Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
la vieeco, il y a 16 jours

Le projet d’alimentation en eau potable de la zone côtière Rabat-Casablanca est en phase d’essais industriels.
Le projet de renforcement de l’alimentation en eau potable de la zone côtière entre Rabat et Casablanca se trouve au stade des essais industriels, a indiqué l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

Réalisé avec le concours de la Banque africaine de développement (BAD), ce projet d’un coût global de 2 milliards de dirhams permettra de traiter les eaux de la retenue du barrage Sidi Mohammed Ben Abdellah pour un débit de 5000 litres/seconde (432.000 m3/jour), précise l’office dans un communiqué publié à l’issue de la visite du directeur général de l’ONEE, Abderrahim El Hafidi, des nouvelles installations de production en cours d’achèvement.

Le projet porte également sur la réalisation d’une station de pompage d’eau brute, d’une station de pré-chloration, d’une conduite d’adduction sur un linéaire de 77 km en diamètre 2000 mm, d’une station de traitement d’eau potable pour un débit de 5000 litres/seconde, des lignes électriques et d’un système de télégestion.

Le projet assurera, avec les installations de production existantes, la couverture à l’horizon 2030 des besoins en eau potable de la zone côtière Rabat-Casablanca, qui compte une population de près de 8 millions d’habitants.

La nouvelle station de traitement située dans la commune d’Oum Azza sera dotée d’installations de recyclage des eaux de lavage et de traitement des boues issues du processus de traitement permettant des économies d’eau et contribuant à la protection de l’environnement.

Lors sa visite au projet, ajoute le communiqué, le patron de l’ONEE a pris connaissance de l’état d’avancement des différents ouvrages de traitement et de pompage ainsi que des installations annexes, notamment la salle de commande, la salle de supervision ainsi que le laboratoire de contrôle de la qualité de l’eau.

En Savoir Plus
Lire aussi

Sonasid : Un chiffre d’affaires de près de 2 MMDH au premier semestre

Une bonne performance sur le plan social et consolidé.
Bilan médiocre du secteur du tourisme entre 2000 et 2015 selon le Comex.

Si les hôtels classés de Marrakech et Casablanca ont bénéficié d’une croissance de nuitées, les ETS de Fès, Ouarzazate et Agadir ont connu une érosion du nombre de nuitée. Pour sa part, le taux d’occupation national a chuté de 52% en 2006 à environ 40% en 2015. Le Comité des experts recommande toujours l’orientation vers le tourisme balnéaire.
Produits Halal, un marché prometteur pour le Maroc.

Le marché des produits halal au Maroc est «prometteur» et doit renforcer les potentialités des entreprises exportatrices en vue d’une présence accrue sur le marché internationale, ont souligné les participants à une conférence-débat, organisée mardi à Casablanca.
Maroc Telecom premier opérateur télécoms national à être certifié « ISO 9001 Version 2015 ».

Maroc Telecom, acteur majeur des télécoms en Afrique et leader national des télécoms, annonce avoir obtenu la certification ISO 9001 dans sa toute dernière version 2015.
Le portefeuille stratégique de BMCE Capital domine le MASI.

A fin août, la contre-performance du portefeuille est de 3,99%, contre -6,8% pour le Masi. La situation économique pèse lourd sur le marché boursier. Le portefeuille étudié est composé de 23 valeurs
Artisanat et économie sociale : Une zone d’activité économique à Guelmim.

Le conseil communal de la ville de Guelmim a approuvé, jeudi dernier lors d’une session extraordinaire, le projet de création d’une zone d’activité économique liée à l’artisanat et l’économie sociale, qui donnera un nouveau souffle à l’économie de la porte du désert et permettra d’améliorer les revenus des artisans et des groupements professionnels.
Les investissements publicitaires ont accusé une baisse de 350 MDH .

La télévision, la presse écrite et l’affichage ont tous connu des baisses d’investissements comprises entre 100 et 130 millions de dirhams à fin juillet 2018. La structure du marché dominée par les opérateurs télécoms, la banque et la finance et les produits alimentaires fragilise le marché. Les canaux de communication, notamment la presse écrite, n’ont pas réussi à introduire de nouveaux annonceurs.
Une unité de valorisation de l’amandier lancée à Ighrem : «Dar Louz» verra le jour à Taroudant.

Le projet consistera, entre autres, en un espace de collecte et de stockage, des ateliers de valorisation, un espace d’exposition et de commercialisation.
La première franchise bio marocaine voit le jour.

Le premier distributeur de produits bio au Maroc abandonne sa franchise française pour lancer une franchise 100% marocaine.
Le projet d’alimentation en eau potable de la zone côtière Rabat-Casablanca est en phase d’essais industriels.

Le projet de renforcement de l’alimentation en eau potable de la zone côtière entre Rabat et Casablanca se trouve au stade des essais industriels, a indiqué l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Compaq - 610
Intel core2 duo T5870 (2Ghz), Ram 2 Go, HDD 320 Go, Webcam, Graveur DVD, Windows 7

Leguide Voyage


Riad Soufiane
Le Riad SOUAFINE est une Maison d'hôte, Située dans la médina, sur la colline de ZIAT, le quartier des palais, il bénéficie d’une situation exceptionnelle et d’une vue inoubliable dominant le cœur de la médina.