Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Le Matin, il y a 2 mois

«Gilets jaunes»: L'Exécutif vers un geste pour initier une sortie de crise.
Un premier geste important de l'Exécutif semble imminent dans la crise des «gilets jaunes», dont Édouard Philippe souhaite rencontrer des représentants mardi à Matignon après avoir entendu de nombreux responsables politiques lui demander un moratoire sur la hausse des taxes affectant le carburant.

Une réunion au sommet s'est tenue lundi soir à l'Elysée autour d'Emmanuel Macron, Edouard Philippe et une dizaine de ministres, dont François de Rugy (Transition écologique) et Bruno Le Maire (Economie) qui avaient écourté un déplacement à l'étranger.

L'Elysée, laissant augurer des annonces rapidement, a rapporté que cette entrevue avait «permis d'échanger sur les réponses à apporter aux mobilisations en cours.»

Auparavant, le Premier ministre avait reçu les chefs des formations politiques représentées au Parlement. Allié du parti présidentiel La République en marche, le MoDem a fait valoir «l'urgence» d'un «geste d'apaisement». Le Premier ministre va «annoncer un geste d'ouverture fort dans les prochains jours», a assuré le ministre de la Culture Franck Riester, convié à Matignon en tant que président du parti Agir.

A l'exception d'Europe Ecologie-Les Verts et de Génération Ecologie, toutes les formations d'opposition ont plaidé pour un «moratoire» dans la hausse prévue le 1er janvier des taxes sur le carburant, mot d'ordre initial du mouvement des «gilets jaunes» dont la dernière manifestation samedi a donné lieu à de nombreuses scènes de violence, notamment à Paris.

A droite, Laurent Wauquiez a de nouveau plaidé pour un référendum. Marine Le Pen et la France insoumise ont évoqué une dissolution de l'Assemblée, et le PS a brandi une proposition de loi de «sortie de crise» avec des mesures en faveur du pouvoir d'achat.

S'il a envoyé son Premier ministre en première ligne, Emmanuel Macron semble néanmoins à la manoeuvre. Sa visite officielle en Serbie prévue mercredi et jeudi a été reportée, tout comme une réunion de travail avec des associations d'élus locaux prévue mardi après-midi.

Edouard Philippe s'exprimera mardi matin devant le groupe En marche à l'Assemblée, puis lors de la séance de questions au gouvernement. Mercredi à l'Assemblée et jeudi au Sénat, il mènera un débat, a annoncé Matignon.

Le Premier ministre doit également recevoir des «gilets jaunes» à Matignon après le fiasco de vendredi, quand deux personnes seulement avaient honoré un premier rendez-vous. Déjà, les représentants des «gilets jaunes libres», qui avaient appelé dimanche à une sortie de crise, ont annoncé qu'ils ne se rendraient pas rue de Varenne, notamment pour «raisons de sécurité», ont annoncé deux d'entre eux à l'AFP.

Parmi les membres historiques les plus connus des «gilets jaunes», Éric Drouet a appelé à l'intensification du mouvement de contestation lors de nouvelles manifestations samedi prochain, plutôt que de «négocier avec un gouvernement qui perd de toute part».

La gestion de l'ordre public est également au centre du débat politique. Déjà entendus lundi soir à l'Assemblée, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et son secrétaire d'État Laurent Nunez s'en expliqueront mardi après-midi devant le Sénat.

Les syndicats lycéens contre les réformes dans l'Education nationale avaient jusqu'à présent peiné à mobiliser. Mais porté par la contestation des «gilets jaunes», le mouvement a pris de l'ampleur lundi, avec des blocages de dizaines de lycées, parfois accompagnés de violences.

Enfin, selon Bercy, les deux premières semaines d'actions des «gilets jaunes» ont déjà un impact «sévère et continu» sur l'économie.
Sur le plan judiciaire, au moins 57 personnes ont comparu lundi à Paris. Ils font partie des 139 suspects majeurs qui ont déjà été déférés au parquet de Paris, après les violences et les dégradations de samedi.

Au total, le week-end, les violences ont donné lieu au chiffre record de 363 gardes à vue, dont 32 pour des mineurs, selon un nouveau bilan du parquet de Paris.

De son côté, la maire (PS) de Paris, Anne Hidalgo a estimé «entre 3 et 4 millions d'euros» les dégâts causés par les violences en marge de la manifestation parisienne pour les seuls «mobiliers urbains».

Egalement reçue lundi à Matignon, Anne Hidalgo a dit avoir reçu «des garanties du Premier ministre» pour une meilleure coordination à l'occasion des prochaines manifestations.

Lire Source
Lire aussi

L'Algérie, le Maroc et la Tunisie rechignent à rapatrier "leurs" jihadistes détenus en Syrie

Poussés par Washington à rapatrier leurs ressortissants ayant combattu dans les rangs du groupe EI et détenus par les Kurdes en Syrie, les pays du Maghreb ne sont pas pressés d'organiser le retour de "leurs" jihadistes.
Le président Bolsonaro rentre à Brasilia après près de deux semaines d’hospitalisation.

Le président Jair Bolsonaro est rentré, mercredi, à Brasilia, après près de deux semaines d’hospitalisation à l’hôpital Albert Einstein à Sao Paulo, où il avait subi une chirurgie pour enlever un sac de colostomie et reconstruire son tract intestinal.
La révolte contre le président Jovenel Moïse s'intensifie en Haïti.

