Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
le Matin, il y a 3 mois

Le programme de l'édition 2018 dévoilé.
Concerts, animations pour enfants, musique, expositions, sport et littérature sont programmés du 10 au 12 août dans les villes d’El Jadia, Azemmour et Bir Jdid.

Le Festival international «Jawhara» revient du 10 au 12 août. Concerts, animations pour enfants, musique, expositions, sport et littérature sont programmés dans les villes d’El Jadia, Azemmour et Bir Jdid. L’ouverture de cette grande manifestation culturelle se fera comme d’habitude avec une parade qui déambulera dans les principales artères d’El Jadida. Elle circulera en spirales et circonvolutions avec une déferlante de bidons, roues et tricycles. Le tout animé par des percussionnistes, musiciens et acrobates dans une profusion de rouge et sur des rythmes populaires. Un hymne à l’espoir, à l’humour et à l’amour de la vie.
«Le spectacle de rue est un programme très attractif dans le cadre de Festival “Jawhara” : cracheurs de feu, échassiers, acrobates, mascottes, clowns... Autant de disciplines artistiques qui animent avec brio et talent la parade, et font preuve d’une très grande créativité dans leur mise en œuvre et dans leurs costumes», précise un communiqué du festival. Le public a également rendez-vous avec des shows de musique.
Au programme, Dounia Batma, Riad El Omr, Ihab Amir, Saïd Mouskir, Tsounami, Farid Ghannam et biens d’autres. Le festival proposera une série de concerts de musique chaâbi et du raï, pour le plus grand bonheur du public de la région de Doukkala et des fans qui viennent des villes avoisinantes.

L’art plastique sera très présent à «Jawhara 2018» avec des expositions programmées du 10 au 12 août. Le jeune artiste-peintre Hamza Makhfi présentera ses œuvres à la Galerie Abdelkebir Khatibi – Cité portugaise. Cet artiste autodidacte a développé un grand amour pour l'art et la couleur depuis sa tendre enfance, ce qui a coloré sa mémoire. Il a participé à plusieurs compétitions d'art plastique où il a toujours été placé au premier rang. Hamza Makhfi a mérité le deuxième Prix du ministère de la Culture à la région Casablanca-Settat et le deuxième Prix du Festival Fraternité africaine. Il a également reçu le premier Prix de la filmographie. A la galerie Chaaibia Tallal – Cité portugaise, c’est Ghizlane Hamas, artiste présidente de l'Association l'Art de la paix pour la créativité et le développement culturel, qui expose ses créations. Ses objectifs sont de mettre en relief la créativité des jeunes à travers des activités artistiques, organiser des expositions individuelles et collectives ainsi que des forums et des festivals locaux et nationaux et participer au mouvement de développement culturel.
En partenariat avec la direction provinciale du ministère de la Culture et l’association Fous d’art, le Festival international «Jawhara», organise une journée «Folie en peinture» à Bab Al Bahr de la Cité portugaise. Au programme : ateliers pour enfants, ateliers touristes, ateliers pour jeunes, exposition en plein air, performances diverses, calligraphie et spectacles de musique traditionnelle marocaine. L’objectif, selon les organisateurs, est de promouvoir l’art plastique et de le vulgariser afin qu’il soit accessible aux habitants de la Cité portugaise, en particulier les enfants. «Folie en peinture» concrétise l’objectif de Fous d’art qui veut «défier la délinquance par la folie des couleurs». Cette initiative connaitra la participation d’artistes du Maroc, d'Espagne, de Côte d’Ivoire et du Sénégal.
La huitième édition du Festival international «Jawhara» propose aussi du théâtre. Le 11 août, l’association de la Renaissance du théâtre à El Jadida présentera son spectacle «Athalouth». Mis en scène par Mohamed Rabani, ce show de théâtre sera présenté à l’Église de l’Assomption – Cité portugaise à 19 h.
La pièce présente un jeu gouverné par un hasard voulu qui établit des liens entre les personnages dans un climat de tension et de lutte entre le mal et le bien, et c’est le mal qui triomphe à la fin. À Bab Al Bahr (Cité portugaise), le public retrouvera le 12 août à 19 h, le théâtre de rue avec «Azaliyate chef A’antara». Le spectacle s’inspire de la Halka, prenant comme référence l’esthétique de la narration conjuguée au jeu d’acteur et au mouvement. Dans ce genre de théâtre, les scènes artistiques interpellent le spectateur qui se retrouve intégré dans la représentation théâtrale par ses réactions. «Azaliyat Chef Antara» est riche en actes de comédie et accorde une attention particulière aux techniques de l’improvisation.

