Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Maroc Diplômatique, il y a 2 mois

La créativité artistique de la femme marocaine à l’honneur en Australie.
La prestigieuse Casula Powerhouse Art Center à Liverpool, banlieue de Sydney, expose jusqu'au 11 novembre prochain les œuvres de quatre artistes marocaines déclinant, chacune d'elles, un riche parcours artistique et une muse débordant d'originalité et de créativité.

Initiée par l’Ambassade du Maroc à Canberra, l’exposition "Landless Bodies" (Corps sans frontières), qui constitue une vitrine dynamique de l'identité féminine qui transcende les frontières géographiques, montre la diversité de la création artistique féminine marocaine à travers les trois artistes Safaa Erruas, Batoul S'himi et Fatima Mazmouz, et leur collègue installée en Australie, Fatima Killen.

"Cette exposition, qui rend hommage à l'art marocain au féminin, reflète toute la richesse et la diversité des affluents culturels constituant l'identité du Maroc, un pays au carrefour des civilisations", a indiqué l’ambassadeur du Royaume à Canberra, M. Karim Medrek, dans une déclaration à la MAP à l'occasion du vernissage de cette exposition collective.

Forgée par la convergence de ses composantes arabo-islamique, amazighe et hassanie, la culture marocaine s'est nourrie et enrichie de ses affluents africain, andalou, hébraïque et méditerranéen, a relevé M. Medrek, ajoutant que cet événement "permet de faire connaître cette culture authentique en Australie, un pays qui partage plusieurs valeurs communes avec le Royaume".

Selon l’ambassadeur, cette exposition rassemble différentes pratiques artistiques pour souligner le caractère universel des préoccupations humaines qui vont au-delà des contextes géographiques, sociaux ou temporels.

Le Directeur de Casula Powerhouse Art Center (CPAC), M. Craig Donarski, a déclaré, pour sa part, que le "partenariat avec l'ambassade du Maroc à Canberra permet de renforcer encore la place de Casula Powerhouse en tant que plaque tournante des arts et de la culture qui suscitent la réflexion, non seulement localement mais à l'échelle mondiale."

"Nous sommes ravis de présenter cette magnifique exposition réunissant l'une des meilleures artistes marocaines en Australie", a ajouté le directeur du centre, rappelant que "Landless Bodies" a été conçue lors d'une visite au Maroc de la conservatrice de CPAC, Lizzy Marshall, en décembre 2017, à l'invitation de l'ambassade du Maroc en Australie.

"C’est au cours de mes visites dans d’incroyables espaces d’art marocains, des galeries indépendantes et des institutions gouvernementales que j’ai pu constater les préoccupations des artistes dans un contexte mondial et j’ai réalisé que c’était transnational", a indiqué Mme Marshall.

"Cette exposition souligne avant tout la manière dont nos identités inhérentes nous définissent quel que soit le contexte géographique", a-t-elle souligné.

"Des collections contemporaines du musée Bank Al-Maghrib, du musée Yves Saint Laurent et du musée de l'art contemporain africain Al Maaden, j'ai compris à quel point la mondialisation a donné naissance à des artistes partageant une conscience collective assez homogène".

Fatima Killen, une artiste de renommée internationale dont les œuvres sont exposées dans les plus prestigieuses institutions artistiques en Australie, expose des installations d’objets disséquant la thématique guerre et paix, créé spécifiquement pour répondre aux thèmes de l’exposition.

Pour sa part, Safaa Erruas expose des œuvres blanches percées d’aiguilles et d’autres objets métalliques qui évoquent des blessures silencieuses, alors que Batoul S'himi expose des bonbonnes de gaz sculptées de manière exquise pour représenter les pressions explosives exercées sur la femme moderne. Fatima Mazmouz, dont le travail interroge l'identité, le corps, le langage et le dialogue, expose des vidéos, des photographies et des installations.

Les artistes marocaines ont exprimé leur fierté de prendre part à cette exposition qui constitue un pont culturel entre deux pays, et de présenter certains aspects de la création artistique marocaine, particulièrement l’art plastique contemporain.

Les ambassadrices de l’art plastique marocains n’ont pas manqué de souligner l’importance de tels événements pour le rapprochement des deux peuples, qui, même si loin géographiquement, partagent tant de valeurs communes.

Les passionnés des arts plastiques en Australie, venus nombreux à cette cérémonie, ont, pour leur part, exprimé leur admiration pour l’art plastique contemporain marocain, soulignant l’universalité des préoccupations humaines qui transcendent tous les clichés et les préjugés.

En Savoir plus
Lire aussi

Cycle des grands interprètes : la magie des sons par Célimène Daudet.

