Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Europe1, il y a 6 mois

Inde : 750 arrestations depuis l'entrée de femmes dans le temple de Sabarimala.
En marge de manifestations consécutives à l'entrée de deux femmes dans un des sanctuaires les plus sacrés de l'hindouisme, plus de 750 personnes ont été arrêtées en Inde.

Plus de 750 personnes ont été arrêtées en Inde en marge de manifestations consécutives à l'entrée de deux femmes dans un des sanctuaires les plus sacrés de l'hindouisme, a annoncé vendredi la police, qui redoute davantage de violences.

Les traditionalistes hostiles à l'entrée de femmes dans le temple. Le grand temple hindou d'Ayyappa à Sabarimala, dans l'État de Kerala (sud), a été l'objet de vingt ans de bataille judiciaire avant que, le 28 septembre 2018, la plus haute juridiction du pays ne juge discriminatoire le fait que le temple bannisse l'entrée des femmes en âge d'avoir leurs règles, soit entre 10 et 50 ans.

Mercredi, deux femmes d'une quarantaine d'années sont parvenues à pénétrer avant l'aube dans le temple, sous protection policière mais à l'insu des fidèles traditionalistes farouchement hostiles à la décision de la Cour suprême. Cette intrusion a entraîné depuis lors de nombreuses manifestations, et des affrontements entre les traditionalistes et la police.

"La police demeure extrêmement vigilante". Plus de 750 personnes ont été arrêtées depuis mercredi, a déclaré V.P. Pramod Kumar, porte-parole de la police. "La police demeure extrêmement vigilante. Il y a des tensions mais c'est encore pacifique", a-t-il ajouté. Il a précisé que des interdictions de déplacement avaient été décrétées dans les villes de Palakkad et de Kasargod, deux des localités les plus touchées par les violences.

Un mort et quinze blessés. Les affrontements de mercredi et jeudi ont notamment opposé les fidèles traditionalistes et les partisans de l'alliance de gauche au pouvoir dans l'Etat du Kerala, mais également les traditionalistes hindous à la police qui a eu recours aux gaz lacrymogènes et aux canons à eau. Un homme a été tué et 15 autres personnes blessées, dont quatre sympathisants du Bharatiya Janata Party (BJP), le parti du Premier ministre Narendra Modi.

Une chaîne humaine en soutien aux femmes. Les traditionalistes hindous avaient toujours réussi jusqu'à mercredi, en dépit de la décision de la Cour suprême, à empêcher les femmes de s'approcher du temple. Mardi, des dizaines de milliers de femmes avaient formé une chaîne humaine pour soutenir la décision de la Cour suprême. Cette manifestation appelée "Mur des femmes" était soutenue par le gouvernement de gauche de l'Etat.

Les femmes ayant leurs règles sont souvent considérées comme impures dans la société indienne conservatrice et patriarcale. Si la plupart des temples n'autorisent pas les femmes à entrer lorsqu'elles ont leurs règles, Sabarimala était l'un des rares à interdire toutes celles entre la puberté et la ménopause.

Lire Source
Lire aussi

Washington a pu abattre un de ses propres drones "par erreur", estime l'Iran.

Les États-Unis ont abattu jeudi un drone iranien au-dessus du détroit d'Ormuz car il s'approchait dangereusement d'un navire américain, a annoncé Donald Trump.
Japon : incendie présumé criminel d'un studio d'animation, au moins 13 morts.

Le bilan risque de s'alourdir, les médias locaux parlant d'une vingtaine de salariés portés disparus, tandis que 35 autres ont été blessés, dont 10 grièvement.
Elue sans enthousiasme, Ursula von der Leyen s’expose à des débuts difficiles à la tête de la Commission européenne

Ursula von der Leyen a été élue présidente de la Commission européenne le 16 juillet
Quand Macron tente de reconquérir les Serbes en parlant leur langue.

Pour la première fois depuis 18 ans et une visite officielle de Jacques Chirac, un président français s'est rendu en Serbie.
Hongkong : heurts en marge d’une nouvelle manifestation massive.

Depuis plus d’un mois, un mouvement de protestation de grande ampleur se mobilise contre l’influence croissante de Pékin sur le territoire à statut spécial.
Libye : un missile s’abat sur un centre de détention de migrants, tuant 40 personnes.

L’ONU s’inquiète, depuis la reprise des combats à Tripoli, du sort des migrants et réfugiés « en danger près de zones d’affrontements ».
Un camp de l'armée nigérienne visé par une attaque près de la frontière du Mali.

Des hommes armés ont attaqué, lundi, un camp de l’armée régulière dans l’ouest du Niger, dans une zone proche du Mali, selon une source militaire locale. Cette attaque survient au moment où Niamey doit accueillir un sommet de l'Union africaine.
La Corée du Nord salue la visite "extraordinaire" de Trump.

Donald Trump a fait avec Kim Jong Un quelques pas en territoire nord-coréen. Il est devenu le premier président des Etats-Unis à fouler le sol de la Corée du Nord.
Tunisie : un policier tué et huit blessés dans deux attentats-suicides à Tunis revendiqués par l’EI

Ce double attentat témoigne de la persistance de certains groupes terroristes en Tunisie, malgré une amélioration générale de la situation sécuritaire.
Un bateau de touristes attaqué par des hommes armés de fusils et de sabres.

Deux touristes australiens et trois accompagnateurs, venus y observer les fonds sous-marins, ont été attaqués par plusieurs hommes armés



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - Bureau avec surmeuble
Réf.: MD13901W/C
Couleur : Wengé ou Cerisier
Dim.: 90x50x138 cm

Leguide Voyage


Helisud
Premier à Marrakech à assurer les caprices ou les urgences de chacun, Hélisud propose des déplacements en toute sécurité à la carte selon vos envies et vos besoins.