Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
La vie éco, il y a 1 mois

La croissance pénalisée par la demande extérieure.
Au premier trimestre, le PIB a crû de 3,2%, en ralentissement par rapport à la même période de 2017. Les mines, l’électricité et l’eau en forte croissance n L’hôtellerie, la restauration et le transport décélèrent.

Léger ralentissement de la croissance au premier trimestre 2018: 3,2% d’augmentation du PIB au lieu de 3,5% au même trimestre de 2017, selon l’arrêté des comptes nationaux publiés par le Haut Commissariat au Plan (HCP). En cause, un net fléchissement de la valeur ajoutée du secteur primaire, tombée de 13% au premier trimestre 2017 à 2,7% cette année. Toutefois, une précision, à ce niveau, s’impose : le fort recul du secteur primaire n’est pas à interpréter comme le résultat d’une contre-performance quelconque, puisque la production céréalière, composante principale de la filière, a été estimée à plus de 98 millions de quintaux, soit 3% de plus que le niveau déjà exceptionnellement élevé atteint durant la campagne précédente. La faible progression de la valeur ajoutée primaire relativement à 2017 est par conséquent le résultat d’un effet de base. Cela peut ne pas vouloir dire grand-chose à monsieur Lambda, c’est pourtant la réalité. Hors agriculture, les activités du secteur secondaire (industrie de transformation, BTP, eau et électricité, mines…), en revanche, se sont mieux comportés que durant la même période de 2017 : 4,1% contre 0,7% respectivement. Les branches des mines et celle de l’électricité et eau sont celles qui ont réalisé les taux de croissance les plus élevés : la première avec une valeur ajoutée en hausse de 16,6% contre 1,8% un an auparavant, et la seconde avec 7,8% au lieu de 0,5% en glissement annuel.

Forte augmentation de l’investissement

Le secteur tertiaire, par contre, a quasiment stagné : 3% contre 2,9% en glissement annuel. Ce résultat s’explique par une évolution contrastée des branches composant ce secteur. On note en effet une hausse des valeurs ajoutées du commerce (+4,5% contre 4,3%), des services financiers et assurances (3,3% contre 2,9%), des postes et télécommunication (2,5% au lieu de 1,2%), mais aussi un ralentissement de l’hôtellerie et restauration (6,7% contre 9,9%), du transport (3,6% contre 3,8%), etc.

Comme d’habitude, cette offre (de production) est absorbée principalement par la demande intérieure. Celle-ci a progressé de 4,7%, soit le même niveau que l’an dernier. Par composante, la consommation des ménages a augmenté de 3% (au lieu de 5%), et l’investissement brut de 9,7% (contre 6,2%). La demande extérieure, en raison d’une hausse des importations (9,6%) plus importantes que les exportations (6,8%), a par contre contribué négativement (-1,9 point) à la croissance du PIB. Décidément, ce modèle de croissance, assis sur la demande intérieure, paraît difficilement réformable !

En savoir plus
Lire aussi

Le PLF 2019 table sur un taux de croissance de 3,2%.

Le taux de croissance nationale s’établira à 3,2% et le déficit à 3% du Produit intérieur brut (PIB) en 2019, prévoit la note de cadrage relative au projet de loi de finances (PLF-2019).
La Banque Atlantique, filiale du groupe marocain BCP, déploie sa nouvelle identité visuelle au Mali.

La Banque Atlantique, filiale du groupe marocain Banque Centrale populaire (BCP), a annoncé, mardi, le déploiement de sa nouvelle identité visuelle au Mali.
La Bourse de Casablanca entame la semaine en légère baisse.

La Bourse de Casablanca a débuté la semaine en légère baisse, dû en partie à la mauvaise performance affichée par les secteurs "Participation et Promotion immobilières" et "Sylviculture & Papier".
Classement : Tanger-Med, 1er port à conteneurs en Afrique.

Le port Tanger Med se hisse en première position en Afrique et 45ème parmi les 500 ports à conteneurs du monde, à en croire le dernier classement de référence du "World Top Container Ports" de la revue spécialisée "Container Management".
Croissance mondiale : La BCE met en garde contre une montée du protectionnisme.

Les dangers qui guettent la croissance mondiale pourraient s’aggraver avec la montée du protectionnisme, alors que la menace d’un relèvement des droits de douane américains continue de saper la confiance des marchés, relève jeudi la Banque centrale européenne (BCE).
Dakhla : Bientôt des circuits touristiques spécifiques pour l’artisanat.

La ville de Dakhla sera dotée de circuits d’artisanat adossés aux circuits touristiques à la région Dakhla-Oued Eddahab pour enrichir l’offre culturelle et touristique de la perle du Sud.
Tanger-Med, premier port à conteneurs en Afrique.

Tanger Med vient de conforter sa position dans le top 50 mondial des ports à conteneurs, se classant 1er en Afrique et 45ème au monde.
Profit warning pour le spécialiste de la peinture Colorado.

L'industriel Colorado a émis un profit warning le 3 août. Le spécialiste de la peinture s'attend à une baisse du son résultat net au titre du premier semestre 2018
Hausse du commerce extérieur de marchandises.

Le commerce extérieur de marchandises au Maroc a progressé de 7,8% à 685,8 milliards de dirhams (MMDH) contre 636,2 MMDH en 2016, selon l'Office des changes.
Au Maroc, l’électrification a fait "des bonds de géant" (BAD).

En 20 ans, l'électrification au Maroc a fait "des bonds de géant" jusqu’à assurer une couverture quasi-totale du territoire et permettre au pays d'apparaître comme un "pionnier" des énergies renouvelables en Afrique, selon la Banque africaine de développement (BAD)



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


NDRIVE - G280S
GPS NDRIVE G280 Maroc , Le réseau autoroutier et routier est couvert avec le signalement des points d'intérêts importants tels que stations services, gares, bureaux de poste, aéroports.

Leguide Voyage


Olympic Car
Olympic Car Casablanca, Leader de la location de voiture à Casablanca depuis 2004.