Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Menara.ma, il y a 18 jours

Le film franco-marocain Tazzeka en avant-première à Casablanca.
Les amoureux du 7ème art ont été au rendez-vous de la projection en avant-première, lundi soir à Casablanca, du film franco-marocain 'Tazzeka’’ du réalisateur français Jean-Philippe Gaud.

Ce nouveau long métrage, dont la sortie en salles nationales est prévue le 7 novembre prochain, raconte l’histoire d’un jeune garçon talentueux entraîné malgré lui dans la spirale de la clandestinité, apportant une approche réaliste des questions de migration et d’exil.
Le film retrace la vie d’Elias, un orphelin ayant grandi dans le village de Tazzeka (province de Taza) aux côtés de sa grand-mère qui lui a inculqué l’art culinaire et les secrets de la cuisine marocaine traditionnelle.Le héros du film, Madi Belem, va faire la connaissance, dans une gargote de son village, un chef cuisinier et une fille résidant en France, Salma, ce qui chamboulera sa carrière et sa vie sentimentale le poussant à envisager d’émigrer en France.A Paris, Elias va se heurter à la dure réalité qui l’a obligé à vivoter, à l’instar des migrants clandestins, de menus boulots pour se retrouver loin de concrétiser ses ambitions qu’il s’est fixées avant de débarquer en France.Cependant, Elias va redécouvrir, grâce à sa détermination et à la rencontre avec Ali Sulaymane, rôle joué par l’acteur sénégalais Adam Dioub, les joies et la saveur de l’amitié qui refont rejaillir sa confiance et raviver cette flamme de l’art de cuisiner, sa première passion, a relevé, dans une déclaration à la MAP, le producteur Mohamed Nadif.Tazzeka, qui mêle les thèmes de la migration et d’amour de la cuisine, étale l’ambition du héros de ce film qui lui fait quitter sa vie simple dans son village et le projeter dans l’arène d’une nouvelle vie, dans une aventure aux conséquences imprévues.Cette œuvre comporte une série de messages invitant toute personne à bien réfléchir avant de plonger dans toute expérience et surtout que la bonne situation ne dépend pas forcément de la migration vers un autre pays d’autant que le village de Tazzeka dispose de nombreux atouts bénéfiques pour tous ses habitants, a expliqué M. Nadif, également un acteur affûté au théâtre en tant que comédien et metteur en scène avant d’arriver au cinéma.Le choix de l’intitulé du film Tazzeka, ‘’Pyramide’’ en Amazigh, est aussi un message à tout un chacun devant faire face aux difficultés de la vie pour concrétiser ses rêves qu’il doit être telle une pyramide, fort et fier.Les principaux rôles de ce film, tourné au Maroc et en France, sont interprétés par de jeunes comédiens marocains avec Madi Belen, Ouidad Elma, Khadija Bouzkri et Abbes Zehmani.

Voir Source
Lire aussi

Co-produit par la chaîne 2M et réalisé par Hind Bensari : Le documentaire «We Could Be Heroes» en avant-première à Casablanca

Le film documentaire «We Could Be Heroes» de la réalisatrice Hind Bensari a été projeté en avant-première, au cinéma Ritz de Casablanca.
Production musicale : un Marocain primé au Caire.

Le chercheur marocain en musicologie, Younes Chami, a reçu, au Caire, le prix de production musicale 2017, décerné par l'Académie arabe pour la musique, relevant de la Ligue Arabe, pour son travail sur la musique andalouse.
Vernissage à Rabat de l’exposition “Illuminer le futur” de l’artiste peintre américain JonOne.

Le vernissage de l'exposition "Illuminer le futur" de l'artiste peintre américain JonOne a eu lieu, mardi au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MMVI) à Rabat, en présence de plusieurs personnalités éminentes du monde des arts, de la culture, de la politique et de la diplomatie.
Créateur des Avengers et des X-Men, Stan Lee est mort.

Stan Lee, le scénariste américain qui a créé pour l'éditeur Marvel Comics des personnages iconiques comme Spider-Man, les X-Men ou Hulk, faisant rêver des générations entières de fans de bande dessinée est décédé, lundi, à l'âge de 95 ans.
Rabat: Coup d’envoi de la 5ème édition de la “Nuit des philosophes”.

Le rideau s'est levé à Rabat, sur la cinquième édition de la "Nuit des philosophes", organisée par l'Institut français du Maroc en présence d'une pléiade de penseurs, philosophes et artistes.
Une œuvre originale du peintre américain JonOne, qui embellira la tour de la BNRM.

Une œuvre originale du peintre américain JonOne, devant embellir la tour de la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc (BNRM) à Rabat, sera dévoilée mardi prochain.
Agadir à l’heure de la 15ème édition du Festival international Cinéma et Migrations.

La 15ème édition du Festival international Cinéma et Migration d'Agadir,rendra hommage au cinéma béninois, en présence d'une délégation de cinéastes, acteurs et journalistes conduite par le producteur et réalisateur Sylvestre Amoussou.
Le Centre Pompidou retire l’exposition dénoncée par le Maroc et s’explique.

Le Centre national d’art et de culture Georges Pompidou de Paris a retiré une exposition qui s’est avérée de propagande pro-Polisario au sein d’une de ses salles dédiées aux collections permanentes, reconnaissant ainsi une instrumentalisation.
«Arabian Cinema Awards»: Sara Kadoury primée au Caire.

L'ingénieure de son marocaine Sara Kadoury a remporté le Prix du «meilleur mixage sonore» dans le cadre des «Arabian Cinema Awards» (Prix du cinéma arabe), dont la cérémonie s'est déroulée récemment à l'Opéra du Caire.
Sculpture : L’œuvre d’Ousmane Sow présentée au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain

Depuis le mois d’août dernier, l’intégration de la sculpture d’Ousmane Sow dans les collections du Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain est un symbole de l’africanité revendiquée du Maroc et de son ancrage continental.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


I.R.I.S. - IRISPen executive 6
Surligneur électronique le plus évolué
- Reconnaissance de texte et de nombres
- Numérisation d'images en niveaux de gris
- Conversion de texte en voix
- Reconnaissance de codes à barres
- Reconnaissance de texte et de chiffres manuscrits

Leguide Voyage


La Scala
L'endroit est absolument charmant et donne envie de se prélasser, c'est bon signe ! Allez-y surtout en soirée, pour un dîner en terrasse au milieu de la verdure, allez-y aussi pour ce jeune maître d'hôtel / directeur qui se démultiplie de façon très professionnelle, souriant, avec le mot juste, la répartie originale, la commande enfin précise ! Même si, ce soir-là, la cuisine fut visiblement dépassée par les événements.