Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui Le Maroc, il y a 4 mois

Larbi Imghrane : «Timitar a fait économiser un travail d’un demi-siècle à l’artiste amazigh»
Questions à Larbi Imghrane, chanteur amazigh

ALM : Pour commencer, que représente pour vous la participation à Timitar ?

Larbi Imghrane : C’est notre cinquième participation à Timitar, ce qui est un honneur pour nous et aussi une grande responsabilité pour bien représenter la chanson amazighe et toute la région du Souss, et assouvir la soif de notre public. C’est toujours une fierté de se produire dans cette magnifique ville.

Que pensez-vous de la contribution de Timitar à la promotion de la chanson amazighe ?

Si on fait une comparaison de l’avant et l’après Timitar, on va constater un grand développement. Ce festival a donné l’occasion à plusieurs artistes de s’épanouir. Ils ne pouvaient pas avoir la possibilité de participer à des évènements culturels de cette envergure. Il a également beaucoup donné pour valoriser l’art et le chanteur amazighs. Bref, l’effort déployé par Timitar en l’espace de ses 15 ans d’existence a permis d’économiser plus d’un demi-siècle de travail au chanteur amazigh, et je tiens à remercier les initiateurs de cette idée.

Quel regard portez-vous sur la chanson amazighe d’aujourd’hui ?

Cette chanson est toujours présente, à travers les nouveaux rythmes, voies et mots, mais ce qui lui manque actuellement c’est le volet marketing et de vrais managers pour que cette chanson puisse continuer de tracer son chemin, et faire face à la concurrence qu’elle affronte. Il faut aussi venir en aide à cette composante de la culture marocaine au niveau de la région du Souss en la dotant de studios modernes qui répondent aux standards internationaux, et ce pour mettre sur le marché un produit de qualité. Il est également primordial d’accompagner ces artistes sur tous les niveaux, notamment médiatique, pour pouvoir s’imposer davantage.

Quelles sont vos nouveautés ?

Je travaille actuellement sur un nouvel album qui va sortir bientôt composé de plusieurs titres dont je suis le parolier et le compositeur. Il contient également cinq chansons appartenant à la figure emblématique de la scène artistique amazighe, Feu Lhaj Belaid. Et j’espère qu’il sera publié cet été malgré tous nos engagements estivaux.

Est-ce que les réseaux sociaux ont influencé votre parcours ?

Les médias toutes formes confondues sont d’une importance extrême pour chaque artiste et ont toujours accompagné Imghrane dans leur trajet.

En savoir plus
Lire aussi

Rabat: Coup d’envoi de la 5ème édition de la “Nuit des philosophes”.

Le rideau s'est levé à Rabat, sur la cinquième édition de la "Nuit des philosophes", organisée par l'Institut français du Maroc en présence d'une pléiade de penseurs, philosophes et artistes.
Une œuvre originale du peintre américain JonOne, qui embellira la tour de la BNRM.

Une œuvre originale du peintre américain JonOne, devant embellir la tour de la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc (BNRM) à Rabat, sera dévoilée mardi prochain.
Agadir à l’heure de la 15ème édition du Festival international Cinéma et Migrations.

La 15ème édition du Festival international Cinéma et Migration d'Agadir,rendra hommage au cinéma béninois, en présence d'une délégation de cinéastes, acteurs et journalistes conduite par le producteur et réalisateur Sylvestre Amoussou.
Le Centre Pompidou retire l’exposition dénoncée par le Maroc et s’explique.

Le Centre national d’art et de culture Georges Pompidou de Paris a retiré une exposition qui s’est avérée de propagande pro-Polisario au sein d’une de ses salles dédiées aux collections permanentes, reconnaissant ainsi une instrumentalisation.
«Arabian Cinema Awards»: Sara Kadoury primée au Caire.

L'ingénieure de son marocaine Sara Kadoury a remporté le Prix du «meilleur mixage sonore» dans le cadre des «Arabian Cinema Awards» (Prix du cinéma arabe), dont la cérémonie s'est déroulée récemment à l'Opéra du Caire.
Sculpture : L’œuvre d’Ousmane Sow présentée au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain

Depuis le mois d’août dernier, l’intégration de la sculpture d’Ousmane Sow dans les collections du Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain est un symbole de l’africanité revendiquée du Maroc et de son ancrage continental.
Ouverture à Casablanca de la 6ème édition du Salon Professionnel de l’artisanat “Minyadina”

Le 6ème Salon Professionnel de l’artisanat "Minyadina" a ouvert ses portes,à la Foire Internationale de Casablanca, avec la participation de plus de 90 exposants.
Ahmed Hosni fait partie du jury.

Le directeur du Festival du cinéma méditerranéen de Tétouan Ahmed Hosni fera partie du jury de la compétition «Semaine internationale des critiques» dans le cadre de la 40e édition du Festival international du film du Caire, prévue du 20 au 29 novembre prochain, apprend-on auprès des organisateurs.
Le film franco-marocain Tazzeka en avant-première à Casablanca.

Les amoureux du 7ème art ont été au rendez-vous de la projection en avant-première, lundi soir à Casablanca, du film franco-marocain 'Tazzeka’’ du réalisateur français Jean-Philippe Gaud.
Festival de Fès de la culture soufie: Les derviches et les chants spirituels du groupe Taybah égayent la soirée de clôture.

La 11-ème édition du Festival de Fès de la culture soufie s'est achevée, samedi soir, avec un spectacle imprégné de spiritualité et de chants mystiques, produit par l'ensemble d'inspiration soufie Taybah, accompagné des Derviches tourneurs, connus pour leur danse rituelle.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Acer - ASPIRE ONE 531
Écran; 10 pouce large
Disque dur; 160 GO
Processeur;ATOM N270
Webcam+WIFI+BLUTOOTH
Mémoire; 1GO
Clavier Franco Arabe
Sacoche +OFFICE 2007 gratuit

Leguide Voyage


Easy.Loc Car
EASY.LOC CAR est une société spécialisée dans la location de voitures location de voitures pour longue et courte durée.