Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
20 Minutes, il y a 15 jours

Trump prêt à rencontrer les dirigeants iraniens «quand ils le veulent».
Le président américain doute toutefois de la volonté de Téhéran...

Il est prêt à dialoguer avec tout le monde. Après avoir rencontré Kim Jong-un au terme d’une escalade verbale sans précédent avec la Corée du Nord, Donald Trump se dit désormais prêt à voir les dirigeants iraniens « quand ils veulent », malgré la fermeté affichée ces derniers mois contre l’Iran.

« Je ne sais pas s’ils y sont prêts », a dit lundi le président des Etats-Unis en réponse à une question sur une éventuelle rencontre avec son homologue iranien Hassan Rohani. « J’imagine qu’ils voudront me rencontrer, je suis prêt à les rencontrer quand ils veulent », a-t-il ajouté devant la presse.

Selon lui, c’est « bon pour eux, bon pour nous, bon pour le monde entier », surtout « si nous pouvons trouver une solution sérieuse, pas un gâchis de papier comme l’autre accord ».

Pas de condition préalable
Donald Trump a annoncé en mai le retrait des Etats-Unis de l’accord international censé empêcher l’Iran de se doter de la bombe atomique, qu’il juge trop laxiste. Il a rétabli toutes les sanctions levées après sa signature en 2015, avec un sévère contrecoup pour de nombreuses entreprises européennes, sommées de quitter l’Iran sous peine d’être frappées par des mesures punitives américaines.

Washington a dressé une liste de douze conditions draconiennes pour un nouvel accord avec l’Iran.

Donald Trump a en revanche assuré ne pas poser de conditions à une rencontre qui serait la première entre des présidents américain et iranien depuis la révolution islamique de 1979, il y a près de 40 ans. Mais son secrétaire d’Etat Mike Pompeo a ensuite précisé sur la chaîne CNBC qu’une réunion au sommet pourrait avoir lieu « si les Iraniens démontrent qu’ils sont prêts à des changements fondamentaux dans leur manière de traiter leur peuple, modifient leur comportement malveillant » au Moyen-Orient et se montrent ouverts à un accord sur le nucléaire « qui empêche vraiment la prolifération ».

L’ouverture américaine intervient en tout cas alors que le ton était monté ces derniers jours.

Le président Rohani a d’abord prévenu qu’un conflit avec l’Iran serait la « mère de toutes les guerres ».

Tweet en majuscules
« NE MENACEZ PLUS JAMAIS LES ÉTATS-UNIS OU VOUS ALLEZ SUBIR DES CONSÉQUENCES TELLES QUE PEU AU COURS DE L’HISTOIRE EN ONT CONNUES AUPARAVANT », lui a directement répondu Donald Trump dans un tweet en majuscules.

« SOYEZ PRUDENT ! », a ensuite rétorqué, sur le même mode, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

Le registre de l’avertissement américain rappelle celui employé, il y a un an, contre les ambitions nucléaires de la Corée du Nord, à laquelle Donald Trump promettait « le feu et la colère » et une « destruction totale » en cas d’agression. En parallèle de la campagne de « pression maximale », mélange d’isolement diplomatique et de sanctions draconiennes, mise en place par Washington, les échanges d’invectives avec Kim Jong-un étaient allés crescendo pendant que Pyongyang multipliait les essais balistiques et nucléaires.

En savoir plus
Lire aussi

Roumanie: Des milliers de personnes manifestent à nouveau contre le gouvernement.

Les manifestants accusent le gouvernement de corruption et exigent sa démission...
Incendie au Portugal: La situation «globalement stabilisée», les pompiers redoutent une reprise des feux

L’incendie a fait 39 blessés et des milliers d’habitants ont dû être évacués…
Gaza: Un accord unilatéral pour l’apaisement consacrerait la division interne.

Tout accord unilatéral visant à apaiser les tensions avec Israël dans la bande de Gaza représentera une consécration du clivage inter-palestinien, a averti mercredi le gouvernement palestinien.
Venezuela : des députés seront jugés pour l'"attentat" contre Maduro.

Nicolas Maduro a aussi impliqué mardi l'opposant Julio Borges, actuellement en exil, dans l'"attentat" dont il prétend avoir été la cible.
Etats-Unis: Deux foyers forment le plus grand incendie de l'histoire de la Californie.

Appelés conjointement «incendie du Mendocino Complex», les deux brasiers ont consumé jusqu'à présent 114.850 hectares de terrain et ne sont maîtrisés qu'à 30%...
Ryad expulse l'ambassadeur du Canada après des critiques sur les droits de l'Homme.

Ryad n'a pas apprécié que l'ambassade canadienne demande "la libération immédiate" d'activistes des droits de l'homme récemment arrêtés.
Zimbabwe: Emmerson Mnangagwa élu président, son adversaire conteste les résultats.

L'ancien bras-droit de Mugabe s'impose avec 50,8% des voix au premier tour, selon les résultats annoncés par la commission électorale...
Israël bloque de nouveau les livraisons de carburant à Gaza.

Cette décision a été prise en réaction à de nouveaux envois de cerf-volants incendiaires vers Israël.
Mexique : un avion de ligne s'écrase au décollage.

Un avion de la compagnie Aeromexico avec 101 personnes à bord s'est écrasé hier mardi peu après le décollage dans l'Etat de Durango, dans le nord du Mexique, faisant 85 blessés, dont deux dans un état critique, ont annoncé les autorités locales.
Trump prêt à rencontrer les dirigeants iraniens «quand ils le veulent».

Le président américain doute toutefois de la volonté de Téhéran...



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


DELL - N5030
DELL INSPIRON N5030

- Processeur : Intel Dual Core (2,30 GHz)
- Mémoire : 2 Go
- Disque Dur : 320 Go SATA
- Graveur DVD
- Lecteur de cartes
- Webcam - Wifi
- Ecran : 15.6' HD
- Windows 7

Leguide Voyage


Riad Zahraa
Zahraa en arabe est la fleur d'oranger; c'est aussi le prénom d'une belle dame. Riad Zahraa est une ancienne maison andalouse, restaurée selon les normes d'architecture islamique pour servir de maison d'hôtes.