Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Maroc Hebdo, il y a 4 mois

La cour des comptes publie le 3ème recueil des arrêts rendus par la chambre de discipline budgétaire
La Cour des comptes vient de publier le troisième recueil des arrêts rendus par la chambre de discipline budgétaire et financière au titre de l’année 2017, et qui sont au nombre de 34.

Selon un rapport de la Cour des comptes, publié sur son site électronique, en application des dispositions de l’alinéa 5 de l’article 148 de la Constitution, cette juridiction procède depuis 2015, à la publication de ses décisions respectivement en octobre 2015 et en février 2018.

Pour faciliter la lecture de ces arrêts, poursuit la cour, il a été procédé à l’extraction et la classification des principales règles et des principes selon le type du cas, le poste de la personne poursuivie et sa position dans la hiérarchie de l’établissement en question.

Dans son document, la juridiction financière a ainsi procédé à la publication partielle de ces décisions au titre de l’année 2017 en dévoilant la hiérarchie administrative des postes concernés et les établissements dont ils relèvent sans pour autant révéler les noms des personnes faisant l’objet de ces poursuites.

Par conséquent, précise la Cour, les règles consacrées dans ces arrêts peuvent s’appliquer à d’autres responsables d’organismes publics qui auraient des similitudes avec les établissements concernés par les arrêts publiés, en ce qui concerne les spécificités, les règles et les contraintes de gestion.

Par ailleurs, la Cour a rappelé qu’en plus de sa mission de vérification et jugement des comptes, elle exerce une fonction juridictionnelle en matière de discipline budgétaire et financière à l’égard de tout responsable, de tout fonctionnaire ou agent de l’un des organismes soumis au contrôle de la cour, chacun dans la limite des compétences qui lui sont dévolues, qui commet l’une des infractions prévue aux articles 54, 55 et 56 du code des juridictions financières (CJF), et ce après avoir été poursuivi par le procureur général auprès de la Cour.

Cette spécialité reflète le rôle disciplinaire de la Cour qui peut décider soit le classement de l’affaire s’il lui apparaît qu’il n’y pas lieu d’engager des poursuites à l’encontre des personnes poursuivies dans le cadre d’affaires de discipline budgétaire et financière, soit la poursuite. Dans ce dernier cas, en vertu de l’article 66 du code des juridictions financières, la Cour prononce à l’encontre des personnes ayant commis des infractions une amende dont le montant est calculé selon la gravité et le caractère répétitif de l’infraction.

Si la Cour des comptes constate, par ailleurs, que les infractions commises ont causé une perte à l’un des organismes soumis à son contrôle, elle ordonne à l’intéressé le remboursement à cet organisme des sommes correspondantes, en principal et intérêts. La Cour a tenu à préciser que les infractions qui mettent en jeu la responsabilité en matière de discipline budgétaire et financière, en vertu des articles 54, 55 et 56 du CJF, comprennent outre les cas d’enfreinte aux règles juridiques (de forme) celles relatives à l’octroi d’avantages injustifiés, ce qui reflète l’importance accordée au rôle des valeurs morales dans la vie publique.

La Cour des comptes a également rappelé que le champ de la reddition des comptes, dans ce sens, s’étend aux dysfonctionnements aux systèmes de contrôle interne des organismes publics.

Voir Source
Lire aussi

Le Royaume-Uni sécurise ses échanges commerciaux.

Le gouvernement britannique appliquerait des droits de douane sur les importations de produits agricoles pour protéger les agriculteurs britanniques en cas d'un Brexit sans accord, a indiqué, mardi à Birmingham, le secrétaire d'État à l'Environnement, à l'Alimentation et aux Affaires rurales, Michael Gove.
Prix du carburant: Guerraoui inflige un camouflet au gouvernement.

Dès l’émission du premier avis, le «nouveau» Conseil de la concurrence commence déjà à déranger. Le ministre des Affaires générales et de la Gouvernance, Lahcen Daoudi, n’a pas du tout apprécié les conclusions du gendarme de la concurrence sur le plafonnement des prix du carburant. Il a accusé ses membres d’avoir politisé le dossier.
Le dirham se déprécie de 0,28% face à l’euro en janvier 2019 (BAM).

Le dirham s’est également déprécié de 0,08% vis-à-vis du dollar américain en janvier 2019, selon Bank Al-Maghrib (BAM).
Aéronautique: Le Piston Français investit 5 millions d'euros au Maroc.

Le groupe Le Piston Français (LPF) spécialisé dans la réalisation de pièces et ensembles mécaniques aéronautiques de moyenne dimension annonce la création d’une nouvelle usine au Maroc.
L’entrepreneuriat féminin, une «pierre angulaire» des ODD au Maroc.

Le Maroc a réalisé 66% des Objectifs du développement durable prévus par l’Agenda 2030.
Maroc-BAD: Un accord de prêt en faveur de l'accès à l'emploi.

Le Maroc et la Banque africaine de développement (BAD) ont signé, mardi à Rabat, un accord de prêt pour le financement du programme axé sur les résultats pour l'amélioration de l’accès à l’emploi.
Automobile : La BERD accorde 7,5 millions d’euros à Tuyauto Gestamp Morocco.

Nouveau coup de pouce de la BERD au secteur automobile au Royaume. En effet, la BERD va soutenir le secteur par un prêt de 7,5 millions d’euros à Tuyauto Gestamp Morocco, une toute nouvelle joint-venture qui produit des pièces métalliques pour l’automobile, détenue à 50% par Gestamp Automocion (Espagne) et à 50% par Tuyauto (Maroc).
Subventions aux associations : le contrôle en voie d’être resserré.

Le rôle de la Cour des comptes sera central dans le contrôle de l’utilisation des subventions publiques. Le ministère des finances et le Secrétariat général du gouvernement s’activent pour l’entrée en vigueur du plan comptable dédié aux associations. La majorité des subventions demeure publique.
Débat à Fès sur l’économie verte.

Une conférence sur les perspectives de développement de l’économie verte a été organisée à Fès, avec en toile de fond la nécessité de mettre en place une véritable transition écologique.
2ème sommet marocain du pétrole et du gaz : Vers la restructuration de la chaîne de valeur des hydrocarbures.

Le Maroc dispose d’un énorme potentiel sous-exploré notamment en onshore. Les objectifs profonds n’ont pas encore été testés. Citons en l’occurrence les objectifs situés sous la nappe dans le domaine rifain et autour de la ceinture atlantique.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


PHILIPS - 47PFL3609/98
47"
Résolution : 1920x1080
Contraste : 30.000:1
4HDMI

Leguide Voyage


Le Grand Comptoir
C'est l'adresse en vogue de Rabat, dans un décor typique des années 30 parfaitement restauré dans son jus, c'est l'endroit "in" où il faut être vu car le spectacle est souvent dans la salle avec vue sur la cuisine et les fourneaux. Le chef propose une carte fidèle aux produits du marché, choucroute en hiver, gigot d'agneau à l'ail en été, homards grillés et poissons - cuits au four, grillés ou en croÛte de sel - selon l'arrivage.