Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Le Matin , il y a 7 mois

L'investissement au Maroc reprendra-t-il des couleurs ?
Le projet de loi 47-18 relatif à la réforme des Centres régionaux d’investissement (CRI) a été adopté ce jeudi 2 août en Conseil de gouvernement et une commission ministérielle a été créée pour faire le suivi.

’est fait ! Le projet de loi 47-18 relatif à la réforme des Centres régionaux d’investissement (CRI) a été adopté aujourd’hui par le Conseil du gouvernement, et ce quelque jours à peine après le Discours du Trône dans lequel le Souverain a incité les responsables à «agir avec célérité» pour activer la réforme de ces Centres «en leur accordant les prérogatives nécessaires pour remplir leur mission correctement».

A travers cette loi, les CRI devraient connaitre une transformation en profondeur de façon à pouvoir jouer pleinement leurs rôles de facilitateurs et de catalyseurs de l’investissement au niveau territorial. Dans ce cadre, le projet de loi 47-18 s'articule autour de trois axes principaux. Le premier est relatif à la restructuration des CRI et repose sur la transformation de ces Centres en établissements publics avec l'adoption d'une gouvernance participative et ouverte aux différents acteurs. Cet axe prévoit aussi un élargissement des missions des CRI et de leurs attributions au traitement intégré des dossiers d'investissements dans ses différentes étapes, l'accompagnement global des petites et moyennes entreprises (PME) et le règlement à l’amiable des litiges entre les administrations, les investisseurs et autres. En outre, une nouvelle structure organisationnelle moderne et développée sera adoptée à travers la création de deux pôles principaux : le pôle «Maison de l'investisseur» et le pôle «Encouragement de l'investissement et l'offre territoriale». Le projet de loi vient aussi confirmer le statut de guichets uniques d’investissement au niveau régional des nouveaux CRI.

Notons que le conseil d’administration de ce dernier se réunira, au moins, deux fois par an, en présence de la moitié de ses membres ou leurs représentants et ses décisions seront prises à la majorité des voix.

Le deuxième axe porte sur la création de la commission régionale unifiée de l'investissement. Celle-ci intégrera l'ensemble des anciennes commissions régionales d’investissement en vue d'améliorer et d'harmoniser les procédures de prise de décision. Cette commission se réunira au moins une fois par semaine, ses décisions seront contraignantes et doivent être justifiées et pourraient même faire l’objet de recours devant une commission présidée par le Chef du gouvernement ou le Wali de la région.

Enfin, le troisième axe concerne la simplification des procédures et mesures relatives aux dossiers d'investissement, sur les plans régional et central, avec l'adoption de la déconcentration administrative. En effet, au niveau central, des approches et lois incitatives modernes seront adoptées, dont l’efficacité a été prouvée au niveau international et qui concernent la simplification globale et systématique des procédures administratives, ainsi que la lutte contre les abus en adoptant une loi de l'obligation d'exécution et de règlement des délais de délivrance des autorisations.

Par ailleurs, le projet de loi 47-18 prévoit dans ses articles 40, 41 et 42, prévoit la création d’une commission ministérielle de pilotage présidée par le Chef de gouvernement. Cette commission sera chargée de diriger le projet de restructuration des Centres et le suivi de son exécution. A ce titre, elle statuera sur les recours dont pourraient faire l’objet les CRI et examinera les propositions visant à régler les difficultés et à faciliter les procédures.

Lire Source
Lire aussi

Hilale plaide pour une action urgente et adéquate pour atténuer les effets des crises humanitaires

Le vice-président du Conseil économique et social des Nations unies (ECOSOC), l'ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l'ONU, Omar Hilale, a appelé, samedi à Marrakech, la communauté internationale à mener une action urgente et adéquate pour atténuer les effets des crises humanitaires.
COM2019: L’Afrique ne doit pas rater la révolution numérique.

