Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui, il y a 5 mois

Asmaa Niang : «Mon objectif est d’être médaillée mondiale».
J’ai appris à aimer le judo sur le tard, et c’est le sport qui m’a permis de réaliser mon rêve d’enfant. Aujourd’hui, c’est devenu toute une philosophie de vie, car dans cette discipline on tombe constamment et on se relève, d’une certaine manière une belle métaphore de la vie elle-même.

ALM : Comment se déroulent les préparations aux championnats du monde prévus à Baku le mois prochain?

Asmaa Niang : A ce jour ma préparation se déroule bien. Au fil du temps j’ai appris à m’adapter. Contrairement aux autres judokates de ma catégorie à ce niveau de la compétition, j’ai des obligations professionnelles car je ne peux malheureusement pas m’offrir le luxe de me consacrer entièrement à ma carrière d’athlète. Donc j’essaye de trouver un équilibre entre ma vie professionnelle et le judo afin d’être au mieux pour mes compétitions, notamment les Championnats du monde.

Vous dominez le classement continental et vous êtes classée 7ème mondiale. Quels sont vos objectifs?

En effet comme vous le soulignez je suis actuellement première en Afrique, et 7ème mondiale de la catégorie des moins de 70 kg. Mon objectif est d’être médaillée mondiale, ainsi que de remporter une médaille olympique aux jeux de Tokyo 2020. C’est mon Graal !

La joie est-elle la même médaille après médaille ?

Le sentiment est différent. Avant chaque compétition je me fixe des objectifs, certaines médailles ont donc plus de valeur pour moi. Il y a toujours un travail en amont, et monter sur le podium est donc une gratification. Une médaille c’est l’équation de plusieurs variables: Une préparation physique et mentale, un nombre important de sacrifices au quotidien afin d’obtenir au final une consécration le jour J.

Vous êtes une sportive née. Après avoir pratiqué plusieurs disciplines, votre choix s’est finalement porté sur le judo. Qu’a-t-il de particulier ?

Je pense que je resterai toujours une athlète atypique, une athlète qui casse les codes. J’ai commencé le judo à l’âge de 20 ans, et ce sport restera toujours pour moi le synonyme des Jeux olympiques. J’ai appris à aimer le judo sur le tard, et c’est le sport qui m’a permis de réaliser mon rêve d’enfant. Aujourd’hui, c’est devenu toute une philosophie de vie, car dans cette discipline on tombe constamment et on se relève, d’une certaine manière une belle métaphore de la vie elle-même.

Selon vous, quelle place occupe le judo au Maroc ?

Actuellement le judo au Maroc est plus un sport de classe populaire à mon avis. Il y a énormément de judokas, et les gens aiment profondément ce sport qui reste en perpétuelle évolution. Toutefois, il faut mettre plus de moyens afin qu’il prenne de l’ampleur, et qu’on puisse préparer la relève. Un exemple, dans le cadre de mes activités professionnelles, j’accompagne des athlètes en France en vue des Jeux olympiques de Paris 2024, et c’est exactement ce dont on a besoin au Maroc. Un athlète olympique c’est le résultat d’années de travail et de préparation.

Quelles sont vos idoles ?

J’ai un profond respect pour tout athlète qui a réalisé des choses exceptionnelles. Si je dois donner des exemples concrets, je dirais que la carrière de Hicham El Guerrouj a été très impressionnante, ça force l’admiration. Je me suis toujours sentie proche des athlètes au parcours atypique, ceux qui sont revenus de blessures ou qui ont dû franchir certaines épreuves, car je me vois un peu à travers eux.

Plutôt que de citer des idoles, je dirais que je me suis inspirée de certaines personnes : Hicham El Guerrouj, Nezha Bidouane, Said Aoutia ou encore Nawal El Moutawakil.

Lire Source
Lire aussi

Henry et Vieira, le rude apprentissage du métier d’entraîneur.

Les deux anciens champions du monde, néo-entraîneurs en Ligue 1, se retrouvent, mercredi à 19 heures, pour le derby de la Côte d’Azur entre Monaco et Nice. L’occasion de comparer leurs débuts.
Abu Dhabi : le vrai faux-départ de Victor Dubuisson

Une malencontreuse erreur administrative empêche l’ancien quinzième joueur mondial à lancer son année 2019 ce mercredi à Abu Dhabi, premier Rolex Series de la saison sur le Tour européen. Explications.
NBA : Tony Parker effectue un retour gagnant et émouvant à San Antonio.

Après 17 saisons passées à San Antonio, Tony Parker a fait un retour très remarqué dans la ville texane pour disputer un match contre son ancienne équipe des Spurs, cette fois sous les couleurs des Hornets de Charlotte, dont il a rejoint les rangs en juillet.
Open d'Australie: Kiki Mladenovic passe à la trappe sans gloire dès le premier tour (mais ne s'inquiète pas trop)

Les choses ne vont pas en s'arrangeant pour la numéro deux française...
FRMF: la sanction tombe pour Anas Zniti.

La Commission centrale de discipline de la Fédération royale marocaine de football a décidé de suspendre le gardien du Raja de Casablanca Anas Zniti pour trois matchs fermes et de lui infliger une amende de 10.000 dirhams pour "comportement incorrect" envers un de ses co-équipiers (Zakaria Hadraf), lors du derby face au Wydad de Casablanca, pour le compte de la mise à jour de la 10è journée.
CAF Awards 2018 à Dakar: 2è Ballon d’Or pour Mohamed Salah, le Maroc en vedette

Comme prévu, l’international égyptien Mohamed Salah, sociétaire du club anglais de Liverpool (Premier League), a conservé son titre de Ballon d'Or africain, à l’occasion des CAF Awards 2018, organisés mardi soir à Diamniadio (environ 33 km de Dakar), tandis que le Maroc a volé la vedette lors de cette soirée gala.
PSG vs L'Equipe: La nouvelle charte média du PSG «inquiète très fortement» l'Union des journalistes sportifs

Dans un contexte tendu avec le journal L'Equipe, le club a publié une nouvelle charte qui fait grincer des dents...
TORONTO EN DÉMONSTRATION, MINNESOTA PUNIT LES LAKERS MAIS PERD SON CHEF

Toronto est repassé en tête de la conférence Est après sa démonstration face à Indiana (121-105) la nuit dernière. Minnesota a dominé les Lakers (108-86) avant de limoger, à la surprise générale, son entraîneur.
Espagne: Le Real Madrid plombé par le revenant Cazorla malgré Benzema et Varane.

Les Merengue ont condédé un match nul évitable sur la pelouse de Villarreal (2-2)...
Botola Maroc Telecom D1: Le Hassania rejoint le Wydad en tête.

Le Hassania d'Agadir sort triomphant mercredi soir du stade Saniat Rmel, après sa précieuse victoire face au Moghreb de Tétouan (2-1) en match retard de la 13ème journée de la Botola Maroc Telecom D1.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


HP - Serveur ML110G5
- Dual Core E2160 1.8 Ghz
- DDr ll 1Go. Hdd 250 Go
- Mémoire Vidéo 8 Mo
- Stockage optique DvD
- Sans écran

Leguide Voyage


Riad Safir
La maison d'hôtes Riad Safir à Meknès, tenue par Philippe et Chantal est ouverte depuis Juillet 2007.