Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Europe1, il y a 13 jours

Inde : 750 arrestations depuis l'entrée de femmes dans le temple de Sabarimala.
En marge de manifestations consécutives à l'entrée de deux femmes dans un des sanctuaires les plus sacrés de l'hindouisme, plus de 750 personnes ont été arrêtées en Inde.

Plus de 750 personnes ont été arrêtées en Inde en marge de manifestations consécutives à l'entrée de deux femmes dans un des sanctuaires les plus sacrés de l'hindouisme, a annoncé vendredi la police, qui redoute davantage de violences.

Les traditionalistes hostiles à l'entrée de femmes dans le temple. Le grand temple hindou d'Ayyappa à Sabarimala, dans l'État de Kerala (sud), a été l'objet de vingt ans de bataille judiciaire avant que, le 28 septembre 2018, la plus haute juridiction du pays ne juge discriminatoire le fait que le temple bannisse l'entrée des femmes en âge d'avoir leurs règles, soit entre 10 et 50 ans.

Mercredi, deux femmes d'une quarantaine d'années sont parvenues à pénétrer avant l'aube dans le temple, sous protection policière mais à l'insu des fidèles traditionalistes farouchement hostiles à la décision de la Cour suprême. Cette intrusion a entraîné depuis lors de nombreuses manifestations, et des affrontements entre les traditionalistes et la police.

"La police demeure extrêmement vigilante". Plus de 750 personnes ont été arrêtées depuis mercredi, a déclaré V.P. Pramod Kumar, porte-parole de la police. "La police demeure extrêmement vigilante. Il y a des tensions mais c'est encore pacifique", a-t-il ajouté. Il a précisé que des interdictions de déplacement avaient été décrétées dans les villes de Palakkad et de Kasargod, deux des localités les plus touchées par les violences.

Un mort et quinze blessés. Les affrontements de mercredi et jeudi ont notamment opposé les fidèles traditionalistes et les partisans de l'alliance de gauche au pouvoir dans l'Etat du Kerala, mais également les traditionalistes hindous à la police qui a eu recours aux gaz lacrymogènes et aux canons à eau. Un homme a été tué et 15 autres personnes blessées, dont quatre sympathisants du Bharatiya Janata Party (BJP), le parti du Premier ministre Narendra Modi.

Une chaîne humaine en soutien aux femmes. Les traditionalistes hindous avaient toujours réussi jusqu'à mercredi, en dépit de la décision de la Cour suprême, à empêcher les femmes de s'approcher du temple. Mardi, des dizaines de milliers de femmes avaient formé une chaîne humaine pour soutenir la décision de la Cour suprême. Cette manifestation appelée "Mur des femmes" était soutenue par le gouvernement de gauche de l'Etat.

Les femmes ayant leurs règles sont souvent considérées comme impures dans la société indienne conservatrice et patriarcale. Si la plupart des temples n'autorisent pas les femmes à entrer lorsqu'elles ont leurs règles, Sabarimala était l'un des rares à interdire toutes celles entre la puberté et la ménopause.

Lire Source
Lire aussi

Syrie : 16 morts dont quatre Américains dans un attentat de Daech

Cette attaque fragilise la position de Donald Trump qui a annoncé en décembre dernier le retrait des forces américaines de Syrie.
Kenya: Au moins 15 morts dans une attaque djihadiste, «tous les terroristes éliminés».

Plus de 700 personnes avaient été évacuées du complexe hôtelier...
Une nouvelle « caravane » de migrants s’apprête à quitter le Honduras pour les Etats-Unis

Washington a averti que les Honduriens, qui prévoient de traverser le Guatemala et le Mexique, seront bloqués à la frontière avec les Etats-Unis.
Indonésie : la seconde boîte noire du crash de Lion Air retrouvée.

Le crash de ce Boeing de la compagnie Lion Air, seulement une dizaine de minutes après son décollage de Jakarta le 29 octobre, a fait 189 morts.
Élections en RDC : Paris estime que les résultats sont "non conformes".

Pour la France, les résultats de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo annoncés mercredi ne sont pas conformes. Jean-Yves Le Drian, estime que l'opposant Martin Fayulu "était a priori le leader sortant de ces élections" et non Félix Tshisekedi.
Donald Trump réclame "une barrière en acier" à la frontière mexicaine

Donald Trump s'est adressé, mardi soir, à la nation américaine pour réclamer, plutôt qu'un mur, une "barrière en acier" la frontière avec le Mexique. Les démocrates ont rétorqué en l'accusant de prendre les Américains "en otage" avec le "shutdown".
Kim Jong Un en Chine, avant un sommet envisagé avec Trump.

Kim Jong Un, le dirigeant nord-coréen, est arrivé mardi pour une visite surprise en Chine, son principal soutien diplomatique, dans un contexte de tension avec les Etats-Unis.
Gabon: Des militaires appellent à former un «conseil de restauration» à la radio d'Etat.

Le président Ali Bongo est hospitalisé au Maroc depuis le 24 octobre, à la suite d'un AVC...
Inde : 750 arrestations depuis l'entrée de femmes dans le temple de Sabarimala.

En marge de manifestations consécutives à l'entrée de deux femmes dans un des sanctuaires les plus sacrés de l'hindouisme, plus de 750 personnes ont été arrêtées en Inde.
Boko Haram attaque trois bases militaires au Nigeria.

Boko Haram a attaqué au moins trois bases militaires dans le nord-est du Nigeria, sans faire de morts. Ces derniers mois, le groupe jihadiste a intensifié ses opérations contre des militaires tuant plusieurs dizaines de soldats.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


CANON - DC320
Camescope DVD
- Puissant zoom perfectionné 45x
- Capteur CCD 1.07 Megapixels
- Ecran LCD 16/9 2.7'

Leguide Voyage


Mövenpick Malabata
Situé entre la Méditerranée et l'Atlantique, au golfe de Tanger en direction du cap Malabata, l'hôtel offre une vue panoramique, sur la ville de Tanger et la côte espagnole, à couper le souffle. Le centre-ville est à 4 km, et l'aéroport à 15 km.