Après Anne Quéfflec et Alexandre Tharaud en début d’année, l’Institut français du Maroc invite Célimène Daudet à se produire du 7 au 15 décembre 2018 dans plusieurs villes du Maroc. Pour clôturer ce cycle de musique consacré aux grands interprètes, la pianiste proposera un récital composé notamment des Préludes de Debussy, en hommage au centenaire de la mort du compositeur.
clip indien de Fnaïre.

Engagé dans l'exportation de la culture marocaine, le groupe marrakchi Fnaïre met cette fois le cap sur l’Inde avec son dernier tube, une reprise de la célèbre chanson indienne “Dilbar”. Le trio est accompagné sur ce clip par Nora Fatehi, la star montante de Bollywood. En à peine cinq jours, la vidéo a amassé plus de 22 millions de vues.
Les produits des Mâalems marocains, stars du festival du Patrimoine Cheikh Zayed d’Abou Dhabi

Peaufinés avec une grande finesse par les doigts expérimentés des Mâalems marocains, les produits d'artisanat, exposés au pavillon marocain, ont envoûté un large public au Festival du Patrimoine Cheikh Zayed, qui se tient à Abou Dhabi, au Émirats arabes unis (EAU).
“Nuit des galeries”: vernissage à Fès d’une exposition de la calligraphie arabe.

Une exposition collective de la calligraphie arabe a été inaugurée, lundi à la Galerie Mohamed El Kacimi à Fès, à l'initiative de l'Association "Le Caméléon des arts plastiques".
Le Festival International du Film de Marrakech rend un hommage à Agnès Varda.

La 17ème édition du Festival International du Film de Marrakech a rendu, dimanche soir dans la Cité ocre, un hommage des plus appuyés à l’icône du cinéma français, Agnès Varda, qui a eu droit à l'Etoile d'Or du Festival, lors d’une cérémonie solennelle au sein du somptueux Palais des Congrès, en présence d’une palette de stars de cinéma et de grandes figures issues de divers horizons.
Le dernier livre de Chakib Guessous : Les nouvelles formes de conjugalité dans les pays arabes.

Le nouveau livre «Mariage et concubinage dans les pays arabes» de son auteur Chakib Guessous vient d’être publié par les éditions La Croisée des Chemins. Dans cette publication, l’écrivain aborde, selon la maison d’édition, «les formes nouvelles de conjugalité dans les pays arabes (Égypte, Maroc, pays du Golfe, Syrie et Tunisie) rendues licites afin de concilier les impératifs liés aux besoins naturels et ceux liés à la religion musulmane».
Remise du Prix Hassan II des manuscrits, le 13 décembre à Rabat.

La cérémonie de remise du Prix Hassan II des manuscrits, dans sa 39e édition, aura lieu le 13 décembre prochain à Rabat, à annoncé le ministère de la Culture et de la communication.
Hassan El Fad présente pour la deuxième fois à Dakar son show « Who is Kabour »

L’humoriste Hassan El Fad s’est produit dimanche soir, pour la seconde fois, sur la scène du théâtre national Daniel Sorano de Dakar, en présentant le même show: "Who is Kabbour?"
Décès du "dernier empereur du cinéma italien" Bernardo Bertulocci.

Le réalisateur italien Bernardo Bertulocci est décédé le 26 novembre à Rome. Les médias rapportent qu'il a succombé à une longue maladie à 77 ans.
FIMA: Un défilé final de classe mondiale.

Le Festival international de la mode en Afrique s'est achevé, samedi soir à Dakhla, sur un défilé final d’une très grande classe ayant rassemblé les créateurs du continent ayant apposé leurs griffes sur la scène mondiale.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - Lampes GINA
1 Réf.: PY06PAFL 250 Dh
Lampe de chevet
papier & Fir
2 Réf.: PYE62LB 199 Dh
Lampe de chevet GINA Poisson
Dim.: 14x35 cm
3 Réf.: PYE62N 199 Dh
Lampe de chevet GINA
Dim.: 14x35,5 cm
4 Réf.: PYE62P 475 Dh
Lampe sur pied GINA
Dim.: 19x139 cm
5 Réf.: PY239 220 Dh
Lampe MAGIC
divers motifs

Leguide Voyage


Atlantic Palace Agadir
Atlantic Palace Agadir, c’est une médina de style sud Marocain que l’architecte a su reconstituer, privilégiant avant tout la convivialité du voisinage.Un ensemble de maisons, dont le dessin relève d’un cubisme de hasard, sont reliées entre elles par de multiples patios dans l’esprit des Riads Marocains.