Manifestations, magasins pillés, évasion de prison : la révolte contre le président Jovenel Moïse qui dure depuis le 7 février a donné lieu mardi à des scènes chaotiques en Haïti.
Au Venezuela, le soutien fragile de l’armée à Nicolas Maduro

La haute hiérarchie serre les rangs derrière le président et refuse les appels au ralliement de Juan Guaido. Mais les troupes sont divisées et se montrent sensibles à la promesse d’amnistie.
Bouteflika brigue un 5e mandat.

Abdelaziz Bouteflika a mis fin à des mois de spéculation en annonçant, dimanche, qu'il briguerait un cinquième mandat en avril, malgré des problèmes de santé l'ayant considérablement affaibli.
Venezuela : l'aide humanitaire américaine arrive à la frontière.

Les premiers camions d'aide humanitaire américaine destinée au Venezuela sont arrivés hier à la frontière entre la Colombie et le Venezuela, tandis que les pays du Groupe de contact ont appelé à une "élection présidentielle libre".
Au Burkina Faso, les Peuls victimes d’une stigmatisation meurtrière.

En janvier, des dizaines de villageois ont été massacrés près de Yirgou lors de violences intercommunautaires exacerbées par la montée de la menace terroriste.
Jihadistes détenus en Syrie : les États-Unis incitent les autres pays à les rapatrier.

Les États-Unis ont appelé lundi les autres pays à rapatrier et à juger leurs ressortissants détenus en Syrie par le Forces démocratiques syriennes (FDS). Washington souligne que "la menace terroriste" persiste dans la région.
Le pape François est arrivé aux Émirats pour une visite historique.

Le pape François est devenu le premier chef de l'Église catholique à fouler le sol de la péninsule arabique, berceau de l'islam.
Etats-Unis: Trump salue les progrès dans les négociations commerciales avec Pékin.

Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping avaient consenti à suspendre la guerre commerciale que se livrent les deux premières économies du monde pour tenter de trouver un accord



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Samsung - PL 100
Nom du produit SAMSUNG PL100 BLACK
Réf EC-PL100ZDPBME
Couleur Noir
Ecran LCD Arrière 2.7’’ (6.9 cm), 230 Kpixels , écran LCD Avant: 1.5‘‘ (3.8 cm) 61Kpixels
Capteur CCD 1/ 2,33’’ (7.79 mm) ; 12,2 Millions de pixels
Flash intégré Modes : Auto, Auto & Réduction yeux rouges, Fill-in (Contre-jour), Synchro lente,Suppression des yeux rouges | Portée : Grand angle 0,4 m ~ 3.4m, Téléobjectif 0,5m ~ 2m (ISO auto) | Temps de charge : 4s
Mise au point Type : Autofocus TTL : Multi spot, Central, Détection des visages AF, Suivi d’objet en mouvement,Mise au point sur visage préféré | Plage : Normal : 80 cm ~ infini, Macro : 10 cm ~ 80 cm (grand-angle), 50 cm~ 80 cm (Téléobjectif), Mode Macro automatique :
Obturateur Auto : 1/8 ~ 1/1500sec., Programme : 1~1/1500sec Nuit : 8 ~ 1/1500s Feux d’artifice : 2sec
Exposition Contrôle : Programme Exposition Auto | Mesure : Multi, Spot, Prépondérance centrale,Détection des visages AE | Compensation : ± 2 IL (par pas de 1/3 IL) | Sensibilité : 80, 100, 200, 400, 800, 1600 ISO et Automatique
Mémoires flash supportés carte SD (garanti jusqu’à 4 Go), SDHC (garanti jusqu’à 8Go)
Connectiques Stéréo in (enregistrement), Mono out (haut-parleur intégré) | USB 2.0 | NTSC, PAL | Connecteur alimentation : 4.2V
Affichage Type : Image unique, miniature, diaporama (avancé avec effets et musique), Clip vidéo,Album photo intelligent | Edition : Redimensionnement, Rotation, Recadrage.
Image Ajustement : Nettete, Contraste, Saturation (Très faible, Faible, Normale, Elevée, Très élevée) | Dimensions : 12 MP : 4000 x 3000 pixels, 10 MP : 3984 x 2656 pixels, 8MP : 3264 x 2448 pixels,5MP : 2560 x 1920 pixels, 3 MP : 2048 x 1536 pixels, 1 MP : 102
Mode Vidéo Clip vidéo sonore stéréo (temps d’enregistrement max 2h).640x480 (30 ou 15 i/s), 320x240 (30 ou 15 i/s) / Zoom optique 3x
Son WAV
Format de fichiers Vidéos : AVI (MJPEG) / Images : JPEG (DCF), EXIF 2.21, DPOF 1.1, PictBridge 1.0
Autres Balance des blancs : Auto, lumière du jour, nuageux, fluorescent haut, fluorescent bas, tungstène, personnalisée
Largeur 95.7 mm
Hauteur 56 mm
Profondeur 20.3 mm
Poid 110 g (sans batterie ni carte)

Leguide Voyage


Riad Dar Al Batoul
Véritable petit palais arabo-andalou construit à l'entrée de la Médina il y a près de deux siècles, le Riad Dar Al Batoul incarne à lui seul le savoir-faire et le génie de l'artisanat marocain. Il constitue un véritable havre de paix intemporel. Seuls les bois peints, la pierre sculptée, les zelliges ciselés, continuent à raconter l'histoire, les traditions et l'art de vivre dont il a été le témoin.