Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
La Vieeco, il y a 6 mois

Cinéma: «Masood, Saida et Saâdane»
Le dernier film de Brahim Chkiri est sorti le 30 janvier dans les grandes salles du Royaume. «Masood, Saida et Saâdane» est le deuxième road movie du réalisateur.

Le film «Masood, Saida et Saâdane» va probablement encombrer de spectateurs les salles de cinéma dans les prochaines semaines. Et pour cause. La nouvelle comédie porte la signature de Brahim Chkiri qui a commis un succès jamais égalé au Maroc. L’excellent «Road to Kabul» est resté en salle assez de temps pour conquérir le plus large public et placer le réalisateur sur un piédestal, en tant que pionnier de la comédie.
Le nouveau film est également un road movie. Mais cette fois-ci, l’affiche est mixte pour le bonheur des dames. «Masood, Saida et Saâdane» a été tourné entre Marrakech et Dakhla, emmenant le spectateur marocain vers des décors nouveaux et des paysages imprenables. Pour le reste, c’est un tourbillon d’aventures et de situations improbables.

Sur la route

L’histoire commence avec Masood qui fuit la prison, à la Prison Break, après plus de 15 ans d’incarcération. Sans ressources ni lieu où aller, il cherche refuge auprès d’une vieille amie barmaid.
Celle-ci, sentant proche son agonie, le charge de retrouver sa fille Saida, qu’elle avait abandonnée il y a 25 ans chez une cousine à Dakhla et dont elle n’a plus de nouvelles depuis le décès de la dernière. La compassion n’est pas le fort de Masood, mais l’argent et la promesse d’une grande récompense l’attendrissent immédiatement. Lorsqu’il arrive à Dakhla, il découvre une chanteuse de cabaret d’apparence inoffensive. Mais la gentille bimbo se transforme en braqueuse professionnelle devant les yeux ahuris de Masood. Une confrontation avec des mafieux russes et une rencontre malencontreuse avec un singe dressé les transforment tous en fugitifs.
Au fur et à mesure du voyage, leurs mésaventures et leurs ennemis se multiplient.
Auprès d’Aziz Dadas, Kalila Bounaylat et le singe, on retrouve Mohamed Khyari, Omar Lotfi, Bachir Ouakine, Abdelkhaleq Fahid, Rafik Boubker, Abderrahim Elmaniari, Saleh Bensalah, Fatima Harrandi, Karima Wassat…

Il y avait tout…

Lorsqu’on découvre le casting, l’on est en mesure de s’attendre à des convulsions de rire, surtout lorsque l’absurde et la malchance guettent les protagonistes. Mais, sans évoquer les petites erreurs d’écriture, il y a dans l’ensemble un manque de consistance qui a dispersé l’énergie du film.
D’emblée, l’histoire est assez compliquée, avec cette clé convoitée par un tas de malfrats, qui est d’abord promise à un parlementaire, mais vendue à un mafieux, avant d’être subtilisée par Saida. En outre, le nombre important de situations improbables rencontrées en route perturbe la dynamique du film. Il n’y a que le trafic d’organes qui n’y a pas figuré. Enfin, l’on dirait que le réalisateur a beaucoup trop compté sur la logorrhée de Dadas et sur les mimiques de Fahid, entre autres, pour arracher le rire.
Car des situations comiques à proprement parler, il n’y en avait pas vraiment. Malgré les soubresauts multiples, l’on n’est pas à l’abri de l’ennui.
En bref, il y avait la bonne idée de départ, un excellent casting et de grands moyens visiblement : tout pour un road movie comique et original. «Masaoud, Saida et Saâdane» aurait pu être un succès…

Lire Source
Lire aussi

La 1ère édition du Festival international Rabat-Comedy voit grand.

Le Centre Marocain pour les Initiatives de Développement (CMID) organise la 1ère édition du Festival International du film Rabat-Comedy qui est « le premier festival de cinéma en Afrique et dans le monde arabe exclusivement dédié au cinéma de comédie»
La première Afro-américaine lauréate d’un Nobel de littérature est décédée.

La romancière américaine et prix Nobel de littérature Toni Morrison est décédée lundi à New York à l’âge de 88 ans des suites d'une pneumonie, a annoncé mardi sa maison d’édition, Alfred A. Knopf.
Abderrahmane Youssoufi au Musée Mohammed VI d'Art Moderne et Contemporain, une visite "symbolique" et un "geste fort" en faveur de la culture

L'ancien Premier ministre, Abderrahmane Youssoufi, a rendu, lundi, une visite "symbolique" au Musée Mohammed VI d'Art Moderne et Contemporain, qui constitue aussi un "geste fort" pour appeler à inculquer aux Marocains, dès leur jeune âge, l'amour des arts et de la culture.
«Les Couleurs de l’âme» de Abdellah Yacoubi à El Jadida.

L’artiste-peintre Abdellah Yacoubi expose ses œuvres à El Jadida jusqu’à la mi-août dans le cadre d’une exposition estivale organisée à El Jadida sur le thème «Les Couleurs de l’âme».
Cléopâtre, la plus belle ânesse du Maroc.

Le 12ème Festival des ânes, organisé la semaine dernière à la Kasbah Beni Ammar Zerhoun, a été couronné par le choix de «Cléopâtre» en tant que plus belle ânesse du Maroc.
Rhany Kabbadj en clip à Cuba et au Festival Alegria.

L’évocation de La Havane par l’artiste ne semble pas fortuite. C’est un pays qui a fort marqué la carrière du chanteur qui le cite à plusieurs occasions. Il en a même parlé dans son stand-up musical «Bl’vitamine».
Aide à la production cinématographique : 20 projets retenus.

La Commission d'Aide à la Production des œuvres cinématographiques a dévoilé la liste des projets de films qui bénéficieront des avances sur recettes à l'issue de sa 2e session au titre de l’année 2019, qui s'est déroulée du 22 au 27 juillet.
«Lâychouryates », une pièce qui donne le pouvoir aux femmes.

La pièce de théâtre «Lâychouryates», programmée aujourd'hui à Casablanca, aborde d’une façon ludique des sujets sensibles qui touchent de près la société marocaine. Dans une usine de tapis, cinq femmes se réunissent pour célébrer Achoura en entonnant les chants traditionnels marocains. Elles rêvent d’une gent féminine libérée de l’autorité des hommes. Et si le rêve devenait réalité ?
Essaouira : la 2è édition du Festival 'Génération Gnaoua des Jeunes' tient ses promesses

Au grand bonheur des festivaliers nationaux et étrangers, la deuxième édition du Festival 'Génération Gnaoua des Jeunes', un événement artistique et culturel tourné vers la préservation de cet art ancestral et sa transmission aux générations montantes, a pris fin samedi soir à Essaouira, après trois jours de concerts musicaux des plus exaltants.
Ce film devient le plus gros succès de l'histoire du cinéma.

"Avengers: Endgame" a décroché dimanche le titre du film qui a drainé les plus importantes recettes de l'histoire du cinéma aux créatures fantastiques d'"Avatar".



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


DELL - Inspiron 1545
Core 2 Duo T6400 2 Ghz
Intel GMA 4500 MDH
DDRII 2Go HDD 250Go
Carte son intégrée 5.1
Graveur DVD Vista Home
Premium Ecran : 15.6"
Wifi

Leguide Voyage


Riad Louna
Plus typique qu'un hotel, RIAD LOUNA est un ensemble unique de deux Riads traditionnels restaurés dans la médina de FES.