Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui, il y a 4 mois

Les syndicats médecins du public et du privé font front commun.
Les représentants des professionnels de la santé réaffirment leur attachement au report des élections.

Les syndicats des médecins ne décolèrent pas. En effet, le mouvement de protestation des praticiens à la fois dans le secteurs public et privé risque de prendre une nouvelle dimension. De nombreux syndicats des médecins des secteurs privé et public ont décidé de faire front commun contre l’organisation des prochaines élections de l’Ordre national des médecins. Dans une nouvelle sortie, les représentants des professionnels de la santé réaffirment leur attachement au report des élections. Ces derniers revendiquent également la révision de la loi 12.08 régissant l’Ordre des médecins car ledit texte est devenu «dépassé et ne répond plus aux attentes des citoyens, des médecins ainsi que du système de santé dans le pays».

La même source précise que le texte dans sa version actuelle «ne permettra pas à l’instance nationale de jouer pleinement son rôle et de contrôler le respect des règles déontologiques et l’exercice sain de la profession». Concrètement, les syndicats signataires demandent notamment l’introduction de changement au niveau des statuts des électeurs. Pour mieux informer l’opinion publique ainsi que les médecins, les syndicats en question annoncent l’organisation d’une conférence de presse ce jeudi.

Il sera également question lors de cet événement de présenter le calendrier des prochaines actions. Aussi, un sit-in de protestation est prévu le 9 décembre prochain, devant l’Ordre national des médecins. Ces actions sont destinées, selon la même source, à protester contre une probable «influence de lobbies au sein de l’Ordre national». En attendant la réaction des autorités de tutelle, les syndicalistes ont déjà dressé une liste d’amendements. Concrètement, les représentants des praticiens demandent l’introduction de changement au niveau du corps électoral. Ainsi, «seuls les médecins inscrits à l’Ordre national et ayant payé la totalité des cotisations annuelles» devraient être autorisés à voter. Les syndicats pointent du doigt «un faible taux de cotisation, estimé à 35%».

Pour ces derniers, ce faible taux devrait à lui seul pousser les responsables à reporter les élections. Parmi les amendements proposés également par les syndicats, il y a notamment l’élection des membres du conseil national ainsi que des conseils régionaux par les confrères de la même spécialité. Il est question en outre pour les syndicats d’organiser une réunion avec le chef de gouvernement. «Les syndicats invitent l’ensemble des responsables à intervenir d’urgence pour éviter plus de tension et d’écouter les appels adressés par les médecins et leurs représentants. La poursuite de ce processus électoral sur la base de la loi en vigueur actuellement peut avoir des répercussions graves sur l’instance, la profession de médecin et le système de santé entier», indiquent les syndicalistes qui n’excluent pas le recours au boycott des prochaines élections. Ainsi, le secteur de la santé vit au rythme des bras de fer depuis de longs mois, notamment celui des médecins du secteur public avec le ministère de tutelle (voir encadré).

Les hôpitaux de la santé publique ont enregistré ces derniers mois plusieurs mouvements de grève à l’appel notamment du Syndicat indépendant des médecins du secteur public (SIMSP). Les dernières grèves remontent à quelques semaines seulement.

Les médecins revendiquent une amélioration des conditions du travail mais également et surtout une hausse des salaires. Au cours des mouvements de débrayage, les médecins portent notamment un brassard noir 509. En effet, les médecins du secteur public se plaignent du maintien de l’échelon 336 actuellement pour le calcul de leur salaire alors qu’il est normalement réservé aux fonctionnaires titulaires d’un master (Bac+5).

C’est la raison pour laquelle les grévistes demandent l’application de l’indice 509, utilisé pour les fonctionnaires titulaires d’un doctorat (Bac+8). A noter que 130 médecins à Casablanca, 50 autres dans l’Oriental et 30 à Ouarzazate avaient présenté des demandes de démission collective en octobre. Mais les autorités n’avaient pas donné suite à ces démissions qui ne «remplissaient pas les critères légaux».

