Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Les Eco.ma, il y a 7 mois

LE MARCHÉ DE L’ART SE PORTE BIEN.
Le marché de l’art se porte bien, et ce grâce aux musées qui acquièrent la majeure partie des œuvres mises aux enchères, devançant les milliardaires et les collectionneurs d’art.

Le rapport semestriel d’Artprice pousse à l’optimisme. La raison, une évolution notable du marché de l’art qui enregistré un bond de 18% au premier semestre de 2018, évolution maintenue lors des mois qui ont suivi. «Le produit des ventes aux enchères de «Fine Art» (peinture, sculpture, dessin, photographie, estampe, installation) s'est établi à 8,45 milliards de dollars dans le monde», indique le rapport du leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’art.

Fait marquant, «Environ trois quarts (72%) des achats supérieurs à un million de dollars sont aujourd'hui le fait de musées», souligne Thierry Ehrmann, président-fondateur d’Artprice, mentionnant également que ce fait est le résultat de la création de nouveaux musées. «Il y a plus de création de musées depuis 2000 que durant tout les XIXe et XXe siècles. Et il s'en crée 700 par an en Chine», une des plaques tournantes du marché.

En cette année 2018, ce sont les États-Unis (3,3 milliards de dollars de ventes, 40% du marché) qui ont tiré la croissance, devant la Chine (2 milliards, 24%), pays avec lequel ils sont souvent au coude à coude, et le Royaume-Uni (1,9 milliard de ventes, 22%).

Une prouesse réalisée sans vente exceptionnelle comme celle du «Salvator Mundi» de Leonard de Vinci en 2017, une transaction à 450 millions de dollars qui représentait à elle seule 3% du chiffre d'affaires mondial.

Parmi les dix œuvres les plus chères de ce début d'année, huit appartiennent à ces dernières décennies, dont une composition du Russe Malevitch vendue en mai dernier à 85,8 millions de dollars chez Christie's à New York, soit 25 millions de plus que lors de son acquisition dix ans plus tôt.

Mais l'engouement des investisseurs porte surtout sur les œuvres contemporaines, notamment celles de Warhol et Basquiat, qui figurent parmi les cinq artistes les plus cotés au monde, devant le peintre chinois Zao Wou-Ki (en 6e position), qui fait actuellement l'objet d'une rétrospective à Paris.

En Savoir Plus
Lire aussi

«Cambodia» de Ibn Salmane dans les salles à partir du 27 mars

La comédie marocaine «Cambodia» de Taha Mohamed Ibn Salmane sera projetée dans les salles obscures à partir du 27 mars.
Dans sa collection «Nostalgie de la vie» : Aziz Tounsi dépeint des objets qui marquent l’identité marocaine

Afin de réaliser ses œuvres, l’artiste a notamment eu recours à l’école surréaliste. Selon ses dires, c’est l’une des plus difficiles en art dans le monde. Il s’en est inspiré parce qu’elle abonde dans le sens de l’intitulé de sa collection.
Rabat: Ouverture de l’exposition “Présence chrétienne au Maroc: Le vivre-ensemble”

L'exposition "Présence chrétienne au Maroc : Le vivre-ensemble", qui jette la lumière sur les valeurs de tolérance et de coexistence dans le Royaume entre Musulmans et Chrétiens à travers l'histoire, s'est ouverte mercredi dans la galerie des Archives du Maroc.
«A la croisée des chemins» de Youssef Douieb à la galerie Nadar de Casablanca.

Il présente le travail d’acheminement de toutes ses années de recherche.
Tanger: Une trentaine d’artistes au 2e Festival des cultures maghrébines.

Une trentaine d’artistes venus des pays du Maghreb participent à la 2e édition du Festival des cultures maghrébines, qui tend à renforcer les liens entre les peuples des pays de l’Union maghrébine à travers l’art et la musique.
Mohamed El Baz interroge la notion de lumière noire à L’atelier 21.

Il révèle une nouvelle série d’œuvres s’inscrivant dans son projet «Bricoler l’incurable»
Quand l’Afrique fait une réinterprétation critique de la matière.

Construire une exposition autour de la matérialité en Afrique sans tomber dans le cliché largement consommé d’un continent ingénieux et débrouillard qui recycle ses déchets par faute de moyens, c’est le pari gagné par «Material Insanity», l’exposition évènement en cours au Musée d’art contemporain africain Al Maaden (MACAAL) à Marrakech.
Rencontres gastronomiques d’Agadir : Une 5ème édition dédiée à la gastronomie et la santé

De grands noms de la gastronomie mondiale réunis à Agadir. C’est à l’occasion de la 5ème édition des Rencontres gastronomiques d’Agadir.
Production cinématographique : 75 millions de DH de subventions en 2018.

Les subventions de soutien à la production cinématographique nationale sont passées à 75 millions de dirhams (MDH) en 2018, contre 46 MDH en 2017, a indiqué, lundi à Rabat, le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laâraj, cité dans un communiqué du ministère -département de la Communication-.
Soufiane Hmidache, ou quand le stylo ne sert plus qu’à écrire.

Après avoir été encouragé pendant des années par ses proches et ses amis, Soufiane Hmidache alias Agha a décidé de se lancer cette année. En effet, cet artiste dessinateur a postulé pour la 12ème édition des Morocco Web Awards. Les votes sont toujours en cours et l’artiste attend depuis de voir ce que donnera sa participation dans la catégorie créativité. Il a dans ce sens accepté de répondre aux questions de 2m.ma quant à cette passion qui le prend aux tripes !



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


MGE - NOVA AVER 500VA
NOVA - Onduleur 500VA - Puissance : 360 W

Leguide Voyage


Riad Arabesque
Fès, ville millénaire, patrimoine universel de l'humanité par l'UNESCO, juste a l'entrée de la médina par la grande porte Bab El Guissa se trouve riad ARABESQUE, construit fin 19ème siècle, restaurée récemment par Mr Khaled BENAMOUR, en conservant son architecture Andalou-Mauresque.