Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Le Matin, il y a 4 mois

La compagnie nationale entre dans la cour des grands en intégrant l’alliance «Oneworld»
Royal Air Maroc intègre «Oneworld», une alliance composée de 13 compagnies aériennes des plus prestigieuses dans le monde. La compagnie aérienne nationale réussit ainsi un coup de maître avec des retombées importantes pour son avenir, son positionnement africain, mais aussi pour le tourisme au Maroc.

Royal Air Maroc vient de réaliser un joli coup en intégrant «Oneworld», une alliance composée de 13 compagnies aériennes des plus prestigieuses dans le monde. Son entrée effective est prévue vers mi-2020, dès lors que le conseil de direction de «Oneworld» a déjà acté ce «partnership» lors de sa réunion tenue à New York. Ce faisant, la compagnie fait d’une pierre trois coups : elle ouvre de larges perspectives de croissance pour RAM, offre des avantages et des possibilités nouvelles pour sa clientèle et apporte enfin une réelle contribution au tourisme national. Autant dire que cette alliance confère à la compagnie nationale une force de frappe de grande envergure faisant d’elle «les ailes de Oneworld en Afrique».
«Oneworld» dessert jusqu’à présent 1.000 destinations dans 150 pays et transporte annuellement 520 millions de voyageurs à bord de ses 3.500 avions de ligne. Avec l’entrée de RAM, le nouveau réseau comptera 1.069 aéroports dans 179 pays et territoires, faisant de RAM la seule compagnie du continent africain à rejoindre cette alliance. Pour la clientèle de RAM, cette alliance apporte, aux dires du management de la compagnie, des avantages concrets, notamment l’extension du réseau à l’ensemble des compagnies formant l’alliance, grâce au partage de code (code sharing), la synchronisation des vols et l’optimisation des parcours, des temps de vol et des temps d’attente lors des vols connectés, en résumé un meilleur «parcours client» selon le jargon des compagnies aériennes.

Autre avantage, le traitement des vols de RAM aux terminaux aéroportuaires des compagnies membres dans leurs hubs respectifs, et l’accès de ses voyageurs aux lounges des compagnies aériennes membres offrant un choix de plus de 650 salons VIP à travers le monde. Autre atout et non des moindres, les clients RAM bénéficieront des programmes de fidélité (attribution de miles et autres avantages) qui s’étend aux trajets effectués via l’ensemble des compagnies formant l’alliance.
Pour ce qui est de la compagnie, c’est une clientèle nouvelle qui lui sera apportée, puisque les programmes de vol et de connectivité de Oneworld incluront dans la plateforme commune de réservation les dessertes de RAM, d’où l’amélioration du taux de remplissage des avions de celle-ci et partant ses performances et sa productivité. Un autre avantage indirect est l’alignement sur les standards des grandes compagnies aériennes en matière de service à la clientèle, de traitement des réclamations et à l’attention client, qui constituent des critères de différenciation. Enfin, c’est la consécration du hub de Casablanca comme porte de l’Afrique qui sera actée.

Hamid Addou, PDG de RAM, n’a pas manqué de rappeler à l’occasion de la signature du protocole d’adhésion que «cette intégration à Oneworld est une reconnaissance de la qualité de Royal Air Maroc, de notre leadership et de notre ambition stratégique. Nous sommes, dès lors, extrêmement fiers et impatients d’intégrer l’Alliance afin d’offrir à nos clients, dès que possible, les services et les avantages de la meilleure Alliance de compagnies aériennes au monde. Notre partenariat avec Oneworld, regroupant les plus belles références mondiales dans le transport aérien, mettra notre pays à portée d’un réseau de plus de 520 millions de voyageurs. L’accès vers nos destinations touristiques sera grandement facilité. Enfin, nous serons à même de mieux connecter notre continent africain au reste du monde. C’est sans aucun doute l’un des moments les plus importants de l’histoire de notre compagnie, riche de ses 60 ans d’existence et prête pour son voyage afin de devenir la première compagnie aérienne d’Afrique».