En Savoir Plus
Lire aussi

Le Maroc et la Tunisie signent une convention de partenariat pour resserrer les liens de coopération en matière des droits de l'Homme

Une convention de partenariat et de coopération a été signée, mercredi à Rabat, entre le Maroc et la Tunisie en vue de donner une nouvelle impulsion aux liens de coopération unissant les deux pays dans les domaines des libertés et des droits de l'Homme et de consolider les capacités institutionnelles du système judiciaire.
Le Maroc participe au congrès arabe à Beyrouth.

Les travaux du congrès bancaire arabe annuel au titre de l'année 2019 se sont ouverts, mardi à Beyrouth, sous le thème "Réformes économiques et gouvernance", avec la participation d'experts et personnalités du monde des finances et des affaires représentant plusieurs pays, dont le Maroc.
Le ministère de la Santé se penche sur l'élaboration d'un projet de réforme du RAMED.

Le ministre de la Santé, Anas Doukkali, a indiqué lundi à Rabat que son département se penche sur l’élaboration d’un projet pour la réforme du Régime d'assistance médicale (RAMED) conformément aux Hautes directives royales....
Des milliers de manifestants réclament la libération des détenus du Hirak.

Des milliers de personnes ont manifesté le 21 avril à Rabat pour réclamer la libération des détenus du Hirak du Rif, après la confirmation de leurs peines allant jusqu'à 20 ans d'emprisonnement.
Le Maroc élu président du Forum Régional Africain sur le Développement Durable.

Nezha El Ouafi intervenant lors de l'ouverture de la 5ème session du Forum Régional Africain sur le Développement Durable.
Rabat abritera le 20 avril la 5è réunion ministérielle du Bureau exécutif islamique pour l’environnement

L'Organisation Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ISESCO) a annoncé l'organisation, samedi 20 avril à Rabat, de la 5ème réunion du Bureau exécutif islamique pour l’environnement au niveau des ministres.
Bourita appelle l'Afrique du Sud à travailler avec le Maroc pour l'émergence d'un nouveau modèle de coopération interafricaine

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, a appelé, dimanche, l’Afrique du Sud à travailler avec le Maroc pour l’émergence d’un nouveau modèle de coopération interafricaine.
M. Omar Hilale élu président du Conseil d’Administration de l’UNICEF.

L’Ambassadeur Omar Hilale, Représentant Permanent du Royaume du Maroc auprès de l’ONU à New York, a été élu Président du Conseil d’Administration de l’UNICEF pour l’année 2019.
Guergarate : saisie de 11,940 tonnes de hachich à bord d'un camion TIR à destination d'un pays africain

Les éléments de la sûreté nationale ont saisi, en coordination avec les éléments de la douane à Guergarate 11 tonnes et 940 kilogrammes de Hachich à bord d'un camion de Transport International Routier (TIR) à destination d'un pays africain.
Koweït: Tenue de la 9-ème session de la Commission mixte maroco-koweïtienne.

Les travaux de de la 9-ème session de la Commission mixte maroco-koweïtienne ont été tenus mardi au Koweït, sous la co-présidence du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, et du vice-Premier ministre et ministre koweïtien des Affaires étrangères, Cheikh Sabah Khaled Al Hamad Al Sabah.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


- CARTE MERE P4 Motherboard
La nouvelle architecture mémoire DDR2 offre bandwidh
maximum de 10,6 Go/s en mode double canal, offrant des
performances plus élevées pour les applications à la demande
de ressources mémoire.
PCL interface révolutionnaire Express offre évolutive de bande
passante pour l’utilisation multi-usages.
PCL-E x 1 interface jusqu’à 250 Mo: s pour les nouveaux
generation\ / O périphériques.
Nombre de connecteurs IDE :1
Nombre de connecteurs SATA :4

Leguide Voyage


Riad Imourane
RIAD IMOURANE à 15 km d'agadir vient d'ouvrir ses portes, Notre RIAD, aménagé à la manière marocaine, se trouve dans le village berbère ( Tamraght ) qui est situé au bord de l'Atlantique et au pied du Haut-Atlas, à 30 km de l'aéroport d'Agadir.Tamraght bénéficie toute l'année d'un climat doux et agréable. Lors de températures très élevées dans le centre du pays, la côte atlantique peut être brumeuse.