Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui, il y a 3 mois

Marché de l’automobile – Nouveau record : Plus de 177.000 véhicules vendus en 2018
Les ventes de véhicules particuliers (VP) et des véhicules utilitaires (VUL) ont marqué des progressions respectives de 5% et de 6,8%.

En 2018, le marché de l’automobile réalise un nouveau record des ventes avec 177.359 véhicules vendus. C’est ce qu’a dévoilé l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam) lors d’une conférence de presse qui s’est déroulée le 7 janvier 2019 à Casablanca pour annoncer les performances du secteur. Dans cette perspective, le marché de l’automobile enregistre un taux de croissance de 5,2% qu’on retrouve sur les deux principaux segments. Ainsi, les ventes de véhicules particuliers (VP) et des véhicules utilitaires (VUL) ont marqué des progressions respectives de 5% et de 6,8% durant la même période. Dans le top 10 des marques VP, le Groupe Renault figure en tête de liste avec 43,6% de part de marché. Les marques qui figurent pas dans le Top 10 ont réalisé pour leur part une belle performance avec un taux de croissance de 13%, qui est supérieur à celui du marché. En termes de croissance mensuelle des ventes de VP, le premier trimestre a débuté difficilement avec un effet attentisme prononcé du fait de l’Auto Expo, explique l’Aivam.

Toutefois, l’effet du Salon de l’automobile s’est rapidement estompé. Par ailleurs, le dernier trimestre a permis de se ressaisir et de retrouver les bonnes performances en termes de ventes. Au niveau du VUL, le 2ème et le 4ème trimestres ont été des mois de croissance pour ce segment. Malgré un début d’année difficile pour ce segment, il a fini par renouer avec la croissance dès le 2ème trimestre excepté le repli estival du mois d’août. Concernant les performances mensuelles du marché VP durant les années 2016-2017-2018, 2018 a connu une performance inédite durant le mois d’avril (Auto Expo) et décembre (promotions de fin d’année) avec des volumes dépassant 20.000 unités. Les performances trimestrielles du marché des VP pendant 2016-2017-2018 font ressortir que les meilleures performances de l’année ont été enregistrées au T2 et T4 (48.527 en 2018, 45.338 en 2016 et 39.664 en 2017 durant le T2 et 45.470 en 2018, 42.119 en 2016 et 39.788 en 2017 durant le T4).

Par type de motorisation, la part des ventes des véhicules diesel est restée pratiquement inchangée (93,9%) par rapport aux deux dernières années. La part des ventes des voitures essence représente 5,5%. Quant à l’hybride/électrique, il est en forte progression mais reste marginal (0,6% de la part des ventes) laissant ainsi penser la nécessité d’une feuille de route à l’échelle du pays pour développer les énergies alternatives, selon l’Aivam. Néanmoins, le volume annuel des ventes de véhicules hybrides/électriques a triplé passant de 181 en 2016 à 1.140 en 2018.

Pour ce qui est des parts de marché et la croissance par segment VP, il s’avère que les voitures citadines qui représentent le quart des ventes automobiles VP n’enregistrent pas de croissance en 2018 (-0,2% comparé à l’année 2017). Le segment des SUV est le deuxième segment le plus vendu avec 25% de part de marché. Il a, quant à lui, enregistré l’une des plus fortes croissances (27,1%) durant cette période. Le segment des ludospaces connaît une croissance correcte (7,3% pour s’établir en 3ème position des segments les plus vendus). S’agissant des parts de marché et de la croissance par segment VUL, les ventes de fourgons constituent plus de la moitié du VUL et progressent de 19,5% en 2018. Dans le même sens, avec 28,9% de part de marché VUL, le segment des pick-up demeure le 2ème segment VUL malgré un léger recul en 2018. Au niveau des parts de marché et de croissance par ville, Casablanca, Rabat-Salé, Marrakech et Agadir concentrent 73,2% des ventes automobiles VP avec une progression moyenne de 3%. Celle-ci reste inférieure à la moyenne. Par ailleurs, ces ventes ont connu une plus forte croissance dans les autres villes. Concernant les ventes premium, elles représentent 7% des ventes totales VP. En outre, la croissance du premium a été plus forte que celle des ventes généralistes en 2018. Par marque, le classement des marques premium en termes de vente reste inchangé par rapport à 2017. Le trio de tête est dominé par les marques allemandes Mercedes-Benz, BMW et Audi. Enfin, les plus fortes croissances ont été enregistrées par Land Rover et Jaguar avec des croissances exceptionnelles de 96 et 60% respectivement.

Voir Source
Lire aussi

La Banque Populaire lance sa nouvelle offre Live dédiée aux jeunes.

