Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
20 Minutes, il y a 6 mois

Trump prêt à rencontrer les dirigeants iraniens «quand ils le veulent».
Le président américain doute toutefois de la volonté de Téhéran...

Il est prêt à dialoguer avec tout le monde. Après avoir rencontré Kim Jong-un au terme d’une escalade verbale sans précédent avec la Corée du Nord, Donald Trump se dit désormais prêt à voir les dirigeants iraniens « quand ils veulent », malgré la fermeté affichée ces derniers mois contre l’Iran.

« Je ne sais pas s’ils y sont prêts », a dit lundi le président des Etats-Unis en réponse à une question sur une éventuelle rencontre avec son homologue iranien Hassan Rohani. « J’imagine qu’ils voudront me rencontrer, je suis prêt à les rencontrer quand ils veulent », a-t-il ajouté devant la presse.

Selon lui, c’est « bon pour eux, bon pour nous, bon pour le monde entier », surtout « si nous pouvons trouver une solution sérieuse, pas un gâchis de papier comme l’autre accord ».

Pas de condition préalable
Donald Trump a annoncé en mai le retrait des Etats-Unis de l’accord international censé empêcher l’Iran de se doter de la bombe atomique, qu’il juge trop laxiste. Il a rétabli toutes les sanctions levées après sa signature en 2015, avec un sévère contrecoup pour de nombreuses entreprises européennes, sommées de quitter l’Iran sous peine d’être frappées par des mesures punitives américaines.

Washington a dressé une liste de douze conditions draconiennes pour un nouvel accord avec l’Iran.

Donald Trump a en revanche assuré ne pas poser de conditions à une rencontre qui serait la première entre des présidents américain et iranien depuis la révolution islamique de 1979, il y a près de 40 ans. Mais son secrétaire d’Etat Mike Pompeo a ensuite précisé sur la chaîne CNBC qu’une réunion au sommet pourrait avoir lieu « si les Iraniens démontrent qu’ils sont prêts à des changements fondamentaux dans leur manière de traiter leur peuple, modifient leur comportement malveillant » au Moyen-Orient et se montrent ouverts à un accord sur le nucléaire « qui empêche vraiment la prolifération ».

L’ouverture américaine intervient en tout cas alors que le ton était monté ces derniers jours.

Le président Rohani a d’abord prévenu qu’un conflit avec l’Iran serait la « mère de toutes les guerres ».

Tweet en majuscules
« NE MENACEZ PLUS JAMAIS LES ÉTATS-UNIS OU VOUS ALLEZ SUBIR DES CONSÉQUENCES TELLES QUE PEU AU COURS DE L’HISTOIRE EN ONT CONNUES AUPARAVANT », lui a directement répondu Donald Trump dans un tweet en majuscules.

« SOYEZ PRUDENT ! », a ensuite rétorqué, sur le même mode, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

Le registre de l’avertissement américain rappelle celui employé, il y a un an, contre les ambitions nucléaires de la Corée du Nord, à laquelle Donald Trump promettait « le feu et la colère » et une « destruction totale » en cas d’agression. En parallèle de la campagne de « pression maximale », mélange d’isolement diplomatique et de sanctions draconiennes, mise en place par Washington, les échanges d’invectives avec Kim Jong-un étaient allés crescendo pendant que Pyongyang multipliait les essais balistiques et nucléaires.

En savoir plus
Lire aussi

Inde: Un pilote tué dans la collision de deux avions de l’armée de l’air dans le sud.

Un pilote de l'armée de l'air indienne (IAF) a été tué après la collision de deux avions Hawk dans les airs, lors d'un spectacle près de la base aérienne Yelahanka à Bengaluru, dans le sud de l'Inde, a annoncé l'armée de l'air indienne.
Deux policiers égyptiens tués dans une explosion au Caire.

Deux policiers ont été tués, hier, au Caire, dans l'explosion d'un engin en possession d'un homme qu'ils poursuivaient pour avoir posé une bombe la semaine dernière près d'une mosquée. Le suspect a aussi péri dans l'explosion.
Inde: A peine inauguré, le train le plus rapide du pays heurte une vache et tombe en panne

Ce train, qui peut atteindre les 180 km/h, permet de raccourcir le trajet entre New Delhi et Varanasi (850 km) de quatorze à huit heures
L'Algérie, le Maroc et la Tunisie rechignent à rapatrier "leurs" jihadistes détenus en Syrie

Poussés par Washington à rapatrier leurs ressortissants ayant combattu dans les rangs du groupe EI et détenus par les Kurdes en Syrie, les pays du Maghreb ne sont pas pressés d'organiser le retour de "leurs" jihadistes.
Le président Bolsonaro rentre à Brasilia après près de deux semaines d’hospitalisation.

Le président Jair Bolsonaro est rentré, mercredi, à Brasilia, après près de deux semaines d’hospitalisation à l’hôpital Albert Einstein à Sao Paulo, où il avait subi une chirurgie pour enlever un sac de colostomie et reconstruire son tract intestinal.
La révolte contre le président Jovenel Moïse s'intensifie en Haïti.

Manifestations, magasins pillés, évasion de prison : la révolte contre le président Jovenel Moïse qui dure depuis le 7 février a donné lieu mardi à des scènes chaotiques en Haïti.
Au Venezuela, le soutien fragile de l’armée à Nicolas Maduro

La haute hiérarchie serre les rangs derrière le président et refuse les appels au ralliement de Juan Guaido. Mais les troupes sont divisées et se montrent sensibles à la promesse d’amnistie.
Bouteflika brigue un 5e mandat.

Abdelaziz Bouteflika a mis fin à des mois de spéculation en annonçant, dimanche, qu'il briguerait un cinquième mandat en avril, malgré des problèmes de santé l'ayant considérablement affaibli.
Venezuela : l'aide humanitaire américaine arrive à la frontière.

Les premiers camions d'aide humanitaire américaine destinée au Venezuela sont arrivés hier à la frontière entre la Colombie et le Venezuela, tandis que les pays du Groupe de contact ont appelé à une "élection présidentielle libre".
Au Burkina Faso, les Peuls victimes d’une stigmatisation meurtrière.

En janvier, des dizaines de villageois ont été massacrés près de Yirgou lors de violences intercommunautaires exacerbées par la montée de la menace terroriste.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Panasonic -
micro onde
Menu à touche unique
Rechaffage auto
Decongelation Turbo
Fenêtre en verre
22L 800W

Leguide Voyage


Hôtel Menzeh Dalia
L'hôtel Menzeh Dalia c'est l'adresse prestigieuse à Meknes pour vos séjours individuels ou en groupe.