Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
TELQUEL.ma, il y a 19 jours

4 choses à retenir du rapport sur la stabilité financière de Bank Al Maghrib
Bank Al Maghrib a publié le 24 juillet son rapport sur la stabilité financière au titre de l’année 2017. Retour sur les quatre points phares du document.

Timide augmentation du patrimoine des ménages
Les ménages marocains ont accumulé un patrimoine financier de l’ordre de 762 milliards de dirhams, soit une progression de 6,8 % par rapport à 2016. La composition de ce patrimoine n’a pas fondamentalement changé depuis dix ans, puisque les dépôts bancaires représentent 80 % du total du patrimoine, alors que les titres financiers représentent 10 % et l’assurance vie 7 %.

Les dépôts bancaires représentent un montant de 634 milliards de dirhams en 2017, soit une hausse de 6 % par rapport à 2016. Les dépôts à vue (comptes bancaires non rémunérés) et les dépôts en comptes d’épargne (comptes sur carnet) représentent 83 % du total des dépôts des ménages en banque. Le reste des dépôts prend la forme de dépôts à terme (somme bloquée pour une période précise). Ces derniers se sont repliés de 1,1 % en 2017 par rapport à l’année précédente en raison de la baisse des taux d’intérêt rémunérant de ce type de placement.

Des ménages surendettés par rapport aux pays émergents
La dette des ménages en 2017 a augmenté de 4,4 % par rapport à 2016. Elle représente 30 % du PIB, un niveau stable depuis cinq ans. Ce taux reste toutefois élevé par rapport à celui des pays émergents, où il se situe à 21 % selon le Fonds monétaire international ce qui signifie que les ménages marocains sont surendettés par rapport à ceux qui ont des économies au niveau desquelles le Maroc souhaite se hisser.

La dette des ménages se compose de crédits à l’habitat (64 %) et de crédits à la consommation (36 %). Par catégorie socio professionnelle, les dettes ont été contractées principalement par les fonctionnaires (45,4 %), suivi par les salariés (37,4 %), les retraités (9,2 %), les professions libérales (6,3 %) et autre (1,6 %).

La CIMR dans le vert
Le nombre d’actifs cotisants aux régimes de retraite s’est élevé à 4,5 millions de personnes, soit 41,8 % de la population active. Ces derniers ont cotisé, au titre de l’année 2017 pour un montant de 45,7 milliards de dirhams en 2017. Les réserves constituées par ces régimes ont augmenté de 4,5 % par rapport à 2016, pour atteindre 293,7 milliards de dirhams.

Les placements des régimes de retraite ont représenté 292 milliards de dirhams en 2017. Ceux dans les obligations ont représenté 70,8 % (dont 50,7 % en Bons de trésor) du total des placements, alors que le placement en actions s’est limité à 28 % de ces placements. Le champion des placements en actions est la CIMR avec 51,3 % placés en actions et en parts sociales, alors qu’il ne dépasse pas 29,6 % pour le RCAR et 11,7 % pour le RPC-CMR.

Concernant l’épuisement des réserves des régimes de retraite, il est prévu en 2043 pour la CNSS, en 2040 pour la RCAR et en 2027 pour le RPC-CMR. Selon les projections, les réserves de la CIMR resteront positives.

Un bilan positif pour le secteur bancaire
La taille du secteur bancaire, calculée sur la base du total bilan des banques, s’est accrue de 6 % pour se situer à 1,271 milliards de dirhams, soit 120 % du PIB. Ces bilans ont augmenté du côté des emplois (ce que la banque doit) par la hausse des portefeuilles titres et des crédits, et du côté des ressources (ce que la banque possède), par les dépôts collectés et les refinancements sur le marché obligataire.

La répartition des crédits bancaires demeure sans changement durant les dix dernières années. Les ménages représentent 33 % des crédits, suivi par les entreprises financières (13 %), le secteur du BTP (11 %), et les industries manufacturières (10 %), puis le secteur du commerce (7 %) et transport et communication (4 %).

Les créances en souffrance détenues par les banques se sont contractées en 2017, pour passer de 6,8 % du total des créances bancaires en 2016 à 2,3 % en 2017. L’encours de ces créances se situe à 63 milliards de dirhams.

Lire Source
Lire aussi

La Bourse de Casablanca entame la semaine en légère baisse.

La Bourse de Casablanca a débuté la semaine en légère baisse, dû en partie à la mauvaise performance affichée par les secteurs "Participation et Promotion immobilières" et "Sylviculture & Papier".
Classement : Tanger-Med, 1er port à conteneurs en Afrique.

Le port Tanger Med se hisse en première position en Afrique et 45ème parmi les 500 ports à conteneurs du monde, à en croire le dernier classement de référence du "World Top Container Ports" de la revue spécialisée "Container Management".
Croissance mondiale : La BCE met en garde contre une montée du protectionnisme.

Les dangers qui guettent la croissance mondiale pourraient s’aggraver avec la montée du protectionnisme, alors que la menace d’un relèvement des droits de douane américains continue de saper la confiance des marchés, relève jeudi la Banque centrale européenne (BCE).
Dakhla : Bientôt des circuits touristiques spécifiques pour l’artisanat.

La ville de Dakhla sera dotée de circuits d’artisanat adossés aux circuits touristiques à la région Dakhla-Oued Eddahab pour enrichir l’offre culturelle et touristique de la perle du Sud.
Tanger-Med, premier port à conteneurs en Afrique.

Tanger Med vient de conforter sa position dans le top 50 mondial des ports à conteneurs, se classant 1er en Afrique et 45ème au monde.
Profit warning pour le spécialiste de la peinture Colorado.

L'industriel Colorado a émis un profit warning le 3 août. Le spécialiste de la peinture s'attend à une baisse du son résultat net au titre du premier semestre 2018
Hausse du commerce extérieur de marchandises.

Le commerce extérieur de marchandises au Maroc a progressé de 7,8% à 685,8 milliards de dirhams (MMDH) contre 636,2 MMDH en 2016, selon l'Office des changes.
Au Maroc, l’électrification a fait "des bonds de géant" (BAD).

En 20 ans, l'électrification au Maroc a fait "des bonds de géant" jusqu’à assurer une couverture quasi-totale du territoire et permettre au pays d'apparaître comme un "pionnier" des énergies renouvelables en Afrique, selon la Banque africaine de développement (BAD)
La CGI signe une charte de partenariat avec les notaires.

La Compagnie générale immobilière (CGI), filiale du Groupe CDG, et le Conseil national de l’Ordre des notaires du Maroc (CNONM) ont procédé récemment à Rabat à la signature d’une charte de partenariat.
Béni Mellal-Khenifra : 2,2 milliards de dirhams d’investissements au 1er semestre 2018.

La commission régionale d’investissement de Béni Mellal-Khenifra a approuvé, lors du premier semestre 2018, un total de 50 projets avec un investissement global de 2,2 milliards de dirhams, devant créer 2.080 emplois fixes et directs.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - GAMME MID DAY
1 Réf.:MD77121C/W 815 Dh
Bureau 1 tiroir
couleur : Cerisier ou wengé
Dim.: 120x60x77 cm
2 Réf.:MD15121C 995 Dh
Bureau avec étagères
Couleur : Cerisier
Dim.: 120x60x150 cm
Disponible en couleur wengé
Réf.: MD15121W 1.150 Dh

Leguide Voyage


Olympic Car
Olympic Car Casablanca, Leader de la location de voiture à Casablanca depuis 2004.