L'Afrique ne devrait pas rater la révolution numérique qui permettrait au continent de réaliser un saut qualitatif dans plusieurs domaines, a relevé, jeudi à Marrakech, la secrétaire exécutive adjointe de la Commission économique pour l'Afrique (CEA), Giovanie Biha.
Tenue à New Delhi de la 6ème Commission mixte Maroc-Inde.

LA SIXIÈME SESSION DE LA COMMISSION MIXTE MAROC-INDE, S’EST TENUE, MERCREDI 20 MARS 2019 À NEW DELHI, POUR FAIRE LE POINT SUR L’ÉVOLUTION DES RELATIONS ENTRE LES DEUX PAYS ET EXAMINER LES MOYENS D’ASSEOIR LA VISION NOVATRICE QUE LES DEUX PAYS PAYS SOUHAITENT CONFÉRER À LEUR CADRE DE COOPÉRATION.
“Moucharaka Mouwatina”: 75 MDH alloués à l’appui des projets des associations.

Une enveloppe de 75 millions de dirhams a été alloué à des projets portés par des associations dans le cadre du programme "Moucharaka Mouwatina" d'appui à la société civile dans les régions de Casablanca-Settat, l'Oriental, Souss-Massa et Tanger-Tétouan-Al Hoceima, a indiqué mardi le ministre délégué chargé des relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.
La sécurité routière au centre d’une rencontre à Marrakech.

L’ÉLABORATION DES PLANS RÉGIONAL ET PROVINCIAUX DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE POUR LA PÉRIODE 2019-2021 A ÉTÉ AU CENTRE D’UNE RÉUNION DU COMITÉ RÉGIONAL DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE MARRAKECH-SAFI.
Tétouan se dote d’un Conseil provincial du tourisme.

LA VILLE DE TÉTOUAN VIENT DE SE DOTER D’UN CONSEIL PROVINCIAL DU TOURISME, UNE INSTANCE PROFESSIONNELLE AYANT POUR OBJECTIF D’ENCADRER ET DE REPRÉSENTER LES PROFESSIONNELS DU TOURISME DE LA PROVINCE.
Le Sultanat d’Oman salue le développement que connaît le Maroc.

Le président du Conseil de la Choura omanais, Cheikh Hilal Ben Khaled Al-Maouli, a salué, à Rabat, le développement que connaît le Maroc à tous les niveaux.
Le pont à haubans de Sidi Maârouf devrait être inauguré le 15 avril.

Alors qu’il devait être mis en service à la fin de l’année 2018, le pont à haubans de Sidi Maarouf devrait finalement être inauguré le 15 avril prochain. Des sources proches du dossier nous expliquent les raisons du retard pris sur le chantier.
Mouvement de mutation: 740 bénéficiaires parmi les directeurs.

Un total de 740 directeurs et directeurs d'études dans les établissements d'éducation et d'enseignement publics ont bénéficié du mouvement de mutation au titre de l'année 2019, a annoncé le département de l’Éducation nationale Les bénéficiaires de ce mouvement sont répartis entre le primaire (492), le secondaire collégial (146) et le secondaire qualifiant (102), précise le département dans un communiqué.
La présidente du Conseil national fédéral émirati réitère le soutien de son pays à l'intégrité territoriale du Royaume

La présidente du Conseil national fédéral émirati, Amal Bint Abdallah Al Qubaissi, a réitéré le soutien de son pays à l'intégrité territoriale du Royaume, soulignant que la souveraineté du Maroc ne peut faire l'objet d'aucune contestation ni de controverse.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Apple - Shuffle 1Go
- Capacité de 1 Go
- Poid plume : seulement 15 g
- Autonomie de 12 heures en lecture
- Lecture garantie sans saut même en cas d'utilisation sportive
- Système de fixation par clips

Leguide Voyage


English pub
Mieux vaut aimer le foot, surtout en période de Coupe d’Europe, car les écrans répartis dans tous les coins diffusent des matchs en continu ! Mais au delà de la fièvre du ballon rond, l’English pub est un point de ralliement idéal pour se plonger dans une ambiance festive qui réunit jeunes et moins jeunes au sein d’un cadre boisé, cosy et chaleureux.