Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui, il y a 7 mois

Ouverture de Dar El Oddi : Un lieu d’exposition permanente pour découvrir le patrimoine architectural de Tétouan.
Une collection d’images sur la période 1525-1955.
La restauration de Dar El Oddi est l’œuvre de vrais professionnels pour une période de deux ans, permettant à cette maison familiale de garder aussi bien son ancienne architecture que son aspect traditionnel spécifique de la région.

Dar El Oddi vient d’ouvrir ses portes aux Tétouanais et aux visiteurs de la Colombe blanche. Cet espace culturel est destiné à abriter une exposition permanente sous le thème «Visions de Tétouan, XVIème-XXème siècles». Situé à l’ancienne médina de Tétouan, ce projet occupe une maison traditionnelle de la famille El Oddi, dont les locaux ont été entièrement restaurés et aménagés pour accueillir cette initiative, permettant de mettre en valeur le patrimoine architectural de la Colombe blanche. Cette exposition se compose d’une collection d’images de Tétouan sur la période 1525-1955.

C’est un voyage magique à travers des reproductions autorisées de peintures, mais aussi des originaux de gravures, de cartes postales et de timbres. Financé entièrement par une initiative privée pour un investissement total de 5 millions de dirhams, ce projet a pu voir le jour grâce à «une longue investigation menée auprès de différents organismes à travers le monde, aussi bien des musées, des instituts que des bibliothèques, pour réunir toutes les images exposées, mais aussi le fruit d’un travail passionné de collection de cartes postales et de timbres d’époque», selon les initiateurs du projet Dar El Oddi.

La restauration de Dar El Oddi est l’œuvre de vrais professionnels pour une période de deux ans, permettant à cette maison familiale de garder aussi bien son ancienne architecture que son aspect traditionnel spécifique de la région. Ca projet a nécessité, d’un autre côté, 18 mois pour l’agencement de l’espace et le montage de l’exposition permanente.

S’étendant sur une superficie couverte de plus de 200 m2, cette maison se compose de sept salles d’exposition dont quatre sont dédiées aux peintures, gravures et cartes postales. Une cinquième salle est consacrée aux timbres et une autre aux différents autres supports d’images de l’époque, tels que des posters, des revues ou des livres. Ce projet consacre la dernière salle à la récupération de la maison. Ce qui permet aux visiteurs de découvrir quelque 120 images appartenant à 40 auteurs issus notamment d’Espagne, de France, du Royaume-Uni ou d’Allemagne, ainsi qu’une collection de 350 timbres-poste et de 200 cartes postales.

En plus de l’exposition permanente, Dar El Oddi prévoit, en coordination avec d’autres institutions, l’organisation des conférences, l’édition de publications et la promotion de la recherche autour de l’histoire et la culture de Tétouan. «Cet espace représentera sûrement une émulation pour la récupération de notre patrimoine architectural et un bon exemple d’investissement dans l’industrie de la culture, avec des conséquences certaines sur le développement du tourisme, ce qui est générateur d’emplois et de richesse pour notre pays», ajoute la même source.

Voir Source
Lire aussi

«Cambodia» de Ibn Salmane dans les salles à partir du 27 mars

La comédie marocaine «Cambodia» de Taha Mohamed Ibn Salmane sera projetée dans les salles obscures à partir du 27 mars.
Dans sa collection «Nostalgie de la vie» : Aziz Tounsi dépeint des objets qui marquent l’identité marocaine

Afin de réaliser ses œuvres, l’artiste a notamment eu recours à l’école surréaliste. Selon ses dires, c’est l’une des plus difficiles en art dans le monde. Il s’en est inspiré parce qu’elle abonde dans le sens de l’intitulé de sa collection.
Rabat: Ouverture de l’exposition “Présence chrétienne au Maroc: Le vivre-ensemble”

L'exposition "Présence chrétienne au Maroc : Le vivre-ensemble", qui jette la lumière sur les valeurs de tolérance et de coexistence dans le Royaume entre Musulmans et Chrétiens à travers l'histoire, s'est ouverte mercredi dans la galerie des Archives du Maroc.
«A la croisée des chemins» de Youssef Douieb à la galerie Nadar de Casablanca.

Il présente le travail d’acheminement de toutes ses années de recherche.
Tanger: Une trentaine d’artistes au 2e Festival des cultures maghrébines.

Une trentaine d’artistes venus des pays du Maghreb participent à la 2e édition du Festival des cultures maghrébines, qui tend à renforcer les liens entre les peuples des pays de l’Union maghrébine à travers l’art et la musique.
Mohamed El Baz interroge la notion de lumière noire à L’atelier 21.

Il révèle une nouvelle série d’œuvres s’inscrivant dans son projet «Bricoler l’incurable»
Quand l’Afrique fait une réinterprétation critique de la matière.

Construire une exposition autour de la matérialité en Afrique sans tomber dans le cliché largement consommé d’un continent ingénieux et débrouillard qui recycle ses déchets par faute de moyens, c’est le pari gagné par «Material Insanity», l’exposition évènement en cours au Musée d’art contemporain africain Al Maaden (MACAAL) à Marrakech.
Rencontres gastronomiques d’Agadir : Une 5ème édition dédiée à la gastronomie et la santé

De grands noms de la gastronomie mondiale réunis à Agadir. C’est à l’occasion de la 5ème édition des Rencontres gastronomiques d’Agadir.
Production cinématographique : 75 millions de DH de subventions en 2018.

Les subventions de soutien à la production cinématographique nationale sont passées à 75 millions de dirhams (MDH) en 2018, contre 46 MDH en 2017, a indiqué, lundi à Rabat, le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laâraj, cité dans un communiqué du ministère -département de la Communication-.
Soufiane Hmidache, ou quand le stylo ne sert plus qu’à écrire.

Après avoir été encouragé pendant des années par ses proches et ses amis, Soufiane Hmidache alias Agha a décidé de se lancer cette année. En effet, cet artiste dessinateur a postulé pour la 12ème édition des Morocco Web Awards. Les votes sont toujours en cours et l’artiste attend depuis de voir ce que donnera sa participation dans la catégorie créativité. Il a dans ce sens accepté de répondre aux questions de 2m.ma quant à cette passion qui le prend aux tripes !



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


WHIRLPOOL - AMB489
Radiateur à bain d'huile
TURBO 9Elm

Leguide Voyage


La Scala
L'endroit est absolument charmant et donne envie de se prélasser, c'est bon signe ! Allez-y surtout en soirée, pour un dîner en terrasse au milieu de la verdure, allez-y aussi pour ce jeune maître d'hôtel / directeur qui se démultiplie de façon très professionnelle, souriant, avec le mot juste, la répartie originale, la commande enfin précise ! Même si, ce soir-là, la cuisine fut visiblement dépassée par les événements.