Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
20 Minutes, il y a 2 mois

Les Etats-Unis inculpent Huawei de vol de technologies et violation de sanctions.
Au total, le géant chinois de la téléphonie est visé par 13 chefs d'inculpation...

Voilà qui ne va pas arranger la relation entre Pékin et Washington. Les Etats-Unis ont annoncé lundi une longue série de chefs d’inculpation à l’encontre de la dirigeante de Huawei au cœur d’un bras de fer diplomatico-judiciaire mais aussi du géant chinois des télécoms lui-même, dans deux affaires qui risquent d’envenimer les tensions entre Washington et Pékin.
Le ministère américain de la Justice a ainsi dévoilé 13 chefs d’inculpation, liés à des violations des sanctions américaines contre l’Iran, à l’encontre du groupe chinois et de sa directrice financière Meng Wanzhou, arrêtée au Canada à la demande des enquêteurs américains.

Parallèlement, il a inculpé deux filiales de Huawei, notamment d’association de malfaiteurs en vue de voler des secrets industriels, en l’occurrence des technologies cellulaires au détriment de l’américain T-Mobile. En tout, ces deux filiales, Huawei Device Co., Ltd. et Huawei Device Co. USA, sont visées par dix chefs d’inculpation.
« Actions éhontées »
« Ces deux séries d’inculpations mettent au jour les actions éhontées et persistantes de Huawei pour exploiter les sociétés et institutions financières américaines et pour menacer la concurrence mondiale libre et équitable », a déclaré le directeur du FBI Christopher Wray.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a réagi mardi avec colère, dénonçant des « manipulations politiques ». Pékin reproche régulièrement à Washington de vouloir enrayer à tout prix le développement de ses fleurons technologiques. Dans un communiqué transmis à l’AFP, Huawei a démenti « qu’il, ou une de ses filiales ou sociétés affiliées, ait commis les violations supposées de la loi américaine énoncées dans chacun des actes d’accusation ».

La compagnie « n’a pas connaissance d’actes répréhensibles de la part de Mme Meng et est persuadée que les tribunaux américains aboutiront à la même conclusion », a-t-elle indiqué.

Arrestation de plusieurs ressortissants canadiens en Chine
L’arrestation début décembre à Vancouver de Meng Wanzhou a déjà provoqué des remous entre les Etats-Unis et le Canada d’une part, et la Chine de l’autre, avec l’arrestation de plusieurs ressortissants canadiens en Chine.

En liberté surveillée, la dirigeante de Huawei doit bientôt comparaître devant un juge canadien dans le cadre de la procédure d’extradition lancée par les États-Unis. Washington a confirmé qu’une demande formelle d’extradition serait présentée avant la date butoir du 30 janvier.

Voir Source
Lire aussi

Google: Android facilite le choix d’un autre moteur de recherche.

En Europe, le géant américain des nouvelles technologies a écopé d’une amende de 4,3 milliards d’euros pour pratiques anticoncurrentielles sur Android, son système d’exploitation mobile.
Instagram, Facebook et WhatsApp ont encore « buggé ».

Plusieurs utilisateurs des réseaux sociaux dans la région du Maghreb, moyen-Orient et en Europe ont signalé des problèmes de connexion à Facebook, Instagram ou encore Whatsapp.
Amazon écoute et analyse vos conversations pour améliorer son assistant vocal Alexa.

Les données sont traitées en toute confidentialité, assure le géant américain.
Facebook promet plus de tact en cas de deuil.

Facebook a promis de rendre ses algorithmes plus respectueux du deuil : son intelligence artificielle s'abstiendra d'envoyer aux «amis» d'un utilisateur décédé des notifications, comme les rappels d'anniversaire ou des invitations à des événements.
Pourquoi le géant chinois Huawei effraie l’Occident.

VICTIME DE SON SUCCÈS ET DE SON ASCENSION FULGURANTE, LE GÉANT CHINOIS DES TÉLÉCOMS HUAWEI SE TROUVE MALGRÉ LUI UN PROTAGONISTE DE LA GUERRE FROIDE OPPOSANT WASHINGTON À PÉKIN. TRÈS DISCRÈTE, LA FILIALE MAROCAINE DE LA DIVISION INFRASTRUCTURES DE HUAWEI EST LE PREMIER FOURNISSEUR DES TROIS OPÉRATEURS TÉLÉCOMS DU ROYAUME.
Les taxis volants de SeaBubbles vendus à des investisseurs étrangers.

Trois ans après sa création, la start-up née en France est cédée à un pool d’investisseurs suédois, suisse et américain.
La transformation digitale : Opportunités ou menaces ?

Depuis quatre ans la «transformation digitale» est véritablement passée à la vitesse supérieure: la plupart des entreprises ont déjà (ou sont en train) basculé des intentions aux investissements, des projets à la mise en œuvre.
La Corée du Sud lance la 5G en avance pour assurer une première mondiale.

La Corée du Sud a lancé avec deux jours d'avance une couverture 5G nationale auprès d'une poignée d'abonnés triés sur le volet, une activation précipitée pour s'assurer une première mondiale dans la course technologique destinée à révolutionner les communications.
Avant les élections en Inde, WhatsApp lance une «hotline» contre les fake news

L’application de messagerie appartenant à Facebook a annoncé mardi, l’arrivée de ce nouveau service en Inde. Il doit permettre de vérifier la véracité des informations.
Pourquoi Apple renonce à sa technologie de recharge sans contact AirPower.

Pour la première fois, le groupe fait marche arrière par rapport à une technologie qu’il avait pourtant annoncée: sa station de chargement Air Power ne verra tout simplement pas le jour.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


DELL - vostro 220
Dual Core E5200 2.5Ghz
DDr II 2Go
HDD 250Go
Graveur DVD
Ecran 17’’
Free Dos

Leguide Voyage


Yuba cyn spa
Soucieux d'aller toujours plus loin dans, la sublimation de l'homme et de la femme,
Notre (spa) répond aujourd'hui a tout ces attentes en matière de beauté globale.
Calme, luxe et bien être telle pourrait être la devise de notre institut: Laissez vous aller entre les mains expertes est Professionnels