S’agissant du tourisme national, l’adage connu : «pour rentabiliser une chambre une nuit, il faut un siège d’avion chaque jour» se vérifie amplement. Il est évident que l’inclusion de RAM dans les circuits de Oneworld rendra plus aisé le trajet de millions de touristes, comme le rappelle le communiqué de presse de RAM, qui précise que «les compagnies membres comptent plus de deux cents millions d’adhérents aux programmes de fidélité qui représentent une nouvelle clientèle touristique importante pour notre pays, en provenance de marchés nouveaux et stratégiques comme les États-Unis d’Amérique, le Brésil, l’Argentine, le Chili, le Japon, la Malaisie, l’Australie et l’Europe du Nord. Le Royaume sera automatiquement affiché dans le catalogue de tous les membres de ces programmes de fidélisation qui auront ainsi la possibilité de découvrir la destination Maroc. Cette visibilité s’étend également à l’ensemble des pays d’Afrique desservis par Royal Air Maroc. Le Maroc bénéficiera également de la communication établie périodiquement par Oneworld, mettant en exergue les différentes destinations proposées par ses membres. Ces campagnes sont véhiculées à travers une large palette de plateformes de diffusion allant du site web jusqu’au contenu Inflight à bord des avions des compagnies membres en passant par les comptes sur les réseaux sociaux. Cela sera une occasion pour faire connaître le Maroc et mettre en valeur ses spécificités et richesses touristiques et culturelles auprès d’un large public. La communication autour de la destination Maroc se fera également dans les hubs respectifs des compagnies membres, tels Miami, Dallas, Nex York, Londres, Madrid, Moscou, Helsinki, Sao Paolo, Santiago du Chili, Buenos Aires, Sydney, Hong Kong, Tokyo, Doha, Amman, Colombo, Kuala Lumpur… à travers des campagnes d’affichage et digitales régulières». La balle est maintenant dans le camp des décideurs au niveau gouvernemental et des opérateurs du tourisme pour tirer le maximum de cette opportunité qu’offre l’adhésion de RAM à Oneworld.

Pourquoi les compagnies aériennes nouent-elles des alliances ?

Les trois principales alliances aériennes, y compris Oneworld, accaparent près des deux tiers de la capacité totale du transport aérien mondial et plus des trois quarts des dépenses de transport aérien des 100 plus importantes destinations business dans le monde. Les 20 plus grandes compagnies aériennes mondiales sont toutes membres de l’une des trois alliances. Les principales raisons de la création d’alliances tiennent aux motifs ci-après :
• La majorité des personnes souhaitent voyager vers plusieurs destinations à la fois avec une exigence de facilité de transit et de connexion et dans de bonnes conditions de confort. Or les contraintes des modèles économiques et les restrictions gouvernementales (plusieurs compagnies aériennes ont l’État pour actionnaire) font qu’une compagnie ne peut pas couvrir à elle seule autant de destinations.
• Dans l’objectif de piloter les charges et rationaliser les coûts, les compagnies aériennes ont intérêt à mutualiser leurs moyens.
• Les alliances améliorent les revenus des compagnies membres et leur permettent de soutenir des destinations et d'augmenter leurs fréquences de vols en facilitant le transfert de voyageurs à travers les vols des différentes compagnies alliées.
• Les passagers individuels ainsi que les entreprises apprécient la valeur ajoutée que leur apportent les alliances, en termes de valeur ajoutée et d’optimisations financières et de gestion de temps qu’elles leur procurent.
• Enfin, l’union fait la force. La concurrence se joue plus aujourd’hui entre les alliances qu’entre les compagnies prises individuellement.

Qui est Oneworld ?



Il s’agit d’une alliance créée le 1er février 1999 entre 13 compagnies aériennes leader dans leur région, on cite :

• American Airlines

• British Airways

• Cathay Pacific Airways (Hong-Kong)

Finnair

• Iberia

• Japan Airlines

• LATAM Airlines (Amérique latine)

• Malaysia Airlines

• Qantas (Australie)

• Qatar Airways

• Royal Jordanian

• S7 Airlines (Russie)

• SriLankan Airlines

Lire Source
Lire aussi

MHE : « La commerce tributaire de la mobilisation des ressources financières »

La réussite de la stratégie du secteur du commerce reste tributaire de la mobilisation des ressources financières nécessaires, a souligné mercredi, à Marrakech, le ministre du Commerce, Moulay Hafid Elalamy.
Crédit : les banques contraintes de chercher des ressources alternatives.

