Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
2M.ma, il y a 5 mois

Le G20 évalue les besoins d'investissements du Maroc
Le Maroc a besoin d'environ 37 milliards de dollars d'investissements dans les infrastructures pour pouvoir atteindre les objectifs de développement durable conformément à ceux fixés par les Nations Unies d'ici 2030, a indiqué un centre de recherche du G20.

Deux nouvelles études commanditées par le G20 s’intéressent pour la première fois à l’ampleur des opportunités d’investissement au niveau de dix pays africains dont le Maroc au cours des 22 prochaines années.

Selon l'étude, le royaume se démarque avec le Rwanda par ses compétences organisationnelles,et sa promotion des investissements et de la concurrence.

Le G20 précise que le Maroc aurait besoin d'investissements de 944 millions de dollars dans le transport aérien, de 1,5 milliard de dollars dans le transport portuaire et de 34 milliards de dollars dans le transport routier.

Les chiffres du rapport indiquent que les tendances actuelles des investissements au Maroc s'élèvent à 210 milliards de dollars, alors que les investissements totaux requis devraient atteindre 246 milliards de dollars.

Et la même source de souligner que la performance du Maroc dans sa politique d’infrastructures "était généralement supérieure aux niveaux moyens enregistrés dans les autres économies émergentes étudiées".

Les 10 pays africains en question sont entre autres le Maroc, l'Egypte, l'Ethiyopie, la Tunisie, le Sénégal, la Guinée, la Côte d'Ivoire où le besoin d'investissement est évalué à 2,4 billions de dollars d’ici 2040. Le Centre a appelé ces pays à intensifier leurs efforts d'investissement.

Lancé en 2014 par le G20, le Global Infrastructure Hub est une organisation dédiée uniquement aux infrastructures sur les marchés des pays développés et émergents, qui aide les gouvernements à débloquer des billions de dollars d’investissement privé pour financer les infrastructures publiques nécessaires, créer des économies productives et des villes plus vivables.

Voir Source
Lire aussi

Le Groupe BCP primé à Abidjan lors des «Financial Afrik Awards».

Le groupe marocain Banque centrale populaire (BCP) a été primé à Abidjan lors des «Financial Afrik Awards 2018» dans la catégorie «Deal de l’année» (Affaire de l’année).
Poulpe: L’arrêt biologique prorogé jusqu’au 5 janvier.

Tous les opérateurs étaient suspendus au rapport de l’Institut national de la recherche halieutique (INRH) dont les prescriptions servent de boussole à la régulation de l’activité de pêche.
Échanges commerciaux France-Monde arabe : le Maroc occupe la troisième position en 2017.

Le Maroc a occupé la troisième place dans les échanges commerciaux de la France avec les pays du monde arabe en 2017, selon des chiffres dévoilés à l'occasion du 3ème Forum économique France-Monde Arabe tenu récemment à Paris.
Investissements marocains en Afrique : 37 milliards de dirhams injectés en 14 ans.

Si les banques et les télécoms représentent respectivement 53 et 17% des investissements injectés par le Maroc en Afrique, l’industrie représente pour sa part 11% de ces flux contre 5% pour les holdings.
Le Maroc a développé un modèle de coopération intégré et multidimensionnel.

Le ministre de l'Economie et des Finances, M. Mohamed Benchâaboun, a affirmé, dimanche en marge de sa participation aux travaux du Africa Forum 2018 à Sharm El Sheikh, que le Maroc a développé un modèle de coopération intégré et multidimensionnel avec les pays africains.
El Hafidi : L’Union arabe de l’électricité doit améliorer ses structures pour assurer une rentabilité élevée.

Le DG de l’ONEE prend part au 6ème congrès général de cette institution.
La compagnie nationale entre dans la cour des grands en intégrant l’alliance «Oneworld»

Royal Air Maroc intègre «Oneworld», une alliance composée de 13 compagnies aériennes des plus prestigieuses dans le monde. La compagnie aérienne nationale réussit ainsi un coup de maître avec des retombées importantes pour son avenir, son positionnement africain, mais aussi pour le tourisme au Maroc.
Heetch décroche l'autorisation d'exercer à Casablanca.

Heetch, société réputée à l’international pour son application mobile Heetch, qui géolocalise et connecte des passagers et des conducteurs en temps réel dans plusieurs pays, a obtenu officiellement son autorisation d’exercer de la wilaya de Casablanca.
Hausse des frais d’inscription en France : une fermeture qui ne dit pas son nom.

La classe moyenne marocaine sera contrainte de rester au pays ou de changer de destination. L’offre locale se diversifie mais des efforts sont encore nécessaires sur le plan qualitatif. Les professionnels de l’enseignement peu critiques vis-à-vis de la décision française.
Une production d’environ 2 millions de tonnes au titre de l’actuelle campagne : Une bonne année pour l’olivier

La démarche de contractualisation de l’État avec les professionnels a contribué fortement à consolider ces réalisations et à assurer une bonne intégration de la chaîne de valeur de la filière.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Toshiba - Satellite T135-S1309
Intel SU 4100/1.30 Ghz, Ecran Led 13.3",Webcam, Windows ,7

Leguide Voyage


Atlantic Palace Agadir
Atlantic Palace Agadir, c’est une médina de style sud Marocain que l’architecte a su reconstituer, privilégiant avant tout la convivialité du voisinage.Un ensemble de maisons, dont le dessin relève d’un cubisme de hasard, sont reliées entre elles par de multiples patios dans l’esprit des Riads Marocains.