Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Maroc Diplômatique, il y a 2 mois

Agadir à l’heure de la 15ème édition du Festival international Cinéma et Migrations.
La 15ème édition du Festival international Cinéma et Migration d'Agadir,rendra hommage au cinéma béninois, en présence d'une délégation de cinéastes, acteurs et journalistes conduite par le producteur et réalisateur Sylvestre Amoussou.

"Après la Côte d'Ivoire en 2016 et le Cameroun l'an passé, le festival déroule le tapis rouge cette année pour le Bénin dans une volonté de contribuer à rapprocher le cinéma du continent du public marocain", a indiqué Driss Moubarik, président de l'Association "Initiative culturelle", qui organise cette manifestation, lors de la cérémonie d'ouverture.

Dans cette dynamique, un vibrant hommage posthume a été rendu à l'une des figures emblématiques du 7ème art africain, le Burkinabé Idrissa Ouédraogo qui s'est éteint en février dernier, à l'âge de 64 ans.

Ce réalisateur, à l’immense talent et au palmarès étoffé, avait présidé le jury des longs métrages du festival international Cinéma et Migrations lors de l'édition de 2017.

L'immense public qui a afflué au cinéma Rialto, réouverte le temps du festival après avoir subi un lifting aux frais des organisateurs "pour assurer des conditions de projection honorable", a rendu également hommage à l'actrice franco-marocaine Saida Jawad et à l'acteur Lahoucine Bardaouz, un des grands noms du cinéma amazigh auquel l'assistance a réservé une standing ovation.

La cérémonie d'ouverture a été, par ailleurs, marquée par la projection du court métrage "Diversité" signé par le réalisateur marocain Mostapha Madmoun, et qui a été tourné en l'espace de la 14ème édition du même festival avec comme casting l'ensemble des acteurs, réalisateurs et producteurs présents.

Dans le cadre de ses deux compétitions officielles, cette manifestation artistique, qui se déroule jusqu'au 10 novembre, propose une panoplie de courts et de longs métrages, marocains et étrangers, réalisés durant les deux dernières années, avec pour thème l'immigration.

"Depuis sa création il y a 15 ans, le festival met en avant la diversité du cinéma marocain, produit dans le Royaume mais aussi par des Marocains du monde, ainsi que des productions des quatre coins du monde portant sur la thématique de l'immigration, un sujet très brûlant aujourd'hui encore avec des naufrages à répétition de clandestins Africains en Méditerranée et des débats houleux et conflictuels dans les quatre coins du monde", indiquent les organisateurs.

Le jury appelé à départager les neuf longs métrages en lice est présidé par le réalisateur camerounais Bassek Ba Kobhio, délégué général du festivalEcrans noirs, l'un des principaux festivals de cinéma en Afrique. Il est composé également de la réalisatrice Farida Bourquia, du réalisateur et scénariste Hassan Benjelloun, de l'auteure et réalisatrice tunisienne Farah Khadar, et de l'acteur et scénariste franco-algérien Maaskri.

Coiffé par le cinéaste marocain Daoud Oulad Sayed, le jury de la compétition du court métrage comprend également Véronique Joo'aisenburg, responsable de la cinémathèque Afrique à l'institut français de Paris et de l'actrice et productrice camerounaise Lucie Memba.

Outre des projections de films, cet évènement propose également une série d'ateliers et de Master Class pour les étudiants de l'université Ibn Zohr ainsi qu'une caravane de films en milieu rural et des activités d'initiation au 7ème Art au profit des enfants.

Le Festival international Cinéma et Migrations est organisé en partenariat avec le Ministère Chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration et le Centre Cinématographique Marocain avec le soutien notamment du Conseil régional Souss-Massa, du Conseil provincial et de la commune urbaine d'Agadir.

Voir Source
Lire aussi

L’Institut français de Rabat présente le concert de Nach.

Anna Chedid, 31 ans, connue sous le pseudonyme Nach, est une auteur-compositeur-interprète française. Nach forge son identité musicale entre le chant lyrique et le jazz, la pop et le rock.
Abdallah Ibrahim sous la plume de Zakya Daoud.

