Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Le Matin , il y a 2 mois

Anima : le Maroc succède à la Tunisie.
Le Maroc a été élu, dès le premier tour, président de la plateforme de coopération pour le développement économique en Mditerranée «Anima Investment Network», lors de l'Assemblée générale de la plateforme, tenue le 26 juin à Tunis.

Le Maroc représenté par l'Agence de l'Oriental, en la personne du directeur du Pôle coopération internationale et promotion économique, Abdelkader Betari, présidera ainsi pour un mandat de 3 ans (2019-2021) Anima, une plateforme multi pays et multi organisations du bassin méditerranéen, créée en 2006 à Marseille (France) par un consortium d’agences de pays euro-méditerranéen, dont le Maroc.

La présidence marocaine d’ANIMA, qui succède à celle de la Tunisie (2012 à 2018), proposera durant les 3 prochaines années une stratégie basée sur le soutien au développement des territoires sur la base de l’expérience marocaine dans le cadre de la régionalisation avancée. La Région de l’Oriental s’est en effet distinguée au cours des 3 dernières années par l’organisation de plusieurs actions appréciées de soutien aux investissements et au développement en particulier du patrimoine immatériel.

Cette Assemblée générale a eu lieu en marge de la conférence annuelle d’Anima, qui a été consacrée au projet «The Next Society» et au lancement du projet Ebsomed, 2 projets de 4 ans (2017-2020) et 2018 -2021, financés par la Commission européenne.

Ayant pris part à cette conférence une importante délégation marocaine composée du directeur général de l'Agence de l’Oriental, Mohamed Mbarki, du directeur du Pôle coopération internationale et promotion économique de l’Agence de l’Oriental, Abdelkader Betari, ainsi que de plusieurs directeurs et responsables des Centres régionaux d’investissements (CRI), notamment le CRI de Oued Noun, de Fès, de Meknès, de Sous-Massa, outre le Centre de l'Oriental-Oujda, l'Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (Amdie) et des représentants du secteur privé dont la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

L'Assemblée générale de l'Anima a aussi porté sur l'élection de son Conseil d’administration.

Ont été élus au CA, l'Agence de l’Oriental (Maroc), l'AMDIE, Associacion Multisectorial des Empresas (AMEC-Espagne), Business France (France), la Chambre de commerce et d’industrie Marseille Provence (CCIMP -France), Centro Estero per l’Internazionnalizzazione (Ciepiemonte - Italie), Confédération nationale des entreprises citoyennes (Conect - Tunisie), Enterprise Grèce (Grèce), Foreign Investment Promotion Agency (FIPA Tunisia -Tunisie), General Authority for Investment and Free Zones (GAFI -Egypte), International Network for SMEs (INSME -Italie), Malta Enterprise (Malte), Syrian Enterprise & Business Center (SEBC – Syrie), Region Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur (France) et Ville de Marseille (France).

Néanmoins, l'Agence nationale de développement de l’investissement (ANDI - Algérie) et l'Agence chypriote Invest Cyprus - CIPA n’ont pas été élues.

Ont participé à ces événements plus de 150 participants provenant de 15 pays euro-méditerranéens accompagnés de nombreux représentants gouvernementaux, d’organisations internationales, de banques, d'organisations patronales, de la société civile et d'universités.

Le réseau Anima réunit 75 membres présents dans 22 pays de la zone euro-méditerranéenne dont des agences gouvernementales et régionales de promotion des territoires, des fédérations d’entrepreneurs, des pôles d’innovation, des investisseurs et des instituts de recherche.

L'objectif d'Anima est de contribuer à une amélioration continue du climat des affaires et de l’investissement et à un développement économique durable et partagé en Méditerranée.

Lire Source
Lire aussi

Le Maroc prêt à aider le Ghana à produire de la volaille localement.

Le Ghana dispose d’énormes potentialités, notamment pour la production de matières premières comme le maïs et le soja, aliments nécessaires pour la volaille, a fait remarquer Youssef Alaoui, le Président de la FISA (Fédération interprofessionnelle du secteur avicole).
Une politique sociale libérale ou le pari risqué de l’Exécutif.

Le gouvernement entend poursuivre les réformes libérales et, en même temps, mettre en place une politique sociale qu’il veut plus efficace. Le registre social unifié semble être l’outil privilégié pour y parvenir. A priori, le contexte, notamment une croissance atone, ne lui est pas tout à fait favorable.
Sonasid : Un chiffre d’affaires de près de 2 MMDH au premier semestre

Une bonne performance sur le plan social et consolidé.
Bilan médiocre du secteur du tourisme entre 2000 et 2015 selon le Comex.

Si les hôtels classés de Marrakech et Casablanca ont bénéficié d’une croissance de nuitées, les ETS de Fès, Ouarzazate et Agadir ont connu une érosion du nombre de nuitée. Pour sa part, le taux d’occupation national a chuté de 52% en 2006 à environ 40% en 2015. Le Comité des experts recommande toujours l’orientation vers le tourisme balnéaire.
Produits Halal, un marché prometteur pour le Maroc.

Le marché des produits halal au Maroc est «prometteur» et doit renforcer les potentialités des entreprises exportatrices en vue d’une présence accrue sur le marché internationale, ont souligné les participants à une conférence-débat, organisée mardi à Casablanca.
Maroc Telecom premier opérateur télécoms national à être certifié « ISO 9001 Version 2015 ».

Maroc Telecom, acteur majeur des télécoms en Afrique et leader national des télécoms, annonce avoir obtenu la certification ISO 9001 dans sa toute dernière version 2015.
Le portefeuille stratégique de BMCE Capital domine le MASI.

A fin août, la contre-performance du portefeuille est de 3,99%, contre -6,8% pour le Masi. La situation économique pèse lourd sur le marché boursier. Le portefeuille étudié est composé de 23 valeurs
Artisanat et économie sociale : Une zone d’activité économique à Guelmim.

Le conseil communal de la ville de Guelmim a approuvé, jeudi dernier lors d’une session extraordinaire, le projet de création d’une zone d’activité économique liée à l’artisanat et l’économie sociale, qui donnera un nouveau souffle à l’économie de la porte du désert et permettra d’améliorer les revenus des artisans et des groupements professionnels.
Les investissements publicitaires ont accusé une baisse de 350 MDH .

La télévision, la presse écrite et l’affichage ont tous connu des baisses d’investissements comprises entre 100 et 130 millions de dirhams à fin juillet 2018. La structure du marché dominée par les opérateurs télécoms, la banque et la finance et les produits alimentaires fragilise le marché. Les canaux de communication, notamment la presse écrite, n’ont pas réussi à introduire de nouveaux annonceurs.
Une unité de valorisation de l’amandier lancée à Ighrem : «Dar Louz» verra le jour à Taroudant.

Le projet consistera, entre autres, en un espace de collecte et de stockage, des ateliers de valorisation, un espace d’exposition et de commercialisation.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - Gamme PALMA
Réf.: PALMA2/M/N-BG-BL 1.990 Dh
Banquette 2 places en bycast
couleur : marron, noir beige,ou blanc

Réf.: PALMA1/M/N-BG-BL 1.290 Dh
Fauteuil 1 place en bycast
couleur : marron, noir beige,ou blanc

Leguide Voyage


Dar Calipau
Comme l'atteste l'acte de propriété vieux de trois siècles et demi, Dar CALIPAU est une demeure historique ou vous pourrez revivre au présent la vie des Grandes Familles Fassi dans un cadre inoubliable.