Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
le Matin, il y a 18 jours

Grand impact de «La Méditerranée et l’art moderne» sur un large public.
Venue tout droit du Centre Georges Pompidou, l’exposition «La Méditerranée et l’art moderne», exposée depuis le mois d’avril vient d’être décrochée, hier, du Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain, après avoir remporté un grand succès auprès des professionnels et du large public.

L'événement, organisé sous le Haut Patronage de S.M. le Roi Mohammed VI et de Son Excellence le Président de la République française, Emmanuel Macron, a été marqué par la présence de Bernard Blistène, directeur du Musée national d’art moderne du Centre Pompidou et Christian Briend, conservateur général, chef des services des collections au Musée national d'art moderne du Centre Pompidou, et commissaire de l’exposition.
«Cette exposition a eu un impact très populaire et aussi positif. C’est une grande découverte pour le public quand il vient au Musée et trouve tous les grands maitres de la peinture et toute la Méditerranée présente, à travers les œuvres de Dali, Picasso, Matisse, Vassily Kandinsky, Georges Braque,
André Derain, Albert Marquet, Salvador Dalí, Joan Miró, Antoni Tàpies, Kees Van Dongen, Raoul Dufy, Pierre Bonnard et bien d’autres. La rencontre de tous ces grands, grâce à cette exposition, renfonce la place du Musée Mohammed VI et fait de Rabat la capitale de la culture et la ville des lumières», indique le président de la Fondation nationale des musées, Mehdi Qotbi.
De son côté, Bernard Blistène n’a pas manqué de souligner, lors de l’ouverture, que cet événement représente un signe de l'amitié qui lie la France et le Maroc historiquement. «Sachant que l’amitié permet de développer en confiance beaucoup de projets. C’est important pour nous, car notre collection est mondialisée et nous travaillons à la développer davantage, entre autres, avec nombre d’artistes marocains, notamment Cherkaoui dont nous possédons quelques œuvres et que nous considérons comme un artiste tout à fait exceptionnel. Donc cette exposition fondée sur un dialogue ouvert offre à voir une matière à poser des questions et des œuvres majeures qu’un certain public n’a jamais vues. Nous, au centre Pompidou, nous apprenons à travailler pour tous les publics : pour un public d’érudits, d’universitaires, mais aussi pour un public qui ne vient jamais aux musées et qui peut entrer facilement dans une certaine connaissance de l’art moderne». Et d’ajouter que la Méditerranée a été un immense sujet pour tous ces peintres. «Elle a inspiré beaucoup de ces artistes, de grands voyageurs du 19e siècle. Nombreux d’entre eux sont passés par le Maroc et se sont nourris de ce pays». C’est un chantier fondamental que cette exposition permet d’ouvrir dans ce beau Musée Mohammed VI.

En effet, on trouve rarement autant de grandes œuvres réunies dans une même prestation. Selon Qotbi, cette manière de faire traverser des noms aussi importants est un vrai bonheur qui va dans la continuité de tout ce que le Musée entreprend pour donner un peu de lumière et de joie en cette période difficile de l’humanité.
Toutefois, la réussite de ce projet revient à tous ceux qui ont contribué à sa réalisation, notamment le concepteur de cet accrochage Christian Briend, qui atteste son originalité et sa singularité. «En faisant la conception de cette exposition, le Maroc était toujours présent dans mon esprit avec ses paysages, ses particularités. J’avais en tête de croiser les deux regards», explique Christian Briend. Ce qui a donné lieu à une exposition d’envergure qui a rassemblé, en neuf sections, à la fois chronologiques et thématiques, pas moins de 80 peintures, sculptures et
photographies qui furent contemplées par un large public.

En Savoir Plus
Lire aussi

La Brésilienne Fabiana Cozza en concert à Rabat.

Fabiana Cozza a été élue en 2012 "Meilleure chanteuse de Samba" par Brazilian Music Award.
Egypte: Décès de l’acteur Jamil Ratib.

L'acteur égyptien Jamil Ratib s'est éteint, mercredi matin au Caire, à l'âge de 92 ans des suites d'une longue maladie, a annoncé son agent.
Oasis Festival de Marrakech : Retour en images sur les temps forts de la 4ème édition.

La quatrième édition de l’Oasis Festival, organisée du 14 au 16 septembre à Marrakech, a offert aux amateurs de la musique électronique une programmation de haut calibre.
« Re-Garde », un spectacle chorégraphique époustouflant.

Le Centre culturel de la direction provinciale de la culture de Kénitra a abrité la présentation de la pièce chorégraphique « Re-Garde ». Organisée à l’initiative de l’Institut français de Kénitra, le spectacle, qui a tenu en haleine le public durant près de cinquante minutes, alliait de manière harmonieuse et synchronique sonorités, lumières, gestuelle et expression corporelle
Omayma El Guerssifi 1re lauréate du «Prix Farid Belkahia».

Le «Prix Farid Belkahia» a été décerné, samedi soir à Marrakech, par la Fondation Farid Belkahia à la jeune peintre Omayma El Guerssifi, lauréate de l'Institut national des beaux-arts de Tétouan.
Faire connaitre la culture hassanie en Italie donne une image réelle du Maroc

Le fait de faire connaitre la culture hassanie en Italie donne une image réelle du Maroc, tout à fait contraire de celle véhiculée par certains supports médiatiques, a souligné, jeudi, le maire de la ville d'Otrante, Pierre Paulo Carddi
TANJAzz 2018 : 22 formations et 45 concerts au menu.

Les amateurs du jazz découvriront le groupe United Colors of Méditerranée. Cette formation abordera les rivages hispaniques avec Noninó et Toni Vaquer Sextet
Sauvegarde du patrimoine matériel national: Le ministère de la Culture appelle au respect des procédures de demandes d’autorisation de fouilles archéologiques.

Le ministère de la Culture et de la Communication-département de la Culture a appelé, mardi, au respect des procédures relatives aux demandes d'autorisation pour entreprendre des travaux de fouilles archéologiques, et ce afin de protéger et sauvegarder le patrimoine national archéologique matériel.
Tanger : ouverture du 2ème Salon international d’art contemporain.

La deuxième édition du Salon international d’art contemporain s’est ouverte vendredi soir à Tanger avec la participation d’une quarantaine d’artiste peintres et de musiciens venus des quatre coins du monde.
Casablanca : Ouverture du 4è Festival international de théâtre amazigh.

Le rideau a été levé, jeudi soir à Casablanca, sur la 4ème édition du Festival international de théâtre amazigh, organisée par l'Espace Tafoukt pour la création en partenariat avec l'Institut royal de la culture amazighe et la région Casablanca-Settat.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


LG - LS-H096PL
Climatiseur plasma
Capacité - 9000 BTU
Puissance nécessaire - 950 / 940W
Niveau sonore - Unité intérieure - 24/29/32db(A),Unité extérieure - 47db(A)

Leguide Voyage


Mansour Eddahbi
Installé dans le quartier résidentiel de l’hivernage et mitoyen au palais des congrès de Marrakech, l’hôtel Mansour Eddahbi est un établissement 5* à l’atmosphère à la fois raffinée et élégante. Disséminé dans un superbe parc planté de palmiers et de bougainvilliers, cet hôtel 5* à Marrakech est un havre de paix situé à quelques minutes des principales attractions de Marrakech. Il offre tout le confort et le service personnalisé d’un hôtel de prestige.