ES BANQUES N’ONT PAS DE PROBLÉMATIQUE DE RESSOURCES, MAIS LA MONTÉE DES CRÉANCES EN SOUFFRANCE PÈSE SUR LA DISTRIBUTION DU CRÉDIT. LA STRUCTURE DES RESSOURCES A ÉTÉ MARQUÉE PAR UNE MONTÉE DE LA DETTE OBLIGATAIRE EN 2017 ET 2018. POUR PLUSIEURS BANQUES, LES ACTIVITÉS EN AFRIQUE CONSOMMENT DE MANIÈRE SUBSTANTIELLE LES RESSOURCES, LES OBLIGEANT DE S’ENDETTER DAVANTAGE. POUR CERTAINES, LE COEFFICIENT D’EMPLOI ATTEINT OU DÉPASSE 100%.
Akhannouch s'attend à une saison agricole "moyenne".

Le ministre de l'Agriculture a affirmé lundi qu'il s'attend à une saison agricole "moyenne" sur le plan de la production des céréales.
Pour une agriculture durable à l’échelle locale et régionale : Tour d’horizon des innovations du Groupe OCP au SIAM

Le SIAM 2019 a été l’occasion pour le Groupe OCP de mettre en avant les réalisations accomplies par ses équipes sur le terrain.
La Banque Populaire lance sa nouvelle offre Live dédiée aux jeunes.

La Banque Populaire a annoncé, jeudi à Casablanca, le lancement de sa nouvelle offre.
La MAMDA lance un nouveau produit d’assurance volaille.

Représentée par son Président du Directoire, Hicham Belmrah, la Mutuelle Agricole Marocaine d’Assurances (MAMDA) et la Fédération Interprofessionnelle du Secteur Avicole (FISA) représentée par son Président, Mohammed Youssef Alaoui, ont signé mercredi une convention d’assurances portant sur le déploiement de produits d’assurance dédiés à la filière avicole.
Risques émergents : les assureurs contraints de s’adapter pour pérenniser leurs activités

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE, LES CYBER-RISQUES ET LES RISQUES D’INFECTION ET DE PANDÉMIES SONT LES TROIS GROS PROBLÈMES IDENTIFIÉS PAR LES EXPERTS. L’URBANISATION CONTRIBUE À L’AUGMENTATION DES RISQUES. LA DIGITALISATION EST UN AXE MAJEUR DE DÉVELOPPEMENT DE L’ASSURANCE.
Médina de Rabat : 300 bâtisses menaçant ruine dans le viseur de l’Intérieur.

Pas moins de 300 bâtisses menaçant ruine sont ciblées par la commune urbaine de la ville de Rabat et la Société Rabat Région Aménagements.
Marsa Maroc, la logistique portuaire a un nom.

Depuis sa création en décembre 2006, Marsa Maroc s’est engagée dans un processus de développement en phase avec la dynamique que connaît le secteur de la logistique au Maroc. La société est le leader national de l’exploitation de terminaux portuaires.
Accord d’Agadir : le Maroc en difficulté face à ses partenaires.

LES ÉCHANGES COMMERCIAUX DU MAROC AVEC SES PARTENAIRES DE L’ACCORD D’AGADIR PROGRESSENT RÉGULIÈREMENT. LA SIMILITUDE DES STRUCTURES PRODUCTIVES DES PAYS MEMBRES REND DIFFICILE LES ÉCHANGES EXTÉRIEURS. LES INDUSTRIELS LOCAUX SE DISENT GÊNÉS PAR LES BARRIÈRES NON TARIFAIRES À L’ENTRÉE DES MARCHÉS TUNISIEN ET ÉGYPTIEN.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


I.R.I.S. - IRISPen executive 6
Surligneur électronique le plus évolué
- Reconnaissance de texte et de nombres
- Numérisation d'images en niveaux de gris
- Conversion de texte en voix
- Reconnaissance de codes à barres
- Reconnaissance de texte et de chiffres manuscrits

Leguide Voyage


Royal Yacht Club
Le Royal Yacht Club de Tanger (RYCT) est l’une des associations sportives les plus anciennes du Maroc. Fondée en 1925, elle avait des adhérents de toutes les nationalités du monde. Située sur la belle plage tangéroise, avec son balnéaire de sable fin et doré, elle était longtemps le pôle d’attraction du milieu diplomatique.