Nouvelle publication chez Les Éditions la Croisée des Chemins.
Le jeune artiste Jad Ben Yahia présente son premier album "1193" à Rabat.

Un premier album prometteur pour le jeune artiste! C'est dans une ambiance conviviale, entouré de ses proches et ses soutiens, que Jad Ben Yahia a choisi de présenter, mardi soir à Rabat, les douze titres de ce premier album intitulé "1193". Le chanteur s'est également produit à la Villa des Arts de Rabat en marge de cette présentation.
La culture du clash dans le rap marocain : un concours d’injures et d’insolence.

Le dernier clash entre Don Bigg (l’un des rappeurs marocains les plus connus au Maroc) et les rappeurs de la nouvelle génération (Dizzy Dros, 7liwa, Komy et Mr Crazy) témoigne d'une bonne stratégie marketing, qui, en plus d’avoir donné à l’incongruité une place qui n’est pas la sienne dans la quintessence de ce style musical, elle est devenue l’ubac d’une montagne qui préfère donner à l’art le luxe de son adret.
Et de deux pour le Festival Afrique du Rire.

L'humour africain est une nouvelle fois à l'honneur à partir du 18 janvier 2019 à Abidjan qui représente la première étape d’une tournée dans les plus grandes villes du Continent.
Le Directeur général de la Sûreté nationale décide des sanctions disciplinaires contre quatre responsables de la préfecture de police de Marrakech

Le Directeur général de la Sûreté nationale a décidé des sanctions disciplinaires allant de la suspension provisoire de travail au blâme ou encore l'avertissement à l'encontre de quatre responsables de la préfecture de police de Marrakech pour manquements aux obligations professionnelles et pour ne pas avoir pris les mesures préventives nécessaires à la préservation des données personnelles d'un individu qui faisait l'objet d'une enquête préliminaire sur un accident de la circulation.
La Bodéga lance son Jazz Club tous les mardis soir.

Au cœur de Casablanca, l’authentique Bodéga espagnole donne rendez-vous chaque semaine aux amateurs de jazz et de blues pour des instants magiques et feutrés.
Trois artistes chinois exposent leurs œuvres au Palais Badii.

La critique et les férus de l’art auront l’occasion de découvrir, jusqu’au 11 janvier 2019, les œuvres de trois artistes chinois au sein du site historique du Palais Badii à la ville ocre.
Les super-revenus des Studios Disney en 2018

Entre dessins animés Pixar, super-héros Marvel et chevaliers Jedi de Star Wars, les studios Walt Disney ont récolté quelque 7,325 milliards de dollars en 2018, leur deuxième meilleure performance de l'histoire après les 7,6 milliards empochés en 2016.
Le poète Mohamed Bennis, consacré par le «Forum culturel libanais» en France.

Le poète Mohamed Bennis a été consacré par le «Forum culturel libanais» en France. Né en 1948, ce natif de Fez a reçu le prix de la créativité Arabe, pour l'ensemble de son travail .



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - CHAMBRE TERENCE
Bois massif couleur Noyer ou Olive
1 Réf.: TK67LTN/O à 3.695 Dh
Lit TERENCE 160 x200 cm avec sommier sans matelas
Dim.mat: 160 x 200 cm
2 Réf.: TK67CHN/O à 1.150 Dh
Chevet TERENCE 2 tiroirs
Dim.: 60x43x41 cm
3 Réf.: TK67CON/O à 3.125 Dh
Commode TERENCE 5 tiroirs
Dim.: 90x42x109 cm
4 Réf.: TK67DCN/O à 3.590 Dh
Double Commode TERENCE
Dim.: 150x43x82 cm
5 Réf.: TK67MIN/O à 675 Dh
Miroir TERENCE Dim.: 109x63 cm

Leguide Voyage


Riad Jardin Des Rêves
A deux pas de la célèbre place Jemaa El Fna, au cœur des souks on découvre un véritable bijou, le Riad Jardin des Rêves. Un mariage réussi entre architecture arabo andalouse et design contemporaine.