Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui, il y a 3 mois

Asmaa Niang : «Mon objectif est d’être médaillée mondiale».
J’ai appris à aimer le judo sur le tard, et c’est le sport qui m’a permis de réaliser mon rêve d’enfant. Aujourd’hui, c’est devenu toute une philosophie de vie, car dans cette discipline on tombe constamment et on se relève, d’une certaine manière une belle métaphore de la vie elle-même.

ALM : Comment se déroulent les préparations aux championnats du monde prévus à Baku le mois prochain?

Asmaa Niang : A ce jour ma préparation se déroule bien. Au fil du temps j’ai appris à m’adapter. Contrairement aux autres judokates de ma catégorie à ce niveau de la compétition, j’ai des obligations professionnelles car je ne peux malheureusement pas m’offrir le luxe de me consacrer entièrement à ma carrière d’athlète. Donc j’essaye de trouver un équilibre entre ma vie professionnelle et le judo afin d’être au mieux pour mes compétitions, notamment les Championnats du monde.

Vous dominez le classement continental et vous êtes classée 7ème mondiale. Quels sont vos objectifs?

En effet comme vous le soulignez je suis actuellement première en Afrique, et 7ème mondiale de la catégorie des moins de 70 kg. Mon objectif est d’être médaillée mondiale, ainsi que de remporter une médaille olympique aux jeux de Tokyo 2020. C’est mon Graal !

La joie est-elle la même médaille après médaille ?

Le sentiment est différent. Avant chaque compétition je me fixe des objectifs, certaines médailles ont donc plus de valeur pour moi. Il y a toujours un travail en amont, et monter sur le podium est donc une gratification. Une médaille c’est l’équation de plusieurs variables: Une préparation physique et mentale, un nombre important de sacrifices au quotidien afin d’obtenir au final une consécration le jour J.

Vous êtes une sportive née. Après avoir pratiqué plusieurs disciplines, votre choix s’est finalement porté sur le judo. Qu’a-t-il de particulier ?

Je pense que je resterai toujours une athlète atypique, une athlète qui casse les codes. J’ai commencé le judo à l’âge de 20 ans, et ce sport restera toujours pour moi le synonyme des Jeux olympiques. J’ai appris à aimer le judo sur le tard, et c’est le sport qui m’a permis de réaliser mon rêve d’enfant. Aujourd’hui, c’est devenu toute une philosophie de vie, car dans cette discipline on tombe constamment et on se relève, d’une certaine manière une belle métaphore de la vie elle-même.

Selon vous, quelle place occupe le judo au Maroc ?

Actuellement le judo au Maroc est plus un sport de classe populaire à mon avis. Il y a énormément de judokas, et les gens aiment profondément ce sport qui reste en perpétuelle évolution. Toutefois, il faut mettre plus de moyens afin qu’il prenne de l’ampleur, et qu’on puisse préparer la relève. Un exemple, dans le cadre de mes activités professionnelles, j’accompagne des athlètes en France en vue des Jeux olympiques de Paris 2024, et c’est exactement ce dont on a besoin au Maroc. Un athlète olympique c’est le résultat d’années de travail et de préparation.

Quelles sont vos idoles ?

J’ai un profond respect pour tout athlète qui a réalisé des choses exceptionnelles. Si je dois donner des exemples concrets, je dirais que la carrière de Hicham El Guerrouj a été très impressionnante, ça force l’admiration. Je me suis toujours sentie proche des athlètes au parcours atypique, ceux qui sont revenus de blessures ou qui ont dû franchir certaines épreuves, car je me vois un peu à travers eux.

Plutôt que de citer des idoles, je dirais que je me suis inspirée de certaines personnes : Hicham El Guerrouj, Nezha Bidouane, Said Aoutia ou encore Nawal El Moutawakil.

Lire Source
Lire aussi

FEDERER, QUALIFIÉ POUR LES DEMIES DU MASTERS : «SATISFAIT DE ME DONNER UNE NOUVELLE CHANCE»

Pragmatique, appliqué et déterminé, Roger Federer a facilement disposé de Kevin Anderson en 1h17 et deux sets rondement menés (6/4, 6/3). Le Suisse s'est qualifié pour sa quinzième demi-finale de Masters en seize participations.
CAN-2019: le Cameroun réussira-t-il enfin aux Lions de l’Atlas ?

Les confrontations entre le Maroc et le Cameroun, deux puissances du football africain, restent l’une des belles affiches sur la scène continentale, avec une grande charge émotionnelle et, surtout, un net avantage historique en faveur des Lions indomptables.
PARKER ET BATUM IMPUISSANTS POUR LES HORNETS.

Charlotte a regardé passer Cleveland. Les Warriors ont retrouvé le chemin de la victoire contre Atlanta.
Football Leaks: L'UEFA prête à réanalyser les finances du PSG ou de Manchester City?

Les révélations de Mediapart ont remis en question l'efficacité du fair-play financier (FPF), mis en place au début des années 2010...
Tennis-Masters : Federer battu par Nishikori pour son entrée en lice.

Le Suisse de 37 ans, détenteur du record de victoires dans cette compétition, a été battu par Kei Nishikori. Il rejoue mardi soir face à Dominic Thiem.
MILWAUKEE DONNE LA LEÇON À GOLDEN STATE.

Les Bucks ont confirmé leur excellent début de saison en NBA en infligeant la nuit dernière une correction aux champions en titre (111-134).
L’IRT et le RCA se neutralisent (1-1).

L'Ittihad Riadi de Tanger (IRT) et le Raja Club Athletic de Casablanca (RCA) se sont quittés sur un nul (1-1), mercredi sur la pelouse du Grand stade de Tanger, en match de la 7e journée de Botola Maroc Telecom de première division de football.
Un feu follet nommé Hakimi.

La presse allemande et européenne ne tarissent pas d’éloge sur Achraf Hakimi depuis le début de la saison.
Trail Eurafrica : Domination marocaine lors de la troisième étape.

Le Club Sportif Fnideq Athletic (CSFA) a remporté la troisième étape de la quatrième compétition intercontinentale de course à pied Eurafrica, qui s’est déroulée samedi à Belyounech.
Gym - Mondiaux 2018 : 4e titre record pour l'Américaine Biles au concours général.

La star américaine a établi un nouveau record en décrochant son quatrième titre de championne du monde du concours général.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


LG - GR-T376QL
Classe climatique - N
Volume utile du réfrigérateur - 370 L
Volume utile du congélateur - 120L

Leguide Voyage


Cantobar
‹‹ J’irai au bout de mes rêves … ››, Ils étaient les premiers à avoir ouvert un Karaoké à Marrakech. Les voici de retour avec le Cantobar, cet élégant Restaurant-Bar qui vous accueille le midi, mais aussi le soir là où une scène vous est entièrement consacrée…