Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui, il y a 12 jours

Mohammedia : Le conseil communal paralysé.
Les conseillers réclament avec insistance le départ du président PJD.

Le conseil communal de Mohammedia, dirigé par le Parti de la justice et du développement (PJD), est paralysé à cause de profondes divergences entre le président et des conseillers qui réclament sa démission.

Ces divergences sont devenues plus aiguës après la décision de 14 membres du conseil, appartenant au PJD, de rejoindre les rangs de l’opposition, avec d’autres élus de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) et du Rassemblement national des indépendants (RNI), deux alliés du PJD au sein du conseil.

Ces conseillers ainsi que ceux de l’opposition (Parti authenticité et modernité) réclament avec insistance le départ du président du conseil pour des considérations diverses.

La paralysie du conseil de Mohammedia est devenue encore plus évidente après avoir été incapable de se réunir lors de sa session ordinaire du mois d’octobre, faute de quorum. Cette session a en effet, été reportée à deux reprises. Sept parmi les 47 conseillers étaient présents jeudi dernier, contre 6 lundi, ce qui a nécessité son report à lundi prochain et se tiendra conformément aux dispositions de la loi organique 113-40 (participation des élus présents). Les conseillers qui refusent de participer aux travaux de cette session expliquent leur décision par le refus du président du conseil, Hassan Antara, d’inscrire le point relatif à la demande des 36 élus réclamant sa démission.

Pour sa part, le président du conseil a estimé, dans une déclaration à la MAP, que ce qui s’est passé lors de la session d’octobre est «normal» et s’inscrit dans le cadre de la loi, observant que le conseiller a le droit d’être présent ou de s’absenter et que la session se tiendra la prochaine fois avec la participation des élus présents. Pour sa part, Mehdi Mezouari de l’USFP a indiqué que le report, à deux reprises, de la tenue de la session ordinaire du conseil est un message afin que le président assume ses responsabilités de n’avoir pas inscrit le point relatif à sa démission à l’ordre du jour.

Il a aussi rappelé qu’une lettre du ministère de l’intérieur affirme le contraire des propos du président du conseil. M. Mezouari a indiqué avoir adressé une lettre aux autorités compétentes afin qu’elles assument leurs responsabilités et mettre fin à la violation par le président du conseil des dispositions de la loi, notamment la loi organique 133-40.

Voir Source
Lire aussi

Drame de Bouknadel: une commission chargée du soutien psychologique et moral des blessés

Une commission pluridisciplinaire a été mise en place pour fournir le soutien psychologique et moral nécessaire aux blessés du déraillement de train à Bouknadel et à leurs proches, a annoncé, lundi à Rabat, le ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara.
Le ministère des Affaires étrangères lance une plateforme pour les MRE.

Le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale se prépare à lancer une nouvelle plateforme à partir de ce lundi 22 octobre 2018, à l’intention des Marocains du Monde.
Une flambée des carburants inévitable en 2019 !

Depuis le début de la semaine, les automobilistes ont constaté une hausse vertigineuse du prix du carburant. Les prix affichés par les sept principales sociétés distributrices tournent autour de 10,29 dirhams/litre pour le gasoil et 11,40 dirhams/litre pour l'essence.
Le PLF 2019 au menu du Conseil de gouvernement de ce jeudi.

Un Conseil de gouvernement se tiendra,ce jeudi, sous la présidence du chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani.
Déraillement d'un train à Bouknadel: Voici le dernier bilan.

Alors que le dernier bilan officiel annonce sept décès à déplorer, plusieurs sources parlent d'au moins 10 morts dans le déraillement d’un train survenu mardi au niveau de la commune de Bouknadel.
Taza: un plan d’action pour atténuer les effets du froid.

Un plan d’action destiné à atténuer les effets du froid sur la population des zones éloignées et montagneuses de la province de Taza vient d’être mis en place par les autorités locales. Ce plan, qui regroupe une panoplie de mesures proactives, a été présenté récemment par le comité provincial de veille chargé du suivi de la situation des localités menacées par la vague de froid dans la province de Taza.
Présidence de la Chambre des conseillers: L'Istiqlal se retire.

Le parti de l’Istiqlal a décidé de ne pas présenter de candidat à la présidence de la Chambre des conseillers.
Zagora: l’ambassadeur du Japon au Maroc se félicite de l’excellence des relations entre Rabat et Tokyo

L’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon au Maroc, Takuji Hanatani, s’est félicité jeudi, à Zagora, de l’excellence des relations unissant Rabat et Tokyo.
Mohammedia : Le conseil communal paralysé.

Les conseillers réclament avec insistance le départ du président PJD.
Rabat: Entretiens maroco-malaisiens sur les moyens de promouvoir les relations commerciales

La secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Industrie, de l'investissement, du commerce et de l'économie numérique, chargée du Commerce extérieur, Rakiya Eddarhem, s'est entretenue, mardi à Rabat, avec le ministre en chef de Selangor de Malaisie, Amirudin bin Shari, des moyens à même de promouvoir les relations commerciales entre les deux pays.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


PHILIPS - GC4410
Tension 220-240 V
Puissance 2 400 W
Fréquence 50-60 Hz
Capacité du réservoir d'eau 350 ml

Leguide Voyage


Cap Spartel
Le Cap Spartel et son phare forment un lieu d'une beauté exceptionnelle où se rencontre l'Atlantique et la Méditerranée : eau turquoise, plage s'étirant sur 45 km de long jusqu'à Asilah au sud, couchers de soleil somptueux.