Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
europe1, il y a 1 mois

En Indonésie, les ONG étrangères refoulées par les autorités : "On aurait pu être utiles"
Plusieurs ONG dénoncent les restrictions d'accès imposées par les autorités indonésiennes aux équipes étrangères de sauveteurs, empêchées d'intervenir directement en soutien aux populations des Célèbes touchées par le séisme et le tsunami.

Dix jours après le séisme et le tsunami en Indonésie, le bilan ne cesse de s'alourdir : 2.000 morts - potentiellement 5.000 - et 200.000 sinistrés qui ont désespérément besoin de nourriture et d'eau. Pourtant, les ONG étrangères arrivées sur place se font refouler par les autorités locales.

"On est repartis avec tous nos médicaments". À Jakarta puis à Bornéo, très loin des sinistrés, les membres de l'ONG française Pompiers missions humanitaires ont bataillé pendant cinq jours pour tenter de rallier Palu, la zone touchée par la catastrophe. Sans succès. L'équipe, composée d'un médecin, de deux infirmières et de quatre sapeurs-pompiers, a vu l'accès aux zones touchées lui être refusé, et a dû rebrousser chemin. Ils transportaient pourtant avec eux 160 kilos de médicaments et deux unités pour rendre l'eau potable. "On est repartis avec tous nos médicaments. Et on a croisé plusieurs ONG sur place qui étaient comme nous", déplore Mickaël Richomme, le chef de mission, au micro d'Europe 1. "On aurait pu être utiles", regrette-t-il.

Frustrés et en colère, Mickaël Richomme et ses collègues rentrent mercredi matin à Paris. Au total, ils ont dépensé environ 15.000 euros dans cette mission, qu'ils n'ont pas pu mener à bien.

L'Indonésie veut montrer "qu'elle est toute-puissante". Pour les rares ONG qui ont pu atteindre les zones touchées par le séisme et le tsunami, les difficultés sont nombreuses. Il leur est par exemple interdit d'aller au contact des sinistrés sans être accompagnées par une ONG locale. En France, Eric Zipper, président du Corps mondial de secours, a dû renoncer à envoyer son équipe. "On est dans un pays qui veut montrer à sa population qu'il est tout-puissant. Qu'il est capable de porter seul l'aide à l'ensemble de sa population, et qui préfère qu'il n'y ait pas d'aide internationale", fustige-t-il sur notre antenne.

L'Indonésie avait initialement refusé l'aide internationale, assurant que son armée pouvait faire face à la situation. Mais à mesure que l'ampleur du désastre a été révélée, le président Joko Widodo a accepté à contrecœur les ONG humanitaires internationales et le soutien de gouvernements étrangers.

Pourtant, selon ces spécialistes, même dix jours avec la catastrophe, il reste des chances de retrouver des survivants dans les décombres du séisme.

Voir Source
Lire aussi

Allemagne : Angela Merkel passe le relais à la tête de son parti, une page se tourne.

Après deux élections régionales décevantes, Angela Merkel a été contrainte de renoncer à diriger la CDU après 18 ans à la tête de l'Allemagne. Son successeur sera élu vendredi.
Jordanie: Le Maroc à la tête de l’Union arabe de l’électricité.

Le Maroc a été porté à la présidence de l'Union arabe de l'électricité (2019/2021) lors du sixième congrès général de cette institution, qui a débuté ses travaux mercredi dans la région de la Mer Morte en Jordanie, avec la participation de représentants d'environ 35 pays et d’organismes arabes et étrangers, ainsi que des experts du secteur
Obsèques nationales pour George H. W. Bush, l'Amérique en deuil.

Les obsèques nationales de l'ancien président George H. W. Bush se dérouleront mercredi à Washington en présence notamment de Donald Trump et de ses prédécesseurs.
«Gilets jaunes»: L'Exécutif vers un geste pour initier une sortie de crise.

Un premier geste important de l'Exécutif semble imminent dans la crise des «gilets jaunes», dont Édouard Philippe souhaite rencontrer des représentants mardi à Matignon après avoir entendu de nombreux responsables politiques lui demander un moratoire sur la hausse des taxes affectant le carburant.
Le Qatar va quitter l'Opep.

Le Qatar a annoncé lundi qu'il allait "se retirer comme membre" de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), en janvier 2019 pour se concentrer sur la production de gaz.
La France favorable à l’élargissement du Conseil de sécurité.

La France est favorable à l’élargissement du Conseil de sécurité, a indiqué jeudi le Quai d'Orsay, en réaction à une déclaration du vice-chancelier allemand Olaf Scholz qui avait proposé mercredi que Paris renonce à son statut de membre permanent au profit de l'UE.
Euro de hand: Aie, les Françaises perdent contre la Russie et grillent leur joker d'entrée.

Pas vraiment de regrets, les Bleues ont couru après le score pendant toute la rencontre...
Le Brésil renonce à l’organisation de la COP25 en novembre 2019.

Le Brésil a annoncé,hier, qu’il n’organisera pas la 25ème Conférence des Nations unies sur le Climat (COP 25), prévue en novembre 2019, 15 jours après en avoir exprimé le souhait.
Trump menace d'annuler sa rencontre avec Poutine au G20 à cause de l'Ukraine.

La capture par des gardes-côtes russes de trois bateaux militaires ukrainiens a ravivé les tensions entre les États-Unis et la Russie.
Gilets jaunes : Macron veut un «Pacte social»

Face à la fronde des «gilets jaunes», l'Exécutif assure vouloir garder le cap de la transition écologique. Mais avec un «Pacte social» d'accompagnement dont certaines mesures seront détaillées lundi en Conseil des ministres, et qu'Emmanuel Macron doit expliquer aujourd'hui.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


- Monopoly Maroc

Leguide Voyage


Hyatt Regency
Hyatt Regency Casablanca est proche du Port de Casablanca sur l’Atlantique et des quartiers commerçants, c'est une oasis moderne au cœur d’une vibrante métropole. Situé en pleine Place des Nations Unies, l’hôtel offre une vue exclusive sur la Grande Mosquée Hassan II, et se trouve à deux pas de l’Ancienne Médina, du quartier des Habbous, et du Marché Central.
.