Activités parallèles

La place de la Fontaine de Sidi Bouzid se transforme tout le long du festival en une aire de jeux pour enfants. Chaque jour, de 10 h à 18 h, les petits pourront se divertir avec une multitude d’activités comme les spectacles, les animations, les jeux ou encore les gonflables.
Au programme : clowns, marionnettes, magie, concours de chant et de danse, un défilé de mode... Les enfants pourront bénéficier de nombreux ateliers de caricature, de peinture, de percussion, de fabrication de marionnettes, de maquillage et de déguisements. Les activités de la bibliothèque de plage se poursuivent aussi sur la plage Deauville à El Jadida et se tiennent sur le thème «Le Prix du livre du Maroc, 50 ans de couronnement du roman marocain». Il s’agit d’une expérience pilote qui donne un sens nouveau à la mer et à ses plaisirs.
La bibliothèque de plage offre divers services aux estivants, dont des centaines de livres pour la lecture, avec l’organisation d’activités diversifiées qui visent à inciter à la lecture et à la créativité littéraire.

Lire Source
Lire aussi

Co-produit par la chaîne 2M et réalisé par Hind Bensari : Le documentaire «We Could Be Heroes» en avant-première à Casablanca

Le film documentaire «We Could Be Heroes» de la réalisatrice Hind Bensari a été projeté en avant-première, au cinéma Ritz de Casablanca.
Production musicale : un Marocain primé au Caire.

Le chercheur marocain en musicologie, Younes Chami, a reçu, au Caire, le prix de production musicale 2017, décerné par l'Académie arabe pour la musique, relevant de la Ligue Arabe, pour son travail sur la musique andalouse.
Vernissage à Rabat de l’exposition “Illuminer le futur” de l’artiste peintre américain JonOne.

Le vernissage de l'exposition "Illuminer le futur" de l'artiste peintre américain JonOne a eu lieu, mardi au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MMVI) à Rabat, en présence de plusieurs personnalités éminentes du monde des arts, de la culture, de la politique et de la diplomatie.
Créateur des Avengers et des X-Men, Stan Lee est mort.

Stan Lee, le scénariste américain qui a créé pour l'éditeur Marvel Comics des personnages iconiques comme Spider-Man, les X-Men ou Hulk, faisant rêver des générations entières de fans de bande dessinée est décédé, lundi, à l'âge de 95 ans.
Rabat: Coup d’envoi de la 5ème édition de la “Nuit des philosophes”.

Le rideau s'est levé à Rabat, sur la cinquième édition de la "Nuit des philosophes", organisée par l'Institut français du Maroc en présence d'une pléiade de penseurs, philosophes et artistes.
Une œuvre originale du peintre américain JonOne, qui embellira la tour de la BNRM.

Une œuvre originale du peintre américain JonOne, devant embellir la tour de la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc (BNRM) à Rabat, sera dévoilée mardi prochain.
Agadir à l’heure de la 15ème édition du Festival international Cinéma et Migrations.

La 15ème édition du Festival international Cinéma et Migration d'Agadir,rendra hommage au cinéma béninois, en présence d'une délégation de cinéastes, acteurs et journalistes conduite par le producteur et réalisateur Sylvestre Amoussou.
Le Centre Pompidou retire l’exposition dénoncée par le Maroc et s’explique.

Le Centre national d’art et de culture Georges Pompidou de Paris a retiré une exposition qui s’est avérée de propagande pro-Polisario au sein d’une de ses salles dédiées aux collections permanentes, reconnaissant ainsi une instrumentalisation.
«Arabian Cinema Awards»: Sara Kadoury primée au Caire.

L'ingénieure de son marocaine Sara Kadoury a remporté le Prix du «meilleur mixage sonore» dans le cadre des «Arabian Cinema Awards» (Prix du cinéma arabe), dont la cérémonie s'est déroulée récemment à l'Opéra du Caire.
Sculpture : L’œuvre d’Ousmane Sow présentée au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain

Depuis le mois d’août dernier, l’intégration de la sculpture d’Ousmane Sow dans les collections du Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain est un symbole de l’africanité revendiquée du Maroc et de son ancrage continental.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Hp - Mini - 1010 EK
Intel Atom N450 (1.66Ghz), Ram 1Go, HDD 160 Go, Webcam, Windows 7

Leguide Voyage


Tcha Tcha
Le TCHA TCHA , restaurant pub lounge branché à l’ambiances non stop , dans un cadre typiquement mauresque. Sa particularité est le ’show-cooking’, c’est-à-dire que la cuisine est préparée sous vos yeux ! Sympa et convivial… De plus, vous découvriez une cuisine rafinée s’alliant parfaitement avec le lieu.