Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
La vieeco, il y a 4 mois

Les investissements publicitaires ont accusé une baisse de 350 MDH .
La télévision, la presse écrite et l’affichage ont tous connu des baisses d’investissements comprises entre 100 et 130 millions de dirhams à fin juillet 2018. La structure du marché dominée par les opérateurs télécoms, la banque et la finance et les produits alimentaires fragilise le marché. Les canaux de communication, notamment la presse écrite, n’ont pas réussi à introduire de nouveaux annonceurs.

Environ 10% : c’est la baisse totale de l’investissement publicitaire à fin juillet 2018 dans tous les canaux de communication. En valeur, cet investissement est estimé à 3,11 milliards de dirhams, contre 3,46 MMDH, d’après les chiffres communiqués par le GAM (Groupement des annonceurs marocains). A l’heure où on s’attendait à une reprise du marché publicitaire, grâce notamment à la participation du Maroc à la Coupe du monde de Russie et à la tenue du CHAN 2018 (Championnat d’Afrique des nations de football tenu au Maroc en janvier-février), la télévision (-9,9%), la presse écrite (-22%), l’affichage (-11%) et le cinéma (-17%) ont tous connu une baisse d’investissements publicitaires à fin juillet 2018. Seule la radio a tiré son épingle du jeu avec une hausse de 1,5% de ses recettes publicitaires. «En réalité, la réduction du montant d’investissement dans les canaux de communication (télévision, presse et affichage) est la même; située entre 100 et 130 millions de dirhams. Le cas de la radio est particulier. Il y a énormément de réductions et de ventes en package qui ne sont pas reflétées dans l’investissement brut», explique Mounir Jazouli, président du GAM. Le mouvement de boycott des marques Sidi Ali, Centrale Danone et Afriquia en est en partie responsable. Il aurait même atteint les gros annonceurs qui, par crainte de voir leurs marques boycottées à leur tour, ont réduit leur investissement publicitaire.

La hausse des investissements ressentie juste avant le boycott

«Preuve en est qu’une augmentation des investissements a été enregistrée au mois d’avril juste avant le mouvement de boycott. Elle sera légère pendant le mois de Ramadan survenu en juin. Plus tard, en juillet, les annonceurs n’ont pas jugé opportun d’augmenter leurs investissements, estimant que l’été est une période d’accalmie», explique notre source. En tout cas, le boycott a certes fragilisé le marché mais les grands annonceurs ont aussi décidé de baisser leur budget pour des choix stratégiques, à cause de la conjoncture économique ou de leur politique commerciale propre, ajoute M.Jazouli. A titre d’exemple, au Salon de l’automobile cette année, les concessionnaires ont préféré convertir une partie du budget publicitaire en avantages aux clients. Autre constat : l’investissement publicitaire des concessionnaires automobile a baissé de 20% à fin juillet 2018 par rapport à la même période de 2017 (une année sans salon). Idem pour les annonceurs de l’immobilier et du BTP qui ont réduit leurs investissements publicitaires de 20%. Les opérateurs télécoms, plus gros annonceurs (24% de part de marché), ont également réduit leurs investissements de 20%. Durant les 7 premiers mois de l’année, ils ont investi 743 millions de dirhams dans les différents canaux de communication. «Cette structure du marché dominée par quelques annonceurs (les télécoms, la banque et la finance et l’alimentation représentent 46% des investissements publicitaires) a aussi contribué à déstabiliser le marché. Dès qu’un grand annonceur baisse ses investissements, cela se répercute sur la performance globale», déclare M. Jazouli. D’autre part, de par leur stratégie, les différents canaux de communication n’ont pas su élargir l’assiette du marché publicitaire. «On se retrouve année après année avec les mêmes acteurs», remarque le président du GAM.

Les investissements publicitaires maintenus pour le digital

Par canaux de communication, la télévision reste le plus important canal avec 40% de part de marché. Il est suivi de l’affichage qui représente 28% du total. Cette année, une correction s’est opérée au niveau du montant d’investissements destiné à l’affichage publicitaire. «La saturation du parc et la politique commerciale spéciale des agences (un mois d’abonnement donne le droit à un mois gratuit) ont provoqué une baisse des investissements publicitaires dans les 4X3. Par contre, la télévision n’a pas perdu de son attrait. La presse a, elle, pâti de l’effet boycott. Contrairement aux autres canaux, les investissements ont été maintenus au même niveau pour le digital, notamment au profit des géants Facebook et Google», explique M. Jazouli. D’après les professionnels, durant les prochains mois, la tendance d’investissement est difficile à prévoir. Le mois de décembre est habituellement un bon cru en matière d’investissement publicitaire. Permettra-t-il pour autant de combler le déficit chronique de l’année ?

