Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Telquel.ma, il y a 4 mois

clip indien de Fnaïre.
Engagé dans l'exportation de la culture marocaine, le groupe marrakchi Fnaïre met cette fois le cap sur l’Inde avec son dernier tube, une reprise de la célèbre chanson indienne “Dilbar”. Le trio est accompagné sur ce clip par Nora Fatehi, la star montante de Bollywood. En à peine cinq jours, la vidéo a amassé plus de 22 millions de vues.

Cinq jours seulement après sa publication sur YouTube, le nouveau clip de Fnaïre, un remake de la chanson «Dilbar» de l’artiste indienne Satyameva Jayate. Cette reprise, qui se distingue par sa Moroccan touch, compte déjà plus de 22 millions de vues. «Nous avons battu le record en Afrique et dans le monde arabe et nous avons été classés troisième mondial dans les vidéos les plus vues en moins de 24 heures», nous déclare fièrement Amine El Hannaoui, manager de Fnaïre.

La version originale de «Dilbar» compte actuellement plus de 300 millions de vues sur YouTube. Les décors, les costumes, les couleurs qui jaillissent de toutes parts dans le clip y sont pour beaucoup dans le succès du remake.

Quand la tanjia rencontre Bollywood
Le clip a été filmé entre le Maroc et l’Inde. Tout est parti d’une rencontre entre le groupe marrakchi et l’artiste marocaine Nora Fatehi, qui apparaît dans la version originale de Dilbar. La mise en scène, les costumes, mais aussi la chorégraphie du clip ont été préparés pendant un mois.

Les membres du groupe Fnaïre se sont ensuite rendus à Mumbai 10 jours avant le tournage pour apprendre la chorégraphie exécutée aux côtés d’une centaine de danseurs également venus du Maroc. Ils ont pu compter sur les «moyens d’une grosse production bolywoodienne». Par ailleurs , la Moroccan Touch se reflète également dans le clip à travers l’apparition d’une tanjia présentée par deux membres du groupe, Achraf Aarab et Khalifa Mennani.

Avec cette version revisitée de «Dilbar», le groupe marrakchi entend s’ouvrir «à un nouveau public», et faire «connaitre la culture marocaine», souligne le manager du groupe. C’est ainsi que la chanson est déjà largement diffusée sur des plateformes indiennes comme Hungama, Saavn ou encore Gaana.

Toujours dans le cadre de sa mission de promotion de la culture marocaine à l’étranger, le trio marrakchi conclura dans la soirée du 5 décembre sa participation à la tournée «Gladia-Tour» entamée avec le collectif Humouraji durant le mois de novembre.

Voir Source
Lire aussi

Festival du cinéma africain de Tarifa-Tanger : Trois films marocains en lice.

Le FCAT met en avant, à travers sa programmation, le cinéma afro-américain, le féminisme et l’activisme politique.
L'art et les nouvelles technologies au cœur de cette 25ème édition du FIAV !

Offrir un spectacle poétique en mélangeant le langage corporel avec le son et l’image ! C’est ce qu’ambitionne Alain Baumann, de la compagnie Kònic thtr, en participant à la 25ème édition du FIAV (festival international d’art vidéo de Casablanca).
Festival de Sijilmassa du malhoun : Hajar Zemmouri remporte un concours de l’Inchad

La jeune Hajar Zemmouri, de la troupe Ahmed Ben Rkia de l’art du malhoun à Azemmour, a remporté, samedi à Erfoud, un concours de l’Inchad, organisé dans le cadre de la 25ème édition du Festival de Sijilmassa du malhoun, un événement initié par le ministère de la culture et de la communication (département de la culture).
Réouverture du site de Lixus à Larache.

Le ministre de la Culture et de la Communication Mohamed Laâraj a présidé, samedi, la cérémonie d’ouverture officielle du centre d’interprétation du site archéologique de Lixus, plus ancienne métropole dans le Royaume, et l’un des plus anciens centres urbains de la Méditerranée occidentale.
Expo: Dominique Zinkpè face à ses démons.

Après plusieurs résidences à Jardin Rouge, Dominique Zinkpè entreprend ainsi de nous révéler toute la poésie de son œuvre à travers un retour à une pratique qui lui est chère; essentiel, intimiste, le dessin
Prix Charjah pour la création arabe : Trois marocains distingués

Trois marocains lauréats de la 22e édition du prix Charjah pour la création arabe, ont reçus leurs distinctions, mercredi au Caire.
Journée internationale des monuments et des sites: la médina de Fès fait sa mue.

A l'heure de la célébration de la journée internationale des monuments et des sites, la médina de Fès, qui constitue à la fois un musée à ciel ouvert et un modèle vivant de la ville méditerranéenne et arabo-musulmane, vit depuis quelques années au rythme d'un immense chantier de réhabilitation et de revalorisation de ses sites les plus emblématiques.
Nouvelle parution : “Les Rencontres internationales de Toumliline”

En octobre 1952, un monastère bénédictin fut implanté sur les contreforts du Moyen Atlas, en surplomb d'Azrou, au lieu-dit « Toumliline », du nom d'une source proche. Il ferma ses portes en 1968.
Impressionnistes: Un cas d’école?

Peut-on parler concrètement d’une école impressionniste? Selon divers spécialistes et historiens de l’art, les œuvres des grands peintres réputés impressionnistes sont bien trop différentes entre elles pour parler d’un cas d’école. Le terme mouvement étant plus approprié.
Une 3ème édition dans trois villes.

La Journée mondiale de l’art sera célébrée, en avril au Maroc, pour la troisième année consécutive. Elle sera fêtée, du 5 au 20 avril, dans trois villes de par le Royaume.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - Bureau MONACO
1 porte +1 tiroir + 3 tiroirs
Couleur : Hêtre
Dim.: 135x60 cm

Leguide Voyage


Riad Al Pacha
Le Riad Al Pacha, adossée au Borj Nord (ex - fort avancé de la ville) Bab Zliten, qui donne accès au Riad Pacha, est l'une des entrées principales de la médina. Elle plonge instantanément dans les ruelles sinueuses de la cité séculaire...