Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
La vieeco, il y a 2 mois

Rabat fait peau neuve.
Avec l’extension des artères, les nouveaux centres commerciaux et la diversification de l’offre hôtelière, la capitale du Royaume augmente son attractivité. Les espaces verts ne sont pas laissés pour compte. Un bémol, la mise en œuvre de plusieurs projets d’envergure est beaucoup plus lente que prévu.

Cela fait quelques années que Rabat souffre pour être belle. Fini le temps où la capitale était taxée de ville-dortoir ou administrative. Beaucoup de chantiers sont ouverts et d’autres en cours de réalisation dans l’ensemble des quartiers de la capitale. A première vue, dès l’entrée de la ville, on remarque des artères plus larges, à 2 ou même 3 voies dans les 2 sens, des chaussées aménagées et un paysage qui satisfait le regard. Aucun détail n’a été laissé au hasard, encore moins la place qu’occupe la verdure. Des arbres sont en effet plantés un peu partout, même entre deux avenues et sont, précisons-le, bien entretenus. Parmi les quartiers de la capitale qui sont en pleine mutation, celui de l’Agdal est l’exemple le plus vivant. Les travaux d’assainissement ne sont toutefois pas de tout repos pour les habitants, ou ceux qui y travaillent.

Dans certaines rues, des panneaux de signalisation manquent à l’appel ; dans d’autres, les trottoirs sont inaccessibles. «Il se peut même qu’une rue accessible en début de matinée soit complètement coupée durant quelques heures», témoigne un citoyen.
Il n’en demeure pas moins que les Rbatis peuvent se targuer de disposer d’un paysage nouveau plus agréable. L’un des chantiers dont la capitale peut se vanter, c’est la diversification de l’offre en termes de centres commerciaux et d’affaires, surtout que ceux existants ne satisfont plus. Arribat Center est l’offre emblématique en la matière. C’est un projet porté par la société Arribat Center, filiale de Foncière Chellah -groupe CDG-, dont le coût d’investissement s’élève à quelque 2,4 milliards de DH. Avec une superficie couverte de 210 000 m2, il inclut un hypermarché (Marjane avec une surface de 45 000 m2), un multiplex cinématographique avec 11 salles de projection, plus de 100 points de vente dédiés à l’habillement, aux services, aux loisirs et à la restauration, un hôtel 5 étoiles d’une capacité de 190 chambres, en l’occurrence le Marriot, un centre de conférences de 500 places et des espaces bureaux de 30 000 m² environ répartis sur 11 immeubles. Les ensembles de bureaux privatifs, des bâtiments de 2 à 5 niveaux, proposent différentes superficies (à partir de 200 m²). Il s’y ajoute un parking de 1900 places en sous-sol sur 2 niveaux. Les travaux de finition sont en cours d’achèvement. Des sociétés de renom ont déjà réservé des locaux, à l’instar de Cegedim (opérateur international de technologie et de services) et Acticall Sitel Groupe (leader mondial de services dédiés à la gestion de la relation-client).
En plus d’Arribat Center, un autre centre commercial ouvrira bientôt ses portes. Il s’agit de Ryad Square, situé à proximité de Marjane Hay Riad. Il devra comprendre des lieux de loisirs, de restauration et de shopping.

