Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Le Matin , il y a 7 jours

Anima : le Maroc succède à la Tunisie.
Le Maroc a été élu, dès le premier tour, président de la plateforme de coopération pour le développement économique en Mditerranée «Anima Investment Network», lors de l'Assemblée générale de la plateforme, tenue le 26 juin à Tunis.

Le Maroc représenté par l'Agence de l'Oriental, en la personne du directeur du Pôle coopération internationale et promotion économique, Abdelkader Betari, présidera ainsi pour un mandat de 3 ans (2019-2021) Anima, une plateforme multi pays et multi organisations du bassin méditerranéen, créée en 2006 à Marseille (France) par un consortium d’agences de pays euro-méditerranéen, dont le Maroc.

La présidence marocaine d’ANIMA, qui succède à celle de la Tunisie (2012 à 2018), proposera durant les 3 prochaines années une stratégie basée sur le soutien au développement des territoires sur la base de l’expérience marocaine dans le cadre de la régionalisation avancée. La Région de l’Oriental s’est en effet distinguée au cours des 3 dernières années par l’organisation de plusieurs actions appréciées de soutien aux investissements et au développement en particulier du patrimoine immatériel.

Cette Assemblée générale a eu lieu en marge de la conférence annuelle d’Anima, qui a été consacrée au projet «The Next Society» et au lancement du projet Ebsomed, 2 projets de 4 ans (2017-2020) et 2018 -2021, financés par la Commission européenne.

Ayant pris part à cette conférence une importante délégation marocaine composée du directeur général de l'Agence de l’Oriental, Mohamed Mbarki, du directeur du Pôle coopération internationale et promotion économique de l’Agence de l’Oriental, Abdelkader Betari, ainsi que de plusieurs directeurs et responsables des Centres régionaux d’investissements (CRI), notamment le CRI de Oued Noun, de Fès, de Meknès, de Sous-Massa, outre le Centre de l'Oriental-Oujda, l'Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (Amdie) et des représentants du secteur privé dont la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

L'Assemblée générale de l'Anima a aussi porté sur l'élection de son Conseil d’administration.

Ont été élus au CA, l'Agence de l’Oriental (Maroc), l'AMDIE, Associacion Multisectorial des Empresas (AMEC-Espagne), Business France (France), la Chambre de commerce et d’industrie Marseille Provence (CCIMP -France), Centro Estero per l’Internazionnalizzazione (Ciepiemonte - Italie), Confédération nationale des entreprises citoyennes (Conect - Tunisie), Enterprise Grèce (Grèce), Foreign Investment Promotion Agency (FIPA Tunisia -Tunisie), General Authority for Investment and Free Zones (GAFI -Egypte), International Network for SMEs (INSME -Italie), Malta Enterprise (Malte), Syrian Enterprise & Business Center (SEBC – Syrie), Region Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur (France) et Ville de Marseille (France).

Néanmoins, l'Agence nationale de développement de l’investissement (ANDI - Algérie) et l'Agence chypriote Invest Cyprus - CIPA n’ont pas été élues.

Ont participé à ces événements plus de 150 participants provenant de 15 pays euro-méditerranéens accompagnés de nombreux représentants gouvernementaux, d’organisations internationales, de banques, d'organisations patronales, de la société civile et d'universités.

Le réseau Anima réunit 75 membres présents dans 22 pays de la zone euro-méditerranéenne dont des agences gouvernementales et régionales de promotion des territoires, des fédérations d’entrepreneurs, des pôles d’innovation, des investisseurs et des instituts de recherche.

L'objectif d'Anima est de contribuer à une amélioration continue du climat des affaires et de l’investissement et à un développement économique durable et partagé en Méditerranée.

Lire Source
Lire aussi

Agroalimentaire : La BCP débat des opportunités régionales d’investissement dans le Nord.

L’agriculture dans la région du Nord dispose d’une multitude d’atouts lui permettant d’occuper une position de choix pour le développement économique de l’ensemble de son territoire.
Textile : les enseignes locales préparent une nouvelle riposte contre les produits turcs.

L’impact des droits de douane sur le marché intérieur est annulé par la forte dépréciation de la livre turque. Les exportateurs sont malmenés sur le marché européen par la sous-traitance turque devenue moins chère pour les donneurs d’ordre.
Record de ventes pour le groupe Renault au premier semestre 2018.

Selon les chiffres publiés ce lundi 16 juillet, au premier semestre 2018, le groupe Renault enregistre une croissance de 9,8 % de ses ventes au niveau international. Ces résultats sont dus notamment aux bonnes performances des Dacia fabriquées à l'usine de Tanger.
Londres : Attijariwafa bank primée « meilleure banque au Maroc ».

Le groupe Attijariwafa bank (AWB) a remporté, le 12 juillet à Londres, lors de l' »Euromoney Awards for Excellence 2018?, les prix de la « Meilleure banque au Maroc » et de la « Meilleure banque de la TPME en Afrique », décernés par Euromoney, magazine international de référence des marchés financiers du monde depuis 1992.
OCP Policy : Appel à l’adoption d’une nouvelle approche dans les relations euro-méditerranéennes.

Les participants à la conférence annuelle EuroMeSCo 2018, organisée jeudi à Rabat sous le thème «Un autre regard sur les relations euro-méditerranéennes», ont appelé à l’adoption d’une nouvelle approche dans les relations euro-méditerranéennes et les rapports Nord-Sud.
Anima : le Maroc succède à la Tunisie.

Le Maroc a été élu, dès le premier tour, président de la plateforme de coopération pour le développement économique en Mditerranée «Anima Investment Network», lors de l'Assemblée générale de la plateforme, tenue le 26 juin à Tunis.
L’ADII et l’Association des producteurs de raisins s’allient.

L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) et l’Association des producteurs de raisins au Maroc (Aspram) ont signé, lundi à Rabat, un accord-cadre de partenariat institutionnalisant les relations de coopération entre les deux parties
Immobilier : ce qu’il faut savoir sur le redressement fiscal .

Pour les opérateurs, le fisc se base sur un référentiel des prix déconnecté de la réalité du marché. La procédure de la contestation d’un redressement fiscal est pénible, longue…et à double tranchant. Le fisc remet l’attestation fiscale après le dépôt de la déclaration de la TPI.
La croissance pénalisée par la demande extérieure.

Au premier trimestre, le PIB a crû de 3,2%, en ralentissement par rapport à la même période de 2017. Les mines, l’électricité et l’eau en forte croissance n L’hôtellerie, la restauration et le transport décélèrent.
Le G20 évalue les besoins d'investissements du Maroc

Le Maroc a besoin d'environ 37 milliards de dollars d'investissements dans les infrastructures pour pouvoir atteindre les objectifs de développement durable conformément à ceux fixés par les Nations Unies d'ici 2030, a indiqué un centre de recherche du G20.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Dell - Vostro 1015
core2 Duo / 2.10 Ghz, Mémoire 3 Go, HDD 320 GO, Graveur DVD,Bluetooth , Webcam Intégrée, Ecran 15.6"

Leguide Voyage


El Oumnia Puerto
El Oumnia Puerto est un hôtel à taille humaine qui convient aux familles et aux couples. Le calme du patio vous fera passer d'agréables moments.
L'hôtel Oumnia Puerto est situé non loin de la plage de Tanger.