Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
l'Economiste, il y a 5 mois

Retraite des fonctionnaires: Les mises en garde de la Cour des comptes.
Nouvelle mise en garde de la Cour des comptes sur le régime de retraite des fonctionnaires. Son déficit fait peser des risques élevés sur les équilibres des finances publiques.

La réforme paramétrique est jugée insuffisante. Selon les magistrats, les indicateurs de soutenabilité ont continué à se dégrader en 2017. Le coefficient démographique est passé de 2,24 actifs pour un retraité en 2016 à 2,12 en 2017. Cette régression intervient au moment où la population des retraités continue d’augmenter: 337.000 en 2016 contre 358.000 l’année dernière.

De même, les contributions recouvrées en 2017 ont atteint 18,6 milliards de DH alors que les pensions versées se sont élevées à 24,2 milliards de DH. Ce qui s’est traduit par un déficit technique de 5,6 milliards de DH. «Toutes les prévisions actuarielles indiquent que l’accroissement des engagements du régime vis-à-vis des retraités, y compris ceux qui en bénéficieront ultérieurement, restera plus élevé que celui de ses ressources», relève la Cour des comptes.

Cette situation est due à plusieurs facteurs dont celui du rythme de promotion dans la fonction publique. Celui-ci débouche sur le reclassement quasi automatique d’une partie des fonctionnaires au statut de cadres. Ainsi, la part des cadres parmi les nouveaux retraités est passée de 79,5% en 2016, à 88,6% en 2017 engendrant ainsi une forte augmentation du niveau des pensions de retraite.

«La moyenne des retraites pour l’ensemble des affiliés au système s’élève à 7.162 DH, au moment où elle a atteint, pour les fonctionnaires admis à la retraite pour la seule année 2017, un montant de 10.126 DH, soit une différence de plus de 41%», s’étonne la Cour des comptes.

Mise en place en 2016, la réforme paramétrique accorde un répit de quelques années au régime avant que les réserves constituées ne soient épuisées. Ces réserves sont passées à 79,9 milliards de DH à fin 2017 contre 82,6 milliards de DH en 2016. Cette tendance baissière se poursuivra durant les prochaines années avant d’arriver à l’épuisement total des réserves en 2027. D’où l’urgence de passer à une deuxième étape, soit la création d’un pôle unifié du secteur public recommandé par l’institution.

Cela devrait permettre l’unification des règles de liquidation des pensions dans l’ensemble du secteur public et la mise en place d’une tarification des prestations prenant en compte l’évolution démographique, sociale et économique du pays. Une étude technique vient d’être confiée à Finactu qui a remporté l’appel d’offres sur la réforme des retraites.

Voir Source
Lire aussi

Akhannouch s'attend à une saison agricole "moyenne".

Le ministre de l'Agriculture a affirmé lundi qu'il s'attend à une saison agricole "moyenne" sur le plan de la production des céréales.
Pour une agriculture durable à l’échelle locale et régionale : Tour d’horizon des innovations du Groupe OCP au SIAM

Le SIAM 2019 a été l’occasion pour le Groupe OCP de mettre en avant les réalisations accomplies par ses équipes sur le terrain.
La Banque Populaire lance sa nouvelle offre Live dédiée aux jeunes.

La Banque Populaire a annoncé, jeudi à Casablanca, le lancement de sa nouvelle offre.
La MAMDA lance un nouveau produit d’assurance volaille.

Représentée par son Président du Directoire, Hicham Belmrah, la Mutuelle Agricole Marocaine d’Assurances (MAMDA) et la Fédération Interprofessionnelle du Secteur Avicole (FISA) représentée par son Président, Mohammed Youssef Alaoui, ont signé mercredi une convention d’assurances portant sur le déploiement de produits d’assurance dédiés à la filière avicole.
Risques émergents : les assureurs contraints de s’adapter pour pérenniser leurs activités

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE, LES CYBER-RISQUES ET LES RISQUES D’INFECTION ET DE PANDÉMIES SONT LES TROIS GROS PROBLÈMES IDENTIFIÉS PAR LES EXPERTS. L’URBANISATION CONTRIBUE À L’AUGMENTATION DES RISQUES. LA DIGITALISATION EST UN AXE MAJEUR DE DÉVELOPPEMENT DE L’ASSURANCE.
Médina de Rabat : 300 bâtisses menaçant ruine dans le viseur de l’Intérieur.

Pas moins de 300 bâtisses menaçant ruine sont ciblées par la commune urbaine de la ville de Rabat et la Société Rabat Région Aménagements.
Marsa Maroc, la logistique portuaire a un nom.

Depuis sa création en décembre 2006, Marsa Maroc s’est engagée dans un processus de développement en phase avec la dynamique que connaît le secteur de la logistique au Maroc. La société est le leader national de l’exploitation de terminaux portuaires.
Accord d’Agadir : le Maroc en difficulté face à ses partenaires.

LES ÉCHANGES COMMERCIAUX DU MAROC AVEC SES PARTENAIRES DE L’ACCORD D’AGADIR PROGRESSENT RÉGULIÈREMENT. LA SIMILITUDE DES STRUCTURES PRODUCTIVES DES PAYS MEMBRES REND DIFFICILE LES ÉCHANGES EXTÉRIEURS. LES INDUSTRIELS LOCAUX SE DISENT GÊNÉS PAR LES BARRIÈRES NON TARIFAIRES À L’ENTRÉE DES MARCHÉS TUNISIEN ET ÉGYPTIEN.
Sociétés cotées: L’endettement se stabilise, mais pas les fragilités.

La dette des entreprises non financières a augmenté de 0,8% en 2018. Hors Cosumar, elle s’inscrit en baisse de 4%. La restructuration dans le secteur immobilier a un effet non négligeable sur l’encours. Cependant, le mouvement baissier témoigne aussi du manque d’appétit des dirigeants
Prix à la pompe : Aucun accord entre Daoudi et le GPM !

Visiblement le ministre chargé des affaires générales et de la gouvernance est décidé à n’en faire qu’à sa tête. Lahcen Daoudi semble s’apprêter à prendre une décision unilatérale dans le dossier des prix des hydrocarbures sans aucune concertation avec les distributeurs.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Sony - Cyber-shot 5950
Zoom optique: 4x
Ecran LCD 2.7"
10.1 Mp

Leguide Voyage


Dar Jameel
Dar Jameel est une demeure traditionnelle de style marocain, avec le confort moderne, une hospitalité chaleureuse et un service attentif.