L’offre hôtelière s’enrichit

L’offre hôtelière s’étoffe également. Après the View Hotel, Rabat devra bientôt accueillir le Ritz-Carlton, au golf Dar Essalam. C’est le 2e hôtel de cette chaîne américaine de luxe au Maroc après celui de Tamuda Bay, au Nord du Maroc. Il devra comprendre 120 chambres, 15 villas disposant d’une chambre et 5 autres de deux chambres. Notons que les travaux sont fin prêts et que l’hôtel devrait être opérationnel le 1er semestre de l’année prochaine. Un autre établissement hôtelier est prévu à Rabat. Il s’agit du Four Seasons qui prendra la place de l’ancien hôpital militaire, plus connu sous le nom de Marie Feuillet. Il rentre dans le cadre de Ksar Al Bahr, projet porté par Rabat Régions Aménagement et en cours de mise en œuvre par Atlantic Coast Hospitality, filiale du holding Al Qudra. Ce projet accuse du retard. A l’heure actuelle, les travaux de démolition de l’ancien hôpital militaire sont toujours en cours, alors qu’initialement la date de livraison prévue était fixée pour 2016. Aucune information ne filtre sur le délai des travaux, encore moins sur la date de leur finalisation.
Les projets qui prennent du retard ne manquent pas. En plus de cet hôtel, la gare Rabat-Agdal est toujours en cours de réalisation alors que la fin des travaux était prévue pour juin dernier. Il est vrai que le chantier enregistre un taux d’avancement appréciable, à plus de 70%, mais il n’en demeure pas moins que la livraison ne se fera, au mieux, qu’au 1er semestre de l’année prochaine, notamment en raison des aléas propres à toute saison hivernale.
Entre autres projets que compte la capitale, la construction du nouveau siège de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie. Toujours en cours de finition, elle serait livrable début 2019. Le nouveau siège est établi sur une superficie de 78 000 m2 et prend la forme de 7 mini-tours de 4 à 6 étages où l’ensemble des services de l’agence seraient rassemblés. Avec un coût d’environ 1 milliard de DH, ce projet répond à tous les standards avancés en matière de construction et même plus, à savoir les isolations thermiques et acoustiques, les toitures végétalisées, la récupération des eaux pluviales…



Voir Source
Lire aussi

Doukkala : La culture de la betterave dépasse les prévisions.

Une campagne agricole 2018-2019 globalement satisfaisante.
BMCE Bank of Africa crée une nouvelle filiale.

Le groupe a officiellement lancé en ce début d’année 2019 sa nouvelle filiale spécialisée dans le traitement des services bancaires.
Accord de pêche: Des gains et une victoire diplomatique.

Contre vents et marées, le protocole de pêche Maroc-UE a été signé en début de semaine à Bruxelles. Paraphé à Rabat le 24 juillet 2018, il a été validé par les instances européennes compétentes (commissions parlementaires et Conseil européen).
Facturation électronique: Elalamy rassure les commerçants de proximité.

Les commerçants de proximité ne sont pas tenus de présenter leur identifiant commun de l'entreprise (ICE) dans le cadre de leurs transactions, a affirmé, mercredi à Rabat, le ministre de l'Industrie, de l'investissement, du commerce et de l'économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, rappelant que le problème de la facturation électronique "ne se pose pas" compte tenu du fait que le décret de son application n'a pas encore vu le jour.
CCG: Le Kluster CFCIM labellisé.

Le «?Kluster CFCIM?», programme d’appui aux startups lancé en 2017 par la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM), a été labellisé par la Caisse Centrale de Garantie.
Comment la région du Souss-Massa compte- t-elle booster ses produits artisanaux ?

L’Agence régionale d’exécution des projets pointe du doigt la qualité des produits, le manque d’infrastructure dédiée à l’organisation, à la gestion, à la mise à niveau et à la qualification des ressources humaines.
Règlement général de construction : les professionnels déçus.

Hormis l’éviction de la Protection civile, le reste du texte est, selon des promoteurs, une reprise de l’ancienne version. Pour le ministère de tutelle, le RGC renforce la responsabilisation des acteurs dans le processus d’octroi des autorisations de construire.
Confiance des ménages marocains: Baisse de l’ICM au 4ème trimestre 2018.

L'indice de confiance des ménages (ICM), dont les composantes portent sur l'évolution du niveau de vie, du chômage, de l'opportunité à effectuer des achats de biens durables et de la situation financière, s'est établi à 79,8 points au 4ème trimestre 2018, contre 85,9 points une année plus tôt, estime le Haut-Commissariat au Plan (HCP).
La Banque mondiale relève ses estimations de croissance pour le Maroc.

La Banque mondiale (BM) a relevé ses estimations de croissance pour l'économie marocaine à 3,2% en 2018, en hausse de 0,2% par rapport à ses prévisions de juin dernier.
Marché de l’automobile – Nouveau record : Plus de 177.000 véhicules vendus en 2018

Les ventes de véhicules particuliers (VP) et des véhicules utilitaires (VUL) ont marqué des progressions respectives de 5% et de 6,8%.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


PHILIPS - GC2510/02
Pressing de 90 grammes - 2000 W
Repassage puissant et rapide

Leguide Voyage


Instant Pour Soi
Prendre soin de son corps, c’est aussi prendre soin de son âme. Dynamiser son corps, c’est apaiser son esprit.