sa femme et ses enfants, sans boire ni manger, jusqu’à ce qu’un routier les conduise près de la ville, dans un camp humanitaire dressé à la va-vite. « Une partie de ma famille est restée là-bas, je n’ai aucune nouvelle d’eux », s’inquiète-t-il. A ses côtés, Yacouba Diallo, lui aussi présent dans le hangar le jour de la tuerie, n’a plus vraiment de mots. Il soulève simplement la manche droite de son manteau déchiré au coude, découvrant les dizaines de cicatrices laissées par les impacts de balles. « Leurs fusils de chasse », lâche-t-il, en fulfulde, la langue peule.

Foubé n’est pas le seul site touché par de telles violences. Au total, 18 hameaux peuls des environs du village de Yirgou (centre-nord) ont été attaqués en janvier, faisant au moins 49 morts, selon les chiffres officiels. Un bilan qui pourrait être bien plus lourd : d’après Boubakary Diallo, le secrétaire général de l’Union nationale des rugga du Burkina, une organisation d’éleveurs, 110 Peuls ont été tués durant cette période.

Lire Source
Lire aussi

Les Etats-Unis annoncent le maintien de 200 soldats en Syrie après le retrait des troupes

Alors que les États-Unis ont annoncé le retrait de leurs troupes de Syrie, une décision largement critiquée par les Européens, ils ont indiqué qu'ils maintiendraient "un petit groupe de maintien de la paix d'environ 200 soldats".
Bangladesh : des dizaines de morts dans un incendie à Dacca.

Au moins 69 personnes ont été tuées dans un incendie qui s'est déclaré dans un immeuble d'habitation de la vieille ville de Dacca, qui servait également d'entrepôt pour des produits chimiques.
Inde: Un pilote tué dans la collision de deux avions de l’armée de l’air dans le sud.

Un pilote de l'armée de l'air indienne (IAF) a été tué après la collision de deux avions Hawk dans les airs, lors d'un spectacle près de la base aérienne Yelahanka à Bengaluru, dans le sud de l'Inde, a annoncé l'armée de l'air indienne.
Deux policiers égyptiens tués dans une explosion au Caire.

Deux policiers ont été tués, hier, au Caire, dans l'explosion d'un engin en possession d'un homme qu'ils poursuivaient pour avoir posé une bombe la semaine dernière près d'une mosquée. Le suspect a aussi péri dans l'explosion.
Inde: A peine inauguré, le train le plus rapide du pays heurte une vache et tombe en panne

Ce train, qui peut atteindre les 180 km/h, permet de raccourcir le trajet entre New Delhi et Varanasi (850 km) de quatorze à huit heures
L'Algérie, le Maroc et la Tunisie rechignent à rapatrier "leurs" jihadistes détenus en Syrie

Poussés par Washington à rapatrier leurs ressortissants ayant combattu dans les rangs du groupe EI et détenus par les Kurdes en Syrie, les pays du Maghreb ne sont pas pressés d'organiser le retour de "leurs" jihadistes.
Le président Bolsonaro rentre à Brasilia après près de deux semaines d’hospitalisation.

Le président Jair Bolsonaro est rentré, mercredi, à Brasilia, après près de deux semaines d’hospitalisation à l’hôpital Albert Einstein à Sao Paulo, où il avait subi une chirurgie pour enlever un sac de colostomie et reconstruire son tract intestinal.
La révolte contre le président Jovenel Moïse s'intensifie en Haïti.

Manifestations, magasins pillés, évasion de prison : la révolte contre le président Jovenel Moïse qui dure depuis le 7 février a donné lieu mardi à des scènes chaotiques en Haïti.
Au Venezuela, le soutien fragile de l’armée à Nicolas Maduro

La haute hiérarchie serre les rangs derrière le président et refuse les appels au ralliement de Juan Guaido. Mais les troupes sont divisées et se montrent sensibles à la promesse d’amnistie.
Bouteflika brigue un 5e mandat.

Abdelaziz Bouteflika a mis fin à des mois de spéculation en annonçant, dimanche, qu'il briguerait un cinquième mandat en avril, malgré des problèmes de santé l'ayant considérablement affaibli.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


PHILIPS - GC4410
Tension 220-240 V
Puissance 2 400 W
Fréquence 50-60 Hz
Capacité du réservoir d'eau 350 ml

Leguide Voyage


Le Relais de Paris
Doté d'une vue imprenable sur le port de Tanger et d'une ambiance conviviale, le Relais de Paris figure parmi les adresses ou l'on aime s'attarder. Dans ce Restaurant- Lounge Français typique, difficile de résister au menu du chef avec sa salade du Sud-ouest au foie gras ou son faux-filet sauce "made in Relais"