Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
2M.ma, il y a 1 mois

Le Maroc refuse toute solution sans sa consultation et sans l’implication de l’Algérie.
L’Envoyé Personnel du Secrétaire Général de l’ONU pour le Sahara marocain, M. Horst Köhler, a présenté le 8 août 2018, à sa demande, un briefing devant le Conseil de Sécurité de l’ONU. Il s’agit d’un briefing ordinaire sans surprise qui n’a connu aucune déclaration ou expression du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Dans son briefing, l’Envoyé personnel a informé les membres du Conseil de Sécurité sur sa 2ème tournée régionale, effectuée du 23 juin au 1er juillet 2018, qui l’a menée en Algérie et en Mauritanie, ainsi qu’au Maroc, où il s’est rendu à Rabat, le 27 juin 2018, à Laâyoune, à Smara et à Dakhla, du 28 juin au 1er juillet 2018.

D’après des sources diplomatiques au Conseil de sécurité, l’Envoyé personnel a exprimé ses remerciements aux autorités marocaines pour avoir facilité sa visite dans les provinces du sud, lui a permis le libre accès aux différentes personnes qu’il a souhaitées rencontrer et de constater de visu l’essor économique et social de la région. Plusieurs membres du Conseil se sont félicités de l’atmosphère dans laquelle s’est déroulée la tournée régionale de l’EP, en particulier la visite au Sahara marocain. Elles ont indiqué que la majorité des membres du Conseil ont également exprimé leur satisfaction des résultats des différentes rencontres et visites entreprises par l’Envoyé personnel, en l’appelant à continuer de travailler et d’interagir avec toutes les parties pour préserver la dynamique de relance du processus.

Dès l’annonce de ce briefing, d’intenses démarches diplomatiques du Maroc ont été entreprises auprès des membres du Conseil de sécurité à New York, à Rabat et dans les Capitales pour faire part de la pleine coopération du Maroc pour la réussite de la visite de M. Köhler, en insistant sur le préalable d’une évaluation profonde et globale du contenu des discussions entre l’Envoyé personnel et les parties et la nécessité de poursuivre un dialogue transparent, responsable et serein pour assurer la relance du processus politique.

Le Maroc a également affirmé qu’il ne peut avoir de solution au différend régional sur le Sahara marocain sans sa consultation et sans l’implication de l’Algérie, principale partie responsable de la genèse et le maintien de ce différend. Il est à rappeler que dans sa résolution 2414 du 27 avril 2018, le Conseil de sécurité a demandé aux pays voisins et donc à l’Algérie d’« apporter une contribution importante au processus et de s’engager plus fortement pour progresser vers la solution politique ». De nombreux membres du Conseil de sécurité ont insisté sur la nécessité d’avancer avec précaution, dans le cadre de la relance du processus, en consultant les parties et en particulier le Maroc sur toutes les idées et propositions.

Lors des différentes rencontres de la délégation marocaine avec l’Envoyé personnel depuis sa désignation, le Royaume a toujours exprimé son attachement au processus onusien, conformément aux fondamentaux de sa position rappelée dans le Discours de Sa Majestéle Roi, Que Dieu L’assiste, à l’occasion de la commémoration du 42ème anniversaire de la Marche Verte, le 6 novembre 2017 :.

a) Aucun règlement de l’affaire du Sahara n’est possible en dehors de la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara, et en dehors de l’Initiative d’autonomie, dont la communauté internationale a reconnu le sérieux et la crédibilité.

b) Les expériences passées devraient permettre de méditer sur une évidence : le problème n’est pas tant de trouver une solution à cette affaire, mais plutôt d’arriver à définir le processus à suivre pour y parvenir. Il appartient, donc, aux parties à l’origine de ce conflit monté de toutes pièces, d’assumer pleinement leur responsabilité dans la recherche d’un règlement définitif ;

c) Le plein respect des principes et fondamentaux retenus par le Conseil de Sécurité pour le traitement de ce conflit régional artificiel ; l’organe onusien étant, de fait, la seule instance internationale chargée de superviser le processus de règlement ;

d) Le refus catégorique de tout dépassement ou tentative de porter atteinte aux droits légitimes du Maroc et à ses intérêts supérieurs, de toute proposition obsolète visant à écarter le règlement de ce différend du référentiel du Conseil de sécurité, de l’insertion abusive d’autres sujets, lesquels sont traités par des institutions compétentes.

