Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
l'economiste, il y a 10 mois

Prix pétroliers: Le gouvernement hésite.
Le plafonnement du prix des carburants n’est toujours pas tranché par le gouvernement. Le dossier, urgent au mois d’avril au plus fort de la campagne de boycott et après la publication du rapport de la commission parlementaire, fait du surplace.

Le plafonnement du prix des carburants n’est toujours pas tranché par le gouvernement. Le dossier, urgent au mois d’avril au plus fort de la campagne de boycott et après la publication du rapport de la commission parlementaire, fait du surplace.

Une décision devrait être arrêtée en cette «rentrée», selon les déclarations de Lahcen Daoudi, ministre des Affaires générales et de la Gouvernance: «Nous avons soumis des propositions au chef du gouvernement et nous attendons la décision».

Mais le gouvernement semble hésiter. Le risque, selon des observateurs, est de remettre en cause la libéralisation, voire la suppression de la subvention des carburants. «Le gouvernement temporise et va finir par laisser tomber ce projet assimilé à un retour sur la libéralisation», décrypte un opérateur.

Le plafonnement du prix des produits pétroliers devrait s’appliquer pendant une période de six mois renouvelable une seule fois. Le dispositif devrait être mis en place pendant une période transitoire, le temps d’arrêter «une nouvelle structure des prix».

En tout cas, le schéma appliqué en Belgique semblait intéresser le gouvernement. Ce modèle tient compte du prix du produit à la sortie de la raffinerie lié aux cotations internationales des produits finis à Rotterdam, d’une marge brute maximale de distribution, des cotisations légales et des taxes.

Le plafonnement-fixation du prix maximum de vente du gasoil et de l’essence impliquerait le retour de la structure des prix abandonnée en décembre 2015. Ce qui se traduirait notamment par un resserrement des marges de détail et de distribution, lesquelles auraient légèrement baissé depuis la campagne de boycott et la publication du rapport parlementaire sur les prix des produits pétroliers.

Une baisse qui ne serait pas sans conséquence. Elle aurait un impact sur les investissements et donc sur les ambitions en matière de capacité de stockage, soit à moins de 60 jours. L’obligation de 30 jours minimum de stockage est jugée contraignante puisqu’elle coûterait entre 7 et 8 milliards de DH.

Pour l’heure, près de 700.000 tonnes de capacités de stockage sont en cours de réalisation pour 4 milliards de DH d’investissement. Le secteur s’est engagé à investir 10 milliards de DH sur 5 ans.

Voir Source
Lire aussi

Les aviculteurs font leur bilan dans le cadre du Plan Maroc Vert.

Une journée d’information présidée à El Jadida par le ministre Akhannouch.
Sauver Maghreb Steel ou les métallurgistes, un gros dilemme.

SANS PROTECTION, MAGHREB STEEL NE TIENDRA PAS FACE À LA CONCURRENCE INTERNATIONALE. LES MÉTALLURGISTES CONTESTENT LA COUVERTURE DONT BÉNÉFICIE CETTE ENTREPRISE. SES DIFFICULTÉS SONT LIÉES À SON OUTIL INDUSTRIEL, SES SURCOÛTS LOGISTIQUES, SA FACTURE ÉNERGÉTIQUE ET L’ÉTROITESSE DU MARCHÉ DOMESTIQUE.
Tourisme. Un nouvel hôtel 5 étoiles à Nador.

LA VILLE DE NADOR A ACCUEILLI UN NOUVEL HÔTEL DE LUXE, LE MARCHICA LAGOON RESORT. SITUÉ EN FACE DE LA LAGUNE DE MARCHICA, CET ÉTABLISSEMENT D’UNE SUPERFICIE TOTALE DE 3,75 HECTARES ET DOTÉ DE 93 UNITÉS OUVRIRA SES PORTES LE 15 JUILLET 2019.
Situation économique au premier trimestre 2019 : La croissance s’établit à 2,8 %

La demande intérieure a affiché un taux d’accroissement de 3,3% durant le premier trimestre de l’année 2019 au lieu de 4,3% durant la même période de l’année précédente. Elle contribue ainsi pour 3,6 points à la croissance économique nationale au lieu de 4,7 points une année auparavant.
Fès : Hausse de 4% des nuitées touristiques à fin avril dernier.

LE NOMBRE DES NUITÉES TOURISTIQUES DANS LES ÉTABLISSEMENTS D’HÉBERGEMENT CLASSÉS À FÈS A CONNU UNE HAUSSE DE 4 PC À FIN AVRIL 2019 PAR RAPPORT À LA MÊME PÉRIODE DE L’ANNÉE D’AVANT.
L’UM6P lance son programme d’accélération des startups «Impulse».

Pour les startups qui veulent passer à la cinquième vitesse, le nouveau programme d’accélération lancée par l’université Mohamed VI polytechnique est tout à fait indiqué, mais sous réserve de remplir les conditions requises.
Bonneterie : La société CIB ouvre un deuxième store à Casablanca.

La société CIB ouvre son deuxième store à Casablanca. Le magasin de la Compagnie industrielle de bonneterie qui commercialise ses produits sous la marque Partner’s, sera ouvert du lundi au vendredi de 10h à 20h et le samedi de 10h à 20h.
Pêche : hausse de 6% des débarquements à fin mai (ONP).

LES DÉBARQUEMENTS DES PRODUITS DE LA PÊCHE CÔTIÈRE ET ARTISANALE ONT ATTEINT 475 728 TONNES À FIN MAI 2019, EN PROGRESSION DE 6% PAR RAPPORT À LA MÊME PÉRIODE UN AN AUPARAVANT, SELON L’OFFICE NATIONAL DES PÊCHES (ONP).
Une délégation de la BERD en visite au Maroc.

Les membres de la Banque européenne pour la restructuration et le développement (BERD) poursuivent leurs consultations régulières au Maroc.
L’ONMT tient son conseil d’administration : voici ce qui a été retenu.

LE TOURISME INTERNE QUI CONSTITUE LE PREMIER MARCHÉ DE LA DESTINATION FERA L’OBJET D’UNE APPROCHE INTÉGRÉE À TRAVERS LA CRÉATION D’UNE NOUVELLE MARQUE DÉDIÉE ET L’ÉLABORATION D’UNE STRATÉGIE MARKETING ET COMMERCIALE.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


WHIRLPOOL - AMB363
Radiateur à bain d'huile Whirlpool 12Elm

Leguide Voyage


La Sal
La Sal vous invite à déjeunrer et à dîner tout en profitant d'un cadre très agréable, ensoleillé, les pied dans l'eau. La décoration se veut manichéenne. côté cuisine, les habitués vous conseilleront paella aux crustacés. Le week-end, un DJ anime les soirées.