Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
2M.ma, il y a 7 mois

Le G20 évalue les besoins d'investissements du Maroc
Le Maroc a besoin d'environ 37 milliards de dollars d'investissements dans les infrastructures pour pouvoir atteindre les objectifs de développement durable conformément à ceux fixés par les Nations Unies d'ici 2030, a indiqué un centre de recherche du G20.

Deux nouvelles études commanditées par le G20 s’intéressent pour la première fois à l’ampleur des opportunités d’investissement au niveau de dix pays africains dont le Maroc au cours des 22 prochaines années.

Selon l'étude, le royaume se démarque avec le Rwanda par ses compétences organisationnelles,et sa promotion des investissements et de la concurrence.

Le G20 précise que le Maroc aurait besoin d'investissements de 944 millions de dollars dans le transport aérien, de 1,5 milliard de dollars dans le transport portuaire et de 34 milliards de dollars dans le transport routier.

Les chiffres du rapport indiquent que les tendances actuelles des investissements au Maroc s'élèvent à 210 milliards de dollars, alors que les investissements totaux requis devraient atteindre 246 milliards de dollars.

Et la même source de souligner que la performance du Maroc dans sa politique d’infrastructures "était généralement supérieure aux niveaux moyens enregistrés dans les autres économies émergentes étudiées".

Les 10 pays africains en question sont entre autres le Maroc, l'Egypte, l'Ethiyopie, la Tunisie, le Sénégal, la Guinée, la Côte d'Ivoire où le besoin d'investissement est évalué à 2,4 billions de dollars d’ici 2040. Le Centre a appelé ces pays à intensifier leurs efforts d'investissement.

Lancé en 2014 par le G20, le Global Infrastructure Hub est une organisation dédiée uniquement aux infrastructures sur les marchés des pays développés et émergents, qui aide les gouvernements à débloquer des billions de dollars d’investissement privé pour financer les infrastructures publiques nécessaires, créer des économies productives et des villes plus vivables.

Voir Source
Lire aussi

Crédit Agricole du Maroc soutient les petits agriculteurs de Toubkal.

Promotion d’une arboriculture de montagne durable
Ceinture bleue : Echanges de Akhannouch avec les partenaires étrangers.

M. Akhannouch a rappelé la place du Maroc en tant que premier producteur de poissons en Afrique et le potentiel du Royaume en termes de valorisation, tout en soulignant l’intérêt que suscite l’expérience norvégienne.
Le Royaume-Uni sécurise ses échanges commerciaux.

Le gouvernement britannique appliquerait des droits de douane sur les importations de produits agricoles pour protéger les agriculteurs britanniques en cas d'un Brexit sans accord, a indiqué, mardi à Birmingham, le secrétaire d'État à l'Environnement, à l'Alimentation et aux Affaires rurales, Michael Gove.
Prix du carburant: Guerraoui inflige un camouflet au gouvernement.

Dès l’émission du premier avis, le «nouveau» Conseil de la concurrence commence déjà à déranger. Le ministre des Affaires générales et de la Gouvernance, Lahcen Daoudi, n’a pas du tout apprécié les conclusions du gendarme de la concurrence sur le plafonnement des prix du carburant. Il a accusé ses membres d’avoir politisé le dossier.
Le dirham se déprécie de 0,28% face à l’euro en janvier 2019 (BAM).

Le dirham s’est également déprécié de 0,08% vis-à-vis du dollar américain en janvier 2019, selon Bank Al-Maghrib (BAM).
Aéronautique: Le Piston Français investit 5 millions d'euros au Maroc.

Le groupe Le Piston Français (LPF) spécialisé dans la réalisation de pièces et ensembles mécaniques aéronautiques de moyenne dimension annonce la création d’une nouvelle usine au Maroc.
L’entrepreneuriat féminin, une «pierre angulaire» des ODD au Maroc.

Le Maroc a réalisé 66% des Objectifs du développement durable prévus par l’Agenda 2030.
Maroc-BAD: Un accord de prêt en faveur de l'accès à l'emploi.

Le Maroc et la Banque africaine de développement (BAD) ont signé, mardi à Rabat, un accord de prêt pour le financement du programme axé sur les résultats pour l'amélioration de l’accès à l’emploi.
Automobile : La BERD accorde 7,5 millions d’euros à Tuyauto Gestamp Morocco.

Nouveau coup de pouce de la BERD au secteur automobile au Royaume. En effet, la BERD va soutenir le secteur par un prêt de 7,5 millions d’euros à Tuyauto Gestamp Morocco, une toute nouvelle joint-venture qui produit des pièces métalliques pour l’automobile, détenue à 50% par Gestamp Automocion (Espagne) et à 50% par Tuyauto (Maroc).
Subventions aux associations : le contrôle en voie d’être resserré.

Le rôle de la Cour des comptes sera central dans le contrôle de l’utilisation des subventions publiques. Le ministère des finances et le Secrétariat général du gouvernement s’activent pour l’entrée en vigueur du plan comptable dédié aux associations. La majorité des subventions demeure publique.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


- Train électrique

Leguide Voyage


Fes Inn
L'hôtel Fès INN est une œuvre de l'architecture marocaine où l'art-déco et le style arabo-mauresque font bon ménage. Une allée avec des fontaines ajoute à ce havre de paix charme et sérénité.