Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui, il y a 13 jours

Le dernier livre de Chakib Guessous : Les nouvelles formes de conjugalité dans les pays arabes.
Le nouveau livre «Mariage et concubinage dans les pays arabes» de son auteur Chakib Guessous vient d’être publié par les éditions La Croisée des Chemins. Dans cette publication, l’écrivain aborde, selon la maison d’édition, «les formes nouvelles de conjugalité dans les pays arabes (Égypte, Maroc, pays du Golfe, Syrie et Tunisie) rendues licites afin de concilier les impératifs liés aux besoins naturels et ceux liés à la religion musulmane».

Ce sont, selon la même source, de multiples formes de concubinage «halalisées» qui se développent outre le mariage régulier traditionnel. Ces formes sont, comme le précisent les éditions, rendues licites «afin d’adapter l’union moderne aux profonds changements des sociétés et aux exigences de la religion».

En détail, ce livre aborde «de façon inédite» les formes traditionnelles adaptées du mariage (mariage coutumier, mariage du voyageur, mariage temporaire, etc.) et les nouvelles formes de conjugalité et de relation de couple dans les pays du Golfe, en Égypte, en Syrie et dans le Maghreb et décrit leurs dérives fréquentes qui leur ôtent la licéité recherchée.

L’auteur y analyse, selon la même source, l’évolution de l’union conjugale, l’un des phénomènes les plus marquants de l’évolution sociétale traditionnelle récente.

«Un monde est en train de changer. Ce livre l’explique», enchaînent les éditions.

Pour étayer ses arguments, l’auteur a choisi de situer sa publication à l’intersection des sciences humaines et des sciences sociales en appréhendant les dimensions historiques, religieuses, sociales, légales, psychologiques, des différents types de mariage. «Adoptant une attitude toujours légaliste, tant à l’égard du droit positif qu’à l’égard du droit coranique, Chakib Guessous s’attache à mettre en évidence toutes les conséquences psychologiques et sociales de ces formes de conjugalité au formalisme des plus succincts sans pour autant prononcer de jugements», détaille l’éditeur.

Cela étant, ce travail propre à éveiller une prise de conscience de réalités sociales chez des lecteurs de culture moderne devrait, selon la même source, entraîner au minimum une réflexion chez les tenants d’un certain traditionalisme. Pour rappel, Chakib Guessous est médecin, sociologue et anthropologue. Il travaille depuis longtemps sur l’évolution de la société traditionnelle marocaine. Il articule ses recherches autour de trois pôles : la défense des droits de l’enfant dont la scolarité et l’alphabétisation ; la jeunesse et le célibat ; la pauvreté et l’exclusion sociale.

Il a notamment publié L’Exploitation de l’innocence, le travail des enfants au Maroc (Eddif, 2004), Grossesses de la honte, étude sur les filles-mères et leurs enfants au Maroc (Afrique Orient Eds, 2013) et Sociologie et prise en charge des enfants de la rue.

En Savoir Plus
Lire aussi

ArtspaceCasablanca, une nouvelle vision de l’art.

L’idée germe depuis longtemps dans la tête des trois initiateurs. Très soudés, les frères Amharech partagent aussi la même vision en matière d’art. Fruit de leur vision transgressive et non traditionnelle, leur galerie d’art se veut non conventionnelle.
Une exposition dédiée à sa «période africaine» : A la rencontre de Mohammed Kacimi au MuCEM de Marseille.

Le MuCEM de Marseille consacre une exposition en hommage au grand peintre marocain Mohammed Kacimi. Baptisée «Kacimi – 1993-2003, une transition africaine», cette exposition qui se déroule jusqu’au 3 mars 2019 se focalise sur les dernières années de la vie de l’artiste et sa «période africaine».
Bazar international de bienfaisance : c’est parti !

Le Cercle diplomatique de bienfaisance de Rabat organise le samedi 15 décembre son Bazar international de Bienfaisance au Théâtre National Mohammed V de Rabat. L’événement vise à collecter des fonds pour soutenir financièrement les ONG marocaines.
Patrimoine gnaoui : Essaouira assure la relève.

Le coup d'envoi de la 1ère édition du Festival «Génération Gnaoua des Jeunes», un événement éclectique dédié à la transmission de cet art musical ancestral aux générations montantes en vue de sa préservation et sa pérennisation, a été donné vendredi en début de soirée à Essaouira, avec l'organisation d'une parade de jeunes artistes.
Cycle des grands interprètes : la magie des sons par Célimène Daudet.

Après Anne Quéfflec et Alexandre Tharaud en début d’année, l’Institut français du Maroc invite Célimène Daudet à se produire du 7 au 15 décembre 2018 dans plusieurs villes du Maroc. Pour clôturer ce cycle de musique consacré aux grands interprètes, la pianiste proposera un récital composé notamment des Préludes de Debussy, en hommage au centenaire de la mort du compositeur.
clip indien de Fnaïre.

Engagé dans l'exportation de la culture marocaine, le groupe marrakchi Fnaïre met cette fois le cap sur l’Inde avec son dernier tube, une reprise de la célèbre chanson indienne “Dilbar”. Le trio est accompagné sur ce clip par Nora Fatehi, la star montante de Bollywood. En à peine cinq jours, la vidéo a amassé plus de 22 millions de vues.
Les produits des Mâalems marocains, stars du festival du Patrimoine Cheikh Zayed d’Abou Dhabi

Peaufinés avec une grande finesse par les doigts expérimentés des Mâalems marocains, les produits d'artisanat, exposés au pavillon marocain, ont envoûté un large public au Festival du Patrimoine Cheikh Zayed, qui se tient à Abou Dhabi, au Émirats arabes unis (EAU).
“Nuit des galeries”: vernissage à Fès d’une exposition de la calligraphie arabe.

Une exposition collective de la calligraphie arabe a été inaugurée, lundi à la Galerie Mohamed El Kacimi à Fès, à l'initiative de l'Association "Le Caméléon des arts plastiques".
Le Festival International du Film de Marrakech rend un hommage à Agnès Varda.

La 17ème édition du Festival International du Film de Marrakech a rendu, dimanche soir dans la Cité ocre, un hommage des plus appuyés à l’icône du cinéma français, Agnès Varda, qui a eu droit à l'Etoile d'Or du Festival, lors d’une cérémonie solennelle au sein du somptueux Palais des Congrès, en présence d’une palette de stars de cinéma et de grandes figures issues de divers horizons.
Le dernier livre de Chakib Guessous : Les nouvelles formes de conjugalité dans les pays arabes.

Le nouveau livre «Mariage et concubinage dans les pays arabes» de son auteur Chakib Guessous vient d’être publié par les éditions La Croisée des Chemins. Dans cette publication, l’écrivain aborde, selon la maison d’édition, «les formes nouvelles de conjugalité dans les pays arabes (Égypte, Maroc, pays du Golfe, Syrie et Tunisie) rendues licites afin de concilier les impératifs liés aux besoins naturels et ceux liés à la religion musulmane».



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


MOULINEX - AFM4
Mode de cuisson - Micro-ondes et gril
Puissance - Restituée 850W - Absorbée 1300W - Gril 1100W
Cavité - émail

Leguide Voyage


Riad Oudaya
Un oasis de calme et de sérenité au coeur de la turbulente medina, lorsque le soir est venu, l'élégant patio, orné de son bassin, se fait romantique. A la lueur de ses lanternes, vous pourrez y déguster l'excellente cuisine qu'Aicha vous aura préparé, selon votre demande, celle du marché ou celle mijotée à base de poissons.