Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
1     0     0
Aujourd'hui, il y a 10 mois

Aziz Dadas, un nouveau riche dans «Lemreffeh».
L’acteur marocain Aziz Dadas est en plein tournage du film «Le bourgeois» (Lemreffeh) de sa réalisatrice Dimna Bounâailate. «C’est pour la première fois qu’elle réalise une œuvre cinématographique», indique l’acteur à propos de la cinéaste.

Dans l’intrigue, l’artiste partage le premier rôle avec d’autres acteurs à l’instar de Dounia Boutazout, Rafik Boubker et Naïma Bouhmala. Aziz Dadas, qui précise que ce nouveau long-métrage est «familial», ne manque pas d’en donner un avant-goût. «Le film raconte l’histoire d’une personne pauvre qui devient riche», avance-t-il sans en détailler les contours pour ne pas en gâcher le charme. C’est en fait le rôle du nouveau riche qu’il incarne. «Ce personnage insinue que les ambitions n’ont pas de limites», estime l’artiste en indiquant que le tournage se déroule dans différents quartiers de Casablanca dont la médina.

A propos de sa démarche pour jouer ses rôles, Aziz Dadas indique s’y immerger parfaitement. « Je me glisse vraiment dans la peau du personnage. Il me faut un bon moment pour m’en sortir», s’exprime-t-il. Pour lui, ses rôles s’apparentent à ceux dans la vie qu’il qualifie de cinéma. «Tout personnage exige de l’effort. C’est ainsi que nous, artistes, pouvons tisser des affinités avec le public qui nous apprécie en contrepartie», enchaîne l’acteur.
Outre «Le bourgeois», l’artiste qui y interprète le rôle de chanteur, s’affiche dans les deux nouveaux films «The chairman» (Azzaîm) ainsi que «Saïda et Masâoud». Le premier, qui sortira bientôt, a été tourné en Italie, en Serbie et au Maroc avec la participation d’artistes marocains, tunisiens, serbes et palestiniens. Il s’agit, selon les dires de l’acteur, d’un film d’auteur réalisé par le cinéaste Yassine Marroccu. «J’y interprète le rôle du «Chairman» qui offre la liberté d’expression à son peuple qui ne sait pas la gérer. Au fil de l’intrigue, «The Chairman» devient futuriste et ange de la mort», détaille Aziz Dadas.

Quant au deuxième film, qui sortira également bientôt, il est réalisé par Brahim Chkiri. Il s’agit, selon l’acteur, d’une œuvre cinématographique conçue sous forme de road-movie. «C’est de la comédie noire avec des messages à caractère politique», poursuit l’artiste. Par l’occasion, il ne manque pas de mettre l’accent sur le manque de salles de cinéma. «Ce sont ces espaces qui permettent de révéler les comédiens», ajoute-t-il. Comme il le rappelle, l’ouverture des salles permet aux producteurs de travailler davantage. «A leur tour, les films sont censés toucher le public», conclut-il.

En Savoir Plus
Lire aussi

Les six albums référence du soulman britannique Michael Kiwanuka.

Quels sont les six albums fondateurs pour Michael Kiwanuka, chanteur soul britannique qui s’est produit le 4 juillet au festival Jazzablanca ?
Décès du chanteur-compositeur, Hassan Mégri.

Le défunt Hassan Mégri est créateur du groupe Mégri, composé de Hassan, Mahmoud, Younès et Jalila.
Les coopératives Adira et Recup’Art lancent une vitrine online.

Adira et Recup’Art, deux coopératives spécialisées dans le recyclage et la revalorisation des chutes de tissus et de bois, lancent leur site web www.creationsolidaires.ma .
L’Egypte en deuil : Ezzat Abou Aouf s’éteint !

Les égyptiens entament l’été en tristesse, le 7ème art en Egypte perd un de ses symboles. Ezzat Abou Aouf tire sa révérence, à l’âge de 71 ans, suite à un long combat avec une maladie cardiaque.
Asilah : Et de quatre pour les Printemps des arts.

Quatorze artistes issus du Maroc, de Bahreïn et d’Espagne y prennent part.
Mawazine 2019: la reine de la chanson sentimentale Elissa fait régner l’amour et la passion sur la scène Nahda

Impossible de rester de marbre face au torrent d’émotions dans lequel s’est retrouvé le public de la scène Nahda, mardi soir à l’occasion de la 5ème journée du Festival Mawazine-Rythmes du Monde, lors du spectacle émouvant de la reine de la chanson sentimentale Elissa, où amour et passion se sont mêlés pour transporter l’assistance vers de merveilleuses contrées.
Concert: Du grand classique brésilien à Rabat.

Franz Liszt, Sergei Rachmaninoff et Alexander Scriabin , mais également des compositeurs brésiliens tels que Heitor Villa-Lobos, Alberto Nepomuceno, Claudio Santoro, à l’honneur à Rabat.
Guelmim : «Ruya» remporte le Grand Prix du Festival Oued Noun du cinéma.

C’est le court-métrage libanais « Ruya » (12 minutes) du réalisateur Carlos Haidamous qui a décroché, samedi soir à Guelmim, le Grand Prix de la 8e édition du Festival Oued Noun du cinéma.
la parade d'ouverture de la 22ème édition du Festival Gnaoua et Musiques du Monde d'Essaouira

’est avec la traditionnelle parade d’ouverture qu’a démarré la 22ème édition du Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira. Les festivaliers venus des quatre coins de la planète ont eu droit à un spectacle haut en couleurs où s’entremêlent chants et danses folkloriques sous le regard bien veillant des autorités, mobilisées en nombre pour assurer le bon déroulement de l’événement.
Tourisme: Le Marrakech du Rire fait grimper le baromètre.

Pour la soirée de gala, Jamel et ses amis ont enchanté les spectateurs: Ci-dessus, Jamel avec Bigflo & Oli, rappeurs français.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - GAMME LEON
Couleur : Walnut
1 Réf.: LEON/TBL 2.675 Dh
Table en bois massif
Dim.: 180x95 cm
Couleur : Walnut
2 Réf.: LEON/CHA 595 Dh
Chaise LEON en bois massif
assise couleur marron
3 Réf.: LEON/BUF 4.495 Dh
Buffet 2 portes + 3tiroirs
en bois massif
Dim.: 160x50x82 cm

Leguide Voyage


Riad la Perle de la Medina
Le Riad la perle de la Médina vous offre une atmosphère féerique pour un séjour paradisiaque digne des contes des mille et une nuits.