Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
20 Minutes, il y a 2 mois

Mali: Une attaque dans un village peul fait 37 morts le jour du Nouvel An.
Les violences intercommunautaires ont fait plus de 500 morts en 2018, selon l'ONU...

Trente-sept personnes ont été tuées ce mardi matin dans l’attaque d’un village peul du centre du Mali, menée par des chasseurs traditionnels dozos, a annoncé le gouvernement malien.

Le gouvernement « informe l’opinion nationale et internationale d’une attaque ayant fait 37 morts sur le village peul de Koulogon, commune de Koulogon Habé, dans le cercle de Bankass (région de Mopti) », dans un communiqué officiel publié mardi soir. « Des hommes armés habillés en tenue de chasseurs traditionnels dozos » ont mené cette attaque, précise le communiqué.

Des habitations incendiées
Cette attaque intervient aussi après la visite les 21 et 22 décembre du Premier ministre malien Soumeylou Boubeye Maïga à Mopti. Il avait ensuite annoncé que le gouvernement allait « renforcer les capacités opérationnelles des forces de défense et de sécurité dans la région ».
Dans son communiqué, le gouvernement a assuré que « les auteurs des crimes seront punis avec toute la rigueur de la loi » et il a appelé « l’ensemble des communautés de la zone centre au calme ». « Outre les 37 morts enregistrés, tous des civils, le bilan fait état de plusieurs blessés et de nombreuses habitations incendiées », a poursuivi le gouvernement. « Le gouvernement donne l’assurance que les auteurs des crimes seront punis avec toute la rigueur de la loi et appelle l’ensemble des communautés de la zone centre au calme », a-t-il ajouté.

Violences entre ethnies
D’après le gouvernement, cette attaque survient « alors que les plus hautes autorités du Mali ont entrepris de créer les conditions d’un dialogue intercommunautaire fécond, dans le but d’instaurer durablement la cohésion et la paix » dans la région.

Depuis l’apparition il y a quatre ans dans le centre du Mali du groupe djihadiste du prédicateur peul Amadou Koufa, les violences se multiplient entre les Peuls, traditionnellement éleveurs, et les ethnies bambara et dogon, pratiquant majoritairement l’agriculture. Ces violences intercommunautaires ont fait plus de 500 morts civils en 2018, selon l’ONU. Amadou Koufa a été tué fin novembre dans une opération militaire française soutenue par l’armée malienne, selon Paris et Bamako.

Lire Source
Lire aussi

Benjamin Netanyahou écourte sa visite à Washington après un tir de roquette depuis Gaza

Le Hamas dément être à l'origine de la roquette qui a frappé lundi une maison à Mishmeret, au nord de Tel Aviv, tandis que la presse israélienne n'exclut pas une erreur militaire. Benjamin Netanyahou va écourter sa visite aux États-Unis.
Etats-Unis : des migrants repoussés au gaz poivre à la frontière mexicaine.

Une vingtaine de migrants ont essayé d'escalader la clôture frontalière sur la plage de Tijuana à l'aide d'une corde, mais ont été repoussés par les agents américains.
Milan: un chauffeur prend un bus de collégiens en otage avant de l'incendier.

Une tragédie a été évitée de justesse ce mercredi près de Milan quand un chauffeur de bus a pris en otage une cinquantaine de collégiens avant de mettre le feu au véhicule pour des raisons encore confuses. Le mobile terroriste n'est pas exclu.
Kazakhstan : démission du président Noursoultan Nazarbaïev après près de trente ans au pouvoir

Agé de 78 ans, il démissionne de la présidence du Kazakhstan mais il disposera de larges pouvoirs après son départ, notamment grâce à une loi votée en 2018.
Fusillade d'Utrecht: la piste terroriste privilégiée sans exclure un différend familial

La police néerlandaise a arrêté le lundi, en fin d'après-midi, un homme turc soupçonné d'avoir tué trois personnes et d'en avoir blessé 5 autres à la suite d'une fusillade à Utrecht aux Pays-Bas.
Mali : au moins 21 soldats tués lors de l'attaque d'un camp militaire par des présumés jihadistes

Une attaque menée contre un camp de l'armée par des jihadistes présumés au centre du Mali a fait au moins 21 morts parmi les militaires. L'opposition exhorte le président Ibrahim Boubacar Keïta à "prendre les mesures d'urgence qui s'imposent".
Attaques en Nouvelle-Zélande: Des fusillades dans deux mosquées de Christchurch font au moins 40 morts

Selon le Premier ministre australien, le tireur de Christchurch est un « terroriste extrémiste de droite et violent »
Au Venezuela, « la vie est devenue un enfer »

Panne d’électricité gigantesque, pénurie d’eau, absence de médicaments, hyperinflation, les Vénézuéliens sont à bout. Reportage depuis Cucuta, en Colombie, à la frontière du Venezuela.
Syrie : la dernière poche djihadiste bombardée, 3.000 redditions.

Les bombardements de la dernière poche de djihadistes de l'EI dans l'est de la Syrie ont repris mardi soir après la reddition de membres de l'organisation. Quelque 3.000 personnes ont été évacuées de cette zone.
« Le régime algérien ne veut pas voir la transition lui échapper »

Selon la chercheuse Amel Boubekeur, le renoncement d’Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat présidentiel ne mettra pas fin au mouvement de protestation.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


HP - Laserjet P1005
Vitesse d’impression jusqu’à 14ppm/noir
600x600ppp
1500 feuilles
2Mo

Leguide Voyage


El Rancho
un restaurant à Rabat qui existe depuis déjà dix ans, dont la clientèle est jeune et branchée. C’est l’endroit idéal pour se décontracter, au bar ou aux autres coins du restaurant, vous y dégusterez une cuisine tex-mex accompagnée d’une ambiance DJ.