Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Telquel.ma, il y a 7 jours

clip indien de Fnaïre.
Engagé dans l'exportation de la culture marocaine, le groupe marrakchi Fnaïre met cette fois le cap sur l’Inde avec son dernier tube, une reprise de la célèbre chanson indienne “Dilbar”. Le trio est accompagné sur ce clip par Nora Fatehi, la star montante de Bollywood. En à peine cinq jours, la vidéo a amassé plus de 22 millions de vues.

Cinq jours seulement après sa publication sur YouTube, le nouveau clip de Fnaïre, un remake de la chanson «Dilbar» de l’artiste indienne Satyameva Jayate. Cette reprise, qui se distingue par sa Moroccan touch, compte déjà plus de 22 millions de vues. «Nous avons battu le record en Afrique et dans le monde arabe et nous avons été classés troisième mondial dans les vidéos les plus vues en moins de 24 heures», nous déclare fièrement Amine El Hannaoui, manager de Fnaïre.

La version originale de «Dilbar» compte actuellement plus de 300 millions de vues sur YouTube. Les décors, les costumes, les couleurs qui jaillissent de toutes parts dans le clip y sont pour beaucoup dans le succès du remake.

Quand la tanjia rencontre Bollywood
Le clip a été filmé entre le Maroc et l’Inde. Tout est parti d’une rencontre entre le groupe marrakchi et l’artiste marocaine Nora Fatehi, qui apparaît dans la version originale de Dilbar. La mise en scène, les costumes, mais aussi la chorégraphie du clip ont été préparés pendant un mois.

Les membres du groupe Fnaïre se sont ensuite rendus à Mumbai 10 jours avant le tournage pour apprendre la chorégraphie exécutée aux côtés d’une centaine de danseurs également venus du Maroc. Ils ont pu compter sur les «moyens d’une grosse production bolywoodienne». Par ailleurs , la Moroccan Touch se reflète également dans le clip à travers l’apparition d’une tanjia présentée par deux membres du groupe, Achraf Aarab et Khalifa Mennani.

Avec cette version revisitée de «Dilbar», le groupe marrakchi entend s’ouvrir «à un nouveau public», et faire «connaitre la culture marocaine», souligne le manager du groupe. C’est ainsi que la chanson est déjà largement diffusée sur des plateformes indiennes comme Hungama, Saavn ou encore Gaana.

Toujours dans le cadre de sa mission de promotion de la culture marocaine à l’étranger, le trio marrakchi conclura dans la soirée du 5 décembre sa participation à la tournée «Gladia-Tour» entamée avec le collectif Humouraji durant le mois de novembre.

Voir Source
Lire aussi

ArtspaceCasablanca, une nouvelle vision de l’art.

L’idée germe depuis longtemps dans la tête des trois initiateurs. Très soudés, les frères Amharech partagent aussi la même vision en matière d’art. Fruit de leur vision transgressive et non traditionnelle, leur galerie d’art se veut non conventionnelle.
Une exposition dédiée à sa «période africaine» : A la rencontre de Mohammed Kacimi au MuCEM de Marseille.

Le MuCEM de Marseille consacre une exposition en hommage au grand peintre marocain Mohammed Kacimi. Baptisée «Kacimi – 1993-2003, une transition africaine», cette exposition qui se déroule jusqu’au 3 mars 2019 se focalise sur les dernières années de la vie de l’artiste et sa «période africaine».
Bazar international de bienfaisance : c’est parti !

Le Cercle diplomatique de bienfaisance de Rabat organise le samedi 15 décembre son Bazar international de Bienfaisance au Théâtre National Mohammed V de Rabat. L’événement vise à collecter des fonds pour soutenir financièrement les ONG marocaines.
Patrimoine gnaoui : Essaouira assure la relève.

Le coup d'envoi de la 1ère édition du Festival «Génération Gnaoua des Jeunes», un événement éclectique dédié à la transmission de cet art musical ancestral aux générations montantes en vue de sa préservation et sa pérennisation, a été donné vendredi en début de soirée à Essaouira, avec l'organisation d'une parade de jeunes artistes.
Cycle des grands interprètes : la magie des sons par Célimène Daudet.

Après Anne Quéfflec et Alexandre Tharaud en début d’année, l’Institut français du Maroc invite Célimène Daudet à se produire du 7 au 15 décembre 2018 dans plusieurs villes du Maroc. Pour clôturer ce cycle de musique consacré aux grands interprètes, la pianiste proposera un récital composé notamment des Préludes de Debussy, en hommage au centenaire de la mort du compositeur.
clip indien de Fnaïre.

Engagé dans l'exportation de la culture marocaine, le groupe marrakchi Fnaïre met cette fois le cap sur l’Inde avec son dernier tube, une reprise de la célèbre chanson indienne “Dilbar”. Le trio est accompagné sur ce clip par Nora Fatehi, la star montante de Bollywood. En à peine cinq jours, la vidéo a amassé plus de 22 millions de vues.
Les produits des Mâalems marocains, stars du festival du Patrimoine Cheikh Zayed d’Abou Dhabi

Peaufinés avec une grande finesse par les doigts expérimentés des Mâalems marocains, les produits d'artisanat, exposés au pavillon marocain, ont envoûté un large public au Festival du Patrimoine Cheikh Zayed, qui se tient à Abou Dhabi, au Émirats arabes unis (EAU).
“Nuit des galeries”: vernissage à Fès d’une exposition de la calligraphie arabe.

Une exposition collective de la calligraphie arabe a été inaugurée, lundi à la Galerie Mohamed El Kacimi à Fès, à l'initiative de l'Association "Le Caméléon des arts plastiques".
Le Festival International du Film de Marrakech rend un hommage à Agnès Varda.

La 17ème édition du Festival International du Film de Marrakech a rendu, dimanche soir dans la Cité ocre, un hommage des plus appuyés à l’icône du cinéma français, Agnès Varda, qui a eu droit à l'Etoile d'Or du Festival, lors d’une cérémonie solennelle au sein du somptueux Palais des Congrès, en présence d’une palette de stars de cinéma et de grandes figures issues de divers horizons.
Le dernier livre de Chakib Guessous : Les nouvelles formes de conjugalité dans les pays arabes.

Le nouveau livre «Mariage et concubinage dans les pays arabes» de son auteur Chakib Guessous vient d’être publié par les éditions La Croisée des Chemins. Dans cette publication, l’écrivain aborde, selon la maison d’édition, «les formes nouvelles de conjugalité dans les pays arabes (Égypte, Maroc, pays du Golfe, Syrie et Tunisie) rendues licites afin de concilier les impératifs liés aux besoins naturels et ceux liés à la religion musulmane».



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - Tables Basses & de réunions
Réf.: W180CM Table de conférence rectangulaire
Dim.: 180 x 90 cm 1.850 Dh
Réf.: W240CM Table de conférence ovale
Dim.: 240 x 90 cm 2.600 Dh
Réf.: W120CM Table de réunion ronde
Diam.: 120 cm H.: 75 cm 1.450 Dh
Réf.: WCF45M Table café PF
Dim.: 45x45x36 cm 690 Dh
Réf.: WCF60M Table café GF
Dim.: 60x60x36 cm 850 Dh

Leguide Voyage


Riad Saada
Riad Saada n'est pas une maison d'hôtes. C'est une maison de vacances, avec une philosophie bien affirmée que vous pourrez ressentir lors de votre séjour.