Voir Source
Lire aussi

Abandon scolaire : 221.958 écoliers concernés !

Le ministère de l’éducation nationale rassure. La déperdition scolaire a touché à peine 221.958 écoliers durant l’année scolaire 2017-2018! La tutelle a voulu ainsi démentir toutes les autres données véhiculées ces derniers jours concernant le taux de déperdition scolaire dans le pays.
Casablanca: La ligne T2 entre en phase de "marche à blanc", dernière ligne droite avant sa mise en service

Vérifier le bon fonctionnement des systèmes mécaniques, électroniques, électriques et de sécurité. Avant sa mise en service, chaque rame du tramway de la ligne T2 fait l'objet d'une batterie de tests, couronnés par la phase de marche à blanc. Cette opération, qui consiste à faire circuler à vide le tramway à en vue d'effectuer des tests de sécurité, a été entamée le 10 septembre avec succès.
Sektioui: Le Wydad "n'a d’alternative que la victoire"

Le Wydad Casablanca "n’a d’alternative que la victoire" face à l’ES Sétif, en match retour du quart de finale de la Ligue des Champions (aller 0-1), vendredi à Casablanca, a assuré Abdelhadi Sektioui
Phases I et II de l'INDH (2005-2017) : l’heure est au bilan

Les chiffres présentés au Souverain renseignent sur l’importance de ce chantier et l’ampleur des actions réalisées. De 2005, année de lancement de l’initiative nationale du développement humain (INDH) à 2018, pas moins de 43 milliards de dirhams ont été mobilisés pour le financement des différents projets. La caisse de l’INDH y a contribué à hauteur de 28 milliards de dirhams. Le bilan a été présenté ce mercredi devant SM le Roi par le ministre de l'intérieur, à l'occasion du lancement officiel de la troisième phase de l'initiative.
Le Comité provincial d’amélioration du climat des affaires tient une réunion à Errachidia.

Une réunion du Comité provincial d’amélioration du climat des affaires et délais du paiement visant à étudier plusieurs questions ayant trait à l’environnement des affaires, s'est tenue mardi, au siège de la wilaya de la région de Drâa-Tafilalet, à Errachidia.
Nasser Bourita tire à boulets rouges sur l’Iran.

Dans une interview au site d’information américain «Breitbart»
Le Maroc, un « leader » en matière de protection et de prévoyance sociales en Afrique et dans le monde.

Le Maroc est un "leader" en matière de protection et de prévoyance sociales en Afrique et dans le monde, a affirmé le Président du Conseil d’Administration de la Mutuelle Générale du Personnel des Administrations Publiques (MGPAP), Abdelmoula Abdelmoumni.
Nomination : Abderrahman Maaroufi, nouveau directeur de l’Institut Pasteur du Maroc.

Le Conseil de gouvernement, réuni ce jeudi 13 septembre, a approuvé plusieurs nominations à de hautes fonctions.
Le gouvernement résolument engagé à poursuivre la promotion de la situation sociale des citoyens et la lutte contre les disparités sociales et territoriales.

La dimension sociale est une des priorités de l'action gouvernementale d'autant plus qu'elle est liée aux droits des citoyens à l'accès à des prestations sociales de meilleure qualité, leur garantissant une vie digne, a indiqué mercredi le Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, réitérant l'engagement du gouvernement à poursuivre la promotion de la situation sociale des citoyens dans différents secteurs notamment l'éducation, la formation, la santé, l'emploi, l'habitat.
Communiqué conjoint:Volonté partagée du Maroc et de la Serbie d'intensifier leurs relations bilatérales.

Le Maroc et la Serbie ont convenu d'intensifier leurs relations bilatérales et de consolider les liens de coopération économique, indique mardi un communiqué conjoint publié à Belgrade.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


- MEMOIRE PC BUREAU

Leguide Voyage


Riad des Golfs
Premier établissement de ce genre à Agadir, il est dans la lignée des meilleures maisons d'hôtes du Maroc. 8 suites juniors, de vastes salons, 3 salles à manger, climatisation, piscine chauffée, grandes terrasses, plusieurs jardins, hammam, parking...à proximité, golf, équitation, promenades en chameau...
Paule & Bernard amateurs de très bonne cuisine, vous proposeront les meilleurs produits dans une ambiance raffinée et vous feront profiter de leur connaissance d'Agadir et de ses environs, pour votre plus grand plaisir.