La Banque Populaire a annoncé, jeudi à Casablanca, le lancement de sa nouvelle offre.
La MAMDA lance un nouveau produit d’assurance volaille.

Représentée par son Président du Directoire, Hicham Belmrah, la Mutuelle Agricole Marocaine d’Assurances (MAMDA) et la Fédération Interprofessionnelle du Secteur Avicole (FISA) représentée par son Président, Mohammed Youssef Alaoui, ont signé mercredi une convention d’assurances portant sur le déploiement de produits d’assurance dédiés à la filière avicole.
Risques émergents : les assureurs contraints de s’adapter pour pérenniser leurs activités

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE, LES CYBER-RISQUES ET LES RISQUES D’INFECTION ET DE PANDÉMIES SONT LES TROIS GROS PROBLÈMES IDENTIFIÉS PAR LES EXPERTS. L’URBANISATION CONTRIBUE À L’AUGMENTATION DES RISQUES. LA DIGITALISATION EST UN AXE MAJEUR DE DÉVELOPPEMENT DE L’ASSURANCE.
Médina de Rabat : 300 bâtisses menaçant ruine dans le viseur de l’Intérieur.

Pas moins de 300 bâtisses menaçant ruine sont ciblées par la commune urbaine de la ville de Rabat et la Société Rabat Région Aménagements.
Marsa Maroc, la logistique portuaire a un nom.

Depuis sa création en décembre 2006, Marsa Maroc s’est engagée dans un processus de développement en phase avec la dynamique que connaît le secteur de la logistique au Maroc. La société est le leader national de l’exploitation de terminaux portuaires.
Accord d’Agadir : le Maroc en difficulté face à ses partenaires.

LES ÉCHANGES COMMERCIAUX DU MAROC AVEC SES PARTENAIRES DE L’ACCORD D’AGADIR PROGRESSENT RÉGULIÈREMENT. LA SIMILITUDE DES STRUCTURES PRODUCTIVES DES PAYS MEMBRES REND DIFFICILE LES ÉCHANGES EXTÉRIEURS. LES INDUSTRIELS LOCAUX SE DISENT GÊNÉS PAR LES BARRIÈRES NON TARIFAIRES À L’ENTRÉE DES MARCHÉS TUNISIEN ET ÉGYPTIEN.
Sociétés cotées: L’endettement se stabilise, mais pas les fragilités.

La dette des entreprises non financières a augmenté de 0,8% en 2018. Hors Cosumar, elle s’inscrit en baisse de 4%. La restructuration dans le secteur immobilier a un effet non négligeable sur l’encours. Cependant, le mouvement baissier témoigne aussi du manque d’appétit des dirigeants
Prix à la pompe : Aucun accord entre Daoudi et le GPM !

Visiblement le ministre chargé des affaires générales et de la gouvernance est décidé à n’en faire qu’à sa tête. Lahcen Daoudi semble s’apprêter à prendre une décision unilatérale dans le dossier des prix des hydrocarbures sans aucune concertation avec les distributeurs.
Raccordement aux réseaux d’eau et d’électricité : promoteurs et distributeurs à couteaux tirés

LES PROMOTEURS DÉPLORENT UNE AUGMENTATION INJUSTIFIÉE DES TAXES ET UN CAHIER DES CHARGES FLOU. SELON LES DISTRIBUTEURS, LE MODE DE FACTURATION DES BRANCHEMENTS EST CLAIR, CONFORMÉMENT AU CONTRAT DE GESTION DÉLÉGUÉE. ILS ASSURENT ÊTRE À L’ÉCOUTE DES CLIENTS, DE LEUR DEMANDE D’INFORMATION ET DE LEURS RÉCLAMATIONS.
Dessalement : 45 m3 d’eau douce sur 100 m3 d’eau marine.

LE GROUPE OCP A INVESTI 850 MDH DANS CETTE UNITÉ. IL UTILISE 0,3% DE LA CONSOMMATION NATIONALE DES EAUX DOUCES. 7500 MÈTRES CUBES PAR HEURE DES EAUX DE MER ARRIVENT DANS UNE UNITÉ DE POMPAGE VIA UN CANAL.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - Gamme CHAMELEON
3 Réf.: CHA03PN 1.350 Dh
Fauteuil Président CHAMELEON
en PU noir

4Réf.: CHA04VN 1.050 Dh
Fauteuil Visiteur
CHAMELEON en PU noir

Leguide Voyage


Riad à la belle étoile
A dix minutes de l'aéroport de Rabat/Salé, à une heure de celui de Casablanca, le "Riad à la belle étoile" se situe sur une rive du fleuve Bouregreg, face à la ville ancienne de Rabat et en bordure de la médina de Salé. Vue magnifique sur l'Océan, le quartier des Oudayas et son café maure.