Lire Source
Lire aussi

Comment la région du Souss-Massa compte- t-elle booster ses produits artisanaux ?

L’Agence régionale d’exécution des projets pointe du doigt la qualité des produits, le manque d’infrastructure dédiée à l’organisation, à la gestion, à la mise à niveau et à la qualification des ressources humaines.
Règlement général de construction : les professionnels déçus.

Hormis l’éviction de la Protection civile, le reste du texte est, selon des promoteurs, une reprise de l’ancienne version. Pour le ministère de tutelle, le RGC renforce la responsabilisation des acteurs dans le processus d’octroi des autorisations de construire.
Confiance des ménages marocains: Baisse de l’ICM au 4ème trimestre 2018.

L'indice de confiance des ménages (ICM), dont les composantes portent sur l'évolution du niveau de vie, du chômage, de l'opportunité à effectuer des achats de biens durables et de la situation financière, s'est établi à 79,8 points au 4ème trimestre 2018, contre 85,9 points une année plus tôt, estime le Haut-Commissariat au Plan (HCP).
La Banque mondiale relève ses estimations de croissance pour le Maroc.

La Banque mondiale (BM) a relevé ses estimations de croissance pour l'économie marocaine à 3,2% en 2018, en hausse de 0,2% par rapport à ses prévisions de juin dernier.
Marché de l’automobile – Nouveau record : Plus de 177.000 véhicules vendus en 2018

Les ventes de véhicules particuliers (VP) et des véhicules utilitaires (VUL) ont marqué des progressions respectives de 5% et de 6,8%.
Transport urbain à Marrakech : les nouvelles règles du jeu.

L’ouverture des plis prévue le 7 janvier est reportée de trente jours. Une flotte complètement neuve exigée au bout d’une année n La région et le ministère de l’intérieur impliqués dans la gestion du processus d’adjudication.
Société Générale Maroc : nouvelle organisation, pas d’introduction en Bourse.

Voici les grandes lignes du nouveau plan stratégique de Société Générale Maroc présenté hier à la presse.
Tourisme : année record pour Essaouira en 2018.

La ville d'Essaouira a enregistré durant l'année qui vient de s'achever un record historique en termes d'affluence touristique, ce qui traduit la « bonne santé » de l'activité touristique, alors que les opérateurs de ce secteur névralgique aspirent à une année 2019 qui soit fort prometteuse.
ANP : Un investissement de 3,1 milliards de dirhams pour 2019-2021.

L’agence a tenu son conseil d’administration à Rabat...
Compact II du Millennium Challenge : Une première année réussie.

Le Compact II du Millennium Challenge a bouclé, en 2018, sa première année d’exécution. Les projets engagés dans le cadre des deux composantes du programme connaissent une cadence soutenue.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Samsung - 46" 3D LED SERIES 8
Réf UE46C8700XS
Couleur Argent
Technologie 3D LED
Aspect (ratio) 65%
Ecran 46" 3D LED
Résolution Ecran 1 920 x 1 080
Consommation d'énergie En marche : 138 W | en veille : 0.06W
Dolby digital Dolby Digital Plus, Dolby Pulse
Audio SRS TheaterSound | dts 2.0 + Digital Out | RMS : 10W x 2 | haut parleur : Down Firing | Woofer
Ports HDMI 4 (v1.4 avec 3D, Audio Return Channel)
Interface PC 1 x PC Audio In (Mini Jack)
Caractéristiques Samsung 3D | Anynet+ (HDMI-CEC) | Auto Channel Search | Auto Power Off | Auto Volume Leveler | BD Wise | Caption (Subtitle) | Clock & On/Off Timer | Allshare™ (Powerd by DLNA) | EPG | Game Mode | Internet@TV | Skype on Samsung TV | OSD Language : 25 la,gu
Entrée audio vidéo 1 x Component In (Y/Pb/Pr) | 1 x DVI Audio In (Mini Jack) | 1 x Ethernet (LAN) | 1 x RF In | 2 x Scart
Entrée vidéo composite 1 x Composite In (AV)
Accessoires Batteries | Manuel | télécommande : TM1080 | Slim Gender Cable : COMP, Composite, Péritel, RF, PC, SPDIF, LAN | Ultra Slim Wall Mount Support : Compatible | Vesa Wall Mount Support (46 - 55": 400 x 400) | Floor Stand Support
Largeur 1090.8 mm
Hauteur 723.8 mm
Profondeur 303 mm
Poid 19.2 kg

Leguide Voyage


Les Merinides
Situé dans la ville nouvelle de Fès, l'hôtel Fes Inn est à seulement 10 minutes de la vieille Médina déclarée patrimoine mondial de l'UNESCO.