Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
le Matin, il y a 2 mois

Grand impact de «La Méditerranée et l’art moderne» sur un large public.
Venue tout droit du Centre Georges Pompidou, l’exposition «La Méditerranée et l’art moderne», exposée depuis le mois d’avril vient d’être décrochée, hier, du Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain, après avoir remporté un grand succès auprès des professionnels et du large public.

L'événement, organisé sous le Haut Patronage de S.M. le Roi Mohammed VI et de Son Excellence le Président de la République française, Emmanuel Macron, a été marqué par la présence de Bernard Blistène, directeur du Musée national d’art moderne du Centre Pompidou et Christian Briend, conservateur général, chef des services des collections au Musée national d'art moderne du Centre Pompidou, et commissaire de l’exposition.
«Cette exposition a eu un impact très populaire et aussi positif. C’est une grande découverte pour le public quand il vient au Musée et trouve tous les grands maitres de la peinture et toute la Méditerranée présente, à travers les œuvres de Dali, Picasso, Matisse, Vassily Kandinsky, Georges Braque,
André Derain, Albert Marquet, Salvador Dalí, Joan Miró, Antoni Tàpies, Kees Van Dongen, Raoul Dufy, Pierre Bonnard et bien d’autres. La rencontre de tous ces grands, grâce à cette exposition, renfonce la place du Musée Mohammed VI et fait de Rabat la capitale de la culture et la ville des lumières», indique le président de la Fondation nationale des musées, Mehdi Qotbi.
De son côté, Bernard Blistène n’a pas manqué de souligner, lors de l’ouverture, que cet événement représente un signe de l'amitié qui lie la France et le Maroc historiquement. «Sachant que l’amitié permet de développer en confiance beaucoup de projets. C’est important pour nous, car notre collection est mondialisée et nous travaillons à la développer davantage, entre autres, avec nombre d’artistes marocains, notamment Cherkaoui dont nous possédons quelques œuvres et que nous considérons comme un artiste tout à fait exceptionnel. Donc cette exposition fondée sur un dialogue ouvert offre à voir une matière à poser des questions et des œuvres majeures qu’un certain public n’a jamais vues. Nous, au centre Pompidou, nous apprenons à travailler pour tous les publics : pour un public d’érudits, d’universitaires, mais aussi pour un public qui ne vient jamais aux musées et qui peut entrer facilement dans une certaine connaissance de l’art moderne». Et d’ajouter que la Méditerranée a été un immense sujet pour tous ces peintres. «Elle a inspiré beaucoup de ces artistes, de grands voyageurs du 19e siècle. Nombreux d’entre eux sont passés par le Maroc et se sont nourris de ce pays». C’est un chantier fondamental que cette exposition permet d’ouvrir dans ce beau Musée Mohammed VI.

En effet, on trouve rarement autant de grandes œuvres réunies dans une même prestation. Selon Qotbi, cette manière de faire traverser des noms aussi importants est un vrai bonheur qui va dans la continuité de tout ce que le Musée entreprend pour donner un peu de lumière et de joie en cette période difficile de l’humanité.
Toutefois, la réussite de ce projet revient à tous ceux qui ont contribué à sa réalisation, notamment le concepteur de cet accrochage Christian Briend, qui atteste son originalité et sa singularité. «En faisant la conception de cette exposition, le Maroc était toujours présent dans mon esprit avec ses paysages, ses particularités. J’avais en tête de croiser les deux regards», explique Christian Briend. Ce qui a donné lieu à une exposition d’envergure qui a rassemblé, en neuf sections, à la fois chronologiques et thématiques, pas moins de 80 peintures, sculptures et
photographies qui furent contemplées par un large public.

En Savoir Plus
Lire aussi

Hamid El Kasri enchante le public de Womad.

Le mâalem gnaoui Hamid El Kasri a livré un spectacle époustouflant de tagnaouit, vendredi soir au parc Santa Catalina à Las Palmas, dans le cadre de sa participation à la 20e édition du Festival des musiques du monde «Womad».
Co-produit par la chaîne 2M et réalisé par Hind Bensari : Le documentaire «We Could Be Heroes» en avant-première à Casablanca

Le film documentaire «We Could Be Heroes» de la réalisatrice Hind Bensari a été projeté en avant-première, au cinéma Ritz de Casablanca.
Production musicale : un Marocain primé au Caire.

Le chercheur marocain en musicologie, Younes Chami, a reçu, au Caire, le prix de production musicale 2017, décerné par l'Académie arabe pour la musique, relevant de la Ligue Arabe, pour son travail sur la musique andalouse.
Vernissage à Rabat de l’exposition “Illuminer le futur” de l’artiste peintre américain JonOne.

Le vernissage de l'exposition "Illuminer le futur" de l'artiste peintre américain JonOne a eu lieu, mardi au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MMVI) à Rabat, en présence de plusieurs personnalités éminentes du monde des arts, de la culture, de la politique et de la diplomatie.
Créateur des Avengers et des X-Men, Stan Lee est mort.

Stan Lee, le scénariste américain qui a créé pour l'éditeur Marvel Comics des personnages iconiques comme Spider-Man, les X-Men ou Hulk, faisant rêver des générations entières de fans de bande dessinée est décédé, lundi, à l'âge de 95 ans.
Rabat: Coup d’envoi de la 5ème édition de la “Nuit des philosophes”.

Le rideau s'est levé à Rabat, sur la cinquième édition de la "Nuit des philosophes", organisée par l'Institut français du Maroc en présence d'une pléiade de penseurs, philosophes et artistes.
Une œuvre originale du peintre américain JonOne, qui embellira la tour de la BNRM.

Une œuvre originale du peintre américain JonOne, devant embellir la tour de la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc (BNRM) à Rabat, sera dévoilée mardi prochain.
Agadir à l’heure de la 15ème édition du Festival international Cinéma et Migrations.

La 15ème édition du Festival international Cinéma et Migration d'Agadir,rendra hommage au cinéma béninois, en présence d'une délégation de cinéastes, acteurs et journalistes conduite par le producteur et réalisateur Sylvestre Amoussou.
Le Centre Pompidou retire l’exposition dénoncée par le Maroc et s’explique.

Le Centre national d’art et de culture Georges Pompidou de Paris a retiré une exposition qui s’est avérée de propagande pro-Polisario au sein d’une de ses salles dédiées aux collections permanentes, reconnaissant ainsi une instrumentalisation.
«Arabian Cinema Awards»: Sara Kadoury primée au Caire.

L'ingénieure de son marocaine Sara Kadoury a remporté le Prix du «meilleur mixage sonore» dans le cadre des «Arabian Cinema Awards» (Prix du cinéma arabe), dont la cérémonie s'est déroulée récemment à l'Opéra du Caire.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - COUVERTURE 1 place
Couverture pour enfants
Disponibles en divers motifs et couleurs

Leguide Voyage


Le Royal Golf Agadir
Un magnifique parcours de golf où cohabitent cyprès, eucalyptus, palmiers et cactus sous un ciel toujours bleu ! A 12 km du centre d'Agadir, niche un vrai jardin fleuri aux fairways remplis de senteurs : Le Royal Golf Agadir.