Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
le Matin, il y a 5 mois

Le programme de l'édition 2018 dévoilé.
Concerts, animations pour enfants, musique, expositions, sport et littérature sont programmés du 10 au 12 août dans les villes d’El Jadia, Azemmour et Bir Jdid.

Le Festival international «Jawhara» revient du 10 au 12 août. Concerts, animations pour enfants, musique, expositions, sport et littérature sont programmés dans les villes d’El Jadia, Azemmour et Bir Jdid. L’ouverture de cette grande manifestation culturelle se fera comme d’habitude avec une parade qui déambulera dans les principales artères d’El Jadida. Elle circulera en spirales et circonvolutions avec une déferlante de bidons, roues et tricycles. Le tout animé par des percussionnistes, musiciens et acrobates dans une profusion de rouge et sur des rythmes populaires. Un hymne à l’espoir, à l’humour et à l’amour de la vie.
«Le spectacle de rue est un programme très attractif dans le cadre de Festival “Jawhara” : cracheurs de feu, échassiers, acrobates, mascottes, clowns... Autant de disciplines artistiques qui animent avec brio et talent la parade, et font preuve d’une très grande créativité dans leur mise en œuvre et dans leurs costumes», précise un communiqué du festival. Le public a également rendez-vous avec des shows de musique.
Au programme, Dounia Batma, Riad El Omr, Ihab Amir, Saïd Mouskir, Tsounami, Farid Ghannam et biens d’autres. Le festival proposera une série de concerts de musique chaâbi et du raï, pour le plus grand bonheur du public de la région de Doukkala et des fans qui viennent des villes avoisinantes.

L’art plastique sera très présent à «Jawhara 2018» avec des expositions programmées du 10 au 12 août. Le jeune artiste-peintre Hamza Makhfi présentera ses œuvres à la Galerie Abdelkebir Khatibi – Cité portugaise. Cet artiste autodidacte a développé un grand amour pour l'art et la couleur depuis sa tendre enfance, ce qui a coloré sa mémoire. Il a participé à plusieurs compétitions d'art plastique où il a toujours été placé au premier rang. Hamza Makhfi a mérité le deuxième Prix du ministère de la Culture à la région Casablanca-Settat et le deuxième Prix du Festival Fraternité africaine. Il a également reçu le premier Prix de la filmographie. A la galerie Chaaibia Tallal – Cité portugaise, c’est Ghizlane Hamas, artiste présidente de l'Association l'Art de la paix pour la créativité et le développement culturel, qui expose ses créations. Ses objectifs sont de mettre en relief la créativité des jeunes à travers des activités artistiques, organiser des expositions individuelles et collectives ainsi que des forums et des festivals locaux et nationaux et participer au mouvement de développement culturel.
En partenariat avec la direction provinciale du ministère de la Culture et l’association Fous d’art, le Festival international «Jawhara», organise une journée «Folie en peinture» à Bab Al Bahr de la Cité portugaise. Au programme : ateliers pour enfants, ateliers touristes, ateliers pour jeunes, exposition en plein air, performances diverses, calligraphie et spectacles de musique traditionnelle marocaine. L’objectif, selon les organisateurs, est de promouvoir l’art plastique et de le vulgariser afin qu’il soit accessible aux habitants de la Cité portugaise, en particulier les enfants. «Folie en peinture» concrétise l’objectif de Fous d’art qui veut «défier la délinquance par la folie des couleurs». Cette initiative connaitra la participation d’artistes du Maroc, d'Espagne, de Côte d’Ivoire et du Sénégal.
La huitième édition du Festival international «Jawhara» propose aussi du théâtre. Le 11 août, l’association de la Renaissance du théâtre à El Jadida présentera son spectacle «Athalouth». Mis en scène par Mohamed Rabani, ce show de théâtre sera présenté à l’Église de l’Assomption – Cité portugaise à 19 h.
La pièce présente un jeu gouverné par un hasard voulu qui établit des liens entre les personnages dans un climat de tension et de lutte entre le mal et le bien, et c’est le mal qui triomphe à la fin. À Bab Al Bahr (Cité portugaise), le public retrouvera le 12 août à 19 h, le théâtre de rue avec «Azaliyate chef A’antara». Le spectacle s’inspire de la Halka, prenant comme référence l’esthétique de la narration conjuguée au jeu d’acteur et au mouvement. Dans ce genre de théâtre, les scènes artistiques interpellent le spectateur qui se retrouve intégré dans la représentation théâtrale par ses réactions. «Azaliyat Chef Antara» est riche en actes de comédie et accorde une attention particulière aux techniques de l’improvisation.

Activités parallèles

La place de la Fontaine de Sidi Bouzid se transforme tout le long du festival en une aire de jeux pour enfants. Chaque jour, de 10 h à 18 h, les petits pourront se divertir avec une multitude d’activités comme les spectacles, les animations, les jeux ou encore les gonflables.
Au programme : clowns, marionnettes, magie, concours de chant et de danse, un défilé de mode... Les enfants pourront bénéficier de nombreux ateliers de caricature, de peinture, de percussion, de fabrication de marionnettes, de maquillage et de déguisements. Les activités de la bibliothèque de plage se poursuivent aussi sur la plage Deauville à El Jadida et se tiennent sur le thème «Le Prix du livre du Maroc, 50 ans de couronnement du roman marocain». Il s’agit d’une expérience pilote qui donne un sens nouveau à la mer et à ses plaisirs.
La bibliothèque de plage offre divers services aux estivants, dont des centaines de livres pour la lecture, avec l’organisation d’activités diversifiées qui visent à inciter à la lecture et à la créativité littéraire.

Lire Source
Lire aussi

L’Institut français de Rabat présente le concert de Nach.

Anna Chedid, 31 ans, connue sous le pseudonyme Nach, est une auteur-compositeur-interprète française. Nach forge son identité musicale entre le chant lyrique et le jazz, la pop et le rock.
Abdallah Ibrahim sous la plume de Zakya Daoud.

Nouvelle publication chez Les Éditions la Croisée des Chemins.
Le jeune artiste Jad Ben Yahia présente son premier album "1193" à Rabat.

Un premier album prometteur pour le jeune artiste! C'est dans une ambiance conviviale, entouré de ses proches et ses soutiens, que Jad Ben Yahia a choisi de présenter, mardi soir à Rabat, les douze titres de ce premier album intitulé "1193". Le chanteur s'est également produit à la Villa des Arts de Rabat en marge de cette présentation.
La culture du clash dans le rap marocain : un concours d’injures et d’insolence.

Le dernier clash entre Don Bigg (l’un des rappeurs marocains les plus connus au Maroc) et les rappeurs de la nouvelle génération (Dizzy Dros, 7liwa, Komy et Mr Crazy) témoigne d'une bonne stratégie marketing, qui, en plus d’avoir donné à l’incongruité une place qui n’est pas la sienne dans la quintessence de ce style musical, elle est devenue l’ubac d’une montagne qui préfère donner à l’art le luxe de son adret.
Et de deux pour le Festival Afrique du Rire.

L'humour africain est une nouvelle fois à l'honneur à partir du 18 janvier 2019 à Abidjan qui représente la première étape d’une tournée dans les plus grandes villes du Continent.
Le Directeur général de la Sûreté nationale décide des sanctions disciplinaires contre quatre responsables de la préfecture de police de Marrakech

Le Directeur général de la Sûreté nationale a décidé des sanctions disciplinaires allant de la suspension provisoire de travail au blâme ou encore l'avertissement à l'encontre de quatre responsables de la préfecture de police de Marrakech pour manquements aux obligations professionnelles et pour ne pas avoir pris les mesures préventives nécessaires à la préservation des données personnelles d'un individu qui faisait l'objet d'une enquête préliminaire sur un accident de la circulation.
La Bodéga lance son Jazz Club tous les mardis soir.

Au cœur de Casablanca, l’authentique Bodéga espagnole donne rendez-vous chaque semaine aux amateurs de jazz et de blues pour des instants magiques et feutrés.
Trois artistes chinois exposent leurs œuvres au Palais Badii.

La critique et les férus de l’art auront l’occasion de découvrir, jusqu’au 11 janvier 2019, les œuvres de trois artistes chinois au sein du site historique du Palais Badii à la ville ocre.
Les super-revenus des Studios Disney en 2018

Entre dessins animés Pixar, super-héros Marvel et chevaliers Jedi de Star Wars, les studios Walt Disney ont récolté quelque 7,325 milliards de dollars en 2018, leur deuxième meilleure performance de l'histoire après les 7,6 milliards empochés en 2016.
Le poète Mohamed Bennis, consacré par le «Forum culturel libanais» en France.

Le poète Mohamed Bennis a été consacré par le «Forum culturel libanais» en France. Né en 1948, ce natif de Fez a reçu le prix de la créativité Arabe, pour l'ensemble de son travail .



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


ASUS - ECTASUS22T33
22'
Résolution : 1366x768
Contraste : 1000:1

Leguide Voyage


Riad Alkantara
Le Riad 5 étoiles Alkantara à Fez, au Maroc, occupe une position exceptionnelle à l'intérieur d'un complexe formé d'un spectaculaire jardin central, et de 5 ryads d'époque et d'architectures différentes, restaurés avec passion pour créer un lieu à l'atmosphère unique, où les conforts modernes se mêlent harmonieusement